La langue française

Chaussé, chaussée

Sommaire

  • Définitions du mot chaussé, chaussée
  • Étymologie de « chaussé »
  • Phonétique de « chaussé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chaussé »
  • Citations contenant le mot « chaussé »
  • Traductions du mot « chaussé »
  • Synonymes de « chaussé »
  • Antonymes de « chaussé »

Définitions du mot « chaussé, chaussée »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAUSSÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de chausser*.
II.− Adjectif
A.− ÉQUIT. Cheval haut chaussé. Dont les balzanes montent jusqu'au genou ou au jarret :
[Grumbach à Gardefort :] − ... j'admirais son étoile en tête, l'étoile des rois mages, promesse d'une haute destinée, ces trois balzanes haut chaussées. Morand, Les Extravagants,1936, p. 92.
B.− HÉRALD. [En parlant de l'écu] Qui porte une chausse*.
Loc. fam. Femme bien chaussée. Dont la mise est élégante.
Loc. proverbiale. Sortir un pied chaussé et l'autre nu. Se sauver avec précipitation.
Fréq. abs. littér. : 279. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 229, b) 476; xxes. : a) 530, b) 416.

Wiktionnaire

Adjectif

chaussé \ʃo.se\ masculin singulier

  1. Qui porte des chaussures.
    • À mesure qu’on a drainé, déjonqué, défriché la Bresse, elle a cessé de disséminer des fièvres ; le Bressan, chaussé de sabots sur sa terre de glaise, s’en est regaillardi d’autant, lui qu’on surnommait proverbialement, par une vive allitération, le laid, lourd, long, lent, lâche. — (Touring-Club de France, Sites et Monuments - La Bourgogne, collection À la France, 1906, page 13)
  2. (Sports hippiques) Dont les quatre membres sont ferrés.
  3. (Héraldique) Se dit de l’écu qui s’ouvre en chausse, depuis la pointe jusqu’en haut des flancs dextre et senestre. Il s'oppose dans sa construction au chapé. Il est considéré comme une division ou une partition de l’écu mais se blasonne comme une pièce.
    • D’or à l’arbre de sinople, chaussé du même, qui est de Nantheuil → voir illustration « écu chaussé de sinople »

Forme de verbe

chaussé \ʃo.se\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe chausser.

