La langue française

Continuelle

Sommaire

  • Définitions du mot continuelle
  • Phonétique de « continuelle »
  • Évolution historique de l’usage du mot « continuelle »
  • Citations contenant le mot « continuelle »
  • Traductions du mot « continuelle »
  • Synonymes de « continuelle »
  • Antonymes de « continuelle »

Définitions du mot continuelle

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTINUEL, ELLE, adj.

A.− [En parlant d'une chose ayant un développement temporel]
1. Qui dure sans interruption ou presque. J'arrive à Vienne après vingt jours de voyage continuels (Nerval, Correspondance,1830-55, p. 64).Il avait un rhume continuel, il arrêtait pas de se moucher, même en plein mois d'août (Céline, Mort à crédit,1936, p. 167):
1. ... je me demandais si me marier avec Albertine ne gâcherait pas ma vie (...) en me forçant à vivre absent de moi-même à cause de sa présence continuelle et en me privant à jamais des joies de la solitude. Proust, La Prisonnière,1922, p. 27.
Spéc. Qui dure sans interruption ou presque et dont les variations de qualité, d'intensité sont nulles ou imperceptibles. Je verrai cet aspect puissant, continuel, Paisible, qu'a, la nuit, le visage du ciel (A. de Noailles, Les Forces éternelles,1920, p. 301):
2. Ne faut-il pas te réveiller tous les matins, manger, boire, aller, venir, répéter cette série d'actes qui sont toujours les mêmes? (...) chacune de ces pauvres sensations va s'ajoutant à la suivante comme des fils à des fils, et l'existence d'un bout à l'autre n'est que le continuel tissu de toutes ces misères. Flaubert, La Tentation de St Antoine,1849, p. 434.
2. Qui se répète à de brefs intervalles. La présence continuelle du président aux Basses-Tournelles, où il dînait presque tous les jours (Duranty, Le Malheur d'Henriette Gérard,1860, p. 2).Le père Hugo (...) me fait une scie continuelle avec l'Académie française (Flaubert, Correspondance,1877, p. 25):
3. Un passage incessant, un croisement, une allée et venue continuelles, à tout moment traversant les trois barricades, de lignards, de mobiles, de francs-tireurs, de retour de reconnaissances, dont ils reviennent pliant sous la charge de la verdure et des légumes ramassés. Un défilé sans cesse renaissant, où la fatigue est pleine d'entrain et de gaieté! E. et J. de Goncourt, Journal,1870, p. 648.
B.− Rare [En parlant d'une chose ayant un développement spatial] Qui se répète à de brefs intervalles. Une mer de joncs serrés et grisâtres (...) dont les détours continuels de la route paraissaient murer à chaque instant les issues (Gracq, Le Rivage des Syrtes,1951, p. 19):
4. Nivelé à demi par l'effet des siècles, le lit de la Drance devait présenter une aspérité moins redoutable en quelques endroits que les continuelles anfractuosités des masses voisines. Senancour, Obermann,t. 2, 1840, p. 240.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tinɥ εl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1160-74 « qui est continu, sans interruption dans l'espace » rote continuel « troupe allongée, étirée » (Wace, Rou, III, 5216 ds Keller, p. 304 a); 1174 « qui suit sans retard » ici « par retour du courrier (d'une lettre) » (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, 3222 ds T.-L.); ca 1180 « sans interruption » (G. de St-Pair, Mont Saint-Michel, 1657, ibid.); 1393 « qui se répète constamment » (Ménagier, I, 143, ibid. : continuelles désobëissances). Dér. sav. du rad. du lat. continuus, v. continu; suff. -el (-al*). Fréq. abs. littér. : 2 010. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 662, b) 2 770; xxes. : a) 3 993, b) 1 535.
DÉR.
Continuellement, adv.D'une manière continuelle. a) [Correspond à continuel A 1] La boussole dont l'aiguille aimantée cherche continuellement le Nord (Bloy, Journal,1902, p. 137).Mais une angoisse affreuse pèse continuellement sur la pensée : pas un instant on ne parvient à oublier que là-bas, depuis quinze jours, se prolonge une affreuse lutte indécise (Gide, Journal,1914, p. 494).b) [Correspond à continuel A 2] Les attentats ministériels de M. Necker n'ont point de terme; ils se succèdent continuellement, comme les flots pressés d'une mer orageuse (Marat, Les Pamphlets, Nouvelle dénonciation contre Necker, 1790, p. 188). [kɔ ̃tinɥ εlmɑ ̃]. 1resattest. 1155 continuelment (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 1668); 1393 continüellement (Ménagier, I, 16 ds T.-L.); de continuel, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1182. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1978, b) 1937; xxes. : a) 1802, b) 1216.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

continuelle \kɔ̃.ti.nɥɛl\

  1. Féminin singulier de continuel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTINUEL, ELLE. adj.
Qui ne cesse pas ou cesse rarement. Changement continuel. Faire de continuels efforts. Je suis dans une inquiétude continuelle.

