La langue française

Cuirassé

Définitions du mot « cuirassé »

Trésor de la Langue Française informatisé

CUIRASSÉ, ÉE, adj.

Revêtu, pourvu d'une cuirasse.
A.− [Correspond à cuirasse A]
1. [Correspond à cuirasse A 1] Chevalier cuirassé. Des portraits enfumés représentant des capitaines cuirassés ayant leur casque à côté d'eux ou tenu par un page (Gautier, Fracasse,1863, p. 6).
P. métaph. [L'adj. est suivi d'un compl. prép. indiquant la nature de la cuirasse] La mer cuirassée d'argent (Camus, Noces,1938, p. 13).Alors seulement cuirassée d'étoffe, je me risquai sur le palier (H. Bazin, Qui j'ose,1956, p. 137):
1. ... l'instituteur est apparu au seuil de l'école, pantalon noir et souliers vernis, cuirassé d'un plastron neuf qui sonne sous les doigts comme un tambour. Bernanos, Monsieur Ouine,1943, p. 1480.
Rem. La docum. atteste le sens rare « qui présente les caractéristiques d'une cuirasse, raide comme une cuirasse ». Une division de jeunes lycéens passait. Il y avait au premier rang un tout petit (...) sa tunique trop grande, trop lourde, trop cuirassée surtout, ne se prêtait pas à ses membres débiles et souples (Barrès, Déracinés, 1897, p. 495).
2. [Correspond à cuirasse A 2 b]
a) ART MILIT. [En parlant d'engins ou de constructions; correspond à cuirasse A 2 b]
α) Char cuirassé, tourelle cuirassée. Une artillerie à très grande puissance et à grande portée pour l'attaque des fortifications cuirassées et bétonnées (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 15).
P. méton. Corps d'élite, détachement cuirassé.
Spéc. Division cuirassée. ,,Grande unité à base de chars, constituée en France en 1940`` (Lar. encyclop.) :
2. Le 20 mai, la 4edivision cuirassée se dirige vers Fismes et vers Braine (...). Grâce aux chars, qui, à mesure, nettoient chemins et abords, nous atteignons l'Aisne sans accident grave. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 34.
β) MAR. Bateau, croiseur cuirassé; pont cuirassé. Navire de ligne cuirassé (Le Masson, Mar.,1951, p. 63):
3. Les canonnières cuirassées sont des réductions de cuirassés garde-côtes... Croneau, Constr. pratique des navires de guerre,t. 1, 1892, p. 123.
P. méton. Flotte cuirassée (Mérimée, Lettres à une inconnue,t. 2, 1870, p. 295).
Emploi subst., MAR. [P. ell. du déterminé] Navire protégé par un épais blindage faisant fonction de cuirasse.
Vieilli [Avec déterm.]Cuirassé garde-côte (cf. ex. 3), cuirassé de croisière, cuirassé d'escadre (cf. Croneau Constr. pratique des navires de guerre, t. 1, 1892, p. 127).
Cuirassés de poche. Petits cuirassés construits par les Allemands après 1929 pour pallier l'interdiction de construire des navires de guerre de plus de 10 000 tonnes (cf. Lar. 20e).
Rem. La docum. atteste le syntagme cuirassé terrestre p. anal., rare. Char cuirassé. Cf. Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 21.
[Sans déterm.] Bâtiment de ligne cuirassé et doté d'une puissante artillerie. Grand cuirassé, cuirassé rapide; le cuirassé Potemkine; cuirassé-amiral (cf. amiral2A;appointex. 5; bâtiment ex. 8).L'amiral Togo n'est pas venu avec douze cuirassés bombarder la rade de Brest (A. France, Pierre bl.,1905, p. 214):
4. ... une escadre, formée du cuirassé Richelieu (...), des croiseurs Gloire, Suffren, Triomphant, du transport Béarn et de plusieurs petits bâtiments, (...) gagnera les côtes indochinoises. De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 228.
Rem. Les cuirassés ont disparu des flottes navales en service depuis 1960 et le mot même tend à disparaître de la terminol. navale.
P. métaph. :
5. ... tu files, mon garçon! (...) parce qu'au détour d'une allée (...) vient d'apparaître une jeune fille, Micou! Micou, cette goélette, dont tu te figures qu'elle pourrait couler ton cuirassé. H. Bazin, La Mort du petit cheval,1949, p. 80.
b) ZOOL. [Correspond à cuirasse A 2 b β] Des crabes énormes (...) craquaient sous les pieds du Nain (...). Il gravit le flanc de la caverne (...) et les monstres cuirassés montaient avec lui (A. France, Balth.,Abeille, 1889, p. 259).Vertébrés à sang froid, écailleux ou cuirassés, à respiration exclusivement pulmonaire (Coupin, Animaux de nos pays,1909, p. 156):
6. Les plus anciens poissons que nous connaissions sont, pour la plupart, fortement, anormalement même, cuirassés. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 141.
[Avec compl. prép. indiquant la nature de la cuirasse] Ces ergatogynes, lourdement cuirassés d'invulnérable chitine (Maeterl., Vie fourmis,1930, p. 73).
Spéc. La famille des ganoïdes (...) ou poissons cuirassés (Lapparent, Abr. géol.,1886, p. 166).
Emploi subst., ICHTYOL. Poisson dont la tête et le corps sont recouverts de plaques dures et anguleuses. Cuirassé tacheté (Cuvier, Anat. comp.,t. 4, 1805, p. 18).Synon. loricaire.
Rem. Lar. 19eet Guérin 1892 attestent le synon. vulgaire cuirassier.
Subst. masc. plur., vieilli. Ordre de Crustacés. Elle [la première paire de pléopodes] a totalement disparu chez (...) les Cuirassés (E. Perrier, Zool.,t. 1, 1893, p. 907).
B.− Au fig. [Correspond à cuirasse B] Protégé, endurci, insensible. Là aussi vivent d'étonnants vieillards (...), indifférents, cuirassés, blindés, avec des barbes et des cheveux emmêlés à la Victor Hugo (L. Daudet, Rech. beau,1932, p. 123).Nous aussi, reprend le docteur, qui voyons mourir tant de monde, nous sommes cuirassés, que voulez-vous? (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 175).
[Avec compl. prép. indiquant la nature de la cuirasse] Cuirassé de candeur, de dureté. Le prélat souriait, l'air enchanté de la beauté de la fête, mais gardant la sérénité d'une âme triplement cuirassée d'innocence, au milieu de toutes ces épaules étalées (Zola, Rome,1896, p. 344):
7. Les hommes sont toujours plus ingénus qu'on ne croit. Le plus cuirassé d'égoïsme peut avoir son accès de pitié. Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 78.
Prononc. et Orth. : [kɥiʀase]. Ds Ac. 1718-1878. Étymol. et Hist. 1. 1611 adj. « revêtu d'une cuirasse » (Cotgr.); 2. 1859 adj. « blindé » (Mérimée, Lettres Panizzi, t. 1, p. 46 : bateaux cuirassés); 1867 subst. « navire blindé » (Revue des Deux Mondes, t. 72, p. 694 ds Kemna, p. 101). Dér. de cuirasse*; suff. *. Fréq. abs. littér. : 250. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 164, b) 309; xxes. : a) 515, b) 446. Bbg. Kemna 1901, pp. 100-101. − Rog. 1965, p. 94.

