Damné : définition de damné, damnée


Damné, damnée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DAMNÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.

I.− Part. passé de damner*.
II.− Adj. et subst.
A.− THÉOL. (Celui, celle) qui est (ou sera) condamné aux peines de l'enfer, puni du châtiment éternel :
1. Et comme si le vrai Don Juan, le Don Juan de Marana des poètes, cet homme sans cœur, ce bandit qui foulait tout aux pieds, ce héros de scepticisme chanté par Lord Byron, l'impie, ce ravisseur de nonnes et ce bourreau de vierges, eût fait passer son âme maudite et damnée tout entière dans l'âme de celui qui lui avait emprunté son costume : ... Ponson du Terrail, Rocambole,t. 1, 1859, p. 62.
2. Ce qui me toucherait − et dont vivant je bouillirais − serait que l'enfer existe. Mais jamais personne n'y crut. Un jour le Christ parla du grincement de dents des damnés; il était Dieu et les exigeait, en était l'exigence lui-même, cependant il ne s'est pas cassé en deux et ses morceaux désespérés ne se sont pas jetés l'un contre l'autre : il n'a pas songé à ce qu'il disait mais à l'impression qu'il voulait faire. G. Bataille, L'Expérience intérieure,1943, p. 41.
Souffrir comme un (des) damné(s). Souffrir atrocement. Les hommes, en ce moment, se débattent dans une guerre barbare et souffrent comme des damnés (Duhamel, Nuit St-Jean,1935, p. 197).
P. méton. Âme damnée. Personne dont l'âme est promise aux peines de l'enfer; personne mauvaise, méchante. Et tout un peuple suera l'agonie du désespoir... parce qu'il y a de par le monde une âme damnée, que l'impunité encourage! (Sardou, Patrie!1869, IV, tabl. 6, 7, p. 154).
B.− P. ext. (Celui, celle, ce) qui est maudit, qui est rejeté. Il [le père Chapuis] se déchaînait encore plus contre l'injustice de sa propre destinée, racontant, avec l'emphase des aborigènes méridionaux, la malchance damnée qui avait paralysé toutes ses entreprises (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 11):
3. Je ne crois pas à ton enfer éternel, mais je sais ce que c'est que d'être un damné sur la terre, un réprouvé, un homme qui, où qu'il aille, fait fausse route; un homme dont la route a toujours été fausse; ... Mauriac, Le Nœud de vipères,1932, p. 149.
4. Et, au dehors, les milliers de manifestants qui n'avaient pu entrer, et qui, malgré les déploiements de la police, obstruaient toutes les rues avoisinantes, reprirent le couplet de l'Internationale : Debout les damnés de la terre! ... C'est l'éruption de la fin! Martin du Gard, Les Thibault,l'Été 1914, 1936, p. 449.
Damné + subst. Juron exprimant, à propos du substantif, la colère, l'impatience, la réprobation, la fatalité. Va, va ton train, damnée intrigante! (Balzac, E. Grandet,1834, p. 45).Il [Tartarin] eut beau s'escrimer et suer pendant une heure, la damnée tente ne s'ouvrit pas (Daudet, Tartarin de T.,1872, p. 70).Cette damnée crise industrielle éclatait au moment où de gros bénéfices allaient lui donner raison (Zola, Germinal,1885, p. 1201).
Être l'âme damnée de qqn. Lui être dévoué de façon aveugle jusqu'à exécuter tous ses désirs, tous ses ordres. Ce Pinto, l'ame damnée de Dom Juan, aura machiné la sédition (Lemercier, Pinto,1800, V, 7, p. 150):
5. ... une explication bizarre (...) a été fournie à M. Barnaud par un commissaire divisionnaire (...) que l'on a su être précisément une âme damnée de ce bandit de Lannes... L. Daudet, La Police pol.,1934, p. 241.
Fréq. abs. littér. : 724. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 941, b) 1 262; xxes. : a) 1 300, b) 816. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, pp. 357-358. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 270. − Rog. 1965, p. 102, 180.

Damné, damnée : définition du Wiktionnaire

Adjectif

damné \dɑ.ne\

  1. (Religion) Qui est condamné aux peines de l’enfer, qui est puni des peines de l’enfer.
    • Tu es damné à jamais.
  2. (Par hyperbole) (Familier) Qui cause de la colère ou de l’impatience.
    • Cette damnée affaire me fait perdre mon temps.

