Consacré : définition de consacré


Consacré : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONSACRÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de consacrer*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant d'une pers., d'un obj., d'un lieu liturgique ou non] Qui a reçu une consécration religieuse. Autel consacré, hostie consacrée :
1. Les personnes consacrées à Dieu ne se réunissent pas entre elles pour jouir de la paix, elles tâchent de la mériter pour les autres... on n'a pas le temps de jouir de ce qu'on donne... Bernanos, Dialogues des Carmélites,1948, p. 1591.
SYNT. Homme consacré. Prêtre. Terre consacrée. Cimetière. Lieu consacré. Sanctuaire. Jour consacré. Fête liturgique.
Emploi subst. masc. Celui qui a reçu une consécration religieuse (évêque, prêtre) :
2. ... l'ordination de l'abbé Sancerre était bien valide, l'accusation d'athéisme portée contre l'évêque ne résistant pas à l'examen et le doute dont l'abbé avait été envahi par la suite ne pouvant rétrospectivement rien changer à l'intention du consécrateur, non plus qu'au libre assentiment du consacré. Billy, Introïbo,1939, p. 237.
B.− [En parlant d'une pers., d'un obj., etc.] Qui est affecté à une fin ou un usage déterminé. Fonds consacrés à telle dépense (Rob.):
3. ... je pense à toute notre vie consacrée, sacrifiée, immolée à la littérature, et je dis : il faut aller jusqu'au bout, il faut ne pas se marier, il faut tenir parole à mon frère mourant, il faut fonder cette académie dont nous avons eu l'idée. E. et J. de Goncourt, Journal,1887, p. 666.
C.− Qui est confirmé par l'usage, la tradition, les conventions établies, le droit, etc. Formule, fonction consacrée :
4. Elle [l'intelligence] commence, et pour qu'elle termine il faut, selon l'expression consacrée, que les circonstances s'y prêtent. Bergson, Les Deux sources de la mor. et de la relig.,1932, p. 145.
Emploi subst. sing. (avec valeur de neutre, pour désigner un inanimé), rare. Ce qui est consacré :
5. Peut-être que ce qui, en ce temps, a le plus rompu avec le consacré et le classique, c'est le comique, le comique des bouffons actuels. E. et J. de Goncourt, Journal,1863, p. 1335.
Prononc. : [kɔ ̃sakʀe]. Fréq. abs. littér. : 2 030. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 494, b) 2 175; xxes. : a) 2 240, b) 2 284.

Consacré : définition du Wiktionnaire

Adjectif

consacré \kɔ̃.sa.kʁe\

  1. Qui est exclusivement dédié à.
    • Au-delà de ce domaine de tension, le nombre d’impulsions recommence à croître, mais cela correspond à des impulsions parasites dont nous étudierons la cause dans le paragraphe suivant, consacré au compteur de Geiger. — (Jacques Franeau, Physique, 1963)
  2. (Linguistique) Qualifie un terme ou un mot qui est tellement propre et usité pour signifier une certaine chose, qu’on ne peut pas se servir d’un autre mot sans parler improprement.
  3. (Religion) Qui a reçu le sacrement.
    • Au vu des faits retenus dans l'Ancien Testament pour exclure les paganistes de toute union consacrée, on aurait pu penser que la survenue du catholicisme allait rendre les choses plus simples. — (Ali Magoudi, Quand l'homme civilise le temps: Essai sur la sujétion temporelle, Editions La Découverte & Syros, 1992, 2001)

Forme de verbe

consacré \kɔ̃.sa.kʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe consacrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Consacré : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSACRER. v. tr.
Déclier à Dieu, à quelque divinité, avec certaines cérémonies. Consacrer une église, un autel, un calice. Un autel consacré à la Vierge. Consacrer une personne à Dieu. Se consacrer à Dieu. Se consacrer au service des autels. La colombe fut consacrée à Vénus. Il signifie également Donner, dévouer à Dieu, sans observer aucune cérémonie particulière. Après tant de temps donné au monde, il a consacré le reste de ses jours à Dieu. Il signifie au figuré Dévouer, destiner, employer quelque chose à un certain usage. Consacrer sa jeunesse, sa vie, etc., à l'étude, au barreau, à l'exercice des armes, etc. Se consacrer à l'étude des langues, de la philosophie. Les fonds consacrés à cette dépense. Consacrer à quelqu'un son temps, ses soins, etc., Lui dévouer son temps, ses soins, etc. Il signifie encore Rendre sacré, saint, vénérable. Ce lieu fut consacré par le sang des martyrs. Il signifie par extension Sanctionner, rendre durable. Un monument fut élevé pour consacrer le souvenir de cette victoire. Une gloire que les siècles ont consacrée. Les erreurs, les préjugés que le temps consacre. Il se dit particulièrement en parlant des Mots, des locutions que l'usage adopte, et qu'on ne peut changer. Une expression consacrée par l'usage. C'est le terme consacré. En termes de Théologie, L'Église a consacré ce mot, Elle en a déterminé le sens de manière qu'il ne puisse être pris dans une autre signification. Il se dit encore particulièrement de Ce que fait le prêtre, lorsqu'il prononce les paroles sacramentelles en vertu desquelles le pain et le vin sont changés au corps et au sang de JÉSUS-CHRIST. Le prêtre consacra autant d'hosties qu'il y avait de communiants. Hostie consacrée.