Nom commun

chaussée \ʃo.se\ féminin

  1. Sorte de talus qu’on fait au bord d’une rivière, d’un étang, pour retenir l’eau.
    • La chaussée d’un étang. La chaussée d’une rivière.
  2. Talus que l’on élève dans les lieux bas, humides et marécageux, pour servir de chemin de passage.
    • Chaussée soutenue de maçonnerie, de pilotis, etc. Faire une chaussée dans un marais.
    • Les Romains ont fait la plupart des grands chemins dans les Gaules en manière de chaussées.
  3. (Urbanisme) Partie médiane d’une rue ou d’une route où passent les véhicules, par contraste avec les trottoirs, bas-côtés, ou bermes, réservés aux piétons.
    • Topographiquement parlant, nous avons peu d’observations à faire sur cette chaussée à peu près rectilinéaire de six grandes lieues qui nous reste à parcourir de Thonon à Genève. — (J.-L. Manget, Guide du voyageur autour du lac de Genève et au bassin du Rhône supérieur, Ch. Gruaz, 1859, page 93)
    • Cependant, au milieu de la chaussée, des nègres se poursuivaient à coup de boules de neige et parfois, une de ces boules, manquant son but, s'écrasait contre une devanture ; […]. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 51)
    • De l’autre côté de la chaussée, le poste de police […] avait un air peu engageant. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Le vélo, considéré, par la loi, comme un véhicule à cause de ses dimensions, est autorisé à circuler sur la chaussée des routes communales et départementales, mais pas sur les voies rapides (autoroute, routes nationales, boulevards périphériques). — (Gary Dagorn, Hoverboard, trottinette, vélo électrique : qui peut rouler où ?, Le Monde. Mis en ligne le 1er octobre 2018)
  4. Ouvrage artificiel transversal présent dans le lit d’un cours d’eau permettant de réguler l’écoulement de l’eau en formant un barrage.
  5. (Belgique) (Urbanisme) Voie de circulation reliant généralement deux villes, deux bourgs.
    • Jef Van Willebroeck était un homme heureux, et pour cause. D’abord il était Bruxellois, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Ensuite, il possédait au numéro 233 de la chaussée d’Etterbeek, le plus charmant estaminet qui se pût voir. — (Georges Ista, Le voyage de Jef Van Willebroeck, Contes & nouvelles, tome III, Liège, 1917.)
    • Un regard qui eût sondé attentivement toute cette brume eût pu remarquer, à quelque distance, arrêté et comme caché derrière la masure qui borde sur la chaussée de Nivelles l’angle de la route de Mont-Saint-Jean à Braine-l’Alleud, une façon de petit fourgon de vivandier à coiffe d’osier goudronnée, attelé d’une haridelle affamée broutant l’ortie à travers son mors, et dans ce fourgon une espèce de femme assise sur des coffres et des paquets. — (Victor Hugo, Les Misérables, Cosette, édition Émile Testard, p 105, Paris, 1890.)
  6. (Vieilli) (Désuet) Sac de la huche du moulin.
  7. (Géographie) Écueil allongé dépassant légèrement le niveau de la mer. — (IHO SP-23, 4e édition (en préparation), Nomenclature des espaces maritimes au 01.01.2004, Commission nationale de toponymie [de France] (CNT), Service hydrographique et océanographique de la Marine (SHOM), au nom de l’OHI (Organisation hydrographique internationale), 2004)
  8. (Horlogerie) (Vieilli) (Désuet) Pièce de la cadrature d’une montre.

Forme de verbe

chaussée \ʃo.se\

  1. Participe passé féminin singulier de chausser.

Nom commun

chaussée \ʃo.se\ féminin

  1. Sorte de talus qu’on fait au bord d’une rivière, d’un étang, pour retenir l’eau.
    • La chaussée d’un étang. La chaussée d’une rivière.
  2. Talus que l’on élève dans les lieux bas, humides et marécageux, pour servir de chemin de passage.
    • Chaussée soutenue de maçonnerie, de pilotis, etc. Faire une chaussée dans un marais.
    • Les Romains ont fait la plupart des grands chemins dans les Gaules en manière de chaussées.
  3. (Urbanisme) Partie médiane d’une rue ou d’une route où passent les véhicules, par contraste avec les trottoirs, bas-côtés, ou bermes, réservés aux piétons.
    • Topographiquement parlant, nous avons peu d’observations à faire sur cette chaussée à peu près rectilinéaire de six grandes lieues qui nous reste à parcourir de Thonon à Genève. — (J.-L. Manget, Guide du voyageur autour du lac de Genève et au bassin du Rhône supérieur, Ch. Gruaz, 1859, page 93)
    • Cependant, au milieu de la chaussée, des nègres se poursuivaient à coup de boules de neige et parfois, une de ces boules, manquant son but, s'écrasait contre une devanture ; […]. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 51)
    • De l’autre côté de la chaussée, le poste de police […] avait un air peu engageant. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Le vélo, considéré, par la loi, comme un véhicule à cause de ses dimensions, est autorisé à circuler sur la chaussée des routes communales et départementales, mais pas sur les voies rapides (autoroute, routes nationales, boulevards périphériques). — (Gary Dagorn, Hoverboard, trottinette, vélo électrique : qui peut rouler où ?, Le Monde. Mis en ligne le 1er octobre 2018)
  4. Ouvrage artificiel transversal présent dans le lit d’un cours d’eau permettant de réguler l’écoulement de l’eau en formant un barrage.
  5. (Belgique) (Urbanisme) Voie de circulation reliant généralement deux villes, deux bourgs.
    • Jef Van Willebroeck était un homme heureux, et pour cause. D’abord il était Bruxellois, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Ensuite, il possédait au numéro 233 de la chaussée d’Etterbeek, le plus charmant estaminet qui se pût voir. — (Georges Ista, Le voyage de Jef Van Willebroeck, Contes & nouvelles, tome III, Liège, 1917.)
    • Un regard qui eût sondé attentivement toute cette brume eût pu remarquer, à quelque distance, arrêté et comme caché derrière la masure qui borde sur la chaussée de Nivelles l’angle de la route de Mont-Saint-Jean à Braine-l’Alleud, une façon de petit fourgon de vivandier à coiffe d’osier goudronnée, attelé d’une haridelle affamée broutant l’ortie à travers son mors, et dans ce fourgon une espèce de femme assise sur des coffres et des paquets. — (Victor Hugo, Les Misérables, Cosette, édition Émile Testard, p 105, Paris, 1890.)
  6. (Vieilli) (Désuet) Sac de la huche du moulin.
  7. (Géographie) Écueil allongé dépassant légèrement le niveau de la mer. — (IHO SP-23, 4e édition (en préparation), Nomenclature des espaces maritimes au 01.01.2004, Commission nationale de toponymie [de France] (CNT), Service hydrographique et océanographique de la Marine (SHOM), au nom de l’OHI (Organisation hydrographique internationale), 2004)
  8. (Horlogerie) (Vieilli) (Désuet) Pièce de la cadrature d’une montre.

