La langue française

Déconfit

Définitions du mot « déconfit »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCONFIT, ITE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de déconfire*.
II.− Emploi adj.
A.− Domaine concr.
1. [En parlant de pers.] Qui a été entièrement défait, vaincu au cours d'une bataille. « L'escouade déconfite se le tint pour dit » (Gautier, Fracasse,1863, p. 218):
1. Ensanglanté, les coudes et les genoux écorchés jusqu'au vif, les poils souillés de poussière, harassé, maté, poussif, rejetant par les narines le sable qu'il avait mordu de toutes ses dents, le vieil ours déconfit put à peine se relever... Cladel, Ompdrailles,1879, p. 21.
2. [En parlant de choses] Qui a été abîmé, mis hors d'usage. Les passagers admirent les constructions déconfites de l'Exposition (Cendrars, Du monde entier au cœur du monde,Feuilles de route, Le Formose, 1924, p. 196).
B.− Domaine abstr.
1. Qui a éprouvé un embarras, une déconvenue; qui est déconcerté, décontenancé par un échec, un refus. Air déconfit; mine déconfite. Elle aimait aussi son air déconfit quand les événements ou les hommes, trompaient son attente (Camus, Exil Roy.,1957, p. 1558):
2. Abrutis par ce discours [de Sylla], cette rage, cette mimique, et ces jets oculaires fulgurants, les ambassadeurs revinrent déconfits auprès de Mithride... L. Daudet, Sylla et son destin,1922, p. 106.
2. DR. Qui est en déconfiture*.
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 19eSuppl. 1878, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Quillet 1965.
Prononc. et Orth. : [dekɔ ̃fi], fém. [-fit]. Ds Ac. 1694-1878. Fréq. abs. littér. : 65. Bbg. Darm. Vie 1932, p. 108. − Goug. Mots t. 3 1975, p. 191.

Wiktionnaire

Adjectif

déconfit \de.kɔ̃.fi\

  1. Déçu, dépité.
    • Une mine déconfite.
    • — T’as tort d’être tout déconfit mon gars. Le prince Jean te souhaite aussi un bon anniversaire. — (Robin des Bois, 1973)
    • En attendant, n’hésitez pas : si vous voulez pourrir un réveillon de Noël, passez une copie de « Santa Claus ». Ambiance sinistre, mines déconfites et pleurs des enfants garantis ; insatisfait ou remboursé ! — (Santa Claus sur Nanarland)

Forme de verbe

déconfit \de.kɔ̃.fi\

  1. Participe passé de déconfire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCONFIRE. v. tr.
Défaire entièrement dans une bataille. Déconfire les ennemis. Il est vieux dans ce sens. Il ne s'emploie plus qu'au sens figuré, à l'infinitif présent et au participe passé, avec le sens de Réduire à ne plus savoir que dire et quelle contenance tenir. Ce discours l'embarrassa, il fut tout déconfit. Un air déconfit.

Littré (1872-1877)

DÉCONFIT (dé-kon-fi, fi-t') part. passé de déconfire
  • 1Qui a été défait en bataille. Les ennemis déconfits. Par sa fatale main qui vengera nos pertes, L'Espagne pleurera ses campagnes désertes, Ses châteaux abattus et ses camps déconfits, Malherbe, II, 1. Et tant de rois païens sous la croix déconfits, Régnier, Ép. I. Qu'une jeune effrontée, une insolente esclave Dont le père a suivi ses peuples déconfits, Vienne en ce lieu donner des frères à mes fils, Rotrou, Hercule mourant, II, 2.

    Substantivement. Le matin nous autres déconfits [battus], nous sortîmes par cette porte [de Scigliane] à la pointe du jour, Courier, Lett. I, 137.

  • 2Qui a éprouvé quelque grande déconvenue. Le pauvre homme est resté tout déconfit. Mon âme déconfite au pillage est donnée, Régnier, Élég. I. Messieurs les Rouques sont déconfits pour le coup, Hamilton, Gramm. 11.
  • 3En parlant des choses, détruit, mis hors d'usage. C'était à un voyage de la cour : la voiture de Rose avait été je ne sais comment déconfite ; il avait pris un cheval, Saint-Simon, 85, 111.