Phonétique du mot « continuelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
continuelle kɔ̃tinµɛl

Évolution historique de l’usage du mot « continuelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « continuelle »

  • Tout doit rentrer dans le creuset rénovateur où la mort verse continuellement de la matière pour la continuelle floraison de la vie. De Jean Henri Fabre / Souvenirs entomologiques
  • Une bonne conscience est une fête continuelle. De Proverbe anglais
  • Tout change continuellement. Vous devez l'accepter et agir en conséquence. De Swami Prajñanpada
  • Rien ne rend si complètement misérable qu'une crainte continuelle. De Pierre Leulliette / Les enfants martyrs
  • La vie d'un homme d'une certaine valeur est une continuelle allégorie. De John Keats
  • La vie est une ivresse continuelle : le plaisir passe, le mal de tête reste. De Proverbe persan
  • Il faut continuellement commencer par la fin. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • La jeunesse est une ivresse continuelle ; c'est la fièvre de la santé ; c'est la folie de la raison. De François de La Rochefoucauld
  • Il n'est rien sujet à plus continuelle agitation que les lois. De Michel de Montaigne / Essais
  • Pendant plus de quatre heures, la prédécesseure d’Olivier Véran s’est évertuée à répondre aux questions des parlementaires de façon claire et détaillée. Avec cette mimique continuelle de retracer la chronologie des faits, des premiers cas déclarés à Wuhan - berceau de l’épidémie - à l’arrivée du virus en Europe, en passant par les multiples décisions qu’elle et ses compères ont prises au fur et à mesure de la crise. Et, ce, bien qu’il n’y avait que douze personnes infectées en France et un seul cluster identifié et maîtrisé aux Contamines-Montjoie, lorsqu’elle a quitté ses fonctions de ministre. Capital.fr, Agnès Buzyn : “vous ne pouvez pas dire que je n’ai pas anticipé” - Capital.fr
  • Plus on est en face des difficultés, plus l’ouverture est nécessaire. La Chine, fervent défenseur du multilatéralisme et de la mondialisation, est capable de faire avancer la reprise continuelle de son économie et réaliser des objectifs annuels sur le plan du développement social ; elle est aussi prête à affronter les difficultés que traversent la communauté internationale et à apporter des solutions susceptibles de déclencher le redressement de l’économie mondiale. , Commentaire : La stabilisation des fondamentaux assure la reprise continuelle de l’économie chinoise-French
  • La crise du coronavirus a accéléré l’évolution d’une réalité du monde du travail à savoir une dichotomie de plus en plus marquée entre ceux qui travaillent, qui travaillent de plus en plus, parfois jusqu’au point de rupture et ceux pour qui le travail devient, contre leur gré, une variable aléatoire qui dépend de circonstances externes, du marché, des progrès de la technologie. L’équilibre entre les besoins en travail de la ‘Société’ et la disponibilité des compétences est en continuelle mouvance, en particulier en raison d’évolutions majeures telle que la désindustrialisation de l’Europe, l’avènement du numérique et aujourd’hui la crise économique ’post corona’. Toutes ces évolutions nous appellent à fluidifier le monde du travail pour trouver un nouvel équilibre. Comment mobiliser davantage de personnels soignants ? de logisticiens ? de services à la population ? Comment demain disposer des technologues dont nous aurons besoin ? Comment mettre l’intelligence artificielle au service de la société ? Comment avoir les ressources humaines pour relancer une activité industrielle en Europe et favoriser les circuits courts pour la consommation ? Que de défis auxquels nous sommes mal préparés : la majorité d’entre nous avons été formés et formatés pour un ‘job’. Notre premier emploi est fondateur de nos expériences futures et de l’expertise qui nous sera reconnue sur le marché du travail. Nous devenons des spécialistes dans notre domaine. Mais est-ce bien de cette hyper spécialisation dont nous avons besoin ? Si celle-ci est nécessaire et indispensables dans certains métiers, elle limite la fluidité du marché du travail, les reconversions, les formations et, in fine, une meilleure répartition du travail. , Quel monde du travail pour demain ? - La Libre
  • Le premier constat que l’on peut faire est la dégradation des perspectives de ce marché déjà obscurcies par trois tendances de fonds : la hausse de 70 % en 10 ans des prix du foncier constructible, l’augmentation continuelle des coûts de construction et la progression des taxes locales dans le domaine du neuf se répercutaient déjà fortement avant le 17 mars dernier sur le prix de revient des opérations immobilières, et donc sur le prix de vente des logements. Elles ont ainsi creusé l’écart entre l’offre toujours insuffisante et la demande toujours croissante de logements dans les métropoles en général et les centres-villes en particulier. La Gazette des Communes, "Elus locaux, l’opportunité de relancer la construction de logements est entre vos mains"
  • Pour expliquer cette hausse continuelle, Michel Mouillart évoque des « tensions sur les prix dans un contexte pénurique » parce que la chute de l’activité a eu pour conséquence la raréfaction de l’offre. Autre facteur qui n’a pas arrangé les choses, la baisse de l’offre de crédits immobiliers ces dernières semaines. Les ménages réalisant les achats les moins coûteux ont dû quitter le marché, notamment les primo-accédants, ce qui a aussi contribué à alimenter la hausse des prix. En effet, la part des dossiers refusés en 2020 atteint à la mi-juin 9,8%, selon Vousfinancer, qui pense que l’application stricte de la recommandation du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) est un frein à l’octroi de crédit. Le HCSF limite le taux d’endettement à 33% des revenus du ménage et la durée de prêt à 25 ans. Mieux Vivre Votre Argent, Immobilier: malgré des ventes en chute libre, les prix sont en hausse

Traductions du mot « continuelle »

Langue Traduction
Anglais continual
Espagnol continuo
Italien continuo
Allemand kontinuierlich
Chinois 连续的
Arabe مستمر
Portugais contínuo
Russe постоянный
Japonais 継続的
Basque etengabeko
Corse cuntinuu
Source : Google Translate API

Synonymes de « continuelle »

Source : synonymes de continuelle sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « continuelle »

Partager