La langue française

Coyaux

Définitions du mot « coyaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

COYAU, subst. masc.

A.− CHARPENT. Petite pièce de bois posée dans une toiture à la base des chevrons afin d'éloigner les eaux pluviales des murs. Coyaux posés au pied des chevrons (Viollet1875).La garniture de coyaux (Robinot, Vérif., métré et prat. trav. bât.,4, 1928, p. 80).
B.− TECHNOL. Pièce de bois entaillée montée sur la roue d'un moulin à eau pour soutenir les aubes. Accidents possibles [aux roues hydrauliques] : rupture du coyau (Champly, Nouv. Encyclop. prat.,t. 1, 1927, p. 266).
Rem. Les dict. gén. du xixeet du xxes. signalent comme synon. le subst. masc. coyer. ,,Pièce formant l'entrait d'un arêtier`` (Vogüé-Neufville 1971).
Prononc. et Orth. : [kɔjo]. Land. 1834, Gattel 1841 et DG transcrivent la semi-voyelle [kwajo] mais non Littré qui transcrit comme les dict. mod. Pour la prononc. par [-ɔj-] dans oyat (graminée), caloyer, coyau, coyot, coyote, oyant compte, cf. Fouché Prononc. 1959, p. 38 et 45. Pour Buben 1935, § 78 la prononc. [-ɔj-] de la graph. -oy- est maintenue par les dict. dans des mots arch. et dial. du type de coyau. La majorité des dict. enregistrent 2 formes coyau et coyer, cf. Lar. 19e-Lar. encyclop., Besch. 1845, Littré, DG, Guérin 1892 et Quillet 1965; seuls Rob. et Lar. Lang. fr. donnent uniquement coyau. Étymol. et Hist. 1. 1304 coiaus plur. « pièce de charpente du toit » (Trav. aux chât. d'Art., Arch. KK 393, fo16 ds Gdf.); 1611 sing. coyau (Cotgr.); 2. 1430 « cheville qui soutient les aubes d'une roue de moulin » (Béthune, ap. La Fons. ds Gdf. Compl.). Dér. du rad. de coe, coue anc. formes de queue* en raison de l'anal. de forme de ces pièces de bois avec un appendice caudal; suff. -ellus avec restitution de l'hiatus par production d'un yod (cf. joyau). Bbg. Archit. 1972, p. 61.

Phonétique du mot « coyaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coyaux kɔjo

Évolution historique de l’usage du mot « coyaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coyaux »

