La langue française

Colonisé, colonisée

Définitions du mot « colonisé, colonisée »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLONISÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.

I.− Part. passé de coloniser*.
II.− Emploi adj. et subst. (Personne) qui subit la colonisation. Anton. colonisateur.Le foyer principal de la civilisation américaine était dans les territoires les plus anciennement colonisés, sur la côte Atlantique (Arts et litt. dans la société contemp.,1936, p. 4205):
Pas plus au Pérou qu'au Mexique, on ne connut jamais, véritablement, un empire, dont les peuples colonisés, clients ou simplement témoins éblouis, auraient cherché par d'humbles moyens à reproduire le modèle. C. Lévi-Strauss, Anthropol. struct.,1958, p. 119.
Fréq. abs. littér. : 27.

Wiktionnaire

Adjectif

colonisé \kɔ.lɔ.ni.ze\

  1. Qui a été colonisé, est devenu une colonie.

Nom commun

colonisé \kɔ.lɔ.ni.ze\ masculin (pour une femme on dit : colonisée)

  1. (Québec) (Sociologie) (Péjoratif) Personne ayant assimilé et intégré une vision d'elle-même selon laquelle son groupe ethnique ou national est inférieur à un autre en particulier, ou aux autres en général.
    • Sur son blogue, elle a écrit que c'est une « mentalité de colonisé » qui explique la décision de la Ville de s'en remettre à un spécialiste étranger. « Je ne veux pas passer pour une frustrée, mais au Québec, nous sommes très créatifs. Nous avons plein de talent et ça n'a même pas été pris en considération », a-t-elle expliqué. — (Le Journal de Québec, 8 février 2010)
    • La Fête nationale du Québec constitue toujours une occasion de choix pour s’interroger sur le mystère entourant cette société francophone qui n’en finit plus de survivre, d’abord, puis de s’épanouir en terre d’Amérique. Mieux encore, depuis la Révolution tranquille, la même irréductible société a réussi à quitter la mentalité de colonisé pour se hisser parmi les collectivités humaines enviées par la grande majorité des pays du monde. — (Le Devoir, 28 juin 2012)

Forme de verbe

colonisé \kɔ.lɔ.ni.ze\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe coloniser.

Forme de verbe

colonisée \kɔ.lɔ.ni.ze\

  1. Participe passé féminin singulier de coloniser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COLONISER. v. tr.
Peupler de colons. Coloniser un pays. Coloniser une région. Absolument, Peuple apte à coloniser.

Littré (1872-1877)

COLONISÉ (ko-lo-ni-zé, zée) part. passé.
  • L'Amérique colonisée par les Européens.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COLONISÉ. Ajoutez :
2Établi comme colon. Les frères moraves colonisés à Sarepta, Journ. offic. 16 mai 1872, p. 3287, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « colonisé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colonisé kɔlɔ̃ise

Évolution historique de l’usage du mot « colonisé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « colonisé »

