La langue française

Choux

Sommaire

  • Définitions du mot choux
  • Étymologie de « choux »
  • Phonétique de « choux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « choux »
  • Citations contenant le mot « choux »
  • Images d'illustration du mot « choux »
  • Traductions du mot « choux »
  • Synonymes de « choux »

Définitions du mot choux

Trésor de la Langue Française informatisé

CHOU, subst. masc.

A.− Plante de la famille des Crucifères dont existent de nombreuses variétés cultivées pour l'alimentation de l'homme et des animaux. Planter des choux; chou farci; soupe aux choux. Un carré où se pommelaient quelques choux aux feuilles veinées et vert-de-grisées (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 3):
1. Au carrefour de la rue des Halles, les choux faisaient des montagnes; les énormes choux blancs, serrés et durs comme des boulets de métal pâle; les choux frisés, dont les grandes feuilles ressemblaient à des vasques de bronze; les choux rouges, que l'aube changeait en des floraisons superbes, lie de vin, avec des meurtrissures de carmin et de pourpre sombre. Zola, Le Ventre de Paris,1873, p. 627.
SYNT. Chou cabus, pommé; chou vert; feuille, trognon de chou. Un carnet à couverture vert chou (Gide, Journal, 1904, p. 142).
Chou de Bruxelles. Chou à longue tige dont on consomme les bourgeons. Le vieil homme récoltait, sur le talus de la voie ferrée, des choux de Bruxelles. Car il avait converti le remblai en jardin (Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 446).
B.− [P. anal. de forme, d'aspect]
1. Pâtisserie soufflée généralement fourrée à la crème. Chou à la crème; pâte à chou. La pyramide était composée de minuscules choux à la crème, enduits d'un caramel résistant (Gide, Si le grain ne meurt,1924, p. 380):
2. Madame Lebègue, une vieille dame en deuil qui avait des boucles blanches et qui était toujours assise à la caisse, me proposa des éclairs succulents et des choux glacés à la crème, mais je ne voulus rien qu'un chou sec pour le manger dans la rue. Gyp, Souvenirs d'une petite fille,1927, p. 91.
2. Nœud de ruban ou d'étoffe à nombreuses coques, utilisé en confection. [Un] bonnet de nuit orné de touffes de rubans jaunes, appelées techniquement des choux (A. Dumas Fils, La Dame aux Camélias,1848, p. 121).
C.− Au fig.
1. Terme d'affection désignant le plus souvent un enfant lorsqu'on s'adresse à lui. Mon pauvre chou; mon petit chou. Je n'ai pas le temps de lire. (...) Tu comprends, avec les deux choux à soigner (Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire?1934, p. 78).
Bout de chou. Petit enfant (cf. bout III B).
Rem. Attesté ds Lar. encyclop.-Lar. Lang. fr., Dub.
Spéc., emploi adj. invar. [En parlant d'une pers. ou d'une chose] Charmant, joli, mignon. Sorel avait un chapeau chou (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 194).Vous allez être tout à fait chou, vous allez dédicacer quelques livres (S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 266).
2. Vieilli. Chou colossal. Entreprise montée à grands renforts de promesses alléchantes pour duper le monde :
3. Tâche d'arriver à la croyance du plan de l'univers, de la moralité, des devoirs de l'homme, de la vie future et du chou colossal; (...) à la véracité de tous les mensonges possibles. Flaubert, Correspondance,1838, p. 35.
3. Fam. Feuille de chou. Journal insignifiant. J'ai écrit quelquefois, jadis, dans des feuilles de chou (L. Daudet, La Vie orageuse de Clemenceau,1942, p. 25).
D.− Expr. fam.
Aller à travers choux. Agir avec étourderie.
Rem. Attesté ds les dict. gén. du xixesiècle.
Aller planter ses choux. Se retirer à la campagne ou quitter la vie active. Une fois cette campagne finie, (...) je plante mes choux; car, après tout, qu'est-ce que je veux, moi? Je n'ai pas d'ambition (Sue, Atar Gull,1831, p. 2).
Envoyer qqn planter ses choux. Le congédier ou le destituer.
Rem. Attesté ds les dict. gén. du xixes. ainsi que ds Rob., Lar. Lang. fr.
Avoir été trouvé (ou être né) sous un chou. ,,Mode de génération supposé qu'on propose à la crédulité des enfants (...)`` (Nouv. Lar. ill.). Cet innocent! S'il ne croit pas que les enfants naissent dans les choux, c'est tout juste (Colette, Claudine à l'école,1900, p. 25).
P. ext. Être de naissance inconnue. Je ne me regarde point comme né sous un chou; j'entre dans la vie avec certains avantages (Stendhal, Lucien Leuwen,t. 1, 1836, p. 169).
Proverbes
Chou pour chou (Aubervilliers vaut bien Paris). [En parlant de deux pers. ou deux choses] Qui se valent.
Rem. Attesté ds les dict. gén. du xixesiècle.
Être bête comme (un) chou. Être stupide. Sans compter qu'elle est bête comme un chou! Elle écrit catégorie par un th (Flaubert, L'Éducation sentimentale,t. 1, 1869, p. 209).
[En parlant d'une pers.]
