La langue française

Déclaré

Sommaire

  • Définitions du mot déclaré
  • Phonétique de « déclaré »
  • Évolution historique de l’usage du mot « déclaré »
  • Citations contenant le mot « déclaré »
  • Images d'illustration du mot « déclaré »
  • Traductions du mot « déclaré »
  • Synonymes de « déclaré »
  • Antonymes de « déclaré »

Définitions du mot déclaré

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCLARÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de déclarer*.
II.− Adj. Qui n'hésite pas à prendre position ouvertement. Un ennemi déclaré; être l'adversaire déclaré du fanatisme. Tous les partisans déclarés ou occultes de la paix blanche, dans le monde entier, tressaillent déjà d'espérance (Mauriac, Journal occup.,1940-45, p. 306).Les « purs », les nazis déclarés, ricanaient ouvertement (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 171).
Fréq. abs. littér. : 1 556. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 496, b) 1 857; xxes. : a) 2 593, b) 1931.

Wiktionnaire

Forme de verbe

déclaré \de.kla.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe déclarer.
    • Tantôt, devant ce Théâtre-Libre où nous avons fait jouer les Zemgaimo, est-ce qu’il ne m’a pas déclaré qu’il a donné à un autre l’autorisation de théâtrifier ce Charles Demailly, —dont nous avons déjà fait 2 actes sur 4— et ça sans nous prévenir — lorsque, depuis que je ne l’ai vu, nous aurions fort bien pu finir la pièce sans être avertis. — (Paul Alexis, in : B. H. Bakker, Naturalisme pas mort : Lettres inédites de Paul Alexis à Émile Zola, 1971)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCLARER. v. tr.
Faire connaître d'une façon manifeste. Déclarer son amour, sa passion. Déclarer ses intentions à quelqu'un. Je vous déclare que je n'en ferai rien. Je le lui ai déclaré tout net. Il a déclaré tout ce qu'il savait. On lui fit déclarer ses complices. Déclarer des marchandises à la douane. L'employé de l'octroi demanda aux voyageurs s'ils n'avaient rien à déclarer. Déclarer de quelles hypothèques un immeuble est grevé. Déclarer un décès. Déclarer à la mairie la naissance d'un enfant, ou simplement Le déclarer. Déclarer à la poste les valeurs contenues dans une lettre. Il signifie spécialement Faire connaître d'une façon décisive, par acte public, par autorité publique. On le déclara coupable de haute trahison. Son mariage a été déclaré nul. Les objets que la loi déclare insaisissables. Déclarer la guerre, Déclarer qu'on va prendre les armes et faire des actes d'hostilité. Fig., Déclarer la guerre aux préjugés, aux abus.

SE DÉCLARER signifie S'expliquer, se manifester, se faire connaître. Il ne veut point se déclarer là-dessus. Il s'est déclaré l'auteur de ce livre. Fig., L'orage, l'incendie, la maladie, etc., se déclarent. Il signifie encore Se prononcer, prendre parti pour ou contre quelqu'un, pour ou contre quelque chose. Le public s'est déclaré pour lui, pour son sentiment, pour son opinion. La plupart des nations du monde se déclarèrent, dans cette guerre, pour la France. Fig., La victoire s'est déclarée pour nous. Le ciel se déclare en notre faveur. Il signifie aussi Prendre parti dans une guerre commencée. Cette nation n'hésita plus à se déclarer. Le participe passé

DÉCLARÉ, ÉE, s'emploie adjectivement dans ce sens. Ennemi déclaré. Partisan déclaré.

Littré (1872-1877)

DÉCLARÉ (dé-kla-ré, rée) part. passé.
  • 1Dont la déclaration est faite. Les naissances déclarées à la municipalité. La guerre est déclarée. Après mille ans et plus de guerre déclarée, Les loups firent la paix avecque les brebis, La Fontaine, Fabl. III, 13. Vous me dites : Et le moyen d'avoir un congé puisque la guerre est déclarée ? Je vous répondrai aujourd'hui qu'elle est plus déclarée dans les gazettes qu'ici, Sévigné, Lett. 10 nov. 1673.

