La langue française

Confondu

Sommaire

  • Définitions du mot confondu
  • Phonétique de « confondu »
  • Évolution historique de l’usage du mot « confondu »
  • Citations contenant le mot « confondu »
  • Images d'illustration du mot « confondu »
  • Traductions du mot « confondu »
  • Synonymes de « confondu »
  • Antonymes de « confondu »

Définitions du mot confondu

Trésor de la Langue Française informatisé

CONFONDRE, verbe trans.

I.− [L'accent est mis sur l'idée de non-distinction]
A.− Mêler si étroitement (soit plusieurs choses ou personnes, soit une chose ou une personne à un ensemble) qu'il n'est plus possible de les distinguer.
1. Emploi trans., rare
a) [Avec un suj. inanimé] La Seine et la Marne confondent leurs eaux (Littré).L'obscurité confond tous les objets (Quillet1965).
Au fig. :
1. Les vins [...] alternaient avec de lourdes pâtisseries, fondant et confondant les âmes dans une tendresse générale. Toulet, Le Mariage de Don Quichotte,1902, p. 158.
b) [Avec un suj. animé] Unir, réunir, identifier jusqu'à rendre indiscernable :
2. ... elle disait qu'elle avait deux enfants, elle les confondait dans le même caprice de tendresse. Zola, Nana,1880, p. 1245.
2. Courant.
a) Emploi pronom.
[Avec un suj. inanimé] Qqc. se confond avec qqc., une chose et une autre se confondent, se confondent dans..., au sein de..., avec... :
3. ... je te donne tout mon être, je voudrais que nos deux existences pussent se mêler et se confondre comme l'eau avec l'eau, le feu avec le feu. Karr, Sous les tilleuls,1832, p. 114.
Rem. Avec réminiscence de « fondre » :
4. Cependant tu iras, à lutter contre cette injustice, de destruction d'architecture en destruction d'architecture jusqu'à la mare étale où les glaciers se seront confondus. Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 962.
[Avec un suj. animé] :
5. La vie sociale dérive d'une double source, la similitude des consciences et la division du travail social. L'individu est socialisé dans le premier cas, parce que n'ayant pas d'individualité propre, il se confond, ainsi que ses semblables, au sein d'un même type collectif; dans le second, parce que, tout en ayant une physionomie et une activité personnelles qui le distinguent des autres, il dépend d'eux dans la mesure même où il s'en distingue, et par conséquent de la société qui résulte de leur union. Durkheim, De la Division du travail soc.,1893, p. 205.
b) Emploi résultatif. (Être confondu). Confondu avec (cour.), dans, en, à, parmi (rare).
[Avec un suj. inanimé] :
6. Les grenouilles ont un sternum et point de côtes; les serpens des côtes et point de sternum; les tortues, des côtes soudées à la carapace, et un sternum confondu dans le plastron. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 1, 1805, p. 210.
Subst. plur. + confondu(e)s :
7. La tour Saint-Jacques, l'hôtel de ville, Saint-Gervais, Saint-Louis, Saint-Paul se levaient en face, parmi les toits confondus. Flaubert, L'Éducation sentimentale,t. 1, 1869, p. 84.
8. Devant le lit où mourait Pujolhac, les présences confondues de Gina et de Lucie ne m'apportaient qu'une faible compensation... Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 341.
[Avec un suj. animé] Cette fresque admirable du Vatican, où Dante est confondu parmi les docteurs (Ozanam, Essai sur la philos. de Dante,1838, p. 281).Le cri d'une créature confondue en Dieu à force d'amour, à la lettre, déifiée : ... (Mauriac, Le Bâillon dénoué,1945, p. 498):
9. ... c'est avec elle qu'on voudrait se sentir monter vers les étoiles, vers la lumière, vers l'éternelle extase, d'un vol plus rapide et plus tranquille que celui des aigles et des ramiers sauvages, et, confondu à son âme, se dissiper comme l'encens qui s'en va, qui s'en va lentement, toujours en montant, pour mourir dans un espace pur et sans limites. Flaubert, La 1reÉducation sentimentale,1845, p. 75.
10. Ici Jean Valjean apparut. Il était confondu dans le groupe des insurgés. Il en sortit, et dit à Enjolras : ... Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 476.