Rem. Les dict. enregistrent l'expr. avec ou sans l'art. un; Lar. Lang. fr. la note comme étant ,,vieillie``.
[En parlant d'une chose] Être facile, simple. À Aix la vie de l'internat coulait bête comme chou (Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 294).
C'est bête comme chou. C'est facile à comprendre ou à faire. C'est bête comme chou, c'est simple, vous pouvez en faire autant... Essayez (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 182).
Être dans les choux. Être le dernier d'un classement :
4. « Vous venez du golf, Octave? lui demanda-t-elle [Albertine]. Ça a-t-il bien marché? Étiez-vous en forme? − Oh! ça me dégoûte, je suis dans les choux, répondit-il. » Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs,1918, p. 878.
P. ext. Être dans une position très fâcheuse (cf. Proust, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 871).
Faire chou blanc. [P. allus. au jeu de quille où cette expr. signifie ne rien abattre] Échouer dans une démarche, une entreprise :
5. Après s'être assurés par ce dernier ou par Mirolier qu'ils ne feraient pas chou blanc, ceux qui désiraient voir l'évêque en demandaient la permission au Supérieur qui leur remettait alors sa clef, ... Billy, Introïbo,1939, p. 61.
Faire ses choux gras de qqc. Faire son profit ou son régal de ce que les autres dédaignent. Je fais mes choux-gras d'un vieux tricot que m'a donné madame Edmond et d'un imperméable de l'armée américaine (Giono, Les Grands chemins,1951, p. 93).
P. ext. Exploiter une situation avantageuse. Vous êtes un tas de galapiats qui vous fichez du monde, et faites vos choux gras de la France (Balzac, Le Médecin de campagne,1833, p. 176).
Faites-en des choux, (faites-en) des raves. [En parlant d'une chose] Disposez-en, utilisez-la à votre guise. Je vous rends vos broderies tout de suite, donnez-les à un autre, faites-en des choux, des raves, ça ne me regarde pas (Champfleury, Les Souffrances du professeur Delteil,1853, p. 189).
Il en fait comme des choux de son jardin. ,,Il dispose de cela comme s'il en était le maître, le possesseur`` (Ac. 1835).
Rem. Attesté ds Ac. 1835-78, Besch. 1845, Lar. 19e.
Ménager la chèvre et le chou (cf. chèvre I B).
Ne pas valoir un trognon de chou. N'avoir aucune valeur.
Rem. Attesté ds Ac. 1835-78, Littré, Lar. 19e, Lar. encyclop., Lar. Lang. fr., Quillet 1965.
Rentrer dans le chou à qqn. Le heurter violemment ou l'attaquer de front.
Rem. Attest. ds Rob., Lar. encyclop.-Lar. Lang. fr., Dub.
S'entendre à qqc. comme à ramer des choux. [P. allus. au fait que les choux ne se rament pas] Ne pas savoir s'y prendre pour faire quelque chose.
Prononc. et Orth. : [ʃu]. Ds Ac. 1694-1932. Fait partie des 7 mots qui prennent x au plur. au lieu de s : bijou, caillou, chou, genou, hibou, joujou et pou. Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 bot. chous (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, vers 3617); 2. a) 1549 pâtiss. (Est.); b) 1694 « nœud de ruban » (J.-F. Regnard, Attendez-moi sous l'orme ds Brunot t. 6, 2, pp. 1103-1104); c) 1809 terme de tendresse (P. Leclair, Les Méditations d'un hussard, p. 14). Du lat. class. caulis « tige des plantes, chou ». Fréq. abs. littér. : 692. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 503, b) 1 103; xxes. : a) 1 519, b) 1 008.
COMP. 1. Chou-navet, subst. masc. Variété de chou dont on mange la racine ronde et charnue. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que ds Rob., Quillet 1965, Lar. 20e, Lar. Lang. fr. [ʃunavε]. Ds Ac. 1762-1932. Au plur. des choux-navets. 1reattest. 1732 (Trév.); composé de chou et de navet*. 2. Chou-palmiste, subst. masc. Bourgeon terminal comestible de certains palmiers (cf. arec, aréquier). De petites tranches de choux-palmistes saupoudrées de sucre et de vanille (Sue, Atar Gull, 1831, p. 26). Seule transcr. ds Land. 1834 : chou-pale-micete (-icete = [ist]). Ds Ac. 1878 et 1932. Au plur. des choux-palmistes. 1reattest. 1694 (Corneille, s.v. palmiste); composé de chou et de palmiste*. Fréq. abs. littér. : 6. 3. Chou-rave, subst. masc. Variété de chou dont la tige, renflée en boule au-dessus du sol, est comestible. Un beau chou-rave qu'on peut manger avec de l'oie ou du cochon (Renard, Journal, 1903, p. 835). [ʃuʀa:v]. Ds Ac. 1762-1932. Au plur. des choux-raves. 1reattest. 1600 choux-raves (O. de Serres, Théâtre d'agriculture, VI, 8 ds Gdf. Compl.); composé de chou et de rave*. Lat. class. coles rapicii (TLL, s.v. caulis, 653, 40), b. lat. ravacaulus (fin du viiies., Capitulare de villis ds André Bot., p. 271).
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, passim.Goug. Mots t. 1 1962, p. 96. − Millepierres (F.). De qq. légumes. Vie Lang. 1966, no166, pp. 21-24. − Rog. 1965, passim.Sain. Lang. par. 1920, p. 383.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

