La langue française

Croyant, croyante

Sommaire

  • Définitions du mot croyant, croyante
  • Étymologie de « croyant »
  • Phonétique de « croyant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « croyant »
  • Citations contenant le mot « croyant »
  • Traductions du mot « croyant »
  • Synonymes de « croyant »
  • Antonymes de « croyant »

Définitions du mot croyant, croyante

Trésor de la Langue Française informatisé

CROYANT, ANTE, part. prés., adj. et subst.

I.− Part. prés. de croire*.
II.− Emploi adj.
A.− Qui a la foi; qui croit ce que sa religion lui enseigne. Âme croyante (E. de Guérin, Journal,1840, p. 342):
1. « ...Parmi les plus jeunes, parmi ceux qui sortent du collège, je crois qu'il y a une majorité incontestable de pratiquants. Parmi nous, leurs aînés de quatre ou cinq ans, je crois pouvoir affirmer qu'il y a approximativement autant de croyants que d'incrédules; mais ceux qui n'ont pas la foi le regrettent pour la plupart, et agissent en toutes circonstances comme s'ils l'avaient. » Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 510.
B.− Qui croit à (quelque chose); qui a confiance en. Vous êtes si douce, si bonne, si peu croyante au mal (Dumas père, Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 566).
III.− Emploi subst.
A.− Celui qui a la foi. Les vrais croyants :
2. Ma religion, elle était restée la même, elle n'a jamais varié quant au fond. Les formes du passé se sont évanouies pour moi, comme pour mon siècle à la lumière de l'étude et de la réflexion; mais la doctrine éternelle des croyants, le Dieu bon, l'âme immortelle et les espérances de l'autre vie, voilà ce qui, en moi, a résisté à tout examen, à toute discussion et même à des intervalles de doute désespéré. Sand, Histoire de ma vie,t. 2, 1855, p. 52.
Spécialement
1. [Du point de vue de l'Islam] Les Croyants. Les Musulmans. À la porte des mosquées arabes, c'est un va-et-vient continuel de croyants qui vont prier et de croyants qui en reviennent (Fromentin, Été Sahara,1857, p. 269):
3. ... né dans la religion grecque, élevé par le général des Jésuites et présentement mahométan, Hadji, − car il a été à la Mecque, − portant, cachée sous une calotte et sous la coiffure européenne, la mèche des croyants passée dans un peigne; ... Goncourt, Journal,1861, p. 899.
Commandeur des Croyants. Calife. [Le] calife de Bagdad, qui est commandeur des croyants (Hugo, Rhin,1842, p. 193).
2. [Du point de vue du peuple juif] Père des croyants. Abraham.
Rem. Attesté dans Ac. 1798-1878, Lar. 19e-Lar. encyclop. et Guérin 1892.
B.− P. ext. Celui qui croit en quelque chose. Les croyants de la doctrine républicaine d'une part, les coquins de la défense républicaine de l'autre, se sont prononcés pour Dreyfus (Maurras, Kiel Tanger,1914, p. 45):
4. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. Heureux donc les croyants à la poudre homœopathique! (...) J'ai plutôt foi au médecin qu'au remède, il faut le dire, ce qui revient au même pour l'effet. E. de Guérin, Journal,1839, p. 261.
Rem. On rencontre ds la docum. le néol. croyeur, subst. masc. Synon. vulg. de croyant (cf. Hugo, Rhin, 1842, p. 178; Richepin, Miseloque, 1893, p. 111).
Prononc. et Orth. : [kʀwajɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Pour [ɑ] post. cf. croyable et croire. Admis ds Ac. 1694-1878 en tant que subst. uniquement; ds Ac. 1932 en tant que subst. et adj. Étymol. et Hist. a) Mil. xiies. [ms.] creanz plur. « ceux qui ont la foi » (Te Deum ds Psautier Cambridge, éd. Fr. Michel, p. 282, 16); xves. non croyans (Mystères inédits du XVes., éd. A. Jubinal, t. 1, p. 73); b) fin xiies. creanz adj. « qui a la foi » (Jean Bodel, Chanson des Saxons, éd. Fr. Michel, t. 1, p. 10); 1546 croyant (Bible, éd. J. Girard, Rom. 10 D : J'ay tout le jour estendu mes mains au peuple non croyant), attest. isolée; ca 1766 (Rousseau, Confessions, II ds Œuvres complètes, éd. B. Gagnebin, t. 1, p. 62). Part. prés. de creire, croire*, employé au sens relig.; credens, part. prés. de credere, est attesté en lat. chrét., cf. Blaise. Fréq. abs. littér. : 2 489. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 348, b) 4 088; xxes. : a) 4 042, b) 3 105.