Consacré : définition du Littré (1872-1877)

CONSACRÉ (kon-sa-kré, krée) part. passé.
  • 1Qui a reçu une consécration. Un temple consacré à Jupiter. Tremblant, saisi d'effroi, j'ai plongé dans son flanc Ce glaive consacré qui dut verser son sang, Voltaire, Fanat. IV, 4. Cessez de mutiler tous ces grands monuments, Ces prodiges des arts consacrés par le temps, Voltaire, Orphel. II, 5. Croyez-vous m'abuser ? Couverts de noms sublimes, Ces crimes consacrés en sont-ils moins des crimes ? Delavigne, Vêpr. sicil. V, 5.

    Hostie consacrée, celle sur laquelle le prêtre a prononcé les paroles sacramentelles, selon le rite convenable.

    La terre consacrée, le cimetière chez les catholiques.

  • 2Destiné à, réservé pour. Un temps consacré à la lecture. Elle tombe à genoux vers ces lieux retirés, à la nuit, au silence, à la mort consacrés, Voltaire, Sémir. I, 2. Thèbes depuis longtemps aux horreurs consacrée, Voltaire, Œdipe, I, 1.

    Les fonds consacrés à cette dépense.

  • 3Sanctionné. Une expression consacrée par l'usage.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « consacré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consacré kɔ̃sakre play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « consacré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consacré »

  • Le conseil municipal de Pédernec, vendredi soir, était consacré presque exclusivement au budget prévisionnel. Réunis dans la salle des fêtes, les élus se sont donc penchés sur les prévisions de dépenses nécessaires au fonctionnement des services de la collectivité territoriale. Le Telegramme, Un premier conseil consacré au budget - Pédernec - Le Télégramme
  • Il évolue en Chine, en Serbie, au Venezuela, en République dominicaine, au Mexique et même en France, avec des passages à Brest et Evreux. Après toutes ces années et ces aventures, Schea Cotton (42 ans) veut partager son histoire pour aider les jeunes talents. Un documentaire lui est consacré, « Manchild : The Schea Cotton Story » (visible depuis le 23 juin dernier), avec le témoignage de joueurs NBA confirmés, qui ont croisé sa route, comme Baron Davis, Elton Brand, Paul Pierce ou encore Stephen Jackson. Basket USA, Un documentaire consacré à Schea Cotton, le Zion Williamson de son époque | Basket USA
  • Le géant du streaming poursuit ainsi la production de documentaires consacrés à des athlètes iconiques dans la foulée de « The Last Dance » consacré à Michael Jordan, dont les 5,6 millions de spectateurs en moyenne (8 épisodes) ont établi un nouveau record pour le diffuseur. Une autre mini-série du genre venait déjà d'être annoncée quelques jours auparavant, cette fois consacrée au quarterback Tom Brady , pour une diffusion en 2021. Les Echos, Black Lives Matter: pourquoi Netflix consacre un documentaire à Colin Kaepernick | Les Echos
  • Tout le temps qui n'est pas consacré à l'amour est perdu. De Le Tasse
  • Tu ne travailleras pas la journée du Sabbat, ce jour est consacré aux matches de football. De Ambrose Bierce
  • Consacrer sa vie à la vérité. Juvénal en latin Decimus Junius Juvenalis, Satires, IV, 91

Images d'illustration du mot « consacré »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « consacré »

Langue Traduction
Corse consacratu
Basque sagaratu
Japonais 奉献された
Russe освященный
Portugais consagrado
Arabe مكرس
Chinois 奉献
Allemand geweiht
Italien consacrata
Espagnol consagrado
Anglais consecrated
Source : Google Translate API

Synonymes de « consacré »

Source : synonymes de consacré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « consacré »



mots du mois

Mots similaires