La langue française

Colombine

Sommaire

  • Définitions du mot colombine
  • Étymologie de « colombine »
  • Phonétique de « colombine »
  • Évolution historique de l’usage du mot « colombine »
  • Citations contenant le mot « colombine »
  • Images d'illustration du mot « colombine »
  • Traductions du mot « colombine »
  • Synonymes de « colombine »

Définitions du mot « colombine »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLOMBINE, subst. fém.

[P. réf. au personnage de la comédie ital., soubrette vive et délurée] Personne présentant le caractère et/ou le costume du personnage. Miette, (...) une fine-mouche, un rien canaille, une Colombine de faubourg, au corps souple, au cœur sensible, à l'esprit inventif (R. Martin du Gard, Souvenirs autobiographiques et littéraires,1955, p. LXXVIII).
Prononc. : [kɔlɔ ̃bin]. Étymol. et Hist. 1831 (P. Borel, Rhapsodies, p. 157). Du nom de Colombine (cf. en 1692 le personnage de Colombine ds Les Chinois de Regnard et Dufresny), personnage de la commedia dell' arte introduit en France par les troupes italiennes venues jouer à Paris à la fin du xvies. et au xviies. (v. U. Renda, P. Operti, Dizionario storico della letteratura italiana, pp. 311-313; Dict. Lettres XVIIes., p. 515; N.-M. Bernardin, La Comédie italienne en France, Paris, 1902, pp. 4-69). Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun 1

colombine \kɔ.lɔ̃.bin\ féminin

  1. Fiente du pigeon et, par extension, des volailles.
    • Les colombines ou résidus de poulailler sont des engrais de premier ordre. — (Paul Sabatier, Leçons élémentaires de chimie agricole, p. 212, G. Masson, Paris, 1890)
    • On estime à une centaine de francs la valeur de la colombine produite dans un colombier de 700 à 800 pigeons . On peut admettre qu'un pigeon moyen produit dans le cours de l'année de 8 à 10 litres de cet engrais. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.181)
  2. (Botanique) Ancolie.
    • L'ancolie est aussi appelée gant de bergère, gant de Notre-Dame, cornette, aiglantine, colombine ou encore tourette.

Nom commun 2

colombine \Prononciation ?\ féminin (pour un homme on dit : colombin)

  1. Jeune fille douce comme une colombe ou déguisée en Colombine.
    • J'ai aimé cette bien jolie colombine à la grâce enfantine et saisir la beauté de ses yeux et de son masque.

Nom commun 3

colombine \kɔ.lɔ̃.bin\ féminin

  1. Lame isolante qui sépare les deux charbons d'une bougie Jablochkoff qui était un système d'éclairage proche de la lampe à arc.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 4

colombine \kɔ.lɔ̃.bin\ féminin

  1. Principe actif extrait de la racine du colombo.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COLOMBIN, INE. adj.
Qui a rapport au pigeon. Il se disait de Ce qui est d'une couleur changeante et qui varie entre le rouge et le violet. On dit aujourd'hui Gorge de pigeon. Comme nom féminin, COLOMBINE désigne la Fiente du pigeon et, par extension, Celle des volailles. La colombine est un très bon engrais.

Littré (1872-1877)

COLOMBINE (ko-lon-bi-n') s. f.
  • Un des noms de l'ancolie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COLOMBINE, sorte de couleur violette, appellée aussi gorge de pigeon. Voyez Couleur & Teinture.

Colombine, s. f. (Jardinage.) n’est autre chose que du fumier ou de la fiente de pigeon, qui est si remplie de parties volatiles, si fort en mouvement, que si on ne les laissoit modérer à l’air on courroit risque, en les répandant trop promptement, d’altérer les grains semés, & de détruire les premiers principes.