B.− [Le suj. désigne une pers., ou p. méton., son esprit, sa mémoire, ...] Prendre (une personne, une chose) pour une autre. Confondre qqc. avec qqc., confondre qqc. et qqc., confondre deux choses. Cf. faire une confusion.
1. [L'obj. désigne un inanimé] Confondre les plans, les genres, les dates, les effets et les causes, les styles. Confondre le vin avec l'ivresse (Musset, La Confession d'un enfant du siècle,1836, p. 53);Confondre tristesse et ennui (Renard, Journal,1896, p. 332);Confondre la véritable sensibilité et la sensiblerie (Proust, La Prisonnière,1922, p. 107).
2. [L'obj. désigne un animé] Ces deux jumeaux se ressemblent tellement qu'il m'arrive souvent de les confondre (Ac.1932).
3. En emploi abs. Ne confondons pas, s'il vous plaît (Sue, Atar Gull,1831, p. 7).
II.− [L'obj. désigne une pers. ou, p. méton., son esprit, son âme, les sens, ...]
A.− Troubler au point de faire perdre à quelqu'un ses moyens, de le décontenancer, de le mettre dans l'impossibilité de répondre. Confondre qqn d'un seul mot :
11. − Comment, Monsieur Raphaël, dit-elle, vous ne voulez pas aller au mont-de-piété, et vous m'y envoyez. Je rougis, confondu par la logique d'un enfant. Elle me prit alors la main, comme si elle eût voulu compenser par une caresse la vérité de son exclamation. Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 152.
Vx. Se confondre.Il y a de quoi s'y confondre. ,,S'embrouiller, se troubler, se déconcerter`` (Ac. 1878, supprimé ds Ac. 1932).
B.− Remplir d'étonnement par une chose inattendue. Être confondu d'admiration, de surprise, d'émerveillement, d'étonnement, etc. ; rester, demeurer confondu; cela confond :
12. J'avoue que je suis resté confondu de cette lumière imprévue jetée sur les profondeurs du cœur humain. Stendhal, De l'Amour,1822, p. 68.
13. Mademoiselle de Liniers n'était pas une de ces beautés dont la simple apparition confond les sens... Sainte-Beuve, Volupté,t. 1, 1834, p. 29.
C.− Troubler de honte :
14. Elle restait dans ce costume sous lequel je venais de la surprendre aussi confondue que si elle eût été surprise dans sa nudité par un regard d'homme. Lamartine, Les Confidences,Graziella, 1849, p. 269.
Spéc. Remplir de confusion par des honneurs, des attentions. Vous me voyez confondu(e); vos louanges me confondent (Ac. 1798-1932).
D. − Se confondre en.Se confondre en excuses, en protestations, en remerciements, en politesses, en civilité. Les multiplier.
Rem. Confondu/confus. a) ,,Au propre, on dit confus du tout qui résulte de la réunion des parties; mais confondu qualifie les parties mêmes qui entrent dans le tout`` (Guérin 1892). b) ,,Confondu part. de confondre, fait toujours penser à une action dont il marque le résultat; confus exprime simplement l'état : un amas confus; un pays où règne l'anarchie, où tout est confondu. Au figuré, la même différence subsiste; confus veut dire honteux, confondre signifie rendu ou devenu confus`` (Lar. 19e).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃fɔ ̃:dʀ ̥], (je) confonds [kɔ ̃fɔ ̃]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. A. 1. « détruire » a) ca 1100 cunfundre « anéantir un adversaire » (Roland, éd. J. Bédier, 17), seulement au Moy. Âge; b) ca 1160 au fig. (Aiol, éd. J. Normand et G. Raynaud, 919); ca 1184 « bouleverser » (Beneit, Vie de Thomas Becket, éd. B. Schlyter, 631); 2. a) ca 1170 « humilier, couvrir de honte » (Rois, éd. E. R. Curtius, p. 94); b) ca 1265 « réduire quelqu'un à quia » (J. de Meung, Rose, éd. E. Langlois, 5620). B. 1. 1538 « fondre ensemble, réunir, mêler » (Est.); 2. 1580-92 « prendre quelque chose pour une autre chose » (Montaigne, Essais, livre 1, chap. 28). Empr. au lat. class. confundere « mêler, mélanger », « bouleverser, brouiller », « troubler l'esprit »; spéc. en lat. chrét. « réduire à quia », « humilier, couvrir de honte ». Le développement sém. du mot est lié dans l'histoire à celui de confusion*. Fréq. abs. littér. Confondre : 3 610. Confondu : 1 234. Fréq. rel. littér. Confondre : xixes. : a) 6 054, b) 3 921; xxes. : a) 3 632, b) 5 900. Confondu : xixes. : a) 2 571, b) 1 238; xxes. : a) 1 399, b) 1 548.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

