La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « chocottes »

Chocottes

Définitions de « chocottes »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHOCOTTE, subst. fém.

Arg. Dent. Se brosser les chocottes. Mézigue, bonit Cambronne; en collant sa chique entre ses chocottes (L. Stollé, Douze récits historiques racontés en argot,1947, p. 12).Se caler les chocottes. Manger (cf. Esn. 1966).
Expr. fig. [P. réf. aux dents qui claquent lorsqu'on a peur] Avoir les chocottes. Avoir peur. [H.] passait pour un coriace (...) mais il frissonna. L'autre lui flanquait les chocottes (A. Le Breton, Razzia sur la Chnouf,1954, p. 33).Il allait avoir des chocottes terribles, ce vios, en me voyant soudain apparaître (A. Simonin, Le Cave se rebiffe,1954, p. 137).
Rem. 1. Attesté ds Lar. encyclop., Dub., Rob. Suppl. 1970, Lar. Lang. fr. 2. On rencontre ds la docum. le verbe chocotter. Claquer (en parlant des dents). Je suis pris par les tremblements... des mains... des jambes... de la figure... et de dedans partout... (...) ça trembloche comme dans une tempête, ça branle la carcasse, les dents qui chocottent (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 390).
Prononc. et Orth. : [ʃ ɔkɔt]. Lar. encyclop., Dub., Rob. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr. enregistrent la vedette au pluriel. Étymol. et Hist. 1. 1878 arg. des chiffonniers « os gras » (L. Rigaud, Dict. du jargon parisien, p. 65); 2. 1907 « dent » (France); 1914-18 avoir les chocottes « avoir peur » (21echasseurs à pied ds A. Dauzat, L'Arg. de la guerre, 1918, p. 253). Orig. obsc.; peut-être var. de chicot* (« fragment de dent » et « reste de chose rompue », cf. FEW t. 13, 2, p. 368a) sous l'infl. des mots de la famille de choc (cf. chokète « morceau de pain qu'on donne au mendiant » FEW t. 17, p. 50b, également sous l'étymon *tsǔkka cf. souche − t. 13, 2, p. 350b). Le sens de « avoir peur » est peut-être issu de l'idée de claquer les dents mais on pourrait aussi y voir une racine onomatopéique tšk- (cf. Pat. Suisse rom. t. 4, p. 1) d'ailleurs difficile à séparer de šo̮kē « frisson » (FEW t. 17, p. 50b), chòkè « claquer des dents » (FEW t. 17, p. 50a), voire même de choc « ébranlement nerveux du corps » (ibid., p. 50b). Bbg. Sain. Lang. par. 1920, p. 256; Sources t. 2 1972 [1925] p. 50.

Wiktionnaire

Forme de nom commun - français

chocottes \ʃɔ.kɔt\ féminin pluriel

  1. Utilisé dans l’expression familière avoir les chocottes : avoir peur, et filer les chocottes, effrayer → voir chocotte
    • Ça se voit bien qu'elle est moche elle ressemble à papa
      Elle filerait les chocottes à Dracula
      — (Pierre Perret, Non, j'irai pas chez ma tante.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chocottes »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chocottes ʃɔkɔt

Évolution historique de l’usage du mot « chocottes »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chocottes »

  • Vu les commentaires pro-moudenc, ses électeurs ont les chocottes, non? ladepeche.fr, Municipales à Toulouse : Antoine Maurice, en vert et avec tous au sein d’Archipel Citoyen - ladepeche.fr
  • La vitesse est une sensation, donc par définition relative. Tout Breton laissant Rennes derrière lui à l’ouest éprouve une étrange sensation quand il accroche 130 au compteur après des semaines à 110. J’en connais même à qui cela file les chocottes. Caradisiac.com, 110 km/h, le débat avorté

Traductions du mot « chocottes »

Langue Traduction
Anglais scared
Espagnol pelos de punta
Italien brividi
Allemand schiss
Portugais calafrios
Source : Google Translate API

Synonymes de « chocottes »

Source : synonymes de chocottes sur lebonsynonyme.fr

Chocottes

Retour au sommaire ➦

Partager