Ce fumier est peu propre aux terres labourables ; il convient aux prés trop usés, aux chenevieres, & aux potagers, pourvû qu’il soit mêlé avec d’autres engrais, & qu’il soit répandu à clair-voie. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « colombine »

(Nom commun 1) (XIIIe siècle) Féminin de colombin.
(Nom commun 2) De Colombine, par antonomase.
(Nom commun 3) Dérivé de colombo avec le suffixe -ine.
(Nom commun 4) Le vernaculaire colombine, de même origine que le premier sens mentionné dans la liste des étymologies, a été graduellement utilisé d'autre part dans le courant du XIXème siècle pour désigner certains genres de columbidés tropicaux et subtropicaux (principalement d'Asie du Sud-Est et d'Australasie), et en premier lieu, les membres du genre Phaps, dont la colombine élégante (Phaps elegans) et la colombine lumachelle (Phaps chalcoptera). Ces dernières espèces furent ainsi baptisées d'un nom qui leur était propre (au lieu des usuels "pigeons, colombes et tourterelles") —lesquels, il faut le préciser, ont des définitions ornithologiques spécifiques et précises (cf. définitions propres dans le lexique)) — par les éleveurs colombophiles, vraisemblablement afin de souligner leur caractère exotique. C'est donc le nom de colombine qui a été retenu par la Commission internationale des noms français des oiseaux (CINFO)[1] pour la nomenclature normalisée du groupe formé par les genres homologues Chalcophaps, Henicophaps, Phaps, Ocyphaps, Geophaps, Leucosarcia, et Petrophassa, qui regroupent ensemble 15 espèces de colombines.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « colombine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
colombine kɔlɔ̃bin

Évolution historique de l’usage du mot « colombine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « colombine »

  • La commune est riche de plusieurs pigeonniers. Il faut savoir que jusqu’à la révolution, seuls les nobles pouvaient posséder des pigeons, l’édifice en a gardé une connotation de prestige. Les pigeonniers de Soual sont construits sur piliers cylindriques. Ces derniers ont un rebord en forme de champignon qui empêche les rats de s’introduire dans l’édifice. Ils n’ont pas de lucarne, les oiseaux entrent et sortent à la base du clocheton. Ces édifices servaient pour le pigeon de chair ainsi qu’à la production de colombine, excellent engrais formé par les fientes. Partons donc, à la découverte de ces pigeonniers. Entre coteaux et vallées, cette balade de 12 kilomètres permettra aux promeneurs, durant trois heures et demi, de flâner aux alentours du village et de sa rivière, le Sor. Rencontrant les premiers coteaux du Lauragais, la rivière y a entaillé une modeste colline, Le Pech du Roy, qui domine la vallée. De là, une vue intéressante s’affiche aux touristes qui permet de situer la Montagne Noire, où le Sor prend sa source. De plus, tout le long du parcours, des pigeonniers aussi élégants les uns que les autres, agrémentent le paysage. Les promeneurs pourront admirer notamment les pigeonniers du Moffre, de l’Albarède, Sainte-Gemme et également chemin de la Mouline. Le circuit n’est pas très compliqué et le dénivelé n’est pas très important puisqu’on passera de 165 à 215 mètres d’altitude maximum. Le détail de cette balade est disponible sur le site de la mairie. ladepeche.fr, Soual. À la découverte des pigeonniers - ladepeche.fr
  • En revanche, La Colombade, nom du tènement situé en rive gauche de la Thongue, au sud de la route d’Alignan, témoigne toujours de l’importance passée de l’élevage des pigeons, activité aux intérêts multiples. Pendant quatre à six ans, le couple, qui restera fidèle, donnera deux œufs tous les 35 jours, couvés en alternance par le mâle et la femelle pendant 20 jours. Avec environ 10 couvées par an et deux œufs à chaque fois, un rendement rapide, non soumis à la saisonnalité, est assuré. Un pigeonnier de 200 nids pouvait donner cinquante pigeonneaux par semaine ! Très prisés pour leur chair rouge hautement énergétique, les piegons étaient aussi recherchés pour leurs fientes, aujourd’hui proscrites sur les lieux patrimoniaux. Riches en azote et en acide phosphorique, elles constituaient un amendement hautement considéré qui leur valut la délicate appellation de colombine ! midilibre.fr, La Colombade rappelle la place du pigeon au village - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « colombine »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « colombine »

Langue Traduction
Anglais columbine
Espagnol aguileña
Italien colombina
Allemand akelei
Chinois 哥伦拜恩
Arabe كولومبين
Portugais columbine
Russe водосбор
Japonais コロンバイン
Basque columbine
Corse columbine
Source : Google Translate API

Synonymes de « colombine »

Source : synonymes de colombine sur lebonsynonyme.fr
Partager