    Rare en cet emploi.

REMARQUE

La remarque faite à déconfire s'applique aussi au participe.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCONFIT. Ajoutez :
4 Terme de droit. Qui est en déconfiture. La taxe… ne saurait être exigée de cette société après sa déconfiture… cette dette n'est pas davantage exigible de la société déconfite et judiciairement mise en état de liquidation, Gaz. des Trib. 1er-2 fév. 1875, p. 105, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déconfit »

(Siècle à préciser) De confit avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déconfit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déconfit dekɔ̃fi

Évolution historique de l’usage du mot « déconfit »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déconfit »

  • En Allemagne, il y a les confinés et les déconfits. Jusque-là enviée pour sa gestion du coronavirus, l'Allemagne réintroduit le confinement dans l'ensemble du canton de Gütersloh. Voici donc 360.000 personnes qui ne pourront plus aller au bar, au cinéma, dans les musées. Confinés ! Tout ça parce qu'un foyer de contamination a été découvert dans le plus grand abattoir d'Europe. Ceux qui sont, à la fois, abattus et déconfits, ce sont les actionnaires de Wirecard. Les Echos, Markus Braun. Déconfit. | Les Echos
  • On l’avait laissé déconfit, revenu d'une ultime cure de désintox et pleurant sur les cendres de son amour défunt avec Jennifer Garner, «le plus grand regret de sa vie», comme il le déclarait au New York Times, le 19 février. Madame Figaro, Comme un ado amoureux : Ben Affleck, 15 ans à nouveau - Madame Figaro
  • Ils croyaient au déconfinement et les voilà déconfits. Encore une fois, les professionnels du spectacle, du haut en bas de la filière, sont en plein désarroi, condamnés à attendre les assouplissements de protocole. Alors que les écoles vont reprendre à plein, que les avions peuvent se remplir et les restaurants rouvrir, les salles sont toujours soumises au masque obligatoire, avec 4m2 de distanciation entre les spectateurs, l'interdiction de tenir un bar... "Je suis dubitatif, Clicanoo.re, [Culture & Loisirs] La France déconfinée mais la culture déconfite | Clicanoo.re
  • La scène se passe mercredi à l'aire Saint-Michel, au pied du mont Chauve. Un papa, déconfit, alerte les badauds venus profiter de ce havre de paix: la police municipale vient de passer, tous les véhicules stationnés le long du chemin de Châteaurenard sont verbalisés. Nice-Matin, À Nice, de faux PV sur les pare-brises... en guise d'avertissement - Nice-Matin
  • Éric Piolle observe, souvent déconfit. Le maire, qui « n’a pas de voiture et se déplace à vélo » juge ici « déroutante la cohabitation vélos-voitures ». Et parle de « scandale hallucinant » à propos du vieux projet du parking du parc Longchamp, porté par la majorité. Il cite la végétalisation des toits terrasses ou un plan de débitumisation des cours d’écoles pour créer des îlots de fraîcheur. « En cinq ans, la pollution de l’air a baissé de 30% à Grenoble », s’enorgueillit le maire, qui « a hâte de travailler avec Michèle Rubirola dans la coalition des grandes villes ». www.lamarseillaise.fr, [Municipales2020] Le Printemps marseillais rêve d'un scénario à la grenobloise

Traductions du mot « déconfit »

Langue Traduction
Anglais crestfallen
Espagnol cabizbajo
Italien avvilito
Allemand niedergeschlagen
Chinois 垂头丧气
Arabe crestfallen
Portugais cabisbaixo
Russe удрученный
Japonais 意気消沈した
Basque burumakur
Corse crestfallen
Source : Google Translate API

Synonymes de « déconfit »

Source : synonymes de déconfit sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déconfit »

Déconfit

Retour au sommaire ➦

Partager