La langue française

Concrète

Sommaire

  • Définitions du mot concrète
  • Étymologie de « concrète »
  • Phonétique de « concrète »
  • Évolution historique de l’usage du mot « concrète »
  • Citations contenant le mot « concrète »
  • Images d'illustration du mot « concrète »
  • Traductions du mot « concrète »
  • Antonymes de « concrète »

Définitions du mot concrète

Trésor de la Langue Française informatisé

CONCRET, ÈTE, adj.

I.− Vieilli. [En parlant d'une substance, de la matière] Qui est solide par suite de précipitation, sublimation, fixation (cf. concrétion A). Un acide, un sel concret. Anton. fluide.Les savons concrets sont faits par le moyen de la soude (Bastenaire, Daudenart, L'Art de fabriquer la faïence...,1828, p. 477).L'Escurial s'élevait sur un sol concret (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 2, 1848, p. 389).D'une couleur rappelant celle du miel concret (A. Trousseau, Clinique méd. de l'Hôtel-Dieu,1895, p. 83):
1. Carbonate (sous-) d'ammoniaque. C'est un alcali volatil concret qu'on obtient en sublimant 2 parties de muriate d'ammoniaque et 3 parties de sous-carbonate de chaux. J.-B. Kapeler, J.-B. Caventou, Manuel des pharmaciens et des droguistes,t. 1, 1821, p. 148.
2. Je disais, un jour, à un architecte, qui me voulait convaincre de la beauté supérieure d'édifices tout modernes (...) que ces masses concrètes étonnaient sans doute le regard, et lui offraient un décor prestigieux de falaises géométriques... Valéry, Regards sur le monde actuel,1931, p. 185.
SYNT. Une boue, une croûte, une vase concrète; une essence, une huile, une liqueur concrète. PARAD. Aggloméré, coagulé, compact, composé, condensé, épais, fixé.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Un emploi ell. dans le vocab. de la parfumerie : un concret. Pouvais-je vous faire mieux comprendre que le concret de jasmin est incoercible? (Colette, Fanal bleu, 1949, p. 153). b) Un emploi de concret dans le vocab. de la maçonn. et de l'archit. p. réf. à un matériau spécial utilisé dans la construction à l'époque romaine. Ils [les Romains] ont employé le système concret ou d'agglomération obtenu par les mortiers. Formant des masses épaisses composées de cailloux, de moellons, de briques, de blocages, réunis par la chaux et le sable (Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit., 1872, p. 8).
II.− Fig. Qui se rapporte à la réalité considérée dans sa totalité.
A.− [En parlant d'une chose]
1. PHILOS. et lang. culturelle. [L'accent est mis sur les cadres conceptuels de la pensée] Les faits concrets ne satisfont pas notre esprit, qui aime l'aspect définitif des abstractions (Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 339).En somme, une fois effacées les distinctions de l'a priori et de l'empirique, de la forme et du contenu, les espaces sensoriels deviennent des moments concrets d'une configuration globale qui est l'espace unique (Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. 256):
3. Les simples sont en général ceux qui divisent peu la pensée, qui n'étant pas armés des machines d'analyse et d'abstraction, voient chaque chose, une, entière, concrète, comme la vie la présente. Michelet, Le Peuple,1846, p. 208.
4. ... à la différence de la science abstraite de la pensée qui isole les idées et procède par inclusion ou par exclusion complète, la réalité concrète de la vie concilie perpétuellement les contraires. M. Blondel, L'Action,1893, p. 417.
PARAD. contingent, déterminé, empirique, expérimental, objectif, particulier, relatif, singulier; formel, général, idéal, homogène, métaphysique, nécessaire, organisé, spirituel, universel.
Rem. L'anton. formelle entre l'idée abstr. et la réalité concr. est très sensible dans les ex. 3 à 10 illustrant l'article abstrait. Elle s'accuse dans l'emploi subst. (cf. abstrait ex. 7).
2. Emplois spéc.
a) LOG. et GRAMM.
Terme concret. Cf. abstrait II A 5 c ex. 23.
Rem. De même un nom concret désigne un objet de connaissance accessible par les sens. Anton. abstrait.
P. ext. Un style concret, une phrase concrète; discuter, parler de qqc. en termes concrets; un signe concret, une idée concrète. On a dit souvent que les langues ont d'abord été uniquement concrètes, et que les mots, avant d'avoir un sens abstrait, ont exprimé des objets sensibles (P. Leroux, De l'Humanité,t. 2, 1840, p. 638).Il usait de mots si simples, d'images si concrètes, qu'il était impossible de ne pas le suivre (R. Martin du Gard, In memoriam,1921, p. 566):
5. Nous existons dans l'univers, nous sommes dans l'espace et dans le temps; cet homme, cet arbre, ce triangle sont concrets, présents, mais comme homme, arbre, triangle, sont des formes, qui sont reproduites par nos images mentales, nous pouvons les décomposer, voir comment elles sont faites, et par là même nous « voyons » que le triangle aura toujours telles propriétés, ... Ruyer, Esquisse d'une philos. de la struct.,1930, p. 343.
b) MATH. Nombre concret. Cf. abstrait II A 5 d ex. 24 et 25.
c) MUS. Musique concrète. Musique constituée d'éléments sonores disparates préexistants (naturels ou artificiels), formant ainsi un tout concret et assemblés selon des modalités diverses sur magnétophone. Une mélodie concrète, l'école concrète :
6. L'un [des deux récents essais] est de Pierre Henry, l'autre de Pierre Boulez, qui affirme ainsi son entrée dans la carrière de musicien concret. Pierre Henry intitule Antiphonie une œuvre en trois parties où il oppose dans le premier mouvement (seulement achevé), à la façon de deux chœurs, des cellules en variation continuelle et des sons complexes en séries sonores de matière dissemblable; l'ensemble est traité de façon systématiquement différente. P. Schaeffer, À la recherche d'une mus. concr.,1952, p. 189.