  • La toiture à coyaux participe à donner un aspect rustique à une maison. Appelée aussi toiture à comble retroussé, ce type de toit présente un adoucissement de la pente du bas de ses versants. Il a l’avantage de faciliter l’écoulement de l’eau de pluie et de préserver les murs de la maison. Binette & Jardin, Les différentes formes de toiture : avantages et inconvénients de chaque forme
  • Il suffit de comparer les photos d'avant 2018 à l'apparence actuelle pour s'en rendre compte : ces cinq structures singulières sont désormais munies de coyaux, ces éléments de charpente fixés en partie basse d'une toiture et qui la prolongent vers l'extérieur afin d'éloigner les écoulements d'eau de pluie de la maçonnerie des murs. ladepeche.fr, Le clocher de Mirande rénové - ladepeche.fr
  • Quant à « l’impression indéfinissable », que certains peuvent ressentir, l’historien local en révèle le ressort : les cinq « clochetons » (en réalité une échauguette, un lanterneau et trois tourelles) ont retrouvé la silhouette qu’ils avaient perdue à l’avant-dernier siècle. Il suffit de comparer les photos d’avant 2018 à l’apparence actuelle pour s’en rendre compte : ces cinq structures singulières sont désormais munies de coyaux, ces éléments de charpente fixés en partie basse d’une toiture et qui la prolongent vers l’extérieur afin d’éloigner les écoulements d’eau de pluie de la maçonnerie des murs. Ils ont pour conséquence de donner cette apparence de « chapeau chinois », l’instrument bien connu de la musique de la Légion étrangère, ce qui a changé la silhouette. Mais si on se reporte au dessin qu’avait fait de ce clocher Victor Hugo (il fut, certains l’ignorent, un des plus grands dessinateurs de son époque) lors de son passage à Mirande en 1843, on retrouve bel et bien cet aspect originel qui s’était perdu au détriment de l’authenticité. , Le clocher de Mirande et ses chapeaux chinois - Le journal du Gers
  • Dès le 15 octobre dernier, deux jeunes bénévoles, Erwann et Samuel, qui ont remplacé leurs aînés Daniel et Jo, en convalescence cette année, se sont lancés dans la réalisation des maquettes. Cela leur a pris 168 heures de travail. Les autres bénévoles ont suivi pour placer la mousse cherchée en forêt, les branches, les pierres peintes, la petite crèche… Il suffit d’un regard pour se rendre compte qu’ils ont eu, comme toujours, le souci du détail. « Regardez la scala avec ses murs et ses fontaines, la chapelle avec le toit coyaux et le campanile à deux étages ! », indique Delphine Jouannic, présidente de l’association. On remarque également le moulin à farine que quitte un paysan en charrette et le facteur suivi par un chien. Près de 80 animaux (chevaux, moutons, vaches, canards…) peuplent le site. , Plumelin. La crèche de St-Jean du Poteau est ouverte ! | La Gazette du Centre Morbihan
  • Biseaux ou marteaux en main, les ouvriers bénévoles ou en insertion s’activaient hier pour enduire de cire les chevilles, installer les coyaux qui doivent supporter les pales de la roue à aubes. www.paris-normandie.fr, À Rouen, la place Saint-Hilaire a sa roue à aubes
  • La maison Charbonneau, précise le ministère de la Culture, est une résidence rurale d’inspiration française, à un étage et demi, coiffée d’un toit terminé par un larmier retroussé, un toit à coyaux, comme le disaient les gens du temps. La maison est flanquée de deux larges cheminées de pierre qui soulignent le volume massif de maçonnerie en moellons de la demeure assemblée sans le moindre clou. Elle est située à peu de distance de la rivière des Mille Îles, dans cet univers rural qui était le sien à l’origine. Le Devoir, Une maison protégée se meurt faute d'avoir été entretenue | Le Devoir
  • Après «La Mine de Bulard», Claude Taranne, d'Eylie d'en haut, dernier hameau de la vallée du Biros, a encore réalisé un travail colossal concernant l'architecture des granges et maisons du Biros. Sur 2600 granges que compte la vallée, Claude en a étudié 2000 environ, mettant en relief, photos à l'appui, les différentes techniques utilisées en fonction du lieu, des matériaux trouvés sur place avec un dénominateur commun: la pierre (schistes cristallins, ardoisiers, ophite et lherzolite, calcaire, tuf, marbre, grès rose, granite, pierres du ruisseau...), le bois et l'ardoise. En 134 pages et des centaines de photos, Claude a voulu rendre hommage à «tous ces hommes, paysans et bergers, bâtisseurs (et artistes sans le savoir) qui ont fabriqué le paysage biroussan, mais aussi la mémoire pour les enfants et petits-enfants de demain... Ce livre est né de notre volonté de laisser une trace de l'architecture particulière du Biros, qui a façonné le paysage de la vallée depuis le Moyen Âge et bien avant...». Deux grandes parties dans ce livre: «Une richesse perdue» et «Une architecture signée». Dans la première partie, Claude, menuisier-charpentier de formation, explique les différents assemblages et astuces de construction que les Biroussans ont inventés en réponse à un problème: les différentes portes (pourtalades), certaines avec linteau cintré (rare), les fenêtres (yestres), les hournères (niches près de la porte)...les pignons (poustic, boucaillé, clède...), les pas d'oiseau, les coyaux...les lucarnes (l'outeau, le cabaillé...). En deuxième partie, Claude a relevé les inscriptions sur les pierres ou le bois: les dates, les signatures, le pégadé, le sobriquet, les signes religieux... Ce livre est le résultat d'un travail de deux ans, sa lecture est un enrichissement de tous les instants qui pousse à aller à la découverte de ces granges! ladepeche.fr, Sentein. «La Grange» ou «quand les pierres parlent» - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « coyaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coyaux »

Langue Traduction
Anglais cores
Espagnol núcleos
Italien nuclei
Allemand kerne
Chinois 核心
Arabe النوى
Portugais núcleos
Russe ядра
Japonais コア
Basque nukleoak
Corse core
Source : Google Translate API

Coyaux

Retour au sommaire ➦

Partager