La langue française

Conventionnelle

Définitions du mot « conventionnelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONVENTIONNEL1, ELLE, adj.

I.− Qui résulte d'une convention.
A.− DR. Qui est établi par un accord entre deux ou plusieurs parties. Le taux de l'intérêt conventionnel doit être fixé par écrit (Code civil,1804, art. 1907, p. 344).
B.− P. ext.
1. Qui est admis par suite d'une convention, qui est établi par l'usage (en vertu d'un accord tacite entre les hommes). Signe, langage conventionnel. L'écriture devint l'art d'attacher un signe conventionnel à chaque idée, à chaque mot, et par la suite, à chaque modification des idées et des mots (Condorcet, Esq. tabl. hist.,1794, p. 6):
1. On interrogeait les esprits par la typologie, c'est-à-dire en convenant avec eux soit de la valeur alphabétique, soit de la signification conventionnelle des coups frappés par la table. Un coup signifie a, deux coups b, trois coups c, etc. A. France, La Vie en fleur,1922, p. 553.
2. Souvent péj. Qui est conforme aux conventions (sociales) et non pas fondé sur la nature ou la réalité :
2. Très jeune aussi, je sus que mon père avait horreur de la sincérité. Chez nous il était admis que tous les sentiments conventionnels sont vrais, que les parents aiment toujours leurs enfants, les enfants leurs parents, les maris leurs femmes. Maurois, Climats,1928, p. 16.
3. B.-A., LITT. Qui est conforme aux conventions dans ce domaine; d'où (souvent péj.) qui s'éloigne de la réalité, qui est dénué d'originalité. Presque partout la vérité profonde est sacrifiée à une vérité conventionnelle, une vérité de roman (Green, Journal,1931, p. 40):
3. Les fauteurs du romantisme prétendaient que le but de l'art est la vérité. Ils rejetaient les idées de beau et de laid, comme conventionnelles. Ils soutenaient que, philosophiquement, rien n'est beau, rien n'est laid, ... Delécluze, Journal,1827, p. 382.
Emploi subst. sing. avec valeur de neutre. Ce qui est conventionnel :
4. Je ne retrouve presque rien de mon impression de samedi, de la jolie répétition pour vingt-cinq personnes. C'est que je ne suis jamais d'accord avec le public. (...) Le médiocre, le conventionnel, les mots à deux sens, tout cela monte au premier rang. C'est le très joli succès, mais pour une autre pièce. Renard, Journal,1901, p. 654.
4. SC., rare. Qui repose sur des conventions. C'est en ce sens, et dans cette mesure, qu'il faut tenir la science pour conventionnelle, mais la conventionalité est de fait, pour ainsi dire, et non pas de droit (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 208).
5. P. méton. [En parlant d'une pers.] Qui est, dans ses propos et son comportement, trop étroitement soumis aux conventions sociales. Il ne faut pas être conventionnel, dit Marthe avec entrain, fichez-moi à la porte si je vous embête (Queneau, Loin Rueil.1944. p. 95):
5. ... l'impuissance intellectuelle (...) est souvent le fruit d'une éducation ou d'un enseignement exagérément autoritaire qui préparent dès l'enfance des inhibés, conformistes, routiniers et conventionnels, dont on a arraché toutes les puissances d'initiative. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 626.
II.− ARM. MILIT. [En parlant d'arm. ou de production d'énergie] Qui est classique, qui n'utilise pas l'énergie nucléaire. Les armes conventionnelles. Les plans des quatre puissances occidentales prévoyaient alors une imbrication du désarmement conventionnel et nucléaire par un système d'étapes successives (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 187):
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. convention(n)alité, dans le domaine de la sc. Fait d'être conventionnel. La conventionnalité des formules mathématiques (Théol. cath. t. 4, 1 1920, p. 783). Cf. aussi supra I B 4.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃vɑ ̃sjɔnεl]. Ds Ac. depuis 1798. Cf. conventionnalisme. Étymol. et Hist. 1. 1453 « qui résulte d'une convention » (Cout. de Touraine ds Gdf. Compl.); 1762 « qui résulte d'une convention arbitraire » (J.-J. Rousseau, Em. III ds Littré); 2. 1955 armes conventionnelles (L. Piechaud ds Le Figaro, 7 sept., p. 11). 1 empr. au b. lat. jur. conventionalis « relatif à une convention, qui résulte d'une convention »; sens 2 prob. calque de l'angl. conventional weapons (1952 N. Y. Herald Tribune, 21 nov. ds NED Suppl.2; v. aussi Encyclop. Brit. t. 2, p. 458a), l'angl. conventional étant lui-même empr. au lat. conventionalis. Bbg. Barb. Loan-words 1921, p. 144. − Le Bidois Délire 1970, pp. 260-269.