    Fig. Quelle guerre plus ouverte et plus déclarée peut-elle [la religion] faire à nos passions, que de nous obliger, comme elle nous y oblige, à en arrêter jusqu'aux premiers mouvements ? Bourdaloue, 3e dim. après la Pentec Dominic. t. I, p. 373.

  • 2Avoué, connu. Ennemi, ami déclaré. Jalousies tantôt couvertes, tantôt déclarées, Bossuet, Hist. III, 6. Combien d'âmes saintes et prédestinées ont souffert là-dessus les mêmes attaques que les plus déclarés impies ! Bourdaloue, 15e dim. après la Pent. Dom. t. III, p. 451. Leur haine dès longtemps contre moi déclarée, Racine, Bér. IV, 5. De ses amants le moins déclaré était le duc d'York, Hamilton, Gramm. 7. Un pécheur déclaré, sans ménagement, pour le vice, Massillon, Av. Conc. Les coupables soutiens de ces complots atroces Sont tous vos partisans déclarés ou secrets, Voltaire, Catilina, I, 5.

    Dans l'ancienne cour, maîtresse déclarée, maîtresse en titre du roi. Lorsque Mme d'Étioles, depuis marquise de Pompadour, fut annoncée pour maîtresse du roi, et avant même qu'elle fût déclarée, il s'empressa de lui faire sa cour, Marmontel, Mém. liv. IV.

    Qui s'est déclaré, qui s'est prononcé. Dès que nos aventuriers furent déclarés [eurent déclaré leur amour], Hamilton, Gramm. 4. La cause pour laquelle Votre Éminence est si déclarée, Bossuet, Lett. 255. Et le ciel déclaré contre la tyrannie, Brébeuf, Phars. V. Il y a eu, dans le paganisme, comme parmi nous, des juges intègres, déclarés, sans acception de personne, en faveur du bon droit, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 213. En public, en secret, contre vous déclarée, J'ai voulu par des mers en être séparée, Racine, Phèd. II, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déclaré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déclaré deklare

Évolution historique de l’usage du mot « déclaré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déclaré »

  • A l’âge déclaré d’un juif, il faut toujours ajouter cinq mille ans. De Edmond Jabès / Le Livre des ressemblances
  • Quand un homme regarde trois matchs de football d'affilée, il devrait être déclaré légalement mort. De Erma Bombeck
  • « Nous avons minutieusement empêché la percée de ce virus malin » et maintenu « une situation anti-épidémique stable malgré la crise sanitaire mondiale », a-t-il déclaré. leparisien.fr, Covid-19 : avec zéro cas officiellement déclaré, la Corée du Nord se félicite de son «brillant succès» - Le Parisien
  • Vers la fin de l'année 2019, la Chine n'aurait jamais déclaré à l'OMS que  l'épidémie de coronavirus se répandait dans le monde. Un rapport américain révèle la vérité.    Valeurs actuelles, Coronavirus : la Chine n'aurait jamais déclaré l'existence du virus à l'OMS | Valeurs actuelles
  • HONG KONG (Reuters) - Le slogan "Libérez Hong Kong, révolution de notre temps", régulièrement scandé lors des manifestations pro-démocratie qui ont secoué la ville, évoque le séparatisme ou la subversion, a déclaré jeudi le gouvernement local, faisant référence à des crimes punis par la nouvelle loi de sécurité imposée par Pékin. Challenges, Hong Kong: Le gouvernement déclare illégal un slogan cher aux manifestants - Challenges
  • En effet, en union libre chacun représente un seul foyer fiscal et doit réaliser sa propre déclaration de revenus. Le nouvel arrivant dans la famille peut être déclaré par l’un, l’autre ou les deux parents. Le Revenu, Impôts : comment déclarer un enfant quand on n’est pas marié ? | Le Revenu

Images d'illustration du mot « déclaré »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déclaré »

Langue Traduction
Anglais declared
Espagnol declarado
Italien dichiarato
Allemand erklärt
Chinois 宣告
Arabe أعلن
Portugais declarado
Russe объявленный
Japonais 宣言された
Basque deklaratu
Corse dichjaratu
Source : Google Translate API

Synonymes de « déclaré »

Source : synonymes de déclaré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déclaré »

Partager