P. méton. Qui concerne la musique concrète. Un compositeur, un musicien concret, p. ell. un concret; un instrument, un orchestre concret.
3. P. ext. [L'accent est mis sur l'action, l'expérience sensible, vécue] Des ouvriers tout entiers tournés vers les choses concrètes, et qui n'ont guère appris à s'occuper autrement qu'avec leurs mains (Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 308).La bouffe; c'est simple et concret, c'est vrai : un type qui a faim, ça se travaille en pleine pâte (Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 220).L'avenir a pour lui [le militant] un visage concret, celui de son petit enfant par exemple (Camus, L'Homme révolté,1951, p. 275):
7. ... la Marne, la Somme, Verdun, − ces noms qui, jusqu'alors, évoquaient pour Antoine des souvenirs concrets, personnels et tragiques, − devenaient, dépouillés soudain de leur réalité, les jalons précis d'un exposé technique, les têtes de chapitres d'un manuel pour les générations futures. R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 808.
Dans le vocab. philos. de Bergson et chez ses héritiers. On appelle liberté le rapport du moi concret à l'acte qu'il accomplit. Ce rapport est indéfinissable, précisément parce que nous sommes libres (Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience,1889, p. 169).Par cela seul qu'on prétend décomposer le temps concret, on en déroule les moments dans l'espace homogène (Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience,1889, p. 169).L'absolumatière ou esprit − ne saurait prendre place dans le temps concret, dans le temps que nous sentons être l'étoffe même de notre vie (Bergson, L'Évolution créatrice,1907, p. 241).
Lang. littér. [En parlant de la condition hum.] Envisagé du point de vue de l'individu, c'est-à-dire de l'homme réel, concret, pris dans sa condition de créature humaine (Massis, Jugements,1923, p. 95).L'homme concret qui réagit à chaque instant avec son être total, pensant et agissant (J. Lacroix, Marxisme, existentialisme, personnalisme,1949, p. 8).
SYNT. Dire, voir les choses de façon concrète, dans leur manifestation concrète, sur un plan concret; considérer qqc. dans ce qu'il a de plus concret, sous son aspect le plus concret; être dépourvu de toute signification concrète; l'observation, une situation concrète; des revendications, des promesses concrètes; prendre des mesures concrètes; un avantage concret, une application concrète; un cas, un détail, un exemple, un fait, un problème concret; des effets, des intérêts, des résultats concrets. EXPR. Je ne fais rien de concret, je n'en attends rien de concret. PARAD. a) Synon. agissant, apparent, effectif, existant, expérimental, mouvant, observable, palpable, physique, pratique, solide, tangible, visible, vivant; plus partic. synon. de clair, net, positif, précis, solide. b) Anton. (avec une nuance péj.) illusoire, imaginaire, hypothétique, spéculatif, utopique.
Emploi subst. masc. avec valeur de neutre. Le concret. Ensemble des choses concrètes. Partir du concret; raisonner à partir du concret; avoir le goût, le sens du concret; travailler à même le concret. Aux enfants, il faut du précis, du réel, du concret et point de théorie (Barrès, Mes cahiers,t. 8, 1909-11, p. 147):
8. Les facultés de création, d'adaptation, de schématisation sont diminuées. Le malade vit plus volontiers tourné vers le dehors, le concret, le présent. J. Delay, Ét. de psychol. méd.,1953, p. 204.
Rem. Souvent synon. de positif : faire du concret (fam.).
B.− [En parlant de la manière de penser d'une pers.] Qui se réfère sans cesse au concret, au réel. Une imagination concrète. Il [Dingley] unissait l'esprit concret des hommes de race anglaise à l'âme insatisfaite et passionnée pour le rêve d'un Hindou (J. et J. Tharaud, Dingley, l'illustre écrivain,1906, p. 12):
9. ... l'esprit égyptien est plus froid, plus sec, plus sobre, plus anguleux, plus réaliste, il a une imagination plus concrète, que l'inaccessible infini n'enflamme pas comme celle des peuples de l'Asie. Maeterlinck, Le Grand secret,1921, p. 24.
PARAD. a) Synon. réaliste, positif, pratique, précis. b) Anton. idéaliste, intuitif, rêveur.
P. méton. Personne qui a une imagination, une pensée concrète. Odile est très intelligente, mais ce n'est pas ton type d'intelligence; elle est intuitive, concrète (Maurois, Climats,1928, p. 51).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃kʀ ε], fém. [-εt]. Comme complet, incomplet, désuet, discret, indiscret, quiet, inquiet, replet et secret, concret fait son fém. en ète et ne redouble pas t devant l'e muet : concrète. À comparer avec la majorité des adj. en -et qui redoublent t : muet, muette; net, nette; propret, proprette (cf. Grev. 1964, § 345). Ds Ac. 1740 (au masc.) − 1932. Étymol. et Hist. 1. 1508-17 adj. « de consistance épaisse » (Fossetier Cron. Marg., ms. Brux. 10509, fo43 vods Gdf. Compl.); 2. [xviies. d'apr. Dauzat 1973, Pt Rob.] 1704 adj. « qui exprime quelque chose de réel, tangible, perceptible » (Trév.). Empr. au lat. class. concretus « qui a pris une consistance plus ou moins solide; fort, solide », part. passé de concrescere « croître par agglomération ». Fréq. abs. littér. : 1 570. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 578, b) 444; xxes. : a) 1 286, b) 5 173.

