La langue française

Compagne

Définitions du mot « compagne »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPAGNE, subst. fém.

A.−
1. Celle qui partage les occupations et parfois le sort d'une autre personne, le plus généralement de même sexe. Compagne fidèle, inséparable; sa compagne de chambre; ma compagne de captivité. Compagnes d'Artémis qui, dans les bois sauvages, dansez sur les gazons naissants (Leconte de Lisle, Poèmes antiques,1852, p. 53).O beauté des yeux sévères aux heures du travail où l'ouvrière craignait tant la médisance de ses compagnes (Proust, La Prisonnière,1922, p. 142).
Emploi adj. L'aînée, déjà compagne de ma mère et associée au gouvernement de la maison (Michelet, L'Oiseau,1856, p. XXVI).
Spécialement
a) Camarade de jeu :
1. J'étais le seul garçon dans cette ronde, où j'avais amené ma compagne toute jeune encore, Sylvie, une petite fille du hameau voisin, ... Nerval, Les Filles du feu,Sylvie, 1854, p. 594.
b) Celle qui accompagne quelqu'un. Compagne de voyage. P. métaph. :
2. Je quitte ma compagne, la Reuss, qui m'avait amené, en la remontant, du lac de Lucerne, pour descendre au lac de Lugano avec mon nouveau guide, le Tessin. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 121.
c) [Avec une nuance de politesse affectée] :
3. ... son mari, arrondissant sa phrase, demanda à leur « charmante compagne » si elle lui permettait d'offrir un petit morceau à MmeLoiseau. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Boule de suif, 1880, p. 126.
2. Au fig. [Désigne une entité abstr. du genre fém.] Ce qui va de pair avec autre chose, qui l'accompagne habituellement. La froide et inutile pitié, compagne et voisine du dégoût et du mépris (Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 2, 1801, p. 95).
B.−
1. Celle qui se tient auprès d'un homme et lui porte aide et consolation :
4. Il n'y a pas un peuple sur la terre qui n'ait considéré la femme, ou comme la compagne et la consolation de l'homme, ou comme l'instrument sacré de sa vie, et, sous ces deux formes, qui ne l'ait honorée. Musset, La Confession d'un enfant du siècle,1836, p. 119.
P. métaph. [Désigne une chose du genre fém.]
a) [Désigne une chose concr.] Cette cruche d'eau, compagne obligée du prisonnier (Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 431).Elle aperçut au chevet du lit la béquille, compagne obligée de l'infirme (Gide, Les Caves du Vatican,1914, p. 702).
b) [Désigne une chose abstr.] La compagne sûre Venait; la radieuse mort Lavait tendrement la blessure (Banville, Les Cariatides,1842, p. 138):
5. ... l'espérance, cette précieuse compagne, qui, seule, peut diminuer, calmer les peines, les douleurs et les fatigues du voyage de la vie ». Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 2, 1801, p. 353.
2. Femme qui, en tant qu'épouse ou concubine, passe sa vie auprès d'un homme. Fidèle, douce compagne. Nathalie sera ma compagne chérie, ma femme bien-aimée (Mmede Duras, Édouard,1825, p. 198).
Synon. mélioratif d'épouse :
6. ... je me trouvai, un lundi matin, dans le chœur d'une église illuminée, à côté d'une jeune fille qui pleurait, après avoir déclaré au maire que je consentais à la prendre pour compagne... jusqu'à la mort de l'un ou de l'autre. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Ma femme, 1882, p. 673.
P. euphém. (pour concubine) :
7. ... la compagne du Greco. Non conjux, sed concubina, comme disait jadis un des membres les plus savants de l'institut à l'un de ses confrères qui lui demandait de lui faire l'honneur de le présenter à sa femme. Barrès, Greco,1911, p. 154.
P. anal. [Désigne la femelle d'un animal] N'as-tu pas souvent entendu les cris plaintifs de l'ours, dont la compagne avoit été tuée? (Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 1, 1801, p. 111).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃paɳ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 2emoitié du xiies. compangne « celle qui accompagne quelqu'un, qui vit habituellement auprès de quelqu'un; spéc. épouse » (Li Dialogue Grégoire lo Pape, éd. W. Foerster, 317, 20); 2. ca 1535 fig. compaigne d'une chose (Mellin de Sainct Gellais, éd. P. Blanchemain, t. III, p. 147); 3. 1568 p. ext. compagne « celle qui partage l'idéal, les épreuves, les joies, les peines de quelqu'un » (Amyot, Brutus, 13 ds Hug., s.v. parçonnier); 4. av. 1691 « femelle d'animal » (Fourcroy, Dialogue d'un Passant et d'une Tourterelle ds Recueil de vers choisis [recueillis par le P. Bouhours], Paris, 1693, pp. 98-99). Fém. de l'a. fr. compain (compagnon*, copain*). Fréq. abs. littér. : 1595. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 049, b) 2 556; xxes. : a) 2 233, b) 1 467. Bbg. Pauli 1921, p. 6.

