La langue française

Curieuse

Sommaire

  • Définitions du mot curieuse
  • Étymologie de « curieuse »
  • Phonétique de « curieuse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « curieuse »
  • Citations contenant le mot « curieuse »
  • Traductions du mot « curieuse »
  • Synonymes de « curieuse »
  • Antonymes de « curieuse »

Définitions du mot curieuse

Trésor de la Langue Française informatisé

CURIEUX, EUSE, adj.

I.− Au sens actif. [Concerne des pers.] Qui éprouve de l'intérêt pour quelque chose.
A.− Vieilli. Curieux de + subst.
1. Désireux de posséder. Madame Worms-Clavelin est curieuse d'objets anciens (A. France, Orme,1897, p. 10).
En partic. Désireux de posséder charnellement. En ce temps deux fois mort où c'était Albertine qui était curieuse de moi, où ma tendresse pour elle pouvait légitimement avoir tant d'espérance! (Proust, Fugit.,1922, p. 485).
2. Qui s'occupe avec sollicitude de quelque chose. L'écriture de Jean Paulhan paraît éminemment curieuse de ses ornements. En quoi elle est d'un vrai littérateur (Benda, Fr. byz.,1945, p. 208).
B.− Usuel
1. En bonne part
a) Emploi adj.
[Sans compl.; en parlant d'une pers. ou de son comportement] Guidé par l'intérêt, l'envie de savoir. Expression curieuse et attentive (Ponson du Terr., Rocambole,t. 5, 1859, p. 61).Charles-Bruno, si j'en crois la fable familiale, était un esprit inculte, mais inventif et curieux (Duhamel, Notaire Havre,1933, p. 14):
1. Je n'en demandais pas davantage, non que je ne fusse un petit garçon questionneur et curieux, mais cette histoire inexpliquée me charmait par son mystère. A. France, Le Petit Pierre,1918, p. 120.
PARAD. Curieux et chercheur; esprit vif, curieux, avide; œil curieux, interrogateur.
Curieux de + compl. indiquant l'obj. de la curiosité.Désireux, avide de connaître.
[Le compl. est un inf.] J'étais curieuse de connaître les impressions du capitaine sur cette mort si brusque (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 267).Je suis curieuse de voir s'il restera trois tasses tout à l'heure (Cocteau, Par. terr.,1938, II, 8, p. 247).
[Le compl. est un subst.] Curieux de mille choses. Curieux de pensées multiples et distinctes (Bremond, Hist. sent. relig.,t. 4, 1920, p. 527).Curieux des mystères de la nature (A. France, Vie fleur,1922, p. 502):
2. ... quand vous êtes ici, le soir, près de moi, recherchant dans Le Semeur tout ce que j'ai écrit, lisant mes livres, demandant des explications, et les écoutant sans broncher comme si vous étiez curieuse de libre pensée... Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 481.
b) Emploi subst. Amateur désireux de connaître et/ou de posséder, notamment des choses rares. Il n'est plus de livres qu'un curieux ne se procure s'il en grille d'envie (Blanche, Modèles,1928, p. 202).Cf. également le titre de la revue L'Intermédiaire des chercheurs et curieux :
3. Un curieux d'architecture trouvera dans le détail de ces constructions d'époques si différentes que sont les collèges et les chapelles, un objet de contemplations indéfinies. Bourget, Ét. et portraits,Ét. angl., 1888, p. 236.
Spéc. Amateur d'art. Il s'était fait sans grande dépense un cabinet de curieux, dont il jouissait dans le silence et dans le recueillement (A. France, Vie fleur,1922, p. 451).
Rem. 1. Lar. 19eoppose curieux à collectionneur et savant; le mot curieux ,,ne s'applique qu'à des appréciateurs éclairés des choses d'art et de littérature (...) s'il s'en tient au seul désir, il reste un curieux, il n'est pas un collectionneur (...) il s'occupe de tous les monuments de l'activité humaine (...) un pas de plus, et notre curieux passerait au camp des savants``. 2. On rencontre également ds la docum. un emploi au fém. Les achats des (...) bibelots de tous les curieux et les curieuses du temps (E. de Goncourt, Mais. artiste, 1881, p. 292).
2. Péjoratif
a) Emploi adj. Qui cherche à connaître les secrets d'autrui. Synon. indiscret.Le maître et les gens ne sont pas curieux, n'étant pas assez éloignés de Paris pour avoir ce vice provincial (Mérimée, Dern. nouv.,1870, p. 45).
b) Emploi subst., usuel. Personne qu'anime l'envie de voir, de savoir. Non, tu ne le verras pas, petite friponne, petite curieuse! (Camus, Chev. Olmedo,1957, 1rejournée, 5, p. 730).
Au plur. Personnes oisives attirées par un événement. La foule des curieux. Synon. badauds.Il ne reste que quelques curieux autour de l'endroit où a eu lieu l'accident (Gyp, Souv. pte fille,1927, p. 31).
Argot
[Concerne la just. ou la police] Le curieux. ,,Juge d'instruction`` (Larch. 1880, France 1907, La Rue 1954, Esn. 1966, Riv.-Car. 1969). Le grand curieux. ,,Président de la Cour d'assises`` (France 1907); ,,ministre de la justice`` (Sue, 1842 ds Esn. 1966). Le curieux de la planche à pain. ,,Président de tribunal`` (France 1907). La curieuse. ,,La police`` (Esn. 1966).
[Emploi érotique] Un curieux. ,,Amateur de scènes crapuleuses qui fréquente les bains de vapeur pour assister à des actes honteux`` (France 1907). Synon. voyeur.
II.− Au sens passif. [Concerne des pers. ou des choses] Qui suscite un intérêt particulier.
A.− Vieilli. Digne d'intérêt en raison de sa valeur. Synon. intéressant.Maigre collection qui, je pense, n'est pas curieuse pour un savant (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 203).
B.− Qui suscite l'intérêt par sa nouveauté ou son étrangeté. Synon. insolite, singulier, bizarre.Un travail curieux et certainement non dépourvu d'intérêt scientifique (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 333).Naturellement il avait couru d'abord aux animaux les plus curieux de la ménagerie, tapirs et tatous, surréalistes et néothomistes (Bloch, Dest. du S.,1931, p. 169).
Constr. impers. Il serait curieux de. Il serait intéressant et révélateur. Il serait curieux de demander au plus averti et au plus sensible des lecteurs de révéler sincèrement ce qu'il perçoit (Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 110).
Rem. ,,C'est seulement avec ces valeurs passives que l'épithète peut précéder le nom, mais elle peut aussi se trouver après lui. La nuance est délicate : une curieuse histoire marque l'inquiétude; une histoire curieuse marque plutôt l'intérêt`` (Dupré 1972).
Loc. Regarder qqc. ou qqn comme [on regarde] une bête curieuse. Grand-père avait si bien fait que je tenais les curés pour des bêtes curieuses (Sartre, Mots,1964, p. 82).
Prononc. et Orth. : [kyʀjø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694 (s.v. cure) − 1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1remoitié xiies. curius de « qui s'inquiète de, qui a grand soin de quelqu'un, quelque chose » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 39, 23), qualifié de ,,vieilli`` par DG; b) 1155 curius de « désireux de (quelque chose) » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 10942); c) 1606 spéc. curieux de « qui rassemble, qui recherche des objets rares ou précieux » (Nicot); 1662 subst. « amateur d'objets rares ou précieux » (Boss., Provid., I ds Huguet, Pt glossaire des classiques français du XVIIes.); 2. 1538 adj. « désireux de voir, savoir » (Est., s.v. cura); 1651-52 subst. « personne qui a envie de voir ou de savoir » (Corn., Imit., I, 5 ds Littré); d'où 3. a) [1591 d'apr. FEW t. 2, p. 1565] 1594 subst. « indiscret » (Amyot, De la curiosité, 12 ds Littré); 1636 adj. « qui recherche des choses, des faits cachés » (Monet); b) 1828-29 arg. subst. « juge d'instruction » (Vidocq, Mémoires, II, 14 ds Sain. Sources arg. t. 2, p. 125, note 5); 4. 1559 « original, extraordinaire, digne d'intérêt » (Amyot, Caton 36 ds Littré); 1755 bête curieuse (J.-J. Rouss., Inég., note 1 ds Littré). Empr. au lat. class. curiosus « qui a du soin », « avide de savoir », « indiscret ». Fréq. abs. littér. : 6 547. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 6 797, b) 10 867; xxes. : a) 4 789, b) 9 129. Bbg. Cohen 1946, p. 41. − Darm. Vie. 1932, p. 192. − Gottsch. Redens. 1930, p. 28, 90, 155. − Goug. Mots t. 2 1966, pp. 36-39. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 81. − Sain. Lang. par. 1920, p. 525.

