La langue française

Conféré

Sommaire

  • Définitions du mot conféré
  • Phonétique de « conféré »
  • Évolution historique de l’usage du mot « conféré »
  • Citations contenant le mot « conféré »
  • Traductions du mot « conféré »
  • Synonymes de « conféré »
  • Antonymes de « conféré »

Définitions du mot conféré

Trésor de la Langue Française informatisé

CONFÉRER1, verbe.

A.− Emploi trans., vx. Rapprocher des textes pour en établir les ressemblances et les différences. Conférer les lois grecques avec les lois romaines; conférer un auteur avec un autre; conférer des passages; conférer les temps; conférer deux manuscrits (Ac. 1835-1932) :
1. ... poëte latin, il [Du Bellay] l'a été aussi à sa manière alors, et avec une véritable distinction. On aurait à conférer ses poésies latines avec les poésies françaises qu'il faisait presque en même temps sur les mêmes sujets. Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 13, 1863-69, p. 342.
Spéc. [Employé à l'impér. rarement conférez, le plus souvent sous la forme de l'impér. latin confer, abrégé gén. en cf.] Comparez, reportez-vous à. Les riches aiment mieux perdre que donner (...) (conférez S. Paul, Actes des apôtres, XX, 35). (Bloy, Journal,1899, p. 332).
B.− Emploi intrans. S'entretenir avec quelqu'un sur un sujet d'importance et en discuter. Nous avons souvent conféré ensemble; l'affaire est importante, elle mérite que nous en conférions à loisir; il en a conféré avec un-tel; ils ont conféré de leurs affaires communes (Ac. 1835-1932). Le notaire (...) vint le voir pour conférer sur une affaire grave (Balzac, Le Colonel Chabert,1832, p. 60):
2. À trois heures du soir, nouvelle confusion. Un ordre du jour convoqua les députés réunis à Paris, à l'Hôtel de Ville, pour y conférer sur les mesures à prendre. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 607.
3. Pendant quatre ou cinq jours, à la rentrée, les élèves font oraison; mais ils confèrent entre eux, aussi, ils disputent sur les règlements que l'on se donne, les plans que l'on fait pour soi-même, sur le choix de la vie... Brasillach, Pierre Corneille,1938, p. 32.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃feʀe], (je) confère [kɔ ̃fε:ʀ]. Fait partie des verbes qui changent [e] fermé en [ε] ouvert devant syll. muette. Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1370-80 « comparer » (Trad. Ovide Remède d'Amour, 2016 ds T.-L.); en partic. 1616-20 « comparer, rapprocher des textes » (D'Aub., Hist., 1, 106 ds Littré); 2. ca 1455 « s'entretenir avec quelqu'un » (G. Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, IV, 355, 8 ds Heilemann Chastellain, p. 75). Empr. au lat. class. conferre au sens 1 « mettre ensemble pour comparer » en partic. des textes, au sens 2 [sermones] conferre « échanger des propos ».

CONFÉRER2, verbe trans.

