La langue française

Chiadé

Définitions du mot « chiadé »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHIADE, subst. fém.

A.− Trivial. Défécation :
1. ... Francis Poictevin (...) entre, disant dans un emportement colère que la communion chrétienne est une idolâtrie de sauvage; que la manducation et la chiade du Bon Dieu, c'est d'une matérialité dégoûtante; ... E. et J. de Goncourt, Journal,1894, p. 585.
B.− Arg. scol.
1. Vx. Bousculade; spéc., ,,Brimade infligée à un « recrue » récalcitrant, que ses camarades, en foule, pressent contre un mur`` (Esn. 1966) :
2. Une trombe humaine se précipite sur ses pas (...). Il faut voir cette poussée; la « chiade » dans tout son beau. Cignerol, Notes d'un Bordachien,1888, pp. 99, 100.
2. Travail acharné; p. ext., intense activité :
3. En 1879 et 80, les X, préparant la fête du point gamma, alléguèrent qu'ils ne pourraient en venir à bout que si l'on suspendait les colles pendant deux semaines, en sorte qu'il y eut un temps de chiade du point gamma. G. Moch, X- Lexique,1878, p. 48.
Prononc. : [ʃjad]. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1835 arg. de St-Cyr « brimade » (ds Esn.); cf. 1869, févr. (E. et J. de Goncourt, Journal, p. 498 : le ,,bousin`` et les ,,chiades`` du collège); d'où b) 1858, avr. « bousculade » (E. et J. de Goncourt, Journal, p. 466 : j'ai aperçu dans une pièce étroite des chiades de pans d'habits et de crinolines); 2. 1863 « travail acharné à l'approche des examens » (ds Esn. sans ex.); cf. 1878 (G. Moch, supra ex. 3); 3. 1881, févr. « défécation » (E. et J. de Goncourt, op. cit., p. 478). Dér. de chier*; suff. -ade*. Fréq. abs. littér. : 5.

CHIADER, verbe.

I.− Emploi intrans., trivial. Déféquer :
1. Des chiots on pousse des cris horribles... C'est les quatre personnes qui sont bouclées qui peuvent plus vomir du tout, ni pisser... Ni chiader non plus... Elles se forcent maintenant sur la lunette... Céline, Mort à crédit,1936, p. 147.
II.− Emploi trans., vx, fam. Bousculer :
2. Quand les petits, dont il était chien de cour, le chahutaient (...), jusqu'à le chiader quelquefois, il ne se défendait qu'en répétant : − Rututu! J. Richepin, L'Aimé,1893, p. 18.
III.− Emploi intrans. ou trans. avec obj. interne, arg. scol. Travailler avec acharnement. Chiader un examen. J'ai chiadé à fond les surfaces de carène (Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 180):
3. À Toulouse, j'étais externe. Externe simple. C'est plus commode. Mais justement on a tendance à trop veiller, on attend la nuit pour chiader... Abellio, Heureux les pacifiques,1946p. 181.
P. ext. Exécuter un travail difficile :
4. Je dépliai le message, il était compliqué. Il y avait toute une organisation à chiader, en effet, et des réponses à rapporter. P. Vialar, Les Morts vivants,1947, p. 382.
Rem. Esn. 1966 et à sa suite Rob. et Lar. Lang. fr. enregistrent le part. passé adjectivé chiadé, ée. Difficile (et aussi « bien fait » d'après Rob.). Problème chiadé, c'est chiadé.
Prononc. : [ʃjade]. Étymol. et Hist. 1863 intrans. « travailler ferme pour préparer un examen, un concours » (ds Esn. sans ex.); cf. 1878 (G. Moch, Lexique [1910], p. 24); 1946 trans. « étudier spécialement, approfondir (une question, un problème) » (Abellio, loc. cit.); d'où 1929 arg. des lycées chiadé part. passé adj. « difficile » (à Rouen d'apr. Esn.). Dér. de chiade* étymol. 2; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Adjectif

chiadé \ʃja.de\

  1. (Populaire) Fait avec un soin particulier.
    • D'ailleurs, elles avaient travaillé pour des productions chiadées qui voulaient intellectualiser et styliser les films de cul. Cela restait mal joué, mais il y avait des effets spéciaux, des dialogues compliqués pour des rôles profonds parfois (que ne jouaient jamais Amandine) et une mise en scène particulière. — (F.B.D., NOM : La Clef de Pandemonium, Lulu.com, 2013, p 77)

Forme de verbe

chiadé \ʃja.de\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe chiader.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chiadé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chiadé ʃjade

Évolution historique de l’usage du mot « chiadé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chiadé »

  • J’avais envie de rock, avec des guitares mais chiadé au niveau harmonique. Je me suis un peu lâché sur les synthés. Je ressentais surtout une grande énergie, une envie de musique, de danser. C’était un enregistrement très joyeux. Si vous pensez que c’est un disque d’été, ça me fait hyper plaisir, ce n’est pas voulu comme ça, mais c’est un grand compliment. , ENTRETIEN. Nouvel album de Benjamin Biolay : « Un disque d’été ? C’est un grand compliment… - Redon.maville.com
  • Est-ce plus facile de travailler avec Amazon Prime Video qu'avec la télévision ? Franchement, je ne dis pas ça parce que je travaille avec Amazon, mais j'adore bosser avec eux. Ils sont vraiment très modernes et dans le futur. Ils laissent les créateurs créer et ne sont pas là pour censurer. Ils nous laissent être nous-mêmes. Typiquement, dans ce programme, on a pu proposer plein de choses qui ont été retenues. Bon, je ne dis pas que je n'aime pas travailler pour la télé mais c'est autre chose. C'est un autre média. A la télé, il y a des codes particuliers. C'est vrai que ce genre de plateformes est un peu un pont entre Youtube et la télé. C'est un peu plus chiadé. Il y a un peu plus de moyens. Ce sont quand même des plateformes vidéo qui sont carrées. On sent que c'est leur métier. Et en même temps, c'est un peu plus libre que la télé. ozap.com, Norman : "Amazon Prime Video est un pont entre la télé et Youtube" - Puremedias

Traductions du mot « chiadé »

Langue Traduction
Anglais detailed
Italien robina seria
Source : Google Translate API

Synonymes de « chiadé »

Source : synonymes de chiadé sur lebonsynonyme.fr

Chiadé

Retour au sommaire ➦

Partager