Déconcerté : définition de déconcerté


Déconcerté : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCONCERTÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de déconcerter*.
II.− Adjectif
A.− [Avec l'idée de dérangement, de dérèglement]
1. [En parlant du mécanisme d'une chose] Dont l'accord entre les différentes parties est dérangé; qui est déréglé. Tâchons de faire au fil des Parques un tel nœud Que leur fatal rouet déconcerté s'arrête (Hugo, Légende, t. 3, 1877, p. 197).
2. [En parlant de projets, de choses prévues] Qui n'a pu se réaliser :
Ceux qui n'ont pas la puissance de retourner ainsi l'échec en amortissent souvent le choc par une compensation spontanée (...). Ce peut être le transfert instantané du projet déconcerté sur un objet d'atteinte plus facile que l'objet manqué... Mounier, Traité du caractère,1946, p. 451.
B.− P. ext., cour. [En parlant d'une pers.] Qui est surpris au point de perdre son assurance, de ne plus savoir quelle conduite adopter. Nous nous sommes trouvés si déconcertés que nous n'avons rien répondu pendant plusieurs minutes (Duhamel, Passion Pasquier,1945, p. 245).
Fréq. abs. littér. : 329. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 358, b) 301; xxes. : a) 318, b) 740.

Déconcerté : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

déconcerté \de.kɔ̃.sɛʁ.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe déconcerter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déconcerté : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCONCERTER. v. tr.
Troubler quelqu'un en rompant ses mesures, en l'arrêtant dans l'exécution de ses projets. Cette victoire déconcerta les alliés. Les ennemis furent déconcertés de cette alliance. Par extension, Cela déconcerte tous mes projets. Cet accident a déconcerté toutes les mesures de cet homme. Il signifie aussi Troubler quelqu'un en lui faisant perdre contenance. Cette réponse le déconcerta. Il faut peu de chose pour le déconcerter. C'est un homme qui se déconcerte aisément. À cette question du juge, il parut tout déconcerté.

Déconcerté : définition du Littré (1872-1877)

DÉCONCERTÉ (dé-kon-sèr-té, tée) part. passé.
  • 1Dont le concert est troublé. Des voix déconcertées. Le concert étant ainsi déconcerté, l'hôte fit ouvrir la porte, Scarron, Rom. com. ch. 15.
  • 2Dont le mécanisme est dérangé. Montrez-moi que ce qui pense en l'homme n'est point le corps, et subsiste toujours après que cette machine grossière est déconcertée, Fénelon, t. XIX, p. 145. Ne priant plus, toute l'harmonie de la vie chrétienne est en moi déconcertée, Bourdaloue, 5e dim. après Pâq. Dominic. t. II, p. 190.
  • 3Troublé, empêché, en parlant des personnes ou des choses. Des projets déconcertés par la fortune. Ceux-ci, déconcertés par cet acte de vigueur inattendu, et ne doutant pas que tant de fierté ne fût soutenue par des forces plus nombreuses qu'elles ne l'étaient, évacuèrent l'île pour n'y plus revenir, Raynal, Hist. phil. XIII, 34. Rome fut étonnée, mais non déconcertée, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 451, dans POUGENS.
  • 4Qui a perdu contenance. Tout déconcerté par le mauvais accueil de sa proposition. Il se lève déconcerté et chagrin, et va dire ailleurs qu'il veut se remarier, La Bruyère, V. Le possédé, fort déconcerté de voir cela [une montre au lieu d'un reliquaire], faisant mine de se jeter sur lui, M. le prince, qui avait une canne à la main, lui dit…, Segrais, Mémoires, t. II, p. 113. L'air déconcerté qu'elle avait en l'écoutant, acheva sans doute de lui confirmer ce mariage, Marivaux, Marianne, 9e part.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déconcerté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déconcerté dekɔ̃sɛrte play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déconcerté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déconcerté »

  • Tout homme qui raille peut avoir de l'esprit ; il veut même en avoir plus que celui qui plaisante. La preuve est en, que si ce dernier répond, il est déconcerté. De Montesquieu
  • Les gens à qui tout réussit sont souvent déconcertés et lâches dans l’adversité. Leur coeur n’est pas fait pour l’échec. De Jean Dutourd / Dutouriana

Traductions du mot « déconcerté »

Langue Traduction
Corse scunnisciutu
Basque aztoratu
Japonais うろたえる
Russe озадаченный
Portugais confuso
Arabe مذهول
Chinois 迷惑
Allemand verwirrt
Italien sconcertato
Espagnol desconcertado
Anglais bewildered
Source : Google Translate API

Synonymes de « déconcerté »

Source : synonymes de déconcerté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déconcerté »



mots du mois

Mots similaires