La langue française

Crapuleuse

Sommaire

  • Définitions du mot crapuleuse
  • Phonétique de « crapuleuse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « crapuleuse »
  • Citations contenant le mot « crapuleuse »
  • Traductions du mot « crapuleuse »
  • Synonymes de « crapuleuse »
  • Antonymes de « crapuleuse »

Définitions du mot « crapuleuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRAPULEUX, EUSE, adj.

A.− [En parlant d'actions, de choses]
1. [Correspond à crapule A 1] Qui est relatif à la débauche la plus grossière. Amours, cynisme, plaisirs crapuleux; ignobles et crapuleux blasphèmes. Synon. dépravé, vicieux.Une grosse cuisinière flamande, toujours un peu allumée d'eau-de-vie, craquant de graisse, crevant de rire, éclatant d'une joie crapuleuse (Goncourt, Sœur Philomène,1861, p. 81).Mais qu'elle [Odette] allât chez des maquerelles, se livrât à des orgies avec des femmes, qu'elle menât la vie crapuleuse de créatures abjectes, quelle divagation insensée (Proust, Swann,1913, p. 359):
1. Et les habitués du lieu s'en venaient aussi des quatre coins de Paris, gens de toutes les classes, qui aiment le gros plaisir tapageur, un peu crapuleux, frotté de débauche... Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Le Masque, 1889, p. 1159.
Grossier, vil (en parlant de la débauche). Les courses enragées dans le Paris nocturne, la débauche crapuleuse avec des inconnus (Zola, MmeSourdis,1902, p. 33).
Arg. Se la faire crapuleuse. ,,Faire la fête joyeusement`` (Le Breton 1960).
2. [Correspond à crapule B] Qui est empreint d'une malhonnêteté sordide. Procédés crapuleux, méthodes crapuleuses. Avec son cynisme absolu où l'on doit souvent reconnaître l'expression crapuleuse d'une magnifique clairvoyance, cet abominable garçon [Renaudin] faisait l'admiration et la vie de ce monde de politiciens (Barrès, Appel soldat,1900, p. 252).Cet individu (...) possède, entre autres qualités, un portefeuille complaisant, un genre d'esprit crapuleux qui me convient assez, et le tact d'ignorer la jalousie (Colette, Cl. s'en va,1903, p. 231).
Loc. Drame, crime crapuleux. Méfait commis pour des motifs d'intérêt sordide. Il aperçut un journal du soir et reconnut le titre qui avait déjà attiré ses regards : Un crime crapuleux dans une arrière-boutique (Aymé, Mais. basse,1934, p. 259):
2. Il s'agissait d'un drame crapuleux de la plus basse espèce, aggravé du fait qu'on avait affaire à un monstre moral. Camus, L'Étranger,1942, p. 1191.
3. P. ext. Qui est empreint d'une très grande vulgarité, qui évoque la débauche et le crime, les milieux sociaux considérés comme dangereux (pègre, milieu). Un bal, un bar crapuleux; quartier crapuleux; gestes, sourires crapuleux; vice crapuleux. Ce soir, rue Bréa et devant la Rotonde, ce ne sont pas des voyous qui dansent. Rien de crapuleux (Mauriac, Nœud vip.,1932, p. 202):
3. À ces moments-là, presque aussi vite que de personnalité, elle [Albertine] changeait de voix, perdait la sienne pour en prendre une autre, enrouée, hardie, presque crapuleuse. Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 1015.
− Dans le domaine de l'expression.Vulgaire, argotique. N'a-qu'un-œil conclut, avec une cocasse expression crapuleuse : − Oui, là-bas, il y a encore du pognon de Boche à faucher (Carco, Innoc.,1916, p. 18).
P. ext. (sens affaibli). L'enfant lui tira la langue et lui fit un crapuleux pied de nez (Cocteau, Fin Potomak,1940, p. 80).
B.− [En parlant de pers.]
1. Vx. [Correspond à crapule A 1] Qui se plaît, qui vit dans une débauche vulgaire. Insouciant et crapuleux débauché; décavés crapuleux. Synon. partiel noceur.Ce coquin-là aurait dû faire de moi (...) un soldat crapuleux, coureur de filles et de cabarets (Stendhal, H. Brulard,t. 1, 1836, p. 119).
2. Qui agit avec bassesse, avec une très grande malhonnêteté (correspond à crapule B). Bourgeois, démagogue crapuleux; personnage crapuleux. Synon. douteux, malhonnête, sordide.Si Poincaré (...) a maintenu, pendant trois ans, au ministère de l'Intérieur, un personnage crapuleux comme Malvy (...) c'est parce que la Sûreté générale exigeait la présence de Malvy (L. Daudet, Police pol.,1934, p. 71):
4. ... il peut y avoir d'« honnêtes » crapules et de crapuleuses « honnêtes gens ». Jouhandeau, M. Godeau intime,1926, p. 126.
Emploi subst., rare et vx. Personnage débauché ou malhonnête. Je rapporte les invectives d'un crapuleux et d'un assassin contre le prélat (Sand, Mauprat,1837, p. 356).
Prononc. et Orth. : [kʀapylø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. 1. Subst. 1495 « qui se plaît à boire et à manger avec excès » (J. de Vignay, Mir. Hist., XX, 88, édit. 1531 ds R. Hist. litt. Fr., p. 8); 2. adj. 1578 vie crapuleuse (Joubert, Gr. Chirurgie, p. 580 ds Gdf. Compl.). Dér. de crapule*; suff. -eux* (cf. le b. lat. crapulosus). Fréq. abs. littér. : 122. Bbg. Goug. Lang. pop. 1929, p. 153. − Lew. 1960, p. 224, 227.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