Nom commun

damné \dɑ.ne\ masculin (pour une femme on dit : damnée)

  1. (Religion) Celui qui subit la damnation éternelle.
    • Souffrir comme un damné.
  2. (Figuré) Celui qui souffre de maints maux.
    • Debout ! les damnés de la terre
      Debout ! les forçats de la faim
      La raison tonne en son cratère :
      C’est l’éruption de la fin
      […] — (Eugène Pottier, L’Internationale, 1871)
    • Et bien des fois, descendu dans la nuit des géhennes sociales, j’ai porté aux moribonds la résignation, l’espérance aux désespérés ; bien des fois j’ai changé en cris de joie les lamentations farouches de ces damnés. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))

Forme de verbe

damné \dɑ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe damner.

Nom commun

damnée \da.ne\ féminin

  1. Femme condamné aux peines de l’enfer, ou qui souffre de nombreux maux.

Forme d’adjectif

damnée \da.ne\

  1. Féminin singulier de damné.

Forme de verbe

damnée \da.ne\

  1. Participe passé féminin singulier de damner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Damné, damnée : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DAMNÉ, ÉE. adj.
Qui est condamné aux peines de l'enfer, qui est puni des peines de l'enfer. Substantivement, Les damnés. Souffrir comme un damné. Fig., Être l'âme damnée de quelqu'un, Lui être entièrement dévoué, exécuter ses ordres aveuglément. Par exagération, dans le langage familier, DAMNÉ signifie Qui cause de la colère ou de l'impatience. Cette damnée affaire me fait perdre mon temps.

Damné, damnée : définition du Littré (1872-1877)

DAMNÉ (dâ-né, née) part. passé.
  • Qui est frappé des peines de l'enfer. Ces théologiens se voient contraints par leurs principes erronés à reconnaître d'un côté que les fidèles ainsi plongés dans le crime seraient damnés s'ils mouraient alors ; et de l'autre, qu'ils ne déchéent pas de l'état de la justification, Bossuet, Var. XIV, § 60. Il faut que je vous reprenne l'âme damnée de la Voisin [célèbre empoisonneuse] ; on assure au contraire que son confesseur a dit qu'elle avait prononcé Jésus Maria au milieu du feu ; c'est peut-être une sainte, Sévigné, Lett. 6 mars 1680.

    Familièrement. C'est son âme damnée, se dit d'une personne aveuglément dévouée aux sentiments, aux volontés d'une autre. Ils [les Chavigny] devinrent les instruments de l'abbé Dubois, puis ses confidents et ce que, en langage commun, on appellerait ses âmes damnées, Saint-Simon, 260, 234.

    Familièrement, et comme expression d'impatience, de mécontentement. Cette damnée affaire. Je me trouvai hier chez Mlle Stwart, après l'audience de ces damnés moscovites, Hamilton, Gramm. 8. Il faut que ce damné cerf nous ait fait faire un chemin…, Collé, Part. de chasse de Henri IV, II, 6.

    Substantivement, les démons et ceux des hommes qui ont mérité les peines éternelles. C'est par ce sentiment [désir de fuir Dieu qu'on a offensé] que les damnés se précipiteront eux-mêmes dans l'enfer, comme au lieu le plus ténébreux, le plus éloigné de Dieu, et où ils seront moins percés des rayons pénétrants de sa justice, Nicole, Ess. mor. 2e traité, chap. 10. Byron, viens en tirer [de ta lyre] des torrents d'harmonie ; C'est pour la vérité que Dieu fit le génie ; Jette un cri vers le ciel, ô chantre des enfers ; Le ciel même aux damnés enviera tes concerts, Lamartine, Méd. I, 2.

    Souffrir comme un damné, ou comme une âme damnée, souffrir d'une manière excessive, horrible.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DAMNÉ.
2Damné comme la poule à Simon, locution vulgaire qui se dit de personnes que leur mauvaise conduite menace de la damnation. … Et qui seront damnés comme la poule à Simon, pour avoir plus songé aux revenus de l'Église et aux petites vierges folles qu'aux béatitudes célestes, Lett. du P. Duchêne, 34e lettre, p. 6.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « damné »

Étymologie de damné - Wiktionnaire

(Date à préciser) De damner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « damné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
damné damne play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « damné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « damné »