Wiktionnaire

Adjectif

croyant \kʁwa.jɑ̃\

  1. (Religion) Qui croit ce que sa religion enseigne.
    • Échappé comme par miracle à un grand danger, il fit vœu de quitter le monde et se retira à la Trappe. L'abbé de Rancé, sur lequel Chateaubriand a écrit son dernier livre, le renvoya, comme peu croyant. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • Nous sommes en chemin vers une affirmation paradoxale : plus je suis croyant, moins je devrais le montrer. La laïcité est anticléricale et non antireligieuse, comme l’actera la loi de décembre 1905. — (Charles Coutel, Les philosophes des Lumières, nos contemporains, dans Marianne, n°878 du 8 janvier 2016, p. 58)

Nom commun

croyant \kʁwa.jɑ̃\ (pour une femme on dit : croyante)

  1. (Religion) Personne qui est croyante.
    • Je ne crois pas qu’il y ait deux hommes au monde plus incapables de s’entendre qu’un croyant et un doutant, quand ils se trouvent en face l’un de l’autre, quelles que soient leur bonne foi et même leur intelligence. Ils parlent deux langues inintelligibles, si la grâce de dieu n’intervient entre eux comme interprète. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 175.)
    • Les Aztèques éventraient couramment, qu’on raconte, dans leurs temples du soleil, quatre-vingt mille croyants par semaine, les offrant ainsi au Dieu des nuages, afin qu’il leur envoie la pluie. C’est des choses qu’on a du mal à croire avant d’aller en guerre. Mais quand on y est, tout s’explique. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • L’attitude de la théologie chrétienne à l’égard des juifs a été fixée dans le début du IVe siècle (concile de Nicée, 325) : le judaïsme ne doit pas disparaître, il doit vivre, mais dans un état d’avilissement et de misère tel qu’il fasse nettement apparaître aux yeux des croyants comme des incroyants le châtiment infligé par Dieu à ceux qui n’ont pas voulu reconnaître la divinité de Jésus. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • L’opposition entre le juste et le pêcheur, ou le croyant et l’impie, implique qu’aucune entité incroyante ne saurait être tolérée. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 52)
    • Le chîkh vient alors nous souhaiter la bienvenue. C’est un vieillard pauvrement vêtu mais à la figure sympathique encadrée d’une longue barbe blanche, un vrai croyant, fidèle observateur des préceptes hospitaliers de sa foi. — (Frédéric Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, p. 29)

Forme de verbe

croyant \kʁwa.jɑ̃\

  1. Participe présent de croire.
    • Durant les événements bulgares, ils s’attendrissaient aux larmes sur le prince Alexandre, croyant plaire à M. de Bismarck. — (La Nouvelle revue, 1886, page 670)
    • Hélène ne s’émotionnait pas autrement de cette terrible accusation qui pesait désormais sur elle, elle avait confiance en sa bonne étoile et, se croyant certaine de pouvoir s’innocenter rapidement, la jeune fille se contentait de hausser les épaules, de secouer la tête. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Le train perdu, 1912, chapitre VIII)