Accorder, confier une dignité, un honneur, un privilège en vertu du pouvoir que l'on a de le faire et à des personnes qui sont dignes de les assumer. Conférer des charges, des privilèges (Ac. 1835, 1878). Conférer des honneurs, des dignités (Ac. 1835-1932). Aussitôt investi de la mission qui m'était conférée par les deux gouvernements alliés (...) je fixais mon programme d'action (Foch, Mémoires,t. 2, 1929, p. 25).
En partic. Conférer un pouvoir, des pouvoirs à qqn. Le(s) lui accorder par délégation. [Paroles prononcées par le « parrain » dans la Légion d'honneur au moment où il reçoit solennellement le nouveau dignitaire dans l'Ordre : « En vertu des pouvoirs qui nous sont conférés par le Président de la République, nous vous faisons [chevalier, officier, commandeur] dans l'ordre national de la Légion d'honneur »] :
1. « Nous vous élevons aujourd'hui au dessus de nous, (..) mais souvenez-vous (...) que le pouvoir que nous vous conférons est à nous; que nous vous le donnons en dépôt, non en propriété ni en héritage; que les lois que vous ferez, vous y serez les premiers soumis; ... » Volney, Les Ruines,1791, p. 128.
RELIG. Conférer les ordres sacrés, le baptême (Ac. 1835-1932).
P. ext.
[Le suj. est un inanimé abstr.] Le baptême est le premier des sacrements que la religion confère à l'homme, et qui, selon la parole de l'apôtre, le revêt de Jésus-Christ (Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 1, 1803, p. 39).La loi nous confère des droits et nous assujettit à des devoirs (Durkheim, De la Division du travail soc.,1893, p. 192):
2. 1269. La cession judiciaire ne confère point la propriété aux créanciers; elle leur donne seulement le droit de faire vendre les biens à leur profit, et d'en percevoir les revenus jusqu'à la vente. Code civil,1804, p. 229.
Mod. (xxes.). [Le suj. est un inanimé concr.] Accorder, donner une valeur, une qualité. Conférer de la beauté, de la grandeur. Le vaccin confère une immunité (E. Garcin, Guide vétér.,1944, p. 215).
Rem. Ce dernier emploi est considéré comme abusif par les puristes (cf. Dupré 1972).
Prononc. Cf. conférer1. Étymol. et Hist. 1370-72 « donner » (Oresme, Eth., I, 17 ds Gdf. Compl.); en partic. 1482, 3 déc. conférer [un] office (Reg. des consaux, A. Tournai, ibid.). Empr. au lat. class. conferre « id. » (honores conferre).
STAT. − Conférer1 et 2. Fréq. abs. littér. : 880. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 940, b) 602; xxes. : a) 770, b) 2 151.
BBG. − Goug. Mots t. 2 1966, p. 62.

Wiktionnaire

Forme de verbe

conféré \kɔ̃.fe.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe conférer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONFÉRER. v. intr.
Parler ensemble, raisonner de quelque affaire, de quelque point de doctrine. Nous avons souvent conféré ensemble. L'affaire est importante, elle mérite que nous en conférions à loisir. Nous en conférons. Il en a conféré avec un tel. Ils ont conféré de leurs affaires communes. Il est aussi verbe transitif et il signifie Comparer deux choses pour juger en quoi elles s'accordent et en quoi elles diffèrent. Il se dit particulièrement des Lois, ordonnances, coutumes, matières de littérature, arts libéraux, etc. Conférer les lois grecques avec les lois romaines. Conférer un auteur avec un autre. Conférer des passages. Conférer les temps. Conférer deux manuscrits. Il signifie aussi Attribuer, accorder. Conférer des honneurs, des dignités, des grades. On dit, en parlant des Choses saintes, Conférer les ordres sacrés. Conférer le baptême.

Littré (1872-1877)

CONFÉRÉ (kon-fé-ré, rée) part. passé.
  • 1Accordé. Les honneurs conférés.
  • 2Comparé. Des textes conférés l'un avec l'autre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « conféré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conféré kɔ̃fere

Évolution historique de l’usage du mot « conféré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conféré »