CONVENTIONNEL2, ELLE, subst. masc et adj.

HISTOIRE
I.− Subst. masc. Membre de la Convention nationale. En 1793, trois cent soixante-six conventionnels condamnèrent Louis XVI (Maine de Biran, Journal,1816, p. 96).Les Conventionnels demandèrent à David d'immortaliser quelques scènes révolutionnaires (Hourticq, Hist. Art,La France, 1914, p. 317).
II.− Adj. Qui appartient, qui se rapporte à la Convention. Les forces conventionnelles (Chateaubr., Mél. hist.,1827, p. 330):
Dubois, préfet de police, (...) a l'habitude de parler comme s'il était à la tribune, habitude qu'il a prise durant ses fonctions conventionnelles, quoique lui-même ait très peu parlé. Mais il s'en dédommage dans la Chambre. Constant, Journaux intimes,1804, p. 175.
Orth. Ds Ac. depuis 1878. Étymol. et Hist. 1792 adj. « qui se rapporte à la Convention nationale » (J. de la Rép. frç, no34 ds Frey, p. 47); 1795 subst. « membre de la Convention nationale » (Mercier, Le nouv. Paris, II, 138, ibid., p. 48). Dér. de convention2*; suff. -el*.
STAT. − Conventionnel1 et 2. Fréq. abs. littér. : 603. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 702, b) 706; xxes. : a) 501, b) 1 284.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

conventionnelle \kɔ̃.vɑ̃.sjɔ.nɛl\

  1. Féminin singulier de conventionnel.
    • De plus la forme résultante, ondée sur la notion physique d’états d’onde stationnaires (quarks?) peut facilement être employée pour unitariser la matrice de diffusion pseudounitaire « conventionnelle » calculée à partir de toute théorie à métrique indéfinie. — (CNRS, Bulletin signalétique: Physique, chimie et technologie nucléaires, volume 34, 1973)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONVENTIONNEL, ELLE. adj.
Qui résulte d'une convention. Valeur conventionnelle. Signes conventionnels. Employé comme nom masculin, il désigne un Membre de la Convention nationale. Un Conventionnel.

Phonétique du mot « conventionnelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conventionnelle kɔ̃vɑ̃sjɔnɛl

Évolution historique de l’usage du mot « conventionnelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conventionnelle »

