La langue française

Commandé

Définitions du mot « commandé »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMMANDÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de commander*.
II.− Adjectif
A.− [Correspond à commander* I]
1. [En parlant d'un soldat plus gén. d'un combattant, ou en parlant d'un groupe de soldats ou de combattants] Qui est sous les ordres, sous le commandement d'un supérieur (ou d'un groupe de supérieurs) de qui il reçoit des consignes impératives réglant sa conduite, son activité. Les nôtres n'étaient pas beaucoup plus habiles. Cependant mieux commandés et plus sages, ils cassèrent bel et bien cinq têtes avant la tombée de la nuit (About, Le Roi des montagnes,1857, p. 266).Une armée suffisamment nombreuse, bien organisée, bien commandée et pourvue d'un puissant matériel (Joffre, Mémoires, t. 2, 1931, p. 184).
[En parlant d'une manœuvre] Qu'il est ordonné d'exécuter. Ce sont de braves miliciens de la ville qui se réunissent (...) pour aller faire l'exercice de la cible (...). C'est ici un simple exercice commandé (Du Camp, En Hollande,1859, p. 140).
Loc. adv. Être en service commandé. Accomplir une mission dont on a reçu l'ordre de s'acquitter. En service commandé. En mission. Le général Vautrin envoyé en Libye comme chef d'état-major du groupement Larminat et qui allait, en cette qualité, être tué en service commandé (De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 90).
P. ext. [En dehors d'un cont. strictement milit.] :
1. Nous sommes ici en service commandé, disait Renaudin; pourquoi mêler à nos rapports de représentants du peuple des querelles qui ne peuvent que gêner nos travaux communs? Barrès, L'Appel au soldat,1897, p. 445.
2. Emploi subst. Personne soumise aux ordres, aux directives de quelqu'un ou, plus généralement, au pouvoir plus ou moins direct, plus ou moins accentué, d'une personne, d'un groupe social, etc. Ainsi l'enfant [noble] apprenait les dessous d'une vaste organisation, débutait à sa vie de commandement par l'intérieur, en vivant parmi les commandés (J. de La Varende, Le Centaure de Dieu,1938, p. 20):
2. Il semblerait à entendre certaines formules, que le commandement départage deux classes d'hommes homogènes et affrontées : celle des commandants et celle des commandés. Elles oublient qu'il y a, dans l'aptitude au commandement, autant de diversité, voire d'incompatibilités, qu'entre la catégorie des « chefs » et celle des commandés. Cette confusion conduit dans la pratique à des erreurs répétées. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 463-64.
3. [En parlant d'une chose] Qui est imposé par quelque nécessité, par les événements; qui n'est pas spontané, naturel, mais inspiré, voire plus ou moins imposé, par quelque chose ou quelqu'un. Bonaparte se faisait dire sa volonté sur divers tons, tantôt par la voix sage du Sénat, tantôt par les cris commandés des tribuns (Mmede Staël, Considérations sur les princ. événements de la Révolution fr.,t. 2, 1817, p. 21).Les « essais de morale » sont le produit naturel et non commandé de l'esprit de Nicole (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 4, 1859, p. 352).Les lettres du Cantal émanaient d'elle. Le jeune Pierre ajoutait une grosse ligne banale et commandée (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 305).Le régime libéral a vécu. Nous pratiquons actuellement le système de l'économie commandée (L'Œuvre,12 févr. 1941).
B.− [Correspond à commander* III; en parlant de qqc.] Qui a fait l'objet d'une commande*.
P. plaisant. Avec cela, un beau soleil, le soleil d'Austerlitz, commandé et exact, en son uniforme d'or (E. et J. de Goncourt, Journal,1851, p. 40).
C.− [Correspond à commander* II; en parlant d'un mécanisme] Qu'il est nécessaire d'actionner, dont la commande n'est pas automatique. Anton. automatique.Parachute à ouverture commandée (Quillet 1965). Pompe à soupapes commandées (J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,1905, p. 567).
Fréq. abs. littér. : 1 335. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 357, b) 1 675; xxes. : a) 1 576, b) 1 820.

