La langue française

Crayonné

Sommaire

  • Définitions du mot crayonné
  • Phonétique de « crayonné »
  • Évolution historique de l’usage du mot « crayonné »
  • Citations contenant le mot « crayonné »
  • Traductions du mot « crayonné »

Définitions du mot « crayonné »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRAYONNER, verbe trans.

A.− Tracer au crayon (ou avec un instrument analogue).
1. [Le compl. d'obj. désigne le résultat de l'opération : dessin ou quelque chose d'écrit]
a) Dessiner ou écrire au crayon (ou avec un matériau analogue). Crayonner un portrait; crayonner des chiffres, des hiéroglyphes. Crayonner des caricatures et des costumes (Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 170).Le peintre, qui crayonnait des esquisses, cherchant toujours un sujet nouveau (Maupass., Fort comme la mort,1889, p. 89).Cette note crayonnée sur un bout de papier (Barrès, Cahiers,t. 8, 1910, p. 138).
[Avec méton. du compl. d'obj.] Caruso avait la manie de crayonner ses hôtes (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 188).
Emploi abs. Dans sa pratique, il [Rembrandt] ne peignait, ne crayonnait, ne gravait comme personne (Fromentin, Maîtres autrefois,1876, p. 379).
P. métaph. Le soir a sorti ses fusains, crayonne à la surface l'image renversée des aulnes (H. Bazin, Bur. mariages,1951, p. 135).
b) Dessiner dans les grandes lignes ou écrire rapidement. Crayonner un schéma, un mot. Écrire sa préface par morceaux, par phrases crayonnées en voiture, en mangeant, dans des cafés, dans les coulisses (Goncourt, Journal,1865, p. 228).L'incomparable portrait dont la tête seule est peinte (...) le reste étant simplement crayonné, indiqué de quelques traits sommaires (A. Michel, Peint. fr. XIXes.,1928, p. 20):
1. Elle était gentille, pas jolie, une ébauche de femme où il y avait de tout, une de ces silhouettes que les dessinateurs crayonnent en trois traits sur une nappe de café après dîner entre un verre d'eau-de-vie et une cigarette. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Mouche, 1890, p. 1340.
2. [Le compl. d'obj. désigne une surface] Faire des traits ou des marques de crayon sur, écrire sur. Voilà qu'on a repris mon volume au ministère et qu'on le crayonne de rouge (Goncourt, Journal,1877, p. 1184).Luce munie de ses manchettes crayonnées, Marie de son tube de papier roulé, Anaïs de son atlas minuscule (Colette, Cl. école,1900, p. 217).Crayonner les murs (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 149).
Spéc. Passer un crayon de maquillage sur. Rien de plus piteux qu'un œil crayonné dont le charbon s'efface de travers? (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 140).
B.− P. anal. Décrire, dépeindre, exposer à grands traits. L'Europe d'il y a deux cents ans, dont nous avons crayonné le tableau en commençant (Hugo, Rhin,1842, p. 465).Il [Sawo] était, comme dit Gavarni qui les a si incroyablement bien crayonnés, de la « race pâle des voyous de Paris » (Cendrars, Homme foudr.,1945, p. 66):
2. ... des lecteurs (...) désirant qu'on leur crayonne en lignes saillantes les principaux traits de la physionomie littéraire de l'écrivain dont on leur parle ou de son histoire; demandant à être intéressés par quelques couleurs vives et tranchées plutôt que par un tableau complet et soigné dans ses moindres parties. Tocqueville, Correspondance[avec Gobineau], 1844, p. 75.
Emploi pronom. (à valeur passive). Rien qu'(...) à les [des volumes] parcourir en tous sens, le portrait [du comte de Clermont] se crayonne et s'achève de lui-même en nous (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 11, 1863-69, p. 114).
Rem. 1. Renard (Journal, 102, p. 719) semble avoir employé le mot, au sens B, avec une connotation satirique : On me prête des ambitions politiques. On n'ose pas m'approcher de trop près, de peur d'être « crayonné ». 2. On rencontre ds la docum. le part. passé crayonné, ée, en emploi adj. La race de Hambourg et la race campine, dite Hambourg crayonné, vu que les plumes chez le coq sont d'un blanc pur crayonné de noir (Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p. 72).
Prononc. et Orth. : [kʀ εjεne], (je) crayonne [kʀ εjɔ ̃n]. Transcrit avec [e] fermé ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787 qui rejette l'orth. craïon(er) de Richelet notant la prononc. [kʀajɔ ̃-]. On sait que la prononc. de -ay- a flotté entre [aj] et [εj] jusqu'à la fin du xvies. (cf. Bourc.-Bourc. 1967, § 90 III). [e] fermé également ds Gattel 1841 mais non ds Land. 1834 qui donnait pourtant ce timbre pour crayon. Le verbe est attesté ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1584 « dessiner, esquisser, représenter » (Du Bartas, IIeSepmaine, I, 587 ds Revue pour l'histoire du français moderne, t. 5, p. 73 : Le langage ne le peut concevoir, crayonner, exprimer); 2. 1826 « faire des traits de crayon sur, griffonner sur » pages crayonnées (Chateaubr., Natchez, p. 352). Dér. de crayon*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 125. Bbg. Gir. t. 2 Nouv. Rem. 1834, pp. 25-26. − Goug. Lang. pop. 1929. p. 61.