  • La plupart des gens ont des sensations conventionnelles. De Fernando Pessoa / Ode maritime
  • Un langage de programmation est censé être une façon conventionnelle de donner des ordres à un ordinateur. Il n’est pas censé être obscur, bizarre et plein de pièges subtils (ça ce sont les attributs de la magie). De Dave Small / ST magazine
  • La guerre conventionnelle, elle est pourvoyeuse d'emplois. Dieu soit loué ! Elle lutte contre le chômage, la bonne apôtre. De Louky Bersianik / L'Euguélionne
  • C'est bien connu, les bourgeois ont toujours eu la conscience étroite. Ils s'accommodent de la morale individuelle conventionnelle pour mieux refuser la morale sociale et politique. De Madeleine Ouellette-Michalska / Le dôme
  • Le Code du travail permet à l'employeur et au salarié de convenir d'un commun accord des conditions de la rupture du contrat de travail à durée indéterminée (CDI) qui les lie : c'est la rupture conventionnelle. Elle obéit à une procédure légale spécifique. Service-public.fr vous l'explique. , Zoom -La rupture conventionnelle : comment ça marche ? | service-public.fr
  • La rupture conventionnelle, introduite par la loi du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail permet à l’employeur et au salarié en contrat à durée indéterminée (CDI) de mettre un terme au contrat de travail de ce dernier d’un commun accord. , Bercy commente l'exonération d'Impôt de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle des agents publics
  • Air France, Sanofi, ou encore Renault… De plus en plus d’entreprises envisagent de tailler dans leurs effectifs mais sans licenciement sec. Pour cela, deux principaux mécanismes existent : les plans de départs volontaires ou les ruptures conventionnelles collectives. « La Croix » fait le point sur ces procédures. La Croix, La rupture conventionnelle collective pour supprimer des postes sans licencier
  • INFO JDD - Afin de supprimer un millier de postes en France, Sanofi travaille sur deux projets de ruptures conventionnelles collectives. Au total, 523 départs volontaires sont visés. lejdd.fr, Sanofi négocie deux plans de rupture conventionnelle collective pour supprimer un millier de postes
  • Ce ne sera jamais appliqué. C’est donc par définition une proposition inutile, et sûrement pas courageuse. L’audace, ça aurait été d’appuyer le principe de la taxe carbone, qui est considérée partout dans le monde comme la mesure pour lutter contre le réchauffement climatique, celle qui peut imposer un changement aux entreprises comme aux personnes. Mais non : comme cette Convention était une suite du mouvement des Gilets jaunes, qui s’étaient justement rebellés contre cette taxe carbone et la hausse du prix des carburants, à la trappe. C’est sûr, c’est plus facile de proposer une taxation des dividendes. C’est bien-pensant, la confiscation des profits. Et tant pis si cette transformation écologique que les 150 veulent imposer exige d’énormes investissements de la part des entreprises. Personne ne semble se soucier de savoir d’où viendra l’argent. Cet exercice de démocratie directe aurait pu être une véritable innovation et apporter une vraie valeur ajoutée. Mais non, cette Convention est juste conventionnelle. Dommage. L'Opinion, Climat: une convention citoyenne conventionnelle et sans originalité ni courage – Economie | L'Opinion
  • Au-delà du dossier qu’il suit, le spécialiste des droits du travail et de la protection sociale pointe du doigt la généralisation de la rupture conventionnelle. "C’est un outil qui est détourné de sa finalité. Il n’est pas choquant que des patrons licencient ou que des salariés démissionnent mais là, on nage en plein brouillard. Les dossiers qui s’ouvrent sont à 80 % des ruptures conventionnelles alors que le chômage est réservé en principe aux personnes involontairement privées d’emploi. C’est devenu un détournement massif des règles de licenciement. Il y a un auteur de la rupture du contrat de travail. Et au non de l’efficacité, on détourne avec un chèque les règles encadrant le droit de licencier. Il y a là une grande hypocrisie." midilibre.fr, Centre de formation du Montpellier Hérault Rugby : quid des ruptures conventionnelles ? - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « conventionnelle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « conventionnelle »

Langue Traduction
Anglais conventional
Espagnol convencional
Italien convenzionale
Allemand konventionell
Chinois 常规
Arabe تقليدي
Portugais convencional
Russe обычный
Japonais 従来の
Basque konbentzionalak
Corse convenzionale
Source : Google Translate API

Synonymes de « conventionnelle »

Source : synonymes de conventionnelle sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « conventionnelle »

Conventionnelle

Retour au sommaire ➦

Partager