  • Pour le colonisé, la vie ne peut surgir que du cadavre en décomposition du colon. De Frantz Fanon / Les damnés de la Terre
  • Cinq femmes métisses nées au Congo reprochent à l’Etat les enlèvements systématiques d’enfants métis sur le territoire colonisé entre 1911 et 1969.  Valeurs actuelles, Colonisation : la Belgique poursuivie pour “crimes contre l’humanité” | Valeurs actuelles
  • Rares sont ceux doutent que le récit historique colonial doit être décolonisé. Beaucoup s’y sont mis avec ardeur, malgré quelques relents de soumission intellectuelle de la part de ceux qui se sentent d’autant plus «civilisés» qu’ils se rapprochent des anciens colonisateurs, de leur mode de vie et de pensée. Kapitalis, Esclavage, colonisation et racisme : Se ré-approprier l’histoire - Kapitalis
  • Nées au Congo colonisé dans les années 1950, arrachées à leur familles parce qu’elles étaient métisses, placées dans un couvent catholique, puis abandonnées et victimes de sévices sexuels, 5 femmes assignent l’Etat belge en justice pour “crime contre l’humanité”.    France 3 Hauts-de-France, TÉMOIGNAGE. Cinq femmes métisses, nées au Congo, assignent l’Etat belge pour «crime contre l’humanité»
  • En 1830, les Français ont d’abord colonisé l’Algérie et y sont restés jusqu’en 1962. La colonisation a été, probablement, déclenchée par le dirigeant ottoman, qui aurait, apparemment, giflé un diplomate français, mais a été, en réalité, largement causée par le non-paiement des dettes françaises à l’Algérie ottomane. L’invasion française a été accueillie avec hostilité, mais les Français ont pu, toutefois, vaincre les Ottomans et les chasser du pays et s’y installer par la suite. Oumma, Réflexions sur la colonisation française du Maghreb
  • De 1885 à 1960, le Congo était une colonie. D'abord territoire personnel du roi Léopold II, le Congo devient ensuite propriété de l'État belge. Cette histoire est encore souvent présentée comme une entreprise nuancée, voire positive pour le pays colonisé. La réalité est tout autre. Solidaire, Pourquoi s’en prend-on à Léopold II ? | Solidaire
  • Naitre métis dans les années 40 au Congo, encore colonisé par la Belgique, est jugé inacceptable. Agées de deux ou trois ans, ces enfants sont arrachés à leurs parents pour être envoyés dans une mission tenue par des soeurs à des centaines de kilomètres. Cinq de ces victimes poursuivent aujourd'hui l'Etat belge pour crime contre l'humanité. "On nous appelait les enfants du péché parce que l'union entre l'homme blanc et une femme noire n'était pas tolérée. Donc on nous appelait les enfants du péché, les enfants de la prostitution", insiste Léa Tavares Munjinga. Très jeunes elles sont confrontées au sentiment d’exclusion. Ni blanches, ni noires, elles n'appartiennent à aucune communauté. euronews, La Belgique poursuivie pour crime contre l’humanité | Euronews
  • Quand en mai Thérèse reprend sa tondeuse, elle découvre avec ravissement que ce n’est pas un, mais plusieurs pieds d’ophrys qui ont colonisé sa pelouse. Ophrys assez rare pour faire partie des espèces vivaces protégées, aimant vivre en liberté, dont la culture est malaisée, mais qui peut apparaître spontanément dans un jardin si les conditions semblent lui plaire. Thérèse est heureuse et reconnaissante de voir que c’est chez elle que ces belles sauvageonnes ont choisi de s’installer : "C’est un vrai bonheur, presque un petit miracle". Bonheur et beauté offerts par la nature que la chanceuse jardinière a souhaité partager avec le plus grand nombre. lindependant.fr, Des oprhys abeille prennent racine dans un jardin - lindependant.fr
  • Qu’il ait pu exister des colonisateurs de bonne volonté n’a pas empêché ou rendu plus facile la colonisation qui, il faut le rappeler, avait été une entreprise nationale mais non l’affaire d’une personne ou de quelques unes. En outre, les colons qui refusaient d’y prendre part - comme le rappelle Albert Memmi dans Le Portrait du colonisé-portrait du colonisateur -, retournaient souvent en métropole. Car ceux qui restaient en colonies se trouvaient de fait en contradiction avec eux-mêmes : ils pouvaient beau dénoncer ou agir contre le système dans lequel ils vivaient, ils n’en bénéficiaient pas moins de ses avantages matériels, juridiques, financiers, obtenus iniquement sur le colonisé. Donc, ce sont généralement ceux qui refusent de condamner l’entreprise coloniale, qui a été un mal absolu, qui se cachent toujours derrière l’idée qu’il y a eu de bons colons, comme l’a fait Sarkozy lors de son discours de Dakar : « Il y avait parmi eux des hommes mauvais, mais il y avait des hommes de bonne volonté. » D’autant qu’il s’agit moins de citer quelques «exceptions» que de juger dans sa totalité une idéologie, un système qui a duré plus d’un siècle dans les conditions les plus horribles. C’est comme dire que malgré ses horreurs le nazisme a permis à la science de se développer, et il y a eu de bons nazis. À quoi bon d’être un excellent employé quand ton entreprise a fait faillite totale ? Pas grand-chose. SenePlus, C’EST PLUTOT LA COLONISATION QUI A ETE UNE ENTREPRISE MANICHEENNE DESASTREUSE | SenePlus

Traductions du mot « colonisé »

Langue Traduction
Anglais colonized
Espagnol colonizado
Italien colonizzato
Allemand kolonisiert
Chinois 被殖民
Arabe مستعمر
Portugais colonizado
Russe колонизированный
Japonais 植民地
Basque kolonizatu
Corse culunizatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « colonisé »

Source : synonymes de colonisé sur lebonsynonyme.fr

Colonisé

Retour au sommaire ➦

Partager