confondu \kɔ̃.fɔ̃.dy\

  1. Troublé, confus.
  2. Démasqué, déjoué.

Forme de verbe

confondu \kɔ̃.fɔ̃.dy\

  1. Participe passé masculin singulier de confondre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONFONDRE. (Je confonds. Je confondis. Je confondrai. Confondu.) v. tr.
Réunir, mêler des choses et même des personnes de manière à ne former qu'un tout. Dans le chaos, tous les éléments étaient confondus. Deux fleuves qui confondent leurs eaux. Être confondu dans la foule. La mort égale et confond tous les rangs. Nous confondîmes nos pleurs, nos regrets. Ces deux nuances se confondent. Le peuple conquérant finit, à la longue, par se confondre avec le peuple vaincu. Je ne sais plus où j'en suis, toutes mes idées se confondent. Une ligne qui se confond avec une autre. Il signifie aussi Ne pas faire distinction entre des personnes et des choses différentes, prendre une personne ou une chose pour une autre. Ces deux choses, ces deux jumeaux se ressemblent tellement, qu'il m'arrive souvent de les confondre, de confondre l'un avec l'autre. Il ne faut pas confondre l'innocent et le coupable, l'innocent avec le coupable. Il signifie encore Mettre en désordre, déconcerter, humilier. Dieu se plaît à confondre les projets des hommes, l'orgueil des peuples. Il signifie particulièrement Convaincre en causant de la honte, réduire à ne savoir que répondre. Voilà un raisonnement propre à le confondre. Cette déposition a confondu l'accusé. Confondre un calomniateur, Le démasquer, montrer qu'il en a imposé. Il signifie également Remplir d'un grand étonnement, d'une sorte de stupeur. Ce que vous dites là me confond. Une telle insolence doit vous confondre. Je restai confondu. Cela confond la raison, l'imagination. Par civilité, Vos louanges me confondent, se dit lorsqu'on reçoit quelque louange excessive et qu'on veut s'en défendre. Fam., Se confondre en excuses, en respects, en remerciements, etc., Multiplier les cérémonies, les excuses, les respects, etc.

Littré (1872-1877)

CONFONDU (kon-fon-du, due) part. passé de confondre
  • 1Mis en confusion. Je ne pense pas… que les éléments paraissent confondus Pour qu'un mortel ici respire un jour de plus, Voltaire, Mort de Cés. III, 5.

    Familièrement, détruit, abîmé. Voyant ce ménage, mon herbe confondue, perdue, si le ne dis mot…, Courier, II, 296.