Wiktionnaire

Nom commun

compagne \kɔ̃.paɲ\ féminin

  1. Féminin usuel de compagnon : Celle qui partage le sort de quelqu’un.
    • La supérieure des béguines, […], ne put suivre ses compagnes : le lendemain, on la trouvait dans la cave du béguinage, asphyxiée, les bras en croix. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.205)
    • A Armenonville, à une table voisine de la nôtre, un sous-lieutenant de dragons enlace de son bras le buste de sa trop bruyante compagne et laisse voir ainsi au poignet un tatouage d'escarpe... — (Michel Corday, L'envers de la guerre : journal inédit 1914-1916, Flammarion, 1932, p.145)
    • Vous fûtes les compagnes de ma captivité. — La tourterelle gémit quand elle a perdu sa compagne.
  2. Jeune fille par rapport à celles qui font leurs études avec elle.
    • Compagne de collège, de cours.
  3. Femme par rapport à son mari.
    • Il est mort le 12 juillet 1935, dans une retraite sereine, entourée de sa vaillante compagne, modèle de dévouement et de courage, et de ses enfants. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • D'où mon irritation contre ceux qui pratiquent le « ne pas se gêner », soit en fumant malgré l'affiche qui l'interdit, soit en se tenant avec leur compagne dans un lieu public comme s'ils étaient dans le même lit, […]. — (Julien Benda, Mémoires d'infra-tombe, collection La Nef/éd. René Julliard, 1952, p. 34)
  4. (Figuré) Chose qui en accompagne d’autres, qui s’y trouve ordinairement jointes.
    • La médiocrité, compagne du repos. — Les infirmités, compagnes de la vieillesse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPAGNE. n. f.
Féminin usuel de Compagnon. Celle qui partage le sort de quelqu'un. Vous fûtes les compagnes de ma captivité. Par analogie, La tourterelle gémit quand elle a perdu sa compagne. Il se dit plus ordinairement d'une Jeune fille par rapport à celles qui font leurs études avec elle. Compagne de collège, de cours, etc. Il se dit encore, dans un sens particulier, d'une Femme par rapport à son mari. Prendre, se choisir une compagne. Il se dit figurément des Choses qui en accompagnent d'autres, qui s'y trouvent ordinairement jointes. La médiocrité, compagne du repos. Les infirmités, compagnes de la vieillesse.

Littré (1872-1877)

COMPAGNE (kon-pa-gn') s. f.
  • 1Celle qui accompagne une autre personne, qui partage son sort. Antigone, la compagne dévouée de son père. Compagne du péril qu'il vous fallait chercher, Racine, Phèd. II, 5. … Venez, venez, mes filles, Compagnes autrefois de ma captivité, Racine, Esth. I, 1. Que béni soit le ciel qui te rend à mes vœux, Toi qui, de Benjamin comme moi descendue, Fus de mes premiers ans la compagne assidue, Racine, ib. Compagnes d'un époux et reines en tous lieux, Voltaire, Zaïre, I, 1. Les bergers pleins d'effroi dans les bois se cachèrent, Et leurs tristes moitiés, compagnes de leurs pas, Emportent leurs enfants gémissants dans leurs bras, Voltaire, Henr. VIII.

