La langue française

Codé

Définitions du mot « codé »

Trésor de la Langue Française informatisé

CODE, subst. masc.

A.− DROIT
1. Ensemble de lois concernant les matières d'une branche du Droit. Code civil, code de Commerce. L'art. 214 du Code civil ordonne à la femme d'habiter avec son mari (Durkheim, De la Division du travail social,1893, p. 40).
P. méton.
a) Volume contenant le code. Il prit un code et se mit à le feuilleter (A. France, Le Crime de Sylvestre Bonnard,1881, p. 481).
b) Droit, lois. Cette femme étudiait le code (Balzac, Gobseck,1830, p. 429).
2. P. ext. et en partic. Loi ou décret étendu régissant une matière de Droit. Code de l'enregistrement, code de la route. Je connais le code de la route, moi (Queneau, Zazie dans le métro,1959, p. 144).
P. ell. Phares code ou absol. code. Système du dispositif d'éclairage d'un véhicule automobile, moins éblouissant que les phares, prévu par le code de la route et utilisé par exemple lorsque ce véhicule croise un autre usager de la route. Rouler en code. Synon. récent feux de croisement(cf. Ch. Chapelain, Cours mod. de techn. automob., 1956, p. 312).
3. HIST. Ensemble de la législation qui régit un pays. Les codes babyloniens, assyriens, hittites, qui présentent maintes ressemblances avec les divers codes israélites et juifs que la Bible a conservés (Philos., Relig., 1957, p. 4201).
En partic. [Dans l'Empire romain] Compilation de lois, de constitutions impériales. Code théodosien, code Justinien (cf. Guizot, Hist. gén. de la civilisation en Europe,leçon 2, 1828, p. 27).
B.− P. anal.
1. SOCIOL., HIST. Ensemble de coutumes ou de règles parfois écrites, qu'il est convenu de respecter dans une matière, dans un domaine, dans un milieu donné. Code de l'honneur (Maurois, La Vie de Disraëli,1927, p. 151).Tout était prévu, même la manière d'éternuer, dans ce code de la politesse française (G. Sand, Histoire de ma vie,t. 3, 1855, p. 171).Il (...) prit le code du duel (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Un Lâche, 1884, p. 921).
2. Techniques de la communication, de l'information
a) Langage secret servant à échanger des informations. Synon. chiffre.Comité dont le nom de code est le « Maud committee » (Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 29).
b) LING., SÉMIOTIQUE ,,Ensemble de règles ou contraintes qui assurent le fonctionnement du langage`` (Media 1971) , p. ext. d'un système de signes quelconque fonctionnant dans un domaine.
P. méton. Recueil contenant la liste des équivalences entre signifiants et signifiés d'un domaine. Code de signaux (Barber. 1969).
c) Système de symboles permettant de représenter une information dans un domaine technique [informatique, télécommunications, techniques audio-visuelles]. Code binaire, code numérique (cf. Berkeley, Cerveaux géants, 1957, p. 61); code typographique (La Civilisation écrite, 1939, p. 1602) :
Télégraphe automatique Wheatstone. − Dans cet appareil, très employé en Angleterre, on prépare les signaux d'avance en perforant une bande de papier suivant le code morse. A. Leclerc, Manuel de télégraphie et téléphonie,1924, p. 140.
Prononc. et Orth. : [kɔd]. Enq. : /kod/. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1236 « recueil de lois et règlements » (H. d'Andeli, [Bataille des sept arts], IV, 366 ds T.-L.); 2. a) 1866 « système de transcription d'un message » mar. code de signaux (Lar. 19e); b) 1916 ling. (Saussure, Cours de ling. gén., p. 47); 3. 1941 p. réf. à certaines normes du code de la route « feux de croisement » (Morand, L'Homme pressé, p. 93). Empr. au lat. codex « tablette pour écrire » d'où « registre, écrit » en lat. class.; « recueil de lois et constitutions » dep. le iies. (Codex Gregorianus ds TLL s.v., 1406, 75); le sens 2 a pourrait être empr. à l'angl. code qui est attesté dans le même emploi dep. 1808 (Wellington ds NED). Fréq. abs. littér. : 1 042. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 157, b) 1 635; xxes. : a) 1 562, b) 774. Bbg. Barthes (R.). Él. de sémiologie. Communications. 1964, t. 4, pp. 91-135. − Gentilhomme (Y.). Interférences de vocab. entre deux sc., ling. et mathématique. Lang. fr. 1973, no17, pp. 48-49. − Gohin 1903, p. 342. − Hamon (P.). Analyse du récit. Fr. mod. 1974, t. 42, p. 137. − Rog. 1965, p. 107.

