La langue française

Confisqué

Définitions du mot « confisqué »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONFISQUER, verbe trans.

A.− Enlever, par acte d'autorité ayant un caractère officiel de sanction, un bien à son propriétaire et l'attribuer au fisc ou à des particuliers qui en ont les droits. Synon. saisir; anton. restituer.On a confisqué tous ses biens. On confisque les marchandises de contrebande. Confisquer corps et biens (Ac. 1798). Beaucoup de ses prédécesseurs [de Louis XIV] avaient fait confisquer par le Parlement des seigneuries féodales pour des motifs fort arbitraires (Sorel, Réflexions sur la violence,1908, p. 147).On lui avait confisqué sa jumelle à la douane (Gide, Voyage au Congo,1927, p. 776):
1. Les gens de loi progressaient pas à pas dans la chambre (...). Le chef dictait, en grande hâte. Il décrivait nos meubles en quelques mots, et nous avions le sentiment que, par ces quelques mots, il nous confisquait nos meubles, qu'il nous les prenait déjà. Maman demeurait assise, fière, muette, bien droite. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Jardin des bêtes sauvages, 1934, p. 165.
DR. FÉOD. Qui confisque le corps confisque les biens. La peine de mort entraînait la confiscation des biens au profit du roi.
P. anal. Prendre à quelqu'un, pour le punir, un objet en vertu d'un règlement ou d'un droit qui en interdit l'usage. Ils nous revendaient même sous main les objets interdits que le règlement les obligeait à confisquer dans nos colis, notamment le papier à cigarettes (Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 318).
En partic. [En vertu du règlement d'un établissement scolaire ou universitaire] Les surveillants généraux, qui se montent des bibliothèques avec les romans confisqués aux élèves (Larbaud, Fermina Marquez,1911, p. 148):
2. La grosse MmeGalant, devant, loin de moi, contre la porte de la cour, crie beaucoup et confisque des bons points, des billes, des soldats en papier, des bouchons; voilà donc pourquoi ses poches de tablier se gonflent, telles des mamelles supplémentaires. Frapié, La Maternelle,1904, p. 56.
B.− Au fig.
1. Confisquer qqc. (à son profit).S'emparer de quelque chose, l'accaparer en s'en rendant maître. Synon. détourner, voler.Elle [Syra] confisqua pour les vendre les convois d'armes que nous adressions à la Grèce (About, La Grèce contemporaine,1854, p. 176).Les riches tendent à confisquer le pouvoir politique (Alain, Propos,1912, p. 141):
3. À l'arrivée du plat, elle retournait les tranches, choisissait à l'aise, insoucieuse de l'attente d'autrui. Elle confisqua presque toute la crème de l'entremets, et laissa la croûte seule aux convives assis après elle, à droite. Adam, L'Enfant d'Austerlitz,1902, p. 448.
2. Confisquer qqn.Accaparer quelqu'un pour soi seul en le soustrayant aux autres. Synon. ravir.− Le premier sous-officier de cavalerie qu'il rencontre, dit le caporal, le confisque à son profit pour se faire payer la goutte (Stendhal, La Chartreuse de Parme,1839, p. 59).Le cinéma porte tort au théâtre dans la mesure où il confisque à son profit les meilleurs interprètes (Mauriac, Journal 3,1940, p. 258).
3. Loc. vieillie. C'est un homme confisqué.
a) Sa situation financière est désespérée. Synon. ruiné.
b) Son état de santé est désespéré :
4. − C'est un homme confisqué, dit-elle assez froidement. − Non, madame; puisqu'il n'y a pas eu gangrène dans les vingt-quatre heures, il peut fort bien en revenir. Stendhal, Lucien Leuwen,t. 2, 1836, p. 365.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. verbal confiscant, ante. a) Qui confisque. L'agence confiscante (Besch. 1845). b) Dr. féod. Qui pouvait être soumis à une confiscation. Homme vivant, mourant et confiscant (Ac. 1835). Attesté ds Ac. 1798-1878, Besch. 1845, Littré, DG, Guérin 1892, Lar. 19e-20eet Quillet 1965.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃fiske], (je) confisque [kɔ ̃fisk]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1331 (Rel. commerc. entre la France et la Flandre, 356 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 470); 1585 lang. cour. (N. du Fail, Contes d'Eutrapel, t. 2, p. 323 ds IGLF). Empr. au lat. impérial confiscare (composé de cum et fiscus « fisc ») littéralement « faire entrer dans le trésor impérial ». Fréq. abs. littér. : 219. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 417, b) 316; xxes. : a) 267, b) 241.
DÉR. 1.
Confiscable, adj.Qui peut être confisqué. Marchandises confiscables (Lar. 19e). Attesté aussi ds Ac. 1798, Littré et Rob. [kɔfiskabl̥]. Ds Ac. 1694-1932. 1reattest. 1481 (Arrêt ds R. Hist. litt. Fr. t. 6, p. 469); de confisquer, suff. -able*.
2.
Confiscateur, subst. masc.Celui qui confisque. Lar. 20el'enregistre comme ,,peu usité``. Attesté aussi ds Littré, Lar. 19eSuppl. 1878, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill. et Quillet 1965. Seule transcr. ds Littré : kon-fi-ska-teur. 1reattest. 1797-98 (Ann. de l'Agric., an VI, t. 1, p. 59 ds Brunot t. 9, p. 859, note); de confisquer, suff. -(at)eur2*.