choux \ʃu\

  1. Masculin pluriel de chou.

Nom commun

choux \t͡ʃus\ masculin

  1. (Pâtisserie) (Mexique) Chou à la crème.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHOU. n. m.
Plante potagère de la famille des Crucifères et qui sert d'aliment. Choux blancs. Choux rouges. Choux verts. Choux de Milan. Choux de Bruxelles. Choux cabus. Choux pommés. Choux frisés. Choux gelés. Semer des choux. Planter des choux. Soupe aux choux. Perdrix aux choux. Chou farci. Fig. et fam., Il est allé planter ses choux, se dit d'un Homme qui se retire à la campagne après avoir vécu dans le monde, après avoir exercé des emplois. On l'a envoyé planter ses choux, On lui a ôté sa place, son emploi; il n'a plus qu'à vivre dans la retraite. Fig. et fam., Faire ses choux gras de quelque chose, En faire ses délices, en faire son profit. Fig. et fam., Faites-en des choux et des raves, Faites-en ce que vous voudrez. Fig. et fam., Ménager la chèvre et le chou. Voyez CHÈVRE. Prov., Il s'y entend comme à ramer des choux. Voyez RAMER. Fam., Mon chou, mon petit chou, mon chouchou. Mots de tendresse qu'on emploie surtout en parlant aux enfants. Le chouchou, Le préféré, le favori de ses parents, de ses maîtres. Il se dit, par extension, de Certaines plantes ou parties de plantes qui ont plus ou moins de ressemblance avec le chou. Chou de chien, ou Mercuriale sauvage. Chou de mer, ou Soldanelle. Chou de cocotier. Chou-palmiste, etc. Chou à la crème, Sorte de pâtisserie. Il se dit aussi, en termes de Modes, d'un Nœud de ruban, d'étoffe, en forme de chou. Au jeu de Quilles, au Tir, à la Chasse, etc. Faire chou blanc. Voyez BLANC.

