La langue française

Contredit

Sommaire

  • Définitions du mot contredit
  • Étymologie de « contredit »
  • Phonétique de « contredit »
  • Évolution historique de l’usage du mot « contredit »
  • Citations contenant le mot « contredit »
  • Traductions du mot « contredit »
  • Synonymes de « contredit »
  • Antonymes de « contredit »

Définitions du mot contredit

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTREDIT, ITE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de contredire*.
II.− Adj. Qui est contredit, contesté par des arguments contraires. Des pronostics contredits par l'événement (Cournot, Fondem. connaiss.,1851, p. 108).
III.− Subst. masc. Déclaration que l'on oppose à une affirmation :
1. « Je le prie, lui dit le grand homme, je le prie, s'il a envie d'opposer quelques contredits à ma réplique, qu'il quitte les animosités et qu'il traite plus doucement le bon vieillard. » A. France, Le Crime de Sylvestre Bonnard,1881, p. 421.
Loc. adv. Sans contredit. D'une manière indiscutable, certaine. Sans contredit, la part de la femme dans l'œuvre de la civilisation sera grande et illustre (Renan, Drames philos.,L'Eau de Jouvence, 1881, p. 509).
DR. Arguments qu'une des parties oppose à ceux de la partie adverse. Des griefs et contredits de La France à l'endroit de la légitimité (Chateaubr., Mém.,t. 2, 1848, p. 591):
2. Il nous est impossible toutefois, après avoir entendu tous les dits et contredits, de ne pas juger que Du Guet avait raison et cent fois raison contre les crédules et les fanatiques à qui il avait affaire, même parmi les gens d'esprit du parti. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 427.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀ ədi]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. contre-. Fréq. abs. littér. : 454. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 981, b) 460; xxes. : a) 530, b) 527.

Wiktionnaire

Nom commun

contredit \kɔ̃t.ʁə.di\ masculin

  1. (Vieilli) (Rare) Affirmation que l’on oppose contre ce qui a été dit.
    • Cette affirmation est sujette à contredit.
  2. En procédure civile française, voie de recours ouverte contre une décision de justice portant sur la compétence.
    • Lorsque le juge se prononce sur la compétence sans statuer sur le fond du litige, sa décision ne peut être attaquée que par la voie du contredit, quand bien même le juge aurait tranché la question de fond dont dépend la compétence. — (ancienne rédaction de l'article 80 du code de procédure civile)
  3. (Au pluriel) (Justice) Les pièces que l’on fournit en opposition à celles de la partie adverse.
    • Fournir des contredits.
    • Les dits et contredits.

Forme de verbe

contredit \kɔ̃.tʁə.di\

  1. Participe passé masculin singulier de contredire.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de contredire.
  3. Troisième personne du singulier du passé simple de contredire.

Nom commun

contredit \Prononciation ?\ masculin

  1. Contradiction, opposition, résistance (à quelque chose).
    • Et cil si font cens nes un contredit — (Garin Le Loherain, f. 32, début de la 1re colonne (manuscrit du XIIIe siècle))
      Et ceux-ci le font sans résistance (nes un, → voir nesun)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTREDIRE. (Il se conjugue comme DIRE, sauf à la deuxième personne du pluriel du présent de l'indicatif et de l'impératif qui est Contredisez.) v. tr.
Opposer à ce que quelqu'un vient de dire une affirmation absolument contraire. Il a essayé de me contredire, il n'y a pas réussi. Absolument, Aimer à contredire. Porté à contredire. Le complément du verbe, au lieu de désigner la personne en question, peut désigner ce qu'elle affirme. Contredire les déclarations, le témoignage de quelqu'un. On disait autrefois Contredire à quelqu'un, à quelque chose. On dit encore aujourd'hui Je n'y contredis pas. En termes de Droit, il signifie Opposer des pièces à celles de la partie adverse. Contredire un moyen. Ce moyen ne peut être contredit. Absolument, Prendre communication des pièces et contredire. Dans une acception plus générale, il signifie Mettre en état d'opposition et il se dit des Choses aussi bien que des Personnes. Craignez de vous contredire en parlant ainsi. Voilà qui contredit ce que vous disiez tout à l'heure. Ces deux propositions se contredisent.

