La langue française

Débilité

Sommaire

  • Définitions du mot débilité
  • Étymologie de « débilité »
  • Phonétique de « débilité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « débilité »
  • Citations contenant le mot « débilité »
  • Traductions du mot « débilité »
  • Synonymes de « débilité »
  • Antonymes de « débilité »

Définitions du mot débilité

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉBILITÉ, subst. fém.

A.− État de celui, celle qui est débile. Synon. adynamie, faiblesse, impuissance :
Leur usage produit différentes espèces de maladies, tant aiguës, que chroniques, toutes accompagnées d'un état d'atonie remarquable, et d'une grande débilité du système nerveux. Cabanis, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 2, 1808, p. 73.
SYNT. Débilité de l'âge, du cerveau, de l'esprit, de l'estomac, des jambes, des nerfs, de la vieillesse, de la vue; débilité congénitale, constitutionnelle.
Au fig. et littér. Extrême faiblesse d'une chose, fragilité. La débilité des lois (L. Daudet, Sylla,1922, p. 205).
B.− PSYCH. Débilité mentale. ,,État d'insuffisance congénitale du psychisme, qui prédomine sur l'intelligence`` (Lar. méd. t. 1 1970). Synon. idiotie, imbécillité.
Prononc. et Orth. : [debilite]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1308 (Aimé du Mont Cassin, Hist. des Normands, éd. Bartholomaeis, VIII, XIX, p. 359, 8). Empr. au lat. class. debilitas « faiblesse, infirmité ». Fréq. abs. littér. : 110.

Wiktionnaire

Nom commun

débilité \de.bi.li.te\ féminin

  1. État de celui, de ce qui est débile.
    • Une grande débilité de nerfs, de jambes, d’estomac...
  2. (Médecine) Misère physiologique qui se mesure par différents tests faisant appel aux différentes facultés intellectuelles dont le test du quotient intellectuel, le Q I.
    • Être atteint de débilité mentale.
    • On pourrait dire, par exemple,que ce sont là des cas de paranoïa aiguë à délire asystématique, en raison d’une débilité mentale native, profonde et, pour la même raison, aboutissant exceptionnellement à une démence rapide. — (Marc Masson, 24 textes fondateurs de la psychiatrie: Introduits et commentés par la Société Médico-Psychologique, 2013)
    • Présenter une débilité congénitale.

Forme de verbe

débilité \de.bi.li.te\

  1. Participe passé masculin singulier de débiliter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉBILITÉ. n. f.
État de celui, de ce qui est débile. Une grande débilité de nerfs, de jambes, d'estomac. Débilité de cerveau.

Littré (1872-1877)

DÉBILITÉ (dé-bi-li-té) s. f.
  • État débile, manque de force. Une extrême débilité. La débilité du corps. La débilité de la vieillesse.

    Fig. La débilité de l'esprit. La débilité du pouvoir.

HISTORIQUE

XIVe s. Semblablement est-il de toute feblesce, debilité ou laidure ou perdicion d'aucun sens ou d'aucun membre, Oresme, Eth. 74. Et des especes de incontinence une est appellée prevolacion et l'autre debilité ou feblesce, Oresme, ib. 210. La faulseté et la debilité des principes, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Ce nom luy fut donné par les autres enfans ses compagnons pour la debilité de sa personne, Amyot, Démosth. 6. Quand je me treuve convaincu, par la raison d'aultruy, d'une opinion fausse, je n'apprends pas tant ce qu'il m'a dict de nouveau et cette ignorance particuliere (ce seroit peu d'acquest), comme en general j'apprends ma debilité et la trahison de mon entendement, Montaigne, IV, 245.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « débilité »

Du latin debilitas (« infirmité »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. debilitat ; espagn. debilidad ; ital. debilità ; du latin debilitatem, de debilis, débile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « débilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
débilité debilite

Évolution historique de l’usage du mot « débilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « débilité »

  • La débilité mentale, ou la faiblesse d’esprit, de la femme est nous seulement une réalité, mais encore une nécessité. De Paulus Julius Moebius / De la débilité mentale physiologique chez la femme
  • Pourquoi la débilité des débiles est-elle devenue un fait de culture, alors que le fait bien plus épouvantable de la bêtise ordinaire ne bouleverse personne ? De Jean Baudrillard / Cool Memories - 1980-1985
  • On a beaucoup discuté la question de savoir si la femme n'était pas un être radicalement débile. Sa débilité n'est qu'apparente ; elle a, en effet, de meilleurs principes de vie que l'homme. De Docteur J.B. Fonssagrives / L'éducation physique des jeunes filles
  • Je méprise l'humour basé sur la débilité des personnages, c'est tellement facile, fatiguant et écrit avec les pieds... Tiens, justement, H en est le parfait représentant. EcranLarge.com, H sur Netflix : pourquoi il vous faut votre dose de la série culte - Actualité Série - EcranLarge.com
  • Tout au plus cette décision folle est-elle susceptible de mettre de l’huile sur le feu et d’attiser en certains endroits des sentiments qui jusque-là n’existaient tout simplement pas. Voilà une décision parfaitement inconséquente et d’une débilité profonde qui, déjà, semble susciter un déchaînement de colère et d’appels au boycott de la marque. Contrepoints, L’Oréal supprime le mot « blanc » : le délire total ! | Contrepoints
  • Mais pourquoi des imbéciles ont-ils renversé ses ruches ? « C’est l’incompréhension la plus totale », confie celui qui a porté plainte, mardi après-midi, à la gendarmerie de Pontivy. Entre les murs de la brigade, on lui a dit que c’était « probablement une débilité de gamin ». Une connerie qui, heureusement, n’a aucun coût financier mais qui cause à l’apiculteur bien du tintouin. Le Telegramme, Ses ruches ont été sauvagement renversées :  la colère d’un apiculteur pontivyen - Pontivy - Le Télégramme
  • Ils se connaissent depuis 15 ans et ils sont toujours ensembles. R… souffre de débilité légère, il a du mal à s'exprimer, sa vie sentimentale est des plus pauvre. Les plus aimables le décrivent comme serviable, les autres comme un larbin ou un toutou. C'est l'âme damnée de M… Tous sont d'accord pour le dire influençable. lamanchelibre.fr, Manche. Assises : soirée de torture qui vire au drame mortel, la victime a agonisé pendant "au moins 6 h"
  • Ça frise la débilité. ladepeche.fr, Guérande : des lycéens se filmaient en train de battre à mort des moutons - ladepeche.fr

Traductions du mot « débilité »

Langue Traduction
Anglais debility
Espagnol debilidad
Italien debolezza
Allemand schwäche
Chinois 虚弱
Arabe الوهن
Portugais debilidade
Russe бессилие
Japonais 衰弱
Basque debility
Corse debilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « débilité »

Source : synonymes de débilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « débilité »

Partager