Forme de verbe

chaussée \ʃo.se\

  1. Participe passé féminin singulier de chausser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAUSSER. v. tr.
Mettre des bas, des souliers, etc. Chausser ses bas. Chausser ses souliers. On dit de même Chausser des bas, des souliers à quelqu'un. Chausser le cothurne. Voyez COTHURNE. Par analogie, en termes de Manège, Chausser les étriers, Enfoncer ses pieds dans les étriers. Chausser les éperons à quelqu'un signifiait autrefois Lui mettre les éperons en le faisant chevalier. Avec un nom de personne pour complément, il signifie Mettre une chaussure à quelqu'un. Il faut chausser cet enfant. Faites-vous chausser par votre domestique. Il ne sait donc pas encore se chausser. Il signifie encore Fournir quelqu'un de chaussures. Ce cordonnier chausse un tel, chausse toute la famille. Absolument, Ce cordonnier chausse bien, et, par extension, Ce bas, ce soulier chausse bien, Il va bien sur la jambe, sur le pied. Ces bottines vous chaussent bien. Cette personne n'est pas aisée à chausser, Il est difficile de lui faire des chaussures qui lui aillent bien. Prov. et fig., Les cordonniers sont les plus mal chaussés, On néglige ordinairement les avantages qu'on est le plus à portée de se procurer par son état, par sa position, etc. Fig. et fam., Se chausser une opinion dans la tête, ou Se chausser d'une opinion, d'une idée, S'entêter d'une opinion, d'une idée. Il se prend toujours en mauvaise part. Par analogie, en termes d'Agriculture, Chausser un arbre, une plante, Entourer de terre le pied d'un arbre, d'une plante pour les soutenir et favoriser leur accroissement. On dit aussi ENCHAUSSER.

Littré (1872-1877)

CHAUSSÉ (chô-sé, sée) part. passé.
  • 1À qui on a fait des chaussures. Chaussé par un bon cordonnier.

    Fig. et familièrement. Elle est toute des mieux chaussées, se dit d'une femme élégante et du bon ton. Il ne s'adresse qu'aux mieux chaussées, il ne courtise que des femmes qui se font remarquer par leur élégance et leur rang.

  • 2À qui on a mis des chaussures. Cet enfant est chaussé par la bonne. Connaissez-vous sur l'Hélicon L'une et l'autre Thalle ? L'une est chaussée, et l'autre non : Mais c'est la plus jolