La langue française

Cultivé

Définitions du mot « cultivé »

Trésor de la Langue Française informatisé

CULTIVÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de cultiver*.
II.− Adjectif
A.− Domaine de la production agric.
1. [En parlant d'une terre] Qui est traitée, mise en valeur en vue de la production agricole. Champ cultivé; plaine, surface cultivée. La haute colline cultivée et boisée (Hugo, Rhin,1842, p. 106).De petits jardins cultivés ou sauvages (Bosco, Mas Théot.,1945, p. 341):
1. En réalité il n'est pas de pays plus cultivé ni de paysage plus utilitaire. L'aspect d'une Beauce montagneuse et d'une énorme exploitation fruitière. T'serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 23.
2. [En parlant d'un végétal] Dont la production est assurée et éventuellement améliorée par un ensemble de soins appropriés. Espèce, plante, variété cultivée :
2. Culture. Terme employé d'une manière générale pour désigner tout ce qui n'est pas inculte; de là l'expression plante cultivée dont on se sert souvent par opposition à plante sauvage c'est-à-dire qui croît spontanément. É.-A. Carrière, Encyclop. horticole,1862, p. 141.
P. métaph. Il y a en ce moment comme une pression (...) de l'opinion publique cultivée pour me doter d'un instrument de travail (Du Bos, Journal,1925, p. 365).
3. P. ext. [En parlant d'un être, d'un organisme vivant] Dont les qualités sont entretenues et exploitées à des fins utilitaires ou esthétiques.
a) [En parlant de certaines espèces animales] Qui est élevé dans un milieu favorisant la croissance; p. ext. dont les productions naturelles sont développées. Les aras énormes qui ont l'air d'oiseaux cultivés en serre (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Boitelle, 1889, p. 272).
P. métaph. Elles [les personnes] étaient assez comparables aux perles (...); il en était de véritables, de cultivées, de fausses et de baroques (Druon, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 24).
b) En partic., BIOL. EXP. [En parlant de fragments de tissu vivant] Dont on assure la survie et le maintien des fonctions en milieu artificiel :
3. La glycolyse, d'après ce qui précède, existe aussi bien dans les cultures dont la respiration est normale que dans les cultures en milieu anaérobie et quel que soit le tissu cultivé. J. Verne, La Vie cellulaire hors de l'organisme,1937, p. 131.
c) [En parlant du corps, de l'organisme humain] Dont la forme physique et le développement harmonieux sont entretenus et développés par la gymnastique et l'athlétisme. Le « Gaulois mourant » (...) montre, si on le compare aux statues d'athlètes, la distance qui sépare un corps inculte et un corps cultivé (Taine, Philos. de l'art,t. 2, 1865, p. 195).
B.− Au fig. [En parlant de la fructification des dons naturels permettant à l'homme de s'élever au-dessus de sa condition initiale et d'accéder individuellement ou collectivement à un état supérieur]
1. [En parlant d'une ou de plusieurs pers., d'une classe soc.] Qui s'est élevé par un travail assidu et méthodique au-dessus de l'état de nature, a développé ses qualités, favorisé l'éclosion harmonieuse de sa personnalité. Gens, homme, public cultivé(s); classe cultivée. Pour écrire littérairement, il faut se figurer pour public une ou deux femmes cultivées, l'une plus prompte d'esprit et l'autre plus douillette de goût (Amiel, Journal,1866, p. 93).Officier (...) brillant et cultivé (Bordeaux, Fort de Vaux,1916, p. 95).
En partic. Qui possède une bonne culture générale. Sans être vraiment cultivée, elle était remarquablement instruite (Maurois, Ariel,1923, p. 75).
P. méton. Esprit cultivé. Des bourgeois, des nobles, des esprits cultivés, subtils, bizarres, des sophistes et des scolastiques (Michelet, Peuple,1846, p. 154).
Rem. On rencontre ds la docum. a) L'emploi subst. Le grand nombre des gens, et je parle des cultivés... (Gide, Journal, 1923, p. 763). b) Cultivé, en relation sém. avec culture étendu au sens de « civilisation ». Un scrupule d'homme cultivé et hautement civilisé (Barrès, Cahiers, t. 7, 1908-09, p. 27).
[En parlant de facultés intellectuelles et artistiques] La raison cultivée réglait l'usage des choses sensibles, corrigeait les erreurs de nos sens, soumettait le corps à l'empire de l'esprit (Guéhenno, Jean-Jacques,1950, p. 11).
[En parlant de sentiments] Les mœurs (...) empêchent que l'amitié ne soit, parmi eux, un sentiment aussi vif et aussi cultivé qu'il l'est chez nous (Crèvecœur, Voyage,t. 3, 1801, p. 113).
[En parlant d'un comportement] Qui est étudié, surveillé. Et le sourire, surtout, l'admirable sourire cultivé (Sartre, Nausée,1938, p. 67).
[En parlant d'un sens] Il [Stendhal] a pris pour l'amour de la musique la sensation agréable (...) que produit une belle voix sur l'oreille la moins cultivée (C. Saint-Saëns, Harmonie et mélodie,1885, pp. 8-9).
2. [En parlant d'un domaine d'activité intellectuelle, artistique, de certains modes de connaissance ou d'expression] Qui est pratiqué, perfectionné. Langue, littérature cultivée. La méthode que je propose (...) rendroit facile la connoissance de la langue cultivée (Bonstetten, Homme Midi,1824, p. 101):
4. La littérature cultivée devient si promptement factice, qu'il est bon de retourner quelquefois à l'origine de toute poésie, c'est-à-dire à l'impression de la nature sur l'homme avant qu'il eût analysé l'univers et lui-même. Staël, De l'Allemagne,t. 3, 1810, p. 314.
En partic. [En parlant d'une techn. littér., artistique] Le reflet, révélé par les Véronèse et les Rubens, cultivé par Delacroix (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 158).
3. P. ext. [En parlant d'une période, d'un lieu] Qui porte la marque d'une culture. On cesseroit de mêler l'accent des siècles grossiers à l'accent d'un siècle cultivé (Bonstetten, Homme Midi,1824p. 102).En réalité, pays cultivé et peuplé (Barrès, Cahiers,t. 11, 1914-18, p. 27).
Fréq. abs. littér. : 999. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 933, b) 928; xxes. : a) 1 130, b) 1 420.