    Fille ou femme qui a quelque liaison avec une fille ou une femme de même condition ; jeune fille, considérée par rapport aux autres jeunes filles d'une même pension. Elle est très aimée de ses compagnes. Les compagnes d'Esther s'avancent vers ce lieu, Racine, Esth. III, 2. Pleurons et gémissons, mes fidèles compagnes, Racine, ib. I, 5. Elles [deux filles de marchands] ont été nourries ensemble et ont vécu dans cette familiarité que donnent un même âge et une même condition ; l'une des deux, pour se tirer d'une extrême misère, cherche à se placer ; elle entre au service d'une fort grande dame et l'une des premières de la cour, chez sa compagne, La Bruyère, VI.

  • 2 Fig. Ce qui est naturellement lié à d'autres choses. La démence de la magie est toujours compagne de la fureur religieuse, Voltaire, Phil. II, 20. Les disgrâces, compagnes inséparables des grandeurs, Fléchier, Aig.
  • 3Épouse. Prendre, se choisir une compagne. Si je n'ai vécu la compagne d'Achille…, Racine, Iphig. V, 2.

    Notre très chère épouse et compagne, titre que le roi donnait, dans les actes publics, à la reine sa femme.

    Il se dit aussi des animaux. La tourterelle gémit quand elle a perdu sa compagne. Que fais-tu dans ces bois, plaintive tourterelle ? Je gémis, j'ai perdu ma compagne fidèle, Fourcroy, dans RICHELET.

  • 4 Terme de marine. Chambre du majordome d'une galère.

HISTORIQUE

XIVe s. Nonobstant que la dite fille du temps passé eust esté bonne compaigne, et de son corps sa voulenté eust faite…, Du Cange, companium.

XVIe s. Je t'ay esté donnée pour estre parsonniere et compagne de toutes tes bonnes et mauvaises fortunes, Amyot, Brutus, 14. Son sçavoir [de la Boëtie], les graces compaignes ordinaires de ses actions, Montaigne, Lett. 4.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COMPAGNE. - HIST. Ajoutez : XIIe s. La femme cui tu moi donas à compangne, m'en donat [du fruit de l'arbre du paradis], si en manjai, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 317.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « compagne »

Voy. COMPAGNON.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Forme féminine de l’ancien français compaing (→ voir copain) issu du bas latin com-panis, soit « celle avec qui on mange le pain ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « compagne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
compagne kɔ̃paɲ

Évolution historique de l’usage du mot « compagne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « compagne »

