Compassé : définition de compassé


Compassé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COMPASSÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de compasser*.
II.− Adjectif
A.− Rare. Mesuré au compas (cf. compasser).
P. ext. Fait comme au compas, avec régularité, symétrie. Leurs fonds [des abeilles] pyramidaux savamment compassés (J. Delille, Les Trois règnes de la nature,1808, p. 140).Les jardins monarchiques et compassés de Le Nôtre (Taine, Philos. de l'art,t. 1, 1865, p. 85).De longues faces du Nord aux sourcils égaux et compassés (Druon, Les Grandes familles,t. 1, 1948, p. 100).
B.− Cour., au fig.
1. Qui est réglé minutieusement, codifié, qui ne laisse aucune place à l'imprévu :
1. ... chaque fois que l'heure sonnait, il se passait quelque chose dans la maison des Schwanthaler (...) tout cela si bien réglé, si compassé, si méthodique, que d'entendre tous ces Schwanthaler se mettre en branle au premier coup de timbre (...) on songeait au défilé des apôtres dans l'horloge de Strasbourg... A. Daudet, Contes du lundi,1873, p. 66.
2. Péj. [En parlant de la manière d'être d'une pers. ou, p. ext., d'une pers.] Qui est mesuré, étudié, retenu dans de strictes limites, qui bannit toute spontanéité, toute vivacité. Air, attitude, gestes, manières, maintien, pas, démarche, ton compassé(e, s); personne compassée. Il avait ce maintien compassé, tenait cette allure mesurée qui faisait dire aux uns, en se moquant, qu'il ressemblait à un maître à danser (A. France, Les Dieux ont soif,1912, p. 168):
2. Aussi longtemps qu'on vit la tour de Saint-Martin, chacun des beaux messieurs garda l'air compassé. Mais sitôt qu'on fut hors des yeux de la cité, tous les fronts s'éclaircirent, et les esprits se mirent comme moi, en bras de chemise. R. Rolland, Colas Breugnon,1919, p. 143.
En partic. Style compassé (en litt., peint., mus.); portrait, prose compassé(e). Cette lettre (...), ce papier froid et compassé, cette écriture soignée (...) avec des points et des virgules! (Mérimée, Théâtre de Clara Gazul,1825, p. 336).La littérature compassée du siècle de Louis XIV (Nerval, Nouvelles et fantaisies,1855, p. 131).
PARAD. a) Quasi-synon. affecté, apprêté, gourmé, guindé. b) Termes souvent associés froid, glacé; formel; cérémonieux, digne, grave, raide, sage, sérieux, solennel. c) Anton. animé, chaleureux, fougueux, libre, naturel, simple, spontané.
Emploi subst. Personne compassée. Ça m'amuse que des compassés comme vous aient un enfant drôlichon comme cette moutarde-là (Gyp, Ces Bons docteurs,1892, p. 16):
3. Fontanes avait l'imagination vive, ardente, primesautière (...), il avait une inexpérience d'enfant en beaucoup de choses, une vraie bonhomie et candeur (...) le contraire du compassé... Sainte-Beuve, Portraits littér.,t. 2, 1844-64, p. 275.
Prononc. et Orth. Cf. compasser. Fréq. abs. littér. : 113.

Compassé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

compassé \kɔ̃.pɑ.se\ ou \kɔ̃.pa.se\

  1. Raide, guindé, plein de retenue.
    • Tenir un discours compassé, plein de circonspection.
    • Être compassé, n’avoir dans ses propos, son comportement, ses manières, rien de libre, de simple, de naturel...
    • Pas de jeux, pas de cris ; mais derrière nos silences ou nos chuchotements, derrière nos gestes compassés et nos faces navrées, nous étions pris d’une fièvre inconnue. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 43)
    • Ici les petites rues compassées menaient au parc Montsouris. — (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 113)
    • Il serait faux de penser que Vienne reste une ville compassée, engoncée dans son passé et ses traditions. .— (Paula Boyer – « Vienne plus moderne que jamais » - Journal La Croix, 6-7 septembre 2014, page 19)

Forme de verbe

compassé \kɔ̃.pɑ.se\ ou \kɔ̃.pa.se\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe compasser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Compassé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPASSER. v. tr.
Mesurer avec le compas. Il s'emploie le plus souvent au sens figuré et signifie Régler avec une exactitude minutieuse. Compasser sa démarche, son langage. Être compassé dans ses discours, dans son style, dans ses actions, etc., Y mettre une régularité, une exactitude poussée jusqu'à l'affectation et à la raideur. Absolument, Être extrêmement compassé.

Compassé : définition du Littré (1872-1877)

COMPASSÉ (kon-pâ-sé, sée) part. passé.
  • 1Disposé. Ces anciennes cités sont ordinairement si mal compassées, Descartes, Méth. 2, I. Tout cela était bien compassé, Sévigné, 604. Tout est compassé avec une admirable justesse, Guez de Balzac, le Prince, ch. XI. Son festin si magnifique et si compassé, Rousseau, Ém. III.
  • 2Régulier. La vie compassée de la jeune princesse, Sévigné, 437.

    Être compassé dans ses discours, parler avec circonspection.

    C'est un homme trop compassé, c'est un homme dont les manières n'ont rien de libre ou de simple.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « compassé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
compassé kɔmpase play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « compassé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « compassé »

  • Au commencement étaient l’enfance, la jeunesse. Celle de Michel Piccoli est terne. L’autrice lui consacre la moitié des pages de son livre, comme si l’acteur avait puisé dans l’observation des siens et de leurs rituels de quoi composer ses futurs rôles. Comme si son attitude rebelle, sa critique vitriolesque de la bourgeoisie et ses engagements politiques résolument et fidèlement à gauche trouvaient leur origine dans ces années végétatives et le cadre compassé d’un appartement de la rue Philippe-de-Champaigne, dans le 13e arrondissement de Paris, où il naît en 1925, deux jours après Noël. Le Monde.fr, Un livre pour découvrir Michel Piccoli derrière les apparences
  • Après des études brillantes, l’adolescent rêve d’aventure et de s’engager dans la Grande guerre qui vient d’éclater. Étant encore un peu jeune, en attendant, il exerce en sa plume au très compassé Journal des Débats en manque de journalistes où sa connaissance du russe fait merveille. Contrepoints, Joseph Kessel, écrivain en liberté | Contrepoints
  • Le scandale est immense. Wirecard était outre-Rhin une fierté nationale. L’entreprise âgée de vingt ans seulement s’était déjà fait depuis deux ans une place au Dax 30, l’équivalent de notre CAC 40, c’est-à-dire dans le club des plus grosses sociétés cotées allemandes. Peu connue des consommateurs, Wirecard, spécialisée dans les paiements en particulier en ligne, est une «fintech», une de ces entreprises technologiques qui bousculent le monde compassé Le Figaro.fr, Bertille Bayart: «L’Allemagne en plein scandale financier»

Images d'illustration du mot « compassé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « compassé »

Langue Traduction
Corse rigidu
Basque gogorra
Japonais 硬い
Russe жесткий
Portugais rígido
Arabe قاسية
Chinois 僵硬
Allemand steif
Italien rigido
Espagnol rígido
Anglais stiff
Source : Google Translate API

Synonymes de « compassé »

Source : synonymes de compassé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « compassé »



mots du mois

Mots similaires