  • 2Réuni à d'autres sans distinction. Il était confondu dans la foule avec les derniers du peuple, Fénelon, Tél. VI. On prenait plaisir à voir les deux camps confondus par une amitié si inespérée, et les deux armées qui n'en faisaient plus qu'une, Fénelon, ib. XX. Esclave dans la foule où j'étais confondue…, Voltaire, Zaïre, II, 2.
  • 3Réduit à l'impuissance, au silence, à la confusion. L'accusé a été confondu par un témoignage aussi précis. Du coup dont ma raison vient d'être confondue, Racine, Andr. III, 1. Ta fausse vertu va être confondue, Fénelon, Tél. XVIII. Viens voir tout cet amour devant toi confondu, Voltaire, Sémiram. IV, 1. Vous êtes consterné, mon âme est confondue, Voltaire, Tancrède, IV, 4.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « confondu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
confondu kɔ̃fɔ̃dy

Évolution historique de l’usage du mot « confondu »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « confondu »

  • Organiser d'urgence les jeux olympiques des dopés, toutes drogues confondues étant admises, du moment que les records tombent. Succès garanti. De Roland Topor
  • En 2001, le corps d'une femme est retrouvé dans la Drôme. Son meurtrier présumé est confondu par son ADN. Il vient d'être arrêté. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Un homme confondu par son ADN 19 ans après un meurtre commis dans la Drôme
  • Les adultes ont confondu la vérité et l'intérêt. De Pierre Perret
  • Le monde est un brelan où tout est confondu : Tel pense avoir gagné qui souvent a perdu. De Mathurin Régnier / Satires
  • Ecrire pour moi, m'enfoncer dans ce qu'on appelle l'imaginaire, n'était-ce pas une façon de renverser un monde renversé, celui de l'enfant confondu à sa génitrice : pour retrouver, par la fiction, le réel ? De Morgan Sportès / Solitudes
  • La victoire et la défaite sont mêlées, confondues, rayons différents d'un même jour solaire. De Marguerite Yourcenar / Mémoires d'Hadrien, 1951
  • SAINTE-ROSE. Il y a quelques mois, un habitant a eu la surprise de tomber nez à nez en pleine nuit avec des trafiquants mauriciens alors qu’il pêchait à la ligne sur la côte. Ces derniers l’avaient confondu avec leur passeur. Clicanoo.re, [Faits Divers] Un pêcheur confondu avec un passeur de drogue | Clicanoo.re
  • Alors que le réalisateur américain Steven Spielberg travaillait sur « La Liste de Schindler », il avait confondu Emilie Schindler – qui, aux côtés de son époux, Oskar, avait permis à environ 1 200 Juifs de survivre pendant la Shoah – avec une Juive qu’elle avait sauvée, révèlent des documents qui viennent d’être rendus publics. The Times of Israël, Steven Spielberg avait confondu la veuve d'Oskar Schindler et une Juive sauvée | The Times of Israël
  • Alexandre Tan : De nombreuses options s’offrent aux marques. Le jeu mobile intègre de manière croissante, depuis quelques années, les plans média de tout type de marque, tout secteur confondu. Ceci s’explique par la compréhension croissante que les marques ont de l’audience gamer, résolument engagée et dont l’attention est pleine lorsqu’elle joue, favorisant la mémorisation du message de marque ainsi que le fait qu’un nombre croissant d’acteurs du gaming, Gameloft for brands en tête, ont mis en œuvre un environnement sûr pour les marques, dénué de fraude et maximisant la visibilité. CB News, Jeu vidéo : Vivendi veut casser le mythe avec Gameloft - Image - CB News

Images d'illustration du mot « confondu »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « confondu »

Langue Traduction
Anglais confused
Espagnol confuso
Italien confuso
Allemand verwirrt
Chinois 困惑
Arabe مشوش
Portugais confuso
Russe смущенный
Japonais 混乱した
Basque nahastu
Corse cunfusu
Source : Google Translate API

Synonymes de « confondu »

Source : synonymes de confondu sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « confondu »

Partager