Étymologie de « choux »

Ellipse du français choux à la crème.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « choux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
choux ʃu

Évolution historique de l’usage du mot « choux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « choux »

  • J'ai récolté des choux et cueilli des carottes de la terre et j'ai aussi visité des abattoirs ; ces expériences ne peuvent pas se comparer. De John Robbins
  • Donnez-vous des rendez-vous partout, Dans les champs, dans les choux, Faites-vous des baisers tout de suite, Des serments sur le grand huit. Le temps passe à toute vitesse, Roulez jeunesse. De Louis Chedid / Roulez, roulez jeunesse
  • Hiver n'est bon que pour les choux, Où qu'à faire gagner la toux. De Dicton français
  • Je veux que la mort me trouve plantant mes choux, mais nonchalant d'elle, et encore plus de mon jardin imparfait. Michel Eyquem de Montaigne, Essais, I, 19
  • Ô que trois ou quatre fois heureux sont ceux qui plantent choux ! Ô Parques, que ne me filâtes-vous pour planteur de choux ! François Rabelais, Le Quart Livre, 18
  • Amitié réconciliée, choux réchauffés, mauvais dîner. De Proverbe italien
  • Une musique sans mélodie est comme une perdrix aux choux qui ne se composerait que de choux. De Alphonse Karr / Pensées des boulevardiers
  • Ma grand-mère a farci des dindes, des crabes et des choux. Elle a nettoyé des murs, des plafonds et les fesses des petits garçons. Elle a posé du papier peint, réparé des bicyclettes et des horloges, et a pansé mille et une blessures. De Ray Bradbury / Au revoir, grand-mère
  • Pour 60 choux environ : , Magazine Gastronomie et Vins | La pâte à choux est à votre portée
  • Résumé : Le Glaude et le Bombé, deux vieux paysans portés sur la bouteille, vivent très retirés de la vie moderne. Une nuit, un extraterrestre atterrit en soucoupe volante dans le jardin du Glaude. En gage de bienvenue, ce dernier lui offre un peu de sa fameuse soupe aux choux... Avoir Alire - Critiques de films, Livres, BD, musique, séries TV, Spectacles, La soupe aux choux - Jean Girault - critique
  • Le Syndicat Mixte de l’Horn et la Chambre d’agriculture de Bretagne ont invité les producteurs à visiter à Plouénan une parcelle implantée en couvert végétal. Dans cette parcelle très humide, les associés du Gaec de Toul-Ran souhaitaient implanter un couvert pour maîtriser le développement des adventices jusque fin avril – début mai. L’implantation d’un couvert étant difficile à l’automne après la récolte des choux, le semis du couvert sous la culture de choux était la solution la mieux adaptée à la situation. Pour mettre en œuvre cette technique encore en phase de développement, les exploitants ont bénéficié de l’appui technique de la Chambre d’agriculture dans le cadre des actions du Plan de Lutte contre les algues vertes (PLAV) des bassins versants de l’Horn et du Guillec. Un mélange de phacélie, de trèfle d’Alexandrie et d’avoine d’hiver a été semé à la volée après le dernier buttage fin septembre. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Des couverts semés sous choux | Journal Paysan Breton
  • Jordane Cadiou, jeune chef d’exploitation est associé à son père et son oncle au Gaec Ar Land. Son grand-père y élevait des vaches et des cochons, il y cultivait aussi des choux. Son père et son oncle ont repris l’exploitation, n 1988, en gardant uniquement la production de cochons et en diversifiant la production de légumes. Le Telegramme, Le brocoli est un légume d’été ! Vrai ou faux ? - Plounévez-Lochrist - Le Télégramme
  • Pas moins de 3.000 robes de mariées seront mises à la vente, 900 costumes pour hommes, 860 robes de cocktail, 4.800 paires de chaussures, 1.890 crinolines et près de 3.000 chou-choux. Les organisateurs de la ventes aux enchères précisent qu'il y aura aussi "un très important stock de bijoux fantaisies, accessoires cheveux, guêpières et sous-vêtements" mis en vente.  France Bleu, Costumes, noeuds papillon, chou-choux : une vente aux enchères de produits Pronuptia bientôt à Laval

Images d'illustration du mot « choux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « choux »

Langue Traduction
Anglais cabbage
Espagnol col
Italien cavoli
Allemand kohl
Portugais couve
Source : Google Translate API

Synonymes de « choux »

Source : synonymes de choux sur lebonsynonyme.fr
Partager