Littré (1872-1877)

CONTREDIT (kon-tre-di, di-t') part. passé de contredire
  • Qui éprouve contradiction, opposition. L'accusé contredit par les témoins. Un argument contredit. C'est le sort des nouveautés, même les mieux prouvées, que d'être contredites, Fontenelle, Cassini. D'où vient qu'un culte si contredit, si pénible par ses observances, s'est seul perpétué dans le monde ? Massillon, Car. Vérité de la religion. Comme, à cet âge, on sent moins le plaisir que l'impuissance d'en jouir, on se trouve contredit par soi-même, humilié par sa propre faiblesse, Buffon, Nature des anim. Les principes les plus évidents sont souvent les plus contredits ; ils ont à combattre l'ignorance, la crédulité, l'habitude, l'opiniâtreté, la vanité des hommes, Holbach, dans DU MARSAIS, Essai. Préj. ch. 3.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « contredit »

Du participe passé de contredire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contredit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contredit kɔ̃trœdi

Évolution historique de l’usage du mot « contredit »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contredit »

  • Je reconnais un honnête homme à ce qu'il se contredit. De Robert Escarpit / Lettre ouverte au diable
  • Celui qui se contredit a plus de chances qu'un autre d'exprimer quelquefois du vrai. De Anatole France
  • La seule phrase qui ne peut pas être contredite est celle qui dit que tout peut être contredit... De Louis Gauthier / Souvenir de San Chiquita
  • Le monde est une caricature perpétuelle de lui-même ; à chaque instant il moque et contredit ce qu'il prétend être. De George Santayana / Soliloques en Angleterre
  • Je m'avance vers celui qui me contredit. De Michel de Montaigne
  • La notion de chocolat contredit-elle le principe du libre arbitre ? De Sandra Boynton
  • De toutes les républiques, celle des lettres est, sans contredit, la plus ridicule. De Voltaire / Lettre au censeur marin
  • Une expérience scientifique est une expérience qui contredit l'expérience commune. De Gaston Bachelard / La formation de l'esprit scientifique
  • Prudence ; de toutes les vertus requises pour le gouvernement, voilà sans contredit la plus importante. De Louis Bourdaloue / Pensées
  • L'Anglais est sans contredit taillé pour faire des colonies, mais certes il ne l'est pas pour faire l'amour. De Mas O'Rell / Les filles de John Bull
  • La clef de toutes les sciences est sans contredit le point d'interrogation ; nous devons la plupart des grandes découvertes au comment ? Et la sagesse dans la vie consiste peut-être à se demander, à tout propos, pourquoi ? De Honoré de Balzac
  • Que l'homme soit la plus noble créature du monde, on peut le déduire de ce qu'aucune autre créature ne l'a jamais contredit sur ce point. De Georg Christoph Lichtenberg / Aphorismes
  • Il vient un temps où l’esprit aime mieux ce qui confirme son savoir que ce qui le contredit. Alors l’instinct conservatif domine, la croissance spirituelle s’arrête. De Gaston Bachelard
  • Il est singulier que la politique, qui est sans contredit la science la plus ardue et la plus difficile, soit la seule que tout le monde croit posséder sans l’avoir apprise. De Alphonse Karr
  • Pour les économistes néo-libéraux, le protectionnisme ne représente pas seulement une politique néfaste pour notre pays, mais il contredit aussi les leçons de la science économique . Deux bonnes raisons de s’y opposer pour tout économiste bien né. Le Figaro.fr, Le protectionnisme contredit-il la science économique?
  • Pas de « rupture » sur les masques ? Les propos de Macron contredits , Coronavirus : Oui, Agnès Buzyn se contredit en affirmant qu’il n’y avait « aucun départ d’épidémie » lorsqu’elle a quitté le ministère de la Santé

Traductions du mot « contredit »

Langue Traduction
Anglais contradicts
Espagnol contradice
Italien contraddice
Allemand widerspricht
Chinois 矛盾的
Arabe يتعارض
Portugais contradiz
Russe противоречит
Japonais 矛盾する
Basque kontraesanean
Corse contraddisce
Source : Google Translate API

Synonymes de « contredit »

Source : synonymes de contredit sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contredit »

Partager