La langue française

Consterné

Sommaire

  • Définitions du mot consterné
  • Phonétique de « consterné »
  • Évolution historique de l’usage du mot « consterné »
  • Citations contenant le mot « consterné »
  • Images d'illustration du mot « consterné »
  • Traductions du mot « consterné »
  • Synonymes de « consterné »
  • Antonymes de « consterné »

Définitions du mot consterné

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSTERNÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de consterner*.
II.− Adjectif
A.− [Le subst. désigne une pers. ou une collectivité] Accablé et épouvanté. Synon. atterré, bouleversé, catastrophé, désespéré.Au fond des prisons (...) on ne rencontrait que des êtres humains déviés, consternés (Cendrars, Moravagine,1926, p. 98).Un monde consterné appréhendant de se livrer à la moindre manifestation de vie (E. et J. de Goncourt, Journal,1886, p. 612):
1. Je conseille à ceux qui prêchent le gouvernement absolu, d'aller faire un tour en Turquie : des provinces désertes, des peuples consternés, la stupeur de l'esclavage, la brutalité du pouvoir, voilà les admirables effets du gouvernement absolu et de l'empire militaire. Chateaubriand, Correspondance gén.,t. 1, 1789-1824, p. 229.
B.− [Le subst. désigne une pers., une partie ou un aspect de l'être] Découragé par un événement qui provoque la désaprobation et la tristesse. Synon. partiels chagriné, étonné, surpris.
1. [Sans compl.] :
2. Le grand fumeur grimpa en haut d'un jeune chêne (...) Jean le Chouan saisit une des branches et leurs poids réunis fit fléchir l'arbre (...) Martinet les regardait faire d'un œil consterné. Nerval, Le Marquis de Fayolle,1855, p. 177.
2. [Avec compl., prép. par ou de] (Des) gens consternés par la colère de l'Empereur (Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 322).Des froncements de sourcils consternés (Courteline, Ah! Jeunesse,1894, p. 46).
SYNT. Air, silence, visage consterné; cri, figure, maison, mine, œil, parole, regard, sourire, tête, visage, voix consterné(e). PARAD. Abattu, ahuri, blessé, douteux, épuisé, étonné, immobile, ivre, mécontent, muet, piteux, stupéfait, tremblant.
C.− Vous me voyez consterné (formule de politesse). Vous me voyiez consterné (...) nous allions partir, ma femme me donnait son chapeau (...) et tout à coup... vlan... sa névralgie (E. Labiche, Célimare le bien-aimé,1863, II, 13, p. 85).
D.− Arch. littér. [En parlant d'une chose, d'un sentiment ou d'un groupe de pers.] Bouleversé, jeté à bas, piétiné. C'était le troisième matin après l'aventure nocturne de la bibliothèque (...) il méditait sa bibliothèque consternée (A. France, La Révolte des anges,1914, p. 42).
Fréq. abs. littér. : 513. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 702, b) 1 039; xxes. : a) 869, b) 502.

Wiktionnaire

Adjectif

consterné \kɔ̃s.tɛʁ.ne\ masculin

  1. Atterré, catastrophé.
    • Quand il y avait des deuils publics, par exemple à propos de la trahison de Dumouriez, mes oncles laissaient croître leur barbe, sortaient avec des mines consternées, des cravates énormes et des vêtements en désordre. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 66.)

Forme de verbe

consterné \kɔ̃s.tɛʁ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier de consterner.

Forme de verbe

consterné \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du prétérit de l’indicatif de consternar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSTERNER. v. tr.
Frapper de consternation. Cette nouvelle consterna les esprits. Il fut tellement consterné de cette mort, que... Par extension, Air, visage consterné.

Littré (1872-1877)

CONSTERNÉ (kon-stèr-né, née) part. passé.
  • Je suis consterné de cette nouvelle, de cet événement. Consterné par une terreur subite. Il y avait quelques visages consternés de la perte, Hamilton, Gramm. 3. Au premier bruit d'un mal si étrange, on accourut à Saint-Cloud de toutes parts ; on trouve tout consterné, excepté le cœur de cette princesse, Bossuet, Duch. d'Orl. Ne vous figurez point que, dans cette journée, D'un lâche désespoir ma vertu consternée…, Racine, Baj. II, 5. Mais que vois-je, vous-même inquiet, étonné, Plus que Britannicus paraissez consterné, Racine, Brit. II, 2. Les vieillards et les femmes paraissent consternés, Fénelon, Tél. X. D'où vient ce morne accueil et ce front consterné ? Voltaire, Brut. III, 5.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « consterné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consterné kɔ̃stɛrne

Évolution historique de l’usage du mot « consterné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consterné »

  • Nous sommes consternés de nos rechutes, et de voir que nos malheurs même n'ont pu nous corriger de nos défauts. De Vauvenargues
  • La vie est grise, avec tous ces gens consternés ressemblant à des parapluies en train de sécher. De Frédéric Dard / Réflexions jubilatoires sur l’existence
  • Renaud Muselier « consterné par la campagne à Marseille » Gomet, Renaud Muselier « consterné par la campagne à Marseille » - Gomet'
  • C'est une séquence qui a consterné jusqu'à certains de ses ministres. Le 6 mai, Emmanuel Macron discute avec des acteurs du monde de la culture par visioconférence depuis le palais de l'Elysée. L'image est "catastrophique". Pendant ces longues semaines durant lesquelles la France s'est confinée puis déconfinée, le président a cherché sa place.   LExpress.fr, En guerre permanente contre les malentendus, Macron tente une opération "réinvention" - L'Express
  • Le Premier ministre britannique Boris Johnson se dit "consterné et écoeuré" après la série d'agressions à l'arme blanche au cours de laquelle un homme a tué trois personnes dans un parc de la ville de Reading, dans le sud de l'Angleterre. "Si des changements doivent être apportés à notre système juridique pour empêcher que de tels événements ne se reproduisent, nous n'hésiterons pas à prendre ces mesures", a-t-il également déclaré lors d'un entretien. , Vidéo - Royaume-Uni: Boris Johnson "consterné et écoeuré" par l'attaque au couteau à Reading - 21/06/2020 18:55:00 - Boursorama
  • Lecture des coups de couteau: Boris Johnson consterné par les meurtres dans le parc News 24, Lecture des coups de couteau: Boris Johnson consterné par les meurtres dans le parc - News 24

Images d'illustration du mot « consterné »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « consterné »

Langue Traduction
Anglais dismayed
Espagnol consternado
Italien costernato
Allemand bestürzt
Chinois 沮丧
Arabe فزع
Portugais consternado
Russe встревоженный
Japonais がっかりした
Basque dismayed
Corse scusa
Source : Google Translate API

Synonymes de « consterné »

Source : synonymes de consterné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « consterné »

Partager