CONCRÉTER, verbe trans.

Vieilli
A.− Rendre concret, solide. Synon. durcir, épaissir, solidifier; anton. liquéfier.Le froid concrète la plupart des liquides (Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr.). Cf. également concrétion.
Emploi pronom. Se concréter.Les papillomes produisent un suintement fétide qui se concrète en croûte (E. Brumpt, Précis de parasitologie,1910, p. 105).D'autres pustules (...) se dessèchent sans se rompre; leur contenu se concrète (P.-J. Teissier dsNouv. Traité Méd., fasc. 2, 1928, p. 257).
P. métaph. Tout cela est en moi, dans une gangue dure et grise que j'ai laissée se concréter et que je ne puis briser (G. Kahn, Le Conte de l'or et du silence,1898, p. 345):
1. Instant où s'amalgament et se concrètent les courants, les principes de notre vie, les éléments encore fluides de notre destin, et que l'avenir durcira. A. Arnoux, Royaume des ombres,1954, p. 126.
B.− Fig., PHILOS. et lang. littér. Faire prendre corps à quelque chose. Synon. donner une consistance, un caractère à quelque chose.C'est sous cette forme « mort aux vaches! » que spontanément il recueillit et concréta dans son oreille les paroles du délinquant (A. France, Crainquebille,1904, p. 19):
2. La femme, par la qualité de son esprit, est placée entre son mari et ses enfants, comme un réflecteur vivant, ayant pour mission de concréter, simplifier, transmettre à de jeunes intelligences, la pensée du père. Proudhon, La Pornocratie,1865, p. 87.
Rem. Synon. peu usité de concrétiser*.
Emploi pronom. Se concréter
Prendre forme. En laissant la biographie de cette femme se constituer dans son imagination, comme on laisse une vérité se concréter en soi de façon à n'en être que le spectateur (Barrès, Les Déracinés,1897, p. 457).
Se concréter en, par qqc.Passer de l'état abstrait, imaginaire à une apparence sensible. Cf. concrétiser (se).Mes rêves et mes désirs en effet ne se concrètent-ils pas sans cesse en des images, dont la vie est aussi intense que celle des êtres véritables? (J. Rivière, Correspondance [avec Alain-Fournier], 1905, p. 177).À la même époque, les conquêtes de l'anatomie pathologique se concrétaient par l'avènement du microscope (Ce que la France a apporté à la méd. dep. le début du XXes.,1946, p. 218).
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. concrété (correspond à concréter A). La vie d'un homme, la sueur d'une existence entière est concrétée là en cette couche de cérat ranci (Flaubert, Par les champs et par les grèves, 1848, p. 328). Le capital étant du travail accumulé, concrété, solidifié (Proudhon, De la Création de l'ordre dans l'humanité, 1843, p. 375).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃kʀete], (je) concrète [kɔ ̃kʀ εt]. Passy 1914 donne aussi la possibilité de prononcer la 2esyll. de l'inf. avec [ε] ouvert p. anal. avec concret. Fait partie des verbes qui changent [e] fermé en [ε] ouvert écrit è accent grave devant une syll. muette concrète sauf au futur. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. [1789 d'apr. Bl.-W3-5; fin xviiies. d'apr. Lar. Lang. fr. « rendre solide »]; 1817 (Lamennais, Œuvres complètes, 1, 219 ds Quem.); 2. 1846 pronom. « prendre corps » (Balzac, La Cousine Bette, p. 54). Dér. de concret*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Nom commun