  • Misère est compagne de procès. De François Rabelais
  • La solitude n’est pas une mauvaise compagne. De François Bayrou / Le Point - 17 mai 2007
  • La première femme est une esclave, la deuxième une compagne, et la troisième un tyran. De Proverbe polonais
  • L'homme est le seul animal qui injurie sa compagne. De L'Arioste / Roland furieux
  • Ce que les hommes apprécient le moins chez leur compagne : une impeccable femme de ménage ! De Louise Maheux-Forcier / L'Île joyeuse
  • Le rossignol reste fidèle à sa compagne, aussi longtemps qu’il est enfermé dans la même cage. De Will Cuppy
  • Dieu créa l'homme et, ne le trouvant pas assez seul, il lui donna une compagne pour lui faire mieux sentir sa solitude. De Paul Valéry
  • Si Dieu, quand il forma l'homme, avait éprouvé que la femme fût mal, il ne l'eût point donnée à l'homme pour compagne. De Juan Ruiz / Le livre du bon amour
  • La pauvreté est une compagne ardente et redoutable ; elle est la plus vieille noblesse du monde. Bien peu sont dignes d'elle. De André Suarès / Péguy
  • Après le rare bonheur de trouver une compagne qui nous soit bien assortie, l’état le moins malheureux de la vie est sans doute de vivre seul. De Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre / Paul et Virginie
  • Il n'est de souffrance qui ne devienne une compagne tolérable ; il suffit de mettre en regard les malheurs plus grands qui nous entourent. De Harry Bernard / La ferme des pins
  • La mort est la plus sûre compagne de toute de l'homme, la seule sur qui tu peux compter en dernière instance pour t'arracher aux dangers de la vie. De Antonine Maillet / Pélagie-la-charrette
  • L'homme qui a une bonne compagne est la plus heureuse des créatures de Dieu. Le solitaire doit être bien misérable, sa seule chance est d'ignorer ce qu'il perd. De Stephen King / La Ligne verte
  • La mort n'est pas une chose horrible, une chose à éviter, à différer, mais plutôt une compagne de chaque jour. De cette perception naît alors un sens extraordinaire de l'immensité. De Jiddu Krishnamurti / Dernier journal
  • L'homme ne cesse pas d'être un enfant même à l'âge adulte et il a besoin de la certitude que la compagne choisie ne lui réserve pas seulement l'amour d'une épouse, mais aussi un peu de cet amour maternel que toute femme porte en elle. De Léna Allen-Shore / Ne me demandez pas qui je suis
  • Ce Palois de 27 ans, récidiviste, violentait sa compagne dans la rue, samedi après-midi, dans le quartier du 14-Juillet. Il sera jugé en novembre. SudOuest.fr, Pau : interpellé après avoir traîné sa compagne par les cheveux
  • VIDEO – Coralie Dubost, compagne d'Olivier Véran : accusée d'être « méprisante », elle riposte Gala.fr, VIDEO – Coralie Dubost, compagne d'Olivier Véran : accusée d'être « méprisante », elle riposte - Gala
  • Le 7 juin, à Vannes, une dispute éclate lors d’un trajet en voiture. Un homme de 29 ans frappe sa compagne contre la vitre du véhicule et la mord au visage. Elle se verra prescrire une Incapacité totale de travail (ITT) de sept jours. Quelques jours plus tard, elle dépose plainte, affirmant que son compagnon la maltraitait depuis plusieurs mois. Le Telegramme, À Vannes, le conjoint violent mord sa compagne au visage - Vannes - Le Télégramme
  • La vie de Diego Maradona prendrait un nouveau tournant malheureux. Deux de ses filles, Dalma et Gianinna, accompagnées de leur mère, Claudia Villafane, envisagent d'intenter une action en justice pour "privation de liberté" de leur père, contre son entourage actuel. Les trois femmes s'inquiètent du comportement des personnes qui entourent actuellement le Pibe del Oro, dont celui de Véronica Ojeda, l'une des anciennes compagnes de l'ancien meneur de jeu.  RMC SPORT, Maradona serait privé de sa liberté par son ancienne compagne
  • Mardi matin, l'accusé est de nouveau passé aux aveux, reconnaissant avoir serré avec une cordelette le cou de sa compagne, puis maquillé le crime en suicide par pendaison. La cour d'assises du Haut-Rhin a condamné mardi à 20 ans de réclusion criminelle ce polytoxicomane de 35 ans qui avait étranglé en 2018. leparisien.fr, Haut-Rhin : 20 ans de prison pour avoir maquillé en suicide le meurtre de sa compagne - Le Parisien
  • Les autres marginaux présents le soir du drame ont été placés en garde à vue. D'après les interrogatoires, tous confirment une dispute suivie de coups sur la victime. Son compagnon qui a d'abord fourni une première version - affirmant que sa compagne s'était fait agresser - a finalement avoué l'avoir frappée "parce qu'elle voulait le quitter". Des coups de poing au visage, au ventre, des gifles répétées.., mais pas de quoi la tuer, explique-t-il, niant avoir voulu lui ôter la vie.Tous les témoins présents sur place auraient constaté que la victime était inconsciente, l'un d'eux ayant même suggéré de brûler son corps dans la forêt voisine. Au vu des premiers éléments de l'enquête et à l'issue de la garde à vue, le compagnon de la victime a été mis en examen pour meurtre et placé sous mandat de dépôt. Parmi les témoins du meurtre, deux ont été incarcérés, deux placés sous contrôle judiciaire, et cinq mis en examen pour non-assistance à personne en danger. Femme Actuelle, 36e féminicide: un SDF soupçonné d'avoir battu à mort sa compagne : Femme Actuelle Le MAG

Images d'illustration du mot « compagne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « compagne »

Langue Traduction
Anglais companion
Espagnol compañero
Italien compagno
Allemand begleiter
Chinois 伴侣
Arabe رفيق
Portugais companheiro
Russe компаньон
Japonais コンパニオン
Basque laguna
Corse cumpagnu
Source : Google Translate API

Synonymes de « compagne »

Source : synonymes de compagne sur lebonsynonyme.fr

Compagne

Retour au sommaire ➦

Partager