CODER, verbe trans.

Transcrire un message, une information en échangeant l'écriture courante contre les signes conventionnels d'un code (cf. code B 2 b et c). Anton. décoder.Un message est formé par une succession de signaux représentant des informations convenablement codées (Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 104).
Prononc. : [kɔde], (je) code [kɔd]. Étymol. et Hist. 1954 (Amadou, La Parapsychologie, p. 244). Dér. de code*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 16.
DÉR.
Codage, subst. masc.Action de coder, déroulement de cette action. P. méton. Conditions dans lesquelles s'opère ce déroulement. Anton. décodage.Les problèmes du codage et du décodage ont fait l'objet de nombreux travaux, parmi lesquels on signalera la théorie de la scansion par B. Mandelbrot. L'étude de la transmissibilité d'un message dans un temps donné est dominée par un théorème fondamental de Cl. E. Shannon. Il met en évidence une vitesse mesurable appelée : vitesse d'information. La transmission d'un message peut être affectée par diverses altérations : dispersion, distorsion, bruits (Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 104). [kɔda:ʒ]. 1reattest. 1957 (E.-C. Berkeley, Cerveaux géants, p. 61); de coder, suff. -age*.
BBG. − Dub. Dér. 1962, p. 30 (s.v. codage).Pinchon (J.). Questions de vocab. Fr. Monde. 1968, no60, p. 53. − Schmidt (H.). Fr. vivant. Praxis. 1968, t. 15, p. 410 (s.v. codage). − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 29 (s.v. codage).

Wiktionnaire

Forme de verbe

codé \kɔ.de\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe coder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CODE. n. m.
Compilation des lois, constitutions, rescrits, etc., faite par ordre de certains empereurs romains. Le code théodosien ou de Théodose. Le code de Justinien, ou absolument Le Code. Dans tel titre du Code. Le Code et le Digeste. Il s'est dit aussi de Plusieurs recueils des ordonnances de nos rois, et même de quelques-unes de ces ordonnances. Le code Louis. Le code de la marine. Le code noir. Il se dit maintenant de Tout corps de lois qui renferme un système complet de législation sur certaine matière. Notre jurisprudence actuelle est fondée sur six codes principaux : le code civil, le code de procédure civile, le code de commerce, le code d'instruction criminelle, le code pénal et le code forestier. Code rural. Code militaire. Code de la route. On dit, par abréviation, C'est dans le code. Il se dit quelquefois au figuré d'un Ouvrage qui contient un recueil de préceptes, un corps de doctrine sur une matière quelconque. Cet excellent livre est un véritable code de morale. Fig., Le code de la morale, de l'honneur, etc., Les lois, les préceptes de la morale, de l'honneur, etc.

Phonétique du mot « codé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
codé kɔde

Évolution historique de l’usage du mot « codé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « codé »

  • Je n’ai aucune idée de comment c’est arrivé. Le fait que le programme ait un 0 écrit en dur pour adresse mémoire montre clairement à quel point ce portage a été mal codé. Aucun code bien réalisé (ou simplement moyen, franchement) n’essaierait d’accéder à 0 en tant qu’adresse mémoire. Ça pourrait être un bug du compilateur, mais j’en doute fortement. WarLegend.net, Le code de Horizon Zero Dawn PC indique qu'il s'agit d'une version debug

Images d'illustration du mot « codé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « codé »

Langue Traduction
Anglais coded
Espagnol codificado
Italien coded
Allemand codiert
Chinois 编码的
Arabe مشفر
Portugais codificado
Russe закодированный
Japonais コード化
Basque kodetua
Corse codificatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « codé »

Source : synonymes de codé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « codé »

Codé

Retour au sommaire ➦

Partager