concrète \kɔ̃.kʁɛt\ féminin

  1. (Industrie alimentaire) (Industrie cosmétique) (Par ellipse) Matière grasse solide à température ambiante.
    • On peut extraire des parfums des différentes parties du végétal : feuille, fruit, rameau, écorce, racine, sève, mousse, bois, graine. […] ll faut d’abord laver la concrète à l’alcool pour dissoudre les molécules odorantes. — (Extraction des matières à parfums sur chaalis.fr, Uni-éditions. Consulté le 14 juillet 2017)

Forme d’adjectif

concrète \kɔ̃.kʁɛt\

  1. Féminin singulier de concret.
    • L’autre est une matière concrète, souvent inodore, cristalline, souvent.très régulière ; c’est le stéaropton de Herberger. — (Aug.-Pyr. de Candolle, Physiologie végétale, tome 1, à Paris chez Béchet jeune, 1832, p. 291)

Forme de verbe

concrète \kɔ̃.kʁɛt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de concréter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de concréter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de concréter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de concréter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de concréter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONCRET, ÈTE. adj.
T. de Logique. Qui représente quelque chose de réel, par opposition à Abstrait. Terme concret, Terme qui désigne une qualité considérée dans un sujet et faisant corps avec lui. Pieux, savant, rond, unis à des noms, comme dans Femme pieuse, homme savant, chapeau rond, sont des termes concrets ; et Piété, science, rondeur sont des termes abstraits. On dit de même Idée, image concrète. Voir, dire les choses de façon concrète, Les voir, les dire sous une forme qui les rend sensibles. On dit aussi comme nom masculin L'abstrait et le concret. En termes d'Arithmétique, Nombre concret se dit, par opposition à Nombre abstrait, d'un Nombre qu'on exprime en indiquant l'espèce de ses unités. Dix hommes, cent chevaux, trente livres sont des nombres concrets ; et Dix, cent, trente sont des nombres abstraits. En termes de Chimie, il se dit, par opposition à Fluide, des Substances épaissies et solidifiées. Le camphre est une huile concrète. L'acide benzoïque est un acide concret.

Étymologie de « concrète »

(XXe siècle) Probablement par ellipse de la locution matière grasse concrète ou huile concrète.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « concrète »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
concrète kɔ̃krɛt

Évolution historique de l’usage du mot « concrète »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « concrète »