Wiktionnaire

Adjectif

cuirassé masculin

  1. Revêtu d'une cuirasse.

Nom commun

cuirassé \kɥi.ʁa.se\ masculin

  1. (Marine, Militaire) Navire de guerre doté d'un épais blindage, dont l'artillerie principale était composée de pièces d'artillerie des plus gros calibres existants.
    • Trois heures sonnaient à bord des cuirassés allemands. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Le voyage fut long et mouvementé. Ils furent chassés, ou s’imaginèrent l’être, pendant une demi-journée, par un cuirassé asiatique que bientôt attaqua un croiseur anglais. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 419 de l’éd. de 1921)
    • La prochaine guerre sera gagnée au bout du compte par les sous-marins et les avions, et nous devrions dépenser plus d’argent à les développer qu'à gaspiller nos ressources en construisant des dreadnoughts dont la seule fonction est de torpiller les cuirassés allemands et de se faire torpiller leur tour. — (David Lodge, Un homme de tempérament, Éditions Rivages, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CUIRASSER. v. tr.
Revêtir d'une cuirasse. Par extension, Cuirasser un navire, Le protéger contre les projectiles par un revêtement métallique. Navire cuirassé, et comme nom Un cuirassé.

SE CUIRASSER signifie figurément Se préparer à toute espèce d'attaque, de surprise, ou encore S'endurcir aux affronts, n'être plus capable de sentir les injures, les remords. Il s'est cuirassé contre tous les affronts. C'est un homme dont la conscience est cuirassée. Cuirassé contre les injustices du sort, contre la calomnie, etc.

Littré (1872-1877)

CUIRASSÉ (kui-ra-sé, sée) part. passé.
  • 1Armé d'une cuirasse.
  • 2 Terme de zoologie. Revêtu d'une sorte de cuirasse.
  • 3 Fig. Âme cuirassée contre les revers.

    Il croyait le surprendre, mais il l'a trouvé bien cuirassé, il l'a trouvé sur ses gardes.