Nom commun

croyante \kʁwa.jɑ̃t\ féminin

  1. Femme qui est croyante.

Forme d’adjectif

croyante \kʁwa.jɑ̃t\

  1. Féminin singulier de croyant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROIRE. (Je crois ; nous croyons. Je croyais ; nous croyions. Je crus. Je croirai. Crois. Que je croie ; que nous croyions. Que je crusse. Croyant. Cru.) v. tr.
Tenir pour véritable. J'ai de la peine à croire tout ce qu'il dit. Vous ne me ferez jamais croire cela. Il croit cette histoire, ce conte. Ne croyez rien de tout ce qu'il vous dit. C'est un homme défiant, il ne croit que ce qu'il voit. Cela est aisé à croire. Il le croit bonnement. Permettez-moi de n'en rien croire. Vous en croirez ce qu'il vous plaira. Absolument, Croire légèrement. Croire sans preuve. Il ne faut pas être si facile à croire. Il signifie particulièrement, en matière de Religion, Avoir la foi et recevoir avec soumission d'esprit tout ce que l'Église enseigne. Je crois fermement qu'il existe un Dieu. Croire les mystères, les articles du symbole. Croire l'Évangile. On dit dans le même sens Croire en Dieu, en JÉSUS-CHRIST. Croire à la Sainte Vierge, au Saint-Esprit. Absolument, À la première prédication des Apôtres, beaucoup de Juifs crurent. Cet impie ne croit point. Fam., Croire une chose comme l'Évangile, comme article de foi, La croire fermement. Croire tout comme article de toi, Être fort crédule. Suivi d'un complément direct, nom de personne, il signifie Tenir pour sincère, véridique. Croyez-vous cet homme-là? Je vous crois. C'est un menteur avéré, on le ne croit plus, il ne peut plus se faire croire. Il ne croit point les médecins. En croire quelqu'un, en croire quelque chose, S'en rapporter à quelqu'un, à quelque chose. Je vous en croirai sur parole. Il aura beau dire, il n'en sera pas cru. Si vous m'en croyez, vous ne ferez pas cela. À l'en croire, s'il faut l'en croire, tout est perdu. J'en crois à peine mes yeux. En croirez-vous cette lettre? Si j'en croyais mon courage. S'il faut en croire les apparences. On dit aussi S'il avait voulu m'en croire, il ne serait pas aujourd'hui dans l'embarras. On dit également S'en croire, Obéir à un sentiment intime. Si je m'en croyais, je ne le verrais plus. Croire à quelqu'un, à quelque chose, Ajouter foi à quelqu'un, à quelque chose, s'y fier. Croire aux astrologues, aux voyants. Croire au rapport, au témoignage de quelqu'un. On ne croit plus à ses promesses, à ce qu'il dit. En parlant des Personnes, on dit aussi Croire quelqu'un, mais avec une certaine différence dans le sens. Croire un médecin, c'est Suivre ses avis, ses prescriptions. Croire aux médecins, c'est Avoir foi dans leur puissance de guérir. Croire en quelqu'un, Avoir confiance en lui, en ses talents, en sa parole. Croire à quelque chose signifie aussi Tenir pour vraisemblable, réel ou possible. Il proteste de son innocence, mais je n'y crois pas. Croire aux revenants, aux esprits, aux sorciers, à la magie. Il signifie encore simplement Penser, estimer, s'imaginer, présumer. À ce que je crois. Vous ferez bien, je crois, de ne plus fréquenter cet homme-là. Je crois cet homme capable de tout. Je l'avais toujours cru sage. Le croyez-vous homme d'honneur? On me croyait son père. Elle n'est pas aussi jeune que je l'avais cru. Qui aurait jamais cru cela? Que va-t-on croire de moi? Je crois tout de lui. Cet homme se croit habile. Il se crut obligé de répondre. Il se croyait au moment de réussir.

Littré (1872-1877)

CROYANT (kro-ian, ian-t' ; d'autres disent kroi-ian, ian-t')
  • 1 Adj. Qui a la foi religieuse. Elle est redevenue croyante. Les âmes croyantes. Une nation croyante. J'étais croyant, je l'ai toujours été, quoique non pas comme les gens à symboles et à formules, Rousseau, Dial. I. M. Lambercier, bien qu'homme d'Église, était croyant en dedans, Rousseau, Conf. II. Le vrai croyant ne peut s'accommoder de toutes ces simagrées ; il sent que l'homme est un être intelligent auquel il faut un culte raisonnable, Rousseau, Lett. à l'archev. de Paris. Ma conviction religieuse, en grandissant, a dévoré mes autres croyances ; il n'est ici-bas chrétien plus croyant et homme plus incrédule que moi, Chateaubriand, dans le Dict. de DOCHEZ.
  • 2 S. m. et f. Fidèle, en parlant de la religion chrétienne. Abraham mérita d'être le père des croyants, Massillon, Panég. St Benoît. Le corps des chrétiens se distinguait en croyants ou fidèles, et en catéchumènes, Chateaubriand, Génie, IV, III, 2.

    Les sectateurs de la religion musulmane se donnent aussi le titre de croyants. Commandeur ou chef des croyants était le titre que prenaient les califes.

HISTORIQUE

XIIe s. Cele out à nom Sebile, qui puis fu bien creanz [croyante], Sax. V.