  • Dans ce livre blanc, vous découvrirez concrètement comment le numérique peut servir de levier pour atteindre vos objectifs. À ce jour, 45% des PME et des ETI n’ont pas de vision claire sur la transformation digitale de leur entreprise. Si l’exploitation des données est nécessaire pour opérer ce fameux virage, on observe que 61% n’ont à ce jour pas ou peu mis en place d’outils pour collecter les données de leurs clients. Par ailleurs, 87% d’entre eux estiment que la transformation digitale n’est pas une priorité. Siècle Digital, Livre blanc : comment rendre la transformation digitale concrète ?
  • Tous les systèmes mis en place se révèlent être des échecs. Que ce soit la politique de la ville, les contrats aidés, ces dispositifs ont échoué. Le recours au quota est la solution la plus concrète pour réinclure les gens de cités. , Lutte contre le racisme : « Le quota est la solution la plus concrète pour l’emploi des gens de cité », affirme Hassen Hammou
  • Le mouvement de protestation contre le racisme, en réclamant une action concrète dans la société aujourd'hui, englobe aussi dans sa revendication les représentations dans l'espace public qui transmettent dans le présent des idées du passé : ce n'est pas nouveau, car cela fait longtemps que l'influence néfaste des images qui ont forgé et matérialisé le racisme est analysée et dénoncée. Il n'est pas nouveau non plus que des statues symbolisant des régimes politiques honnis, ou des personnages controversés, soient « déboulonnées ». Ce qui est nouveau, c'est que ce mouvement, qui touche tout « l'Occident » postcolonial, porte désormais sur des statues de personnages qui ont joué un rôle actif dans l'esclavage ou dans la colonisation mais dont on acceptait jusqu'à présent la présence dans l'espace public sans la questionner. Et que ce mouvement passe désormais des paroles à l'action. Ce mouvement ne fait que relever les évolutions à l'œuvre dans nos sociétés, dont les statues sont la représentation à un moment donné. En effet, un monument ne dit pas tant l'histoire des personnes ou des événements qu'il représente. Il dit surtout l'époque à laquelle il a été érigé, il dit la projection du pouvoir qui l'a commandé dans son présent et dans le futur. Et, pour qu'il reste actuel, il doit être un point d'identification ou de ralliement. Sinon, il n'est plus au mieux qu'une relique morte, au pire un objet contestable et contesté. Le Point, « Le mouvement de protestation contre le racisme réclame une action concrète » - Le Point
  • Cette noble initiative qui accompagne les pays africains frères dans leurs efforts de lutte contre la pandémie du Covid-19, illustre de manière concrète l’engagement africain du Maroc pour une Afrique solidaire et sure, a ajouté le diplomate marocain dans des déclarations à la presse, à la résidence de la Mission du Royaume. fr.le360.ma, L'initiative royale envers les pays africains, un «acte concret de la solidarité afro-africaine», selon Mohamed Arrouchi | www.le360.ma
  • Parmi les appels qui ont vu le jour dans la période, deux d’entre eux méritent toute notre attention, pour celles et ceux qui ont la volonté de trouver une issue favorable au monde du travail, des précaires, des chômeurs. Le premier appel réunit des personnalités politiques de gauche, « Au cœur de la crise construisons l’avenir ». Si cet appel a le mérite d’avoir réuni des personnalités venant d’horizons différents de gauche, il est bien pauvre en propositions concrètes, et pour tout dire, à ce stade, pas à la hauteur des enjeux. Il ne suffira plus de dire que notre ennemi est la finance pour être crédible aux yeux des classes populaires. Les déclarations vagues et floues ne suffisent pas. Le défi qu’il nous faut relever, c’est construire une alternative. L’écueil à éviter, c’est un programme sans unité qui se suffirait à lui seul et l’illusion que cela dispenserait de travailler à l’unité de tous, et, d’un autre côté, une union de façade de quelques-uns qui ne reposerait sur aucun engagement concret sur les salaires, la diminution du temps de travail, la fiscalité, la nécessaire rupture avec le productivisme pour engager une véritable transition écologique. Le ciment de l’unité de notre camp social, ce sont les mesures concrètes pour répondre aux besoins de la population, donc la répartition des richesses produites par le travail. Il ne s’agira pas de quelques « mesurettes » vertes mais bien d’une rupture pour engager concrètement la bifurcation écologique de la société. Le second appel, à l’initiative de syndicats (CGT, Solidaires, FSU, Confédération paysanne) et d’associations (Attac, Greenpeace, Oxfam, etc.), est d’une importance décisive pour offrir une issue positive à la crise du système néolibéral productiviste. Il contient des mesures prenant en compte les exigences sociales et écologiques. Cette démarche unitaire rompt un isolement, renforce les capacités de mobilisation et d’action sur des propositions communes. En demandant aux partis politiques de gauche de participer à une réunion commune pour discuter de ces mesures et de mobilisations futures afin de porter celles-ci, nous assistons à un événement majeur, porteur d’espoir. Aux partis politiques de répondre car rien ne serait pire que rater cette occasion de se saisir de propositions qui pourraient être des réponses immédiates à la crise. L'Humanité, Tribune libre appel aux partis politiques. L’alternative concrète | L'Humanité

Images d'illustration du mot « concrète »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « concrète »

Langue Traduction
Anglais concrete
Espagnol hormigón
Italien calcestruzzo
Allemand beton
Chinois 具体
Arabe الخرسانة
Portugais concreto
Russe бетон
Japonais コンクリート
Basque hormigoi
Corse cuncrettu
Source : Google Translate API

Antonymes de « concrète »

Partager