    En un mauvais sens, dont l'âme est endurcie. Cuirassé aux affronts. Cuirassé contre les remords. Hypocrite, jaloux, cuirassé d'impudence, Vous ne l'ignorez pas, votre méchanceté Donna seule à vos vers quelque célébrité, Gilbert, Apologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cuirassé »

→ voir cuirasser
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cuirassé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cuirassé kµirase

Citations contenant le mot « cuirassé »

  • Le scarabée cuirassé diabolique résiste à l’écrasement comme aucun autre. Il ne cède que sous une pression correspondant à 39 000 fois son poids. Pourquoi ? Une équipe de l’Université Purdue et de l’Université de Californie à Irvine explique pourquoi : Le scarabée cuirassé diabolique ne vole plus, mais il a tout de même conservé des élytres, – les lames qui s’ouvrent et se ferment sur les ailes des coléoptères aériens – qui ont fusionné conduisant à une carapace solide en forme de puzzle dont les diverses parties sont reliées par des joints. Plus précisément, l’analyse des élytres a révélé être composées de couches de chitine, (C8H13O5N)n, un matériau fibreux de la famille des sucres, et d’une matrice protéique. Les joints jouent alors un rôle clé dans la solidité de la carapace. Atlantico.fr, Ces découvertes scientifiques dans la nature faites en 2020 et qui pourraient mener à des inventions | Atlantico.fr
  • Pour nommer les animaux, les humains se contentent parfois de les observer. Il arrive aussi que leur imagination décolle. Le scarabée cuirassé diabolique (Phloeodes diabolicus) peut en témoigner. Au premier coup d’œil, l’enveloppe du coléoptère tient effectivement du blindage militaire. Mais pourquoi l’avoir affublé de ce sobriquet satanique ? Les entomologistes se sont-ils vengés d’avoir tordu trop d’épingles en tentant de le fixer dans leurs boîtes ? Ont-ils décelé l’influence du malin dans cette capacité à résister à l’écrasement, sous le pied du marcheur comme par la roue de sa voiture ? Nul ne le sait. « Tout ça restait très folklorique », commente David Kisailus, professeur de science des matériaux à l’université de Californie à Irvine. Avec l’article que lui et ses collègues du laboratoire Biomimétisme et nanomatériaux ont publié, mercredi 21 octobre, dans la revue Nature, une nouvelle ère commence. Le secret se trouve dévoilé. Cette fois, certains risquent bien de crier au miracle. Le Monde.fr, Le mystère de la cuirasse du scarabée diabolique percé
  • Quelques semaines plus tard, le Bismarck, l’un des trois plus gros navires allemands de guerre, avec à son bord l’amiral de la flotte, semble faire route vers la pointe bretonne. Il est pris en chasse par les navires de guerre et l’aviation de la Royal Navy. Harcelé, le cuirassé, pourtant présenté comme un des navires les plus puissants et le plus performant de sa génération, est mis à mal et finit par couler, entraînant la mort de plus de 2 000 marins, dont l’amiral commandant la Kriegsmarine. Seuls 114 marins et un chat sont récupérés à bord des différents bâtiments anglais présents sur zone. C’est bien la construction de ces deux gros cubes de béton qui attire l’attention des alliés et déclenche la traque fatale aux plus de 2 000 marins du Bismarck. Le Telegramme, Ces Ducs-d’Albe qui n’ont jamais vu le cuirassé Bismarck - Ces histoires brestoises méconnues - Le Télégramme
  • Parmi les marins, François Le Coz, blessé accidentellement par arme à feu sur le croiseur Jurien-de la Gravière, est mort des suites de ses blessures à Palerme, en Sicile, le 1er octobre 1919. Enfin, un autre marin, Pierre Madec, matelot clairon sur le cuirassé Bouvet, a été porté disparu dans les Dardanelles, le 18 mars 1915. Les forces françaises y étaient engagées sous le commandement de l’amiral Guépratte. Au cours des manœuvres de combat, le Bouvet, déjà touché par huit impacts d’artillerie, a exécuté un demi-tour et heurté une mine à tribord, sous la ligne de flottaison. L’explosion a été si violente qu’elle a causé une voie d’eau et inondé les machines. En moins d’une minute seulement, le cuirassé Bouvet a coulé, emportant la majeure partie de son équipage. Cette tragédie a coûté la vie à 648 marins, dont de nombreux Bretons venus de Gouézec, Trégarvan, Saint-Nic ou Plomodiern, ainsi que celle du commandant Rageot de la Touche. Le Telegramme, Le monument aux morts de Gouézec rappelle la tragédie du cuirassé Bouvet - Gouézec - Le Télégramme

Traductions du mot « cuirassé »

Langue Traduction
Anglais battleship
Espagnol acorazado
Italien corazzata
Allemand schlachtschiff
Chinois 战舰
Arabe سفينة حربية
Portugais navio de guerra
Russe линкор
Japonais 戦艦
Basque gerraontzia
Corse corazzata
Source : Google Translate API

Antonymes de « cuirassé »

Cuirassé

Retour au sommaire ➦

Partager