  • En ce temps de confinement dont nous sortons progressivement, a-t-on conféré, conversé, commercé ? Le commerce, depuis que l’économie s’est désocialisée, depuis qu’elle n’est plus imbriquée avec le reste de la vie sociale, a perdu son sens de relation humaine. Sous l’effet d’un capitalisme triomphant, il a été largement mis à l’arrêt. Quant à la conférence et à la conversation, les enseignants, par exemple, ont été invités à parler à distance : de nouveau une dés-imbrication sociale. L’interaction qui se passe en général en cours, dans une salle, a été fortement réduite : les étudiants n’étaient pas tous connectés : quand ils l’étaient, ils n’étaient pas tous audibles, et quand le professeur parlait, sa parole n’avait pas cette puissance de réciprocité magnétique qui advient en cours et qui fait qu’elle lui appartient pour moitié et pour moitié à ses élèves.  France Culture, Ali Benmakhlouf : " Nos vies sont en conférence les unes avec les autres "
  • A ce titre, le caractère d’utilité publique doit être impérativement conféré aux associations, qui doivent être considérées comme un prolongement de l’Etat, tout en assurant leur inspection et leur contrôle par les pouvoir publics dans les domaines financiers et administratifs. El Watan, «Le caractère d’utilité publique doit être conféré aux associations d’aide aux handicapés» | El Watan
  • 30 juin 2020, à l’issue de l’Assemblée Générale : Réunion du Conseil d’Administration décidant de mettre en œuvre l’autorisation conférée par l’Assemblée Générale, et publication du communiqué de presse relatif à la décision de mise en œuvre du Conseil d’Administration (2nd communiqué de presse). , IT Link : Approbation par l'Assemblée Générale Ordinaire du projet de transfert de la cotation des titres IT Link sur le marché Euronext Growth Paris | Zone bourse
  • Toute publicité n'est pas bonne à prendre, comme ses dix heures d'auditions devant le congrès américain, il y a deux ans, l'ont appris, à ses dépens, à Mark Zuckerberg. Le patron de Facebook ne se laisse pas griser par le sentiment d'invulnérabilité conféré par le scandale de Cambridge Analytica, qui n'a eu aucun effet sur l'attractivité du réseau social et de ses 2,6 milliards d'amis auprès des grands annonceurs de la planète. Son alignement tardif sur la politique de modération des contenus politiques haineux en ligne adoptée depuis un mois par Twitter et Snapchat doit certes beaucoup à la vague montante du boycott des grandes marques, d'Unilever à Starbucks. Mais si ces dernières sont à l'origine d'un quart de ses revenus, l'impact financier, estimé par Bloomberg à 500 millions de dollars si la moitié des 100 premiers clients suspendaient leurs dépenses pour un mois, demeure négligeable s'agissant de mouvements toujours demeurés ponctuels. « Facebook a inventé un nouveau marché avec une clientèle de PME-TPE dont seulement 15% sont monétisés », soulignait récemment Gérard Moulin, gérant chez Amplegest d'un fonds « Pricing Power ». Ce potentiel offre une croissance des bénéfices se payant moitié moins cher que chez Twitter. En revanche, cet environnement délétère peut à terme forger une nasse réglementaire qui ne ferait pas beaucoup de likes à Wall Street. Les Echos, Facebook : Moins de likes, plus de hics | Les Echos
  • En 2016, le Parlement nord-coréen a conféré un nouveau titre à Kim et l'a nommé président de l'appareil d'Etat nouvellement créé, la Commission des affaires de l'Etat, dans le but de renforcer son pouvoir personnel. Agence de presse Yonhap, Quatrième anniversaire de l'accession de Kim Jong-un à la tête de la Commission des affaires de l'Etat | AGENCE DE PRESSE YONHAP
  • Des scientifiques ont conféré à des cellules humaines la capacité de devenir transparentes en modulant la dispersion de la lumière à la manière de certains céphalopodes, véritables maîtres du camouflage sous-marin. Sciences et Avenir, Des cellules humaines transparentes grâce au calmar - Sciences et Avenir
  • C’est dans ce contexte que le décret n°13/023 a conféré le statut de ville à l’agglomération de Wembo-Nyama sous la dénomination de Lumumbaville. Politico.cd, RDC: Félix Tshisekedi rend hommage à Lumumba mettant en place "Lumumbaville" | Politico.cd
  • Comme on sait, cette très singulière affaire est instantanément devenue l’objet d’une vive polémique, menaçant même de tourner à l’incident diplomatique. Mais c’est surtout l’état de désorganisation, de confusion dans lequel pataugent lamentablement les diverses institutions qui lui a conféré cette allure de véritable histoire de fous. Car on voit mal, pour commencer, comment un juge de province, par ailleurs suspecté d’attaches partisanes, peut s’arroger le pouvoir d’imprimer un virage aussi brutal à la politique étrangère du pays. Il a bien été question d’éventuelles sanctions disciplinaires que prendrait l’Inspection judiciaire, mais le procureur général près la Cour de cassation s’est lavé les mains de l’affaire, dont la truculente vedette se disait prête à démissionner à grand fracas. L'Orient-Le Jour, De mal en pitres - L'Orient-Le Jour

Traductions du mot « conféré »

Langue Traduction
Anglais conferred
Espagnol conferido
Italien conferito
Allemand verliehen
Chinois 授予
Arabe الممنوحة
Portugais conferido
Russe присвоил
Japonais 授与
Basque emandako
Corse conferita
Source : Google Translate API

Synonymes de « conféré »

Source : synonymes de conféré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « conféré »

Partager