XIIIe s. Et bien creant en Dieu et de mout bon courage, Berte, LXX. Et disoit que il [le cordelier] ne trouvoit ne es creans ne es mescreans, que onques reaumes se perdist ne chanjast de seigneurie à autre, mez [mais] que par defaute de droit, Joinville, 199.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « croyant »

En ancien français creant (→ voir mécréant), venant du latin credens, de credere (« croire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « croyant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
croyant krwajɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « croyant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « croyant »

  • Je préfère un croyant intelligent à un athée imbécile. De Michel Onfray / 26 février 2015
  • Quel croyant juge-t-il les volontés des divinités avant d'exécuter leurs paroles ? De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • La vie serait bien plus simple si j’étais croyant, je me poserais moins de questions. De Tonino Benacquista / Quelqu’un d’autre
  • La perte du croyant, c'est de rencontrer son église. René Char, À une sérénité crispée, Gallimard
  • Dieu est-il croyant ? De Robert Loobs / Humanity
  • Un croyant, c’est un antiseptique. De Raymond Devos / Les antipodes
  • Je suis pratiquant, mais pas croyant. De Salvador Dali
  • Pour tout croyant, la mort est une promotion. De José Artur
  • Tout croyant se masturbe dans sa propre sacristie. De Achille Chavée / Décoctions II
  • Si je suis croyant ? Dieu seul le sait. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • C'est en croyant aux roses qu'on les fait éclore. De Anatole France
  • Il se trouve que chacun va au bien commun, croyant aller à ses intérêts particuliers. De Montesquieu
  • C'est quand je prie que je crois être croyant. De Ingmar Bergman / Retour à la ville
  • Il n'y a que les enfants qui meurent en croyant vivre. De Lise Parent / Les îles flottantes
  • La colère du vrai croyant ne dure que le temps de remettre son turban en ordre. De Proverbe arabe
  • Persécuteur et persécuté sont identiques. L'un s’abuse en ne croyant pas avoir sa part de souffrance ; l'autre s'abuse en ne croyant pas participer à la culpabilité. De Arthur Schopenhauer / Le monde comme volonté et comme représentation
  • Comment peux-tu être croyant ? » C’est une question que l'on a souvent posée pendant le confinement, et à laquelle Michel Wackenheim essaie de répondre. , Etre croyant
  • Maître de conférences en théologie pratique à l’Institut protestant de théologie de Montpellier, Christophe Singer explique les raisons de la foi aux non-croyants. Reforme.net, Série (1/8): Êtes-vous croyant? Une question indécente? - Reforme.net
  • Le philosophe Pascal n’a jamais eu à enfourcher une moto ou à se glisser dans une monoplace. Mais son pari, même s’il lui donne une dimension religieuse, traduit à merveille ce qui peut se passer dans le cerveau d’un gaga de superstitions. Son argument : une personne rationnelle a tout intérêt à croire en Dieu, que Dieu existe ou non. Si Dieu n’existe pas, le croyant et le non-croyant ne perdent rien. Si Dieu existe, le croyant va au paradis, le non-croyant en enfer. Autrement dit : puisque ça ne coûte rien d’éviter le box n° 13, sinon une petite entorse mathématique, une personne rationnelle a tout intérêt à l’éviter. www.lejdc.fr, "Avant la course, je parle à ma voiture" : petites manies et grande superstition des pilotes nivernais - Nevers (58000)
  • Se croyant tiré d'affaire, le pays avait permis à Djokovic d'organiser un tournoi caritatif, débuté à Belgrade à la mi-juin, avant qu'une série d'infections au coronavirus n'oblige les organisateurs à l'interrompre. Les Echos, Tennis: Djokovic donne 40.000 EUR à une ville serbe durement touchée par le Covid-19 (médias) | Les Echos
  • Les baigneurs croyant voir une tortue alligator avaient tort. Et le tort tue... midilibre.fr, Hérault : la tortue aperçue au Pont-du-Diable, qui avait créé la panique, a été capturée - midilibre.fr
  • Ce couple de calaisiens faisait l'amour dans leur appartement, croyant être à l'abri du regard des autres. Pas de chance, les deux tourtereaux avaient oublié de fermer les rideaux de leur chambre, et se sont donc retrouvés à la vue de tous . Résultat : un voisin indiscret s'est permis de filmer les ébats, ainsi que de les publier sur les réseaux sociaux. Sur cette vidéo, les deux personnes sont très clairement identifiables, affirme le Nord Littoral. On reconnaît non seulement leurs visages, mais aussi l'appartement où se déroule la scène, ce qui ne laisse plus aucune place à l'anonymat. Une partie de jambes en l'air qui tourne au cauchemar en ligne pour ces amoureux.  Planet, Filmés à leur insu pendant l'amour : que risque l'auteur de la vidéo ?