Wiktionnaire

Nom commun

curieuse \ky.ʁjøz\ féminin (pour un homme on dit : curieux)

  1. Personne (du sexe féminin) qui est curieuse.

Forme d’adjectif

curieuse \ky.ʁjøz\

  1. Féminin singulier de curieux.
    • Chez le chien et le chat, le perforé présente cette particularité curieuse de recouvrir le cubital interne et d’être ainsi à découvert; son tendon passe au dehors de la gaine carpienne, ainsi que d’ailleurs chez le lapin, et se quadrifurque aussitôt. — (Bulletin de la Société d'anthropologie et de biologie de Lyon, volume 16, 1897, page 127)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CURIEUX, EUSE. adj.
Qui a grand désir d'apprendre, de voir des choses nouvelles, intéressantes, rares, etc. Un observateur curieux. Curieux de savoir. Je suis curieux de voir comment il s'en tirera. Être curieux de nouvelles. Il veut tout voir, tout savoir, il est curieux. Par analogie, Des regards curieux. Un désir curieux. Substantivement, Ce spectacle attire les curieux. La foule des curieux. Éloigner les curieux. Je ne suis qu'un amateur, un simple curieux. Il se dit, en mauvaise part, d'une Personne qui cherche indiscrètement à pénétrer les secrets d'autrui. Vous voudriez savoir si j'ai quelque arrière-pensée, vous êtes bien curieux! Je le crois assez curieux pour fouiller dans mes papiers, pour écouter à ma porte. Les habitants de cette petite ville sont curieux à l'excès. Substantivement, Je déteste les curieux. Il faut punir cette petite curieuse. Il se dit particulièrement de Ceux qui recherchent, qui rassemblent des objets nouveaux rares, excellents, etc. Il est curieux, elle est curieuse de fleurs, de tulipes. Curieux de peintures, de tableaux, de médailles. Curieux de livres. Il s'emploie aussi très souvent, dans cette acception, comme nom, mais seulement au masculin. Le cabinet d'un curieux. Les curieux recherchent beaucoup cette variété de timbre. Il se dit également des Choses et signifie Qui est rare, nouveau, excellent en son genre, propre à exciter la curiosité. Travail curieux. Cette collection s'est enrichie de pièces curieuses. Un livre rare et curieux. Cet ouvrage est plein de remarques curieuses. Il signifie aussi Qui est fait pour surprendre, pour attirer et retenir l'attention. Je viens d'apprendre une curieuse nouvelle. La remarque est curieuse. Cela serait curieux, Voilà qui est curieux. On dit de même, comme nom, Le curieux de l'affaire est que...

Étymologie de « curieuse »

Féminisation de curieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « curieuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
curieuse kyrjøz

Évolution historique de l’usage du mot « curieuse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « curieuse »

  • ‘Elle est curieuse de tout’ : les tendres confidences de Valérie Bègue sur sa fille Jazz Antenne Reunion Officiel, ‘Elle est curieuse de tout’ : les tendres confidences de Valérie Bègue sur sa fille Jazz- Buzz vidéo- Antenne Réunion.fr
  • Mercredi 1er juillet, Patrick Sébastien était invité au micro de "Sud Radio". L'ancien animateur en a profité pour raconter une curieuse anecdote, survenue peu après son éviction de France Télévisions. Closermag.fr, Patrick Sébastien : ses confidences très personnelles sur ses petits soucis de santé - Closer
  • La mise en place de la piste cyclable provisoire sur le boulevard de Pérolles a engendré la circulation d’une bien curieuse idée. La suppression de quelques places de stationnement nuirait à la survie des commerçants et restaurateurs de la rue. Il reste pourtant des centaines de places disponibles dans le quartier et très proches des commerces. Mais cela n’est rien, il faudrait une place de parc sur le pas de la porte d’un commerce pour que le succès soit assuré. , Une bien curieuse idée circule - La Liberté

Traductions du mot « curieuse »

Langue Traduction
Anglais curious
Espagnol curiosa
Italien curioso
Allemand neugierig
Chinois 好奇
Arabe فضولي
Portugais curioso
Russe любопытный
Japonais 奇妙な
Basque bitxia
Corse curiosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « curieuse »

Source : synonymes de curieuse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « curieuse »

Partager