Wiktionnaire

Forme de verbe

commandé \kɔ.mɑ̃.de\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe commander.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMMANDER. v. tr.
Ordonner, enjoindre quelque chose à quelqu'un. Dieu nous commande de l'aimer. Commandez qu'il s'arrête. La loi, l'Évangile commande telle chose. On dit par civilité N'avez-vous rien à me commander pour votre service? Vous n'avez qu'à commander, etc. Fig., L'honneur vous commande ce sacrifice. Les circonstances commandaient ces mesures. Absolument, C'est à vous de commander, à moi d'obéir. Fig., Commander le respect, l'estime, l'admiration, etc., Inspirer un respect, une estime, une admiration, etc., dont il est impossible de se défendre. Cette conduite commande l'admiration. Commander quelque chose à un ouvrier, à un artisan, Lui donner ordre de faire quelque chose de son métier. Il a commandé un costume, des souliers, etc. Commander une glace chez un confiseur. Commander un meuble à un ébéniste. Fig., Ce sentiment, cette passion ne se commande point, se dit d'un Sentiment, d'une passion qui ne dépend pas de notre volonté. Il signifie aussi figurément, en parlant des Choses, Dominer par son élévation. Cette éminence, cette montagne commande la plaine, commande toute la vallée. La ville est commandée au nord par deux collines élevées. En termes de Guerre et de Marine, il signifie encore Diriger en vertu d'une autorité qui vous a été déléguée. Commander une armée. Commander l'avant-garde. Commander un régiment, un poste. Commander un vaisseau, une escadre, une flotte. Commander une expédition, une attaque, un siège, etc., Diriger une expédition, une attaque, un siège, etc. On dit de même Commander la manœuvre. Il signifie, dans une acception particulière, Mener à la guerre une troupe du commandement de laquelle on est chargé. Il commandait les dragons. L'officier qui commandait l'artillerie. Il signifie aussi Faire exécuter par un ordre ou Donner l'ordre d'exécuter. Il commanda le feu. Il commanda l'attaque, la retraite. Commander une troupe, des soldats, etc., pour une expédition, un coup de main, une attaque, etc., Donner à une troupe, à des soldats, etc., l'ordre de se tenir prêts pour une attaque, une expédition, un coup de main, etc. Le onzième régiment fut commandé pour ouvrir la tranchée. Le colonel commanda un capitaine et un lieutenant par bataillon. Il est souvent intransitif et signifie Avoir droit et puissance de commander, Avoir autorité, empire. Le père commande à ses enfants, le maître à ses domestiques, le capitaine à ses soldats, etc. Il commande dans la ville, dans la citadelle. Fig. et fam., Commander à la baguette, Commander avec un empire absolu ou Commander avec hauteur et dureté. Fig., Commander à ses passions, se commander à soi-même, Maîtriser, réprimer ses passions. Je ne pouvais commander à mon impatience. Il n'a jamais su se commander.

Littré (1872-1877)

COMMANDÉ (ko-man-dé, dée) part. passé.
  • 1Ordonné. Le meurtre des Guise commandé par Henri III.
  • 2Qui est sous le commandement. Le régiment commandé par son colonel. Une expédition commandée par un chef habile.

    Qui est de service. Un officier dit : Je ne peux pas m'absenter, je suis commandé. Irez-vous à cet enterrement ? Oui, je suis commandé.

  • 3Dominé. La ville commandée par la hauteur voisine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « commandé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
commandé kɔmɑ̃de

Évolution historique de l’usage du mot « commandé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « commandé »

  • Aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commander les autres. Denis Diderot, Encyclopédie
  • Une femme vertueuse commande à son mari en lui obéissant. Publius Syrus, Sentences, 133
  • Vous avez reçu un email de Darty, qui vous attribue une commande pour un ordinateur que vous n’avez jamais commandé ? Ne cliquez pas sur « annuler la commande », il s’agit d’une tentative d’hameçonnage. Vous serez redirigé sur un formulaire crédible, qui vous demandera d’entrer vos coordonnées bancaires. Mais au lieu d’être envoyées chez Darty, ces données atterriront chez des arnaqueurs. Ils auront joué sur votre peur d’être facturé à tort pour précipiter votre décision. Cyberguerre, « Annuler la commande » de 900€ : une campagne de phishing massive cible les clients Darty - Cyberguerre
  • Les plateformes de livraison de repas Deliveroo et UberEats ont pendant le confinement livré "en une heure" les courses commandées chez Casino, Carrefour, Franprix ou Monop' : des alliances improbables en périodes "normales"... , Magazine Lifestyle | A votre avis, quel est le plat le plus commandé en livraison par les Français ?
  • Pour certains, cette situation pourrait s'apparenter à un rêve, mais pour Jean Van Lande­ghem, c'est plutôt un cauchemar. Depuis neuf ans, ce Belge de 65 ans reçoit régulièrement des pizzas qu'il n'a jamais commandées, raconte le quotidien Het Laatste Niews. Une situation que ne supporte plus du tout le sexagénaire. Ce dernier a d'abord cru à une erreur, puis à une mauvaise blague, avant que cela se transforme en véritable cauchemar. "Ça a commencé il y a neuf ans. Soudain, un livreur de pizza m'a tendu tout un chargement. Mais je n'avais rien demandé. Il est même arrivé qu'on me livre une commande que je n'avais pas passée à 2 heures du matin", raconte-t-il dans les colonnes du journal flamand. Capital.fr, Il reçoit depuis neuf ans des pizzas sans jamais avoir passé commande - Capital.fr
  • L'Agence nationale de la police japonaise (NPA) a commandé un nouvel hélicoptère H225 et quatre H135 dans le cadre de son programme de modernisation de la flotte. Aerobuzz, Nouvelle commande japonaise pour Airbus Helicopters - Aerobuzz

Images d'illustration du mot « commandé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « commandé »

Langue Traduction
Anglais ordered
Espagnol ordenado
Italien ordinato
Allemand bestellt
Chinois 下令
Arabe أمر
Portugais ordenou
Russe приказал
Japonais 順序付けられました
Basque agindu
Corse ordinato
Source : Google Translate API

Synonymes de « commandé »

Source : synonymes de commandé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « commandé »

Commandé

Retour au sommaire ➦

Partager