Wiktionnaire

Forme de verbe

confisqué \kɔ̃.fis.ke\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe confisquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONFISQUER. v. tr.
Adjuger au fisc pour cause de crime ou de contravention aux lois, aux ordonnances. On confisqua tous ses biens. On confisque les marchandises de contrebande. Biens confisqués au profit de l'État. Dans l'ancien Droit criminel, on disait Confisquer corps et biens. Il se dit, en termes de Jurisprudence commerciale, en parlant des Choses saisies à un particulier, pour être adjugées à un autre. Il se dit, par extension, des Objets que l'on retire aux écoliers parce que l'usage leur en est interdit. On confisqua à cet élève plusieurs volumes de romans. Fig., Confisquer quelqu'un, L'accaparer, s'en rendre maître au point de lui ôter sa liberté. Ce vieillard ne s'appartient plus, sa gouvernante l'a confisqué.

Littré (1872-1877)

CONFISQUÉ (kon-fi-ské, kée) part. passé.
  • Pris au profit du fisc, du trésor public. Les biens confisqués.

    Familièrement. C'est un homme confisqué, c'est un homme dont la santé, la fortune est dans un mauvais état, ou qui est entièrement perdu pour le monde. Avec un ton de commandement et une parole forte, que la colère lui fournissait dans la faiblesse d'un corps confisqué, Guez de Balzac, le Romain. La guérison d'un corps confisqué n'est pas l'effet d'un seul breuvage ni d'une seule saignée, Guez de Balzac, liv. V, lett. 2. C'est un homme perdu, noyé dans son ménage. - Abîmé. - Confisqué, La Chaussée, Préjugé à la mode, II, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « confisqué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
confisqué kɔ̃fiske

Évolution historique de l’usage du mot « confisqué »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « confisqué »

  • Le réel exil commence lorsque le présent est confisqué. Quand on est condamné à rêver le temps d’avant et attendre l’avenir. De Chawki Abdelamir
  • Il te restera toujours tes rêves pour réinventer le monde que l’on t’a confisqué. De Yasmina Khadra / L’Attentat
  • Le progrès est une pure notion technique, et il est toujours confisqué par des connards ou des canailles qui en font le pire. De Daniel Pennac / Lire - Mai 1995
  • Le tribunal décide de condamner le coupable à six mois de prison avec un sursis probatoire durant deux ans, avec obligation de soins, son permis de conduire est annulé avec interdiction de le repasser avant trois mois et son fourgon est confisqué. Le Telegramme, Drogue et alcool : permis annulé et fourgon confisqué à Saint-Avé - Vannes - Le Télégramme
  • La police nationale a confisqué six quads et motos après les avoirs surpris en plein rodéo, dans le plateau piétonnier du centre-ville de Metz, dimanche soir pendant la fête de la musique. France Bleu, La police intercepte six quads et motos en plein rodéo dans le centre piéton de Metz
  • "Elle était très impliquée, elle voulait aller à l’audience en chaise roulante. Mais son état s’est dégradé, ses organes ont été détruits. Le Médiator nous a confisqué notre maman", confie Soraya Bento au micro d’Europe 1. "Maintenant, j’ai encore plus de volonté et de force pour pouvoir continuer à me battre au nom de ma mère. C’est elle qui nous a dit 'je compte sur vous les enfants, battez-vous jusqu’au bout'. Elle nous a confié cette mission. Le laboratoire Servier doit assumer ses erreurs, ils doivent se rendre compte de tout ce qu’ils ont fait. Nous ne sommes pas des cobayes", poursuit-elle. Europe 1, Procès du Mediator : "Ce médicament nous a confisqué notre maman"
  • Mais après délibération, le prévenu a été condamné à 30 jours-amendes à 10 €, son permis de conduire a été annulé et il a interdiction de le repasser avant trois mois. Le véhicule, lui, a été confisqué, au grand désespoir du prévenu. , Gueugnon | Conduite sous l’emprise de stupéfiants : le véhicule confisqué

Traductions du mot « confisqué »

Langue Traduction
Anglais confiscated
Espagnol confiscado
Italien confiscato
Allemand beschlagnahmt
Chinois 没收
Arabe مصادرة
Portugais confiscado
Russe конфискованный
Japonais 没収された
Basque konfiskatutako
Corse cunfiscatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « confisqué »

Source : synonymes de confisqué sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « confisqué »

Confisqué

Retour au sommaire ➦

Partager