crapuleuse \kʁa.py.løz\

  1. Féminin singulier de crapuleux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRAPULEUX, EUSE. adj.
Qui se plaît dans la crapule. Individus crapuleux. Gens crapuleux. Il signifie aussi Qui a rapport à la crapule Avoir des goûts crapuleux, des inclinations crapuleuses. Mener une vie crapuleuse.

Phonétique du mot « crapuleuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crapuleuse krapyløz

Évolution historique de l’usage du mot « crapuleuse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crapuleuse »

  • D’où l’idée (brillante) de la sieste crapuleuse qui permet de faire une coupure et de renouer physiquement avec son partenaire sans se lancer dans d’onéreux projets de vacances ou un laborieux remake de 50 shades of Grey.“Lutter contre la routine, c’est comprendre que le moment le plus renversant est celui qui amène la qualité des relations sexuelles et non pas la quantité hebdomadaire : un petit somme permet de déjouer les contraintes et répétitions habituelles”, poursuit Milene Leroy. Un instant d’autant plus privilégié pour laisser libre cours à nos désirs qu’il se tient au milieu de la journée, quand énergie, motivation et créativité sont encore de la partie. “On sait que le soir reste inadéquat à cause de l’état de fatigue constaté de manière journalière”, rappelle la sexologue. Sans compter les “décalages horaires” biologiques qui minent certains couples, l’un préférant parfois s’accoupler plutôt le soir tandis que l’autre est plutôt du matin. Marie Claire, Sieste coquine : tout ce qu’il faut savoir sur la sieste crapuleuse - Marie Claire
  • Un adolescent de 17 ans a reçu des coups de couteau allée Paul Boulet, qui se situe sur l’Esplanade Charles de Gaulle, entre le Corum et la dalle du Polygone. Il a été hospitalisé : agression crapuleuse ? Rixe ? Les policiers du commissariat central enquêtent. , Montpellier-Palavas-les-Flots : trois blessés légers à l'arme blanche, dont deux adolescents | Métropolitain
  • Quarante-huit heures après, Mark Chenaye était inscrit au fichier des personnes recherchées. « Au début, on a pensé à un accident à cause de sa passion pour le graffiti dans des lieux désaffectés et puis, au bout d'un moment, on s'est dit qu'il y avait peut-être une piste crapuleuse à creuser », a raconté à la barre un fonctionnaire de police de Melun. leparisien.fr, Meurtre de Mark Chenaye : le récit de sa disparition aux assises de Seine-et-Marne - Le Parisien

Traductions du mot « crapuleuse »

Langue Traduction
Anglais villainous
Espagnol villano
Italien malvagio
Allemand bösartig
Chinois 恶棍
Arabe خسيس
Portugais vil
Russe злодейский
Japonais 悪役
Basque villainous
Corse villanu
Source : Google Translate API

Synonymes de « crapuleuse »

Source : synonymes de crapuleuse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « crapuleuse »

Partager