  • C’est un choix que je fais, qui m’appartient et je ne juge en aucun cas, les personnes croyantes ou non qui agissent différemment. Il s’agit vraiment de décisions personnelles et il serait malvenu de donner son avis (je préviens les détracteurs et les trolls dès à présent, en douceur…). Le Huffington Post, Non-croyante, j’ai baptisé mon fils à l’Eglise - BLOG | Le Huffington Post LIFE
  • Elizabeth Cotten a failli ne jamais être connue et son succès est très tardif. Elle se marie à 15 ans, elle a une petite fille et elle travaille en tant que domestique ou dans des magasins… Et elle est très croyante, or l’église lui recommande de ne pas jouer de guitare ni de chanter ces musiques qu’elle apprend à l’oreille ou qu’elle compose. Donc pendant 25 ans, elle arrête tout, jusqu’à sa rencontre un peu par hasard avec une famille très mélomane, les Seeger.  France Musique, Elizabeth Cotten, le blues au bout des doigts
  • Saint Maud suit une jeune infirmière particulièrement croyante. Premiere.fr, Alex Garland prépare un nouveau film pour A24 avec Jessie Buckley et Rory Kinnear | Premiere.fr
  • Hélène Ségara entretient un rapport fort avec sa spiritualité. Invitée dans l'émission Ca fait du bien, dans le cadre de la sortie de son treizième album intitulé Karma, qui sera disponible en février 2021, la chanteuse a expliqué s'être sentie connectée à la religion tardivement, elle qui a grandi dans une famille très croyante. "Je suis la seule de ma famille qui n'a pas voulu faire de catéchisme, ni faire ma communion. Parce que je trouvais que notre curé n'était pas quelqu'un de bien", a-t-elle expliqué. Puis d'ajouter : "Ca m'a un peu révoltée parce que je trouve que quand on choisit d'être prêtre ou imam, c'est une responsabilité. On est là pour montrer l'exemple et transmettre". Après plusieurs décennies à prendre ses distances avec la religion, la jurée de La France a un incroyable talent a finalement été rattrapée par sa foi. , Hélène Ségara se confie sur sa foi : « je suis la plus croyante de ma famille »
  • La volonté de Dieu pour les chrétiens aujourd’hui, c’est qu’ils assument la responsabilité de pourvoir aux besoins de leurs mères et de leurs grands-mères veuves. Un tel amour bienveillant ne se limite pas d’ailleurs à celles-ci : il peut s’étendre aussi à d’autres personnes veuves de leur parenté. Dieu n’exige pas que des employeurs, des gouvernements ou des parents non croyants assurent de tels soins, mais il n’empêche en aucun cas une veuve croyante d’accepter un soutien auquel elle a droit, que ce soit légalement ou de la part de sa famille. Il s’attend à ce que les croyants montrent de l’amour pour les personnes veuves de leur parenté. E.P. Vedder Journal Chrétien, Honore les veuves qui sont véritablement veuves. 1 Timothée 5:3 - Le Seigneur Jésus est proche - Journal Chrétien
  • Paulette Gatounes née Cortale était la doyenne du village. Elle nous a quittés à l’aube de ses 105 ans. Elle est née le 3 février 1916 à Villelongue-de-la-Salanque. Elle a épousé François Gatounes agriculteur et l’aide dans cette dure vie du travail de la terre. François est décédé en 2001 et Paulette s’est retrouvée seule dans sa maison qu’elle n’a jamais quittée, malgré la maladie. Son fils unique, Christian agriculteur lui aussi, a repris l’exploitation familiale soutenu par son épouse et sa mère toujours active. La famille s’est agrandie avec la naissance de ses deux petits-enfants Marie et Marc et trois arrière-petits-enfants qui sont sa joie. Paulette était très croyante et pratiquante, tant que sa santé lui permettait elle était le pilier de l’église Saint-Marcel qu’elle affectionnait particulièrement. Elle priait jour et nuit pour tous les paroissiens du village et, c’était pour elle un devoir et comme elle aimait le dire, "moi j’aime prier et tout le monde en profite". Son jardin secret Le jardin de Paulette était situé au pied du Christ, face à l’église, ce qui lui permettait de s’évader et surtout d’entretenir ce morceau de terre qu’elle fleurissait et arrosait avec amour et passion. lindependant.fr, Carnet de deuil - lindependant.fr
  • La perte du croyant, c'est de rencontrer son église. René Char, À une sérénité crispée, Gallimard

Traductions du mot « croyant »

Langue Traduction
Anglais believer
Espagnol creyente
Italien credente
Allemand gläubige
Chinois 信徒
Arabe مؤمن
Portugais crente
Russe верующий
Japonais 信者
Basque sinestuna
Corse credente
Source : Google Translate API

Synonymes de « croyant »

Source : synonymes de croyant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « croyant »

Partager