  • Au fond du delta du Mississippi, un lieu difficile pour l’existence humaine où la beauté peut être difficile à trouver, est une oasis de sable et de paillettes. Ce drame du Sud d’une heure raconte l’histoire kaléidoscopique d’un petit club de strip-tease qui pourrait devenir quelque chose « et des personnages qui franchissent ses portes: les espoirs, les perdus, les cassés, les joueurs, les beau et damné. Breakingnews.fr, Bienvenue dans le sud sale. Bande-annonce et affiches 'P-Valley'
  • C’est toujours en solitaire qu’il devait prendre part au cabinet des ministres de la culture Jacques Duhamel, puis Michel Guy. C’est enfin en solitaire, devenu veuf et ayant perdu une fille, qu’André Tubeuf continue à travailler comme un damné mais dans la joie du devoir accompli, à l’exemple de Dominique Fernandez, son voisin sur les bancs de Louis-le-Grand puis de la rue d’Ulm au siècle passé, comme du IXe arrondissement aujourd’hui : « Boulot, boulot ; menuise, menuise », ainsi que lance Raymond Bussière à Serge Reggiani, le charpentier du film Casque d’or… La Croix, André Tubeuf, l’art de creuser son microsillon
  • "Lors de la manifestation d'hier, j'ai vu tellement de douleur dans les yeux de cette mère qui a perdu ses enfants à cause des violences policières", a expliqué Cameron. "Chez @abcfoodtours, nous travaillons avec la minorité. Ces enfants ont mon cœur et je serai damné de voir l'un d'eux perdre la vie à cause d'un système corrompu." News 24, Tyler Cameron critique toutes les vies et commente le racisme - News 24
  • C’est une super nouvelle!! Ennuyeux que les gens trouvent toujours quelque chose à redire. Vous êtes damné si vous le faites et vous êtes damné si vous ne le faites pas. Quoi qu’il en soit, nous avons terminé @BachelorABC et bonne chance Matt !! https://t.co/LAFCmHMOXH Breakingnews.fr, La nation bachelor réagit au premier chef de baccalauréat noir
  • «Pour moi, j’aurais juste aimé partager l’anneau avec Mike Tyson, juste avoir un petit mouvement avec lui. Mais, vous êtes damné si vous le faites et damné si vous ne le faites pas. Mike Tyson a l’air en forme et pointu et je suis sûr que je pourrais encore abattre un mur », a-t-il poursuivi. «S’il me frappe avec quelques tirs, les gens diront que Tyson Fury n’est pas bon et qu’un homme de 53 ans l’a battu. Mais si je frappe Mike au premier tour, alors quoi que je sois un tyran. C’est donc une situation perdante pour moi. Je gagne peut-être de l’argent, mais c’est de l’argent que je n’ai pas besoin de gagner en combattant un homme qui a dépassé son meilleur niveau. » Breakingnews.fr, Tyson Fury affirme que Mike Tyson voulait 500 millions de dollars pour un match de boxe d'exposition
  • Comme tout héros de polar, Stanislas Barberian a ses péchés mignons : là où Hercule Poirot aurait damné son âme pour une portion de crumpets carrés, le détective de Groff craque pour les livres rares et les voitures de collection. Il préfère le whisky au thé noir.  , Orange sanguine, massacre au carnaval de Binche - DH Les Sports+
  • Si le royaume des cieux appartient aux pauvres, nul doute qu’au Vatican se compte un nombre considérable de damnés. De Michel Onfray / Contre-histoire de la philosophie II. Le christianisme hédoniste, 2006
  • Pour être heureux, il faut beaucoup dormir et bien déféquer. L'insomniaque et son cousin germain le constipé, sont les damnés de la terre. De Frédéric Dard
  • C’est Bon Dieu seul qui tue les méchants, les cons, les pécheurs et les damnés. De Ahmadou Kourouma / Allah n’est pas obligé
  • Jamais personne n'a été damné pour avoir fait trop de mal ; mais beaucoup sont en enfer pour un seul péché mortel dont ils n'ont pas voulu se repentir. De Le curé d'Ars
  • Aimer et ne pas être aimé en retour est un supplice tel, que même les dieux ne l’ont pas imposé aux damnés des abysses. De Stéphane Maes
  • S'il y a cent mille damnés pour un sauvé, le diable a toujours l'avantage, sans avoir abandonné son fils à la mort. De Denis Diderot
  • Un damné est par essence immortel. Il peut au moins être tranquille de ce côté-là. De Claude Bouchard / La mort après la mort
  • C'est lorsque nous aimons notre péché que nous sommes damnés irrémédiablement. De Graham Greene / La puissance et la gloire
  • Pour n'avoir rien aimé, rien adoré que toi-même et tes pensées, tu es damné - damné pour l'éternité ! De Zygmunt Krasinsky / La comédie infernale
  • S'il y a cent mille damnés pour un sauvé, le diable a toujours l'avantage sans avoir abandonné son fils à la mort. Denis Diderot, Addition aux Pensées philosophiques

Images d'illustration du mot « damné »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « damné »

Langue Traduction
Corse dannatu
Basque madarikatu
Japonais のろわれた
Russe проклятый
Portugais maldito
Arabe ملعون
Chinois 该死的
Allemand verdammt
Italien dannato
Espagnol maldito
Anglais damned
Source : Google Translate API

Synonymes de « damné »

Source : synonymes de damné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « damné »



mots du mois

Mots similaires