Wiktionnaire

Nom commun

crayonné \kʁɛ.jɔ.ne\

  1. (Bande dessinée) Dessin fait au crayon constituant une esquisse.
    • Et pourtant... Il lui faut souvent cinq mois pour donner vie à un album : « Une esquisse, un crayonné rapide, puis un chemin de fer pour se faire une idée de l’ensemble, un autre crayonné pour poser des lumières, parfois une esquisse colorée pour l’harmonie, et ensuite une mise en couleurs. » — (Le Monde, 26 novembre 2009)
    • Les crayonnés d’Hergé sont remplis de turbulences, de tempêtes! — (Tintin – Les arts et les civilisations vus par le héros d’Hergé, GEO hors-série, 2015, p. 46)

Forme de verbe

crayonné \kʁɛ.jɔ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier de crayonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRAYONNER. v. tr.
Dessiner avec du crayon. Crayonner une tête, un bras, une main, un arbre. Il signifie aussi Dessiner sommairement, marquer seulement les premiers traits. Cela n'est que crayonné. Fig., Je vais vous crayonner le caractère de cet homme.

Littré (1872-1877)

CRAYONNÉ (krè-io-né, née) part. passé.
  • Ces portraits colorés par la flatterie ou crayonnés par le bel esprit, Voltaire, Mœurs, 160.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « crayonné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crayonné krajɔne

Évolution historique de l’usage du mot « crayonné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crayonné »

  • Cette fois, on est pourtant bien loin des créations 3D et des grandes peintures colorées. Au milieu de cet énorme espace de 1000 m², on pourrait presque dire que l’expo ne paie pas de mine. Loin s’en faut, car ce sont justement des crayonnés qui sont exposés ! , "Les Crayonnés de Midam" : dans les coulisses de la création - ActuaBD
  • Tout aussi intéressant, nous comprenons que l’artiste pose son encre sur une copie en bleu de son crayonné original, il a deux originaux donc : celui avec les crayonnés vient à point pour appréhender certaines finesses que le bleu, plus clair que la version au graphite, étouffe et atténue. Quand l’encrage est fait plusieurs semaines après les crayonnés, certaines intentions de départ peuvent être oubliées par le dessinateur. , Leçon d’encrage par François Walthéry - ActuaBD
  • Le message ultime glissé par Gabrielle Vincent dans cet album tout en délicatesse, en crayonné, en aquarelle superbe et en émotion, est :  France Inter, Livres pour enfants : pourquoi faut-il lire "Les Questions de Célestine" de Gabrielle Vincent
  • Avec Jijé et Jean Giraud, Albert Uderzo est l’un des  seuls dessinateurs à avoir excellé aussi bien dans un style réaliste que  dans un style caricatural. C’était l’un des plus grands dessinateurs du  monde ! On ne l’a pas assez dit, ni assez pensé. Ses crayonnés étaient extraordinaires, et m’évoquent les croquis de Michel-Ange dans  la façon qu’il avait d’articuler les silhouettes, les visages… On touche à une forme de perfection. Il était aussi un encreur et un coloriste  remarquable… même s’il était daltonien.  France Culture, Mort du dessinateur Albert Uderzo, père d'Astérix : "Ses crayonnés évoquent les croquis de Michel-Ange"

Traductions du mot « crayonné »

Langue Traduction
Anglais sketched
Espagnol bosquejado
Italien abbozzato
Allemand skizziert
Chinois 速写
Arabe رسم
Portugais esboçado
Russe набросал
Japonais スケッチ
Basque zirriborratzen
Corse schizziatu
Source : Google Translate API
Partager