Wiktionnaire

Adjectif

cultivé \kyl.ti.ve\

  1. Travaillé pour rendre plus fertile et productif.
    • Des trois bandes ou régions qui divisaient devant nous la plaine d’Athènes, nous traversâmes les deux premières, la région inculte et la région cultivée. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, éd. Le Normant, 1811, p. 170)
    • La limite de l’Olivier, bien qu’artificielle, puisque c'est une plante cultivée, est la meilleure limite de la flore méditerranéenne en France. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.80)
  2. (Figuré) Qui a de la culture, de la connaissance.
    • Les philosophes des Lumières étaient des hommes cultivés.

Nom commun

cultivé \kyl.ti.ve\ masculin

  1. Homme qui a de la culture, de la connaissance.
  2. Arbre provenant de culture.

Forme de verbe

cultivé \kyl.ti.ve\

  1. Participe passé masculin singulier de cultiver.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CULTIVER. v. tr.
Travailler une terre pour la rendre plus fertile et pour améliorer ses productions. Cultiver un champ. Cultiver un jardin. Par extension, Cultiver une vigne, une plante. Il signifie figurément Former, développer, perfectionner par l'instruction, par l'exercice. Elle aime le dessin, c'est un goût qu'il faut cultiver. Cultiver son esprit, sa mémoire, sa raison. Un esprit cultivé. Se cultiver par la lecture. Il signifie encore figurément Conserver, entretenir, augmenter, en parlant des Relations, des sentiments qui lient les personnes entre elles. Cultiver l'amitié, la bienveillance de quelqu'un. On dit, dans un sens analogue, Cultiver ses amis, ses relations. C'est un homme qu'il est bon de cultiver, c'est une relation à cultiver, C'est un homme dont il faut ménager, entretenir la bienveillance.

Littré (1872-1877)

CULTIVÉ (kul-ti-vé, vée) part. passé.
  • 1Mis en culture. Un terrain bien cultivé. Les pays ne sont pas cultivés en raison de leur fertilité, mais en raison de leur liberté, Montesquieu, Esp. XVIII, 3. Tout terrain qui n'est pas cultivé appartient également à tous les hommes, Condillac, Hist. anc. Lois, ch. 15. Qu'elle est belle cette nature cultivée ! que par les soins de l'homme elle est brillante et pompeusement parée ! Buffon, Morceaux choisis, p. 21.
  • 2 Fig. Les bons sentiments cultivés dans cet enfant par sa mère. Les lettres et les sciences cultivées dans nos pays. Pour de l'esprit, elle n'en manque pas ; elle l'a même assez cultivé, Lesage, Gil Blas, IV, 6. Il étudia la langue anglaise, presque inconnue en France à l'époque où il aurait pu l'apprendre, mais devenue pendant son ministère la langue étrangère la plus cultivée, Condorcet, Maurepas.

    Un esprit cultivé, un homme instruit, orné de connaissances agréables. Un bon esprit cultivé est, pour ainsi dire, composé de tous les esprits des siècles précédents, Fontenelle, Digr. anc. et mod. Œuvres, t. IV, p. 191, dans POUGENS. Si ce siècle n'est pas celui des grands talents, il est celui des esprits cultivés, Voltaire, Lett. Mme du Deffant, 24 sept. 1766. Il n'y a rien de suivi dans les conseils de ces nations sauvages et mal cultivées, Bossuet, Hist. III, 3.

  • 3Entretenu, conservé. D'honorables amitiés cultivées avec un soin digne de louange.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cultivé »

Participe passé du verbe cultiver, utilisé comme adjectif et substantivé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cultivé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cultivé kyltive

Évolution historique de l’usage du mot « cultivé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cultivé »

  • Il n'est pas sensible aux maladies ni aux attaques de parasites sauf s'il est cultivé en serre auquel cas les cochenilles et les araignées rouges peuvent s'y intéresser. Binette & Jardin, Palmier aiguille (Rhapidophyllum hystrix) ou palmier porc-épique : plantation, entretien
  • C'est une plante qui fait son grand retour dans la région. On l'associe souvent au cannabis. Le chanvre est cultivé en Alsace mais pas du tout pour ses principes psychoactifs. Depuis deux ans, deux frères ont lancé une entreprise cosmétique et alimentaire spécialisée. France 3 Grand Est, Alsace : comment le chanvre fait son retour, deux siècles après
  • Cependant, il reste principalement cultivé en Asie. Avant de les retrouver chez soi, certains thés ont subi des traitements à base de pesticide pour être plus robustes et pousser sans encombre. Certains sont même agrémentés de conservateurs. Et que dire du trajet de Chine en France qui se passe souvent par avion ou par containers sur des énormes bateaux ? Pourtant, renoncer au thé relèverait de l’impossible pour un grand nombre d’entre nous. , Comment cultiver son propre thé ?
  • Il n'y a pas d'homme cultivé, il n'y a que des hommes qui se cultivent. Ferdinand Foch,
  • Pendant le confinement, le chef italo-argentin Mauro Colagreco a cultivé son potager en agriculture biologique, selon les préceptes édictés par le philosophe et scientifique autrichien du début du XXe siècle, Rudolf Steiner. C'est la "biodynamie", inspirée du respect de la nature.  France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Menton : les fruits et légumes du restaurant trois étoiles Mirazur cultivés selon le calendrier lunaire
  • Nous pensons aussi au modèle plus récent de « l’urbanisme agricole » prôné par l’architecte français A. Rosensthiel qui propose un urbanisme qui fait face à la crise écologique et qui retisse du lien entre le cultivé et l’habité, entre la ville et le sol. Le Soir Plus, «Plaidoyer pour un nouveau lien entre le cultivé et l’habité» - Le Soir Plus

Images d'illustration du mot « cultivé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cultivé »

Langue Traduction
Anglais cultivated
Espagnol cultivado
Italien coltivato
Allemand kultiviert
Chinois 耕种的
Arabe مزروعة
Portugais cultivado
Russe культурный
Japonais 耕作
Basque landatutako
Corse cultivatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « cultivé »

Source : synonymes de cultivé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cultivé »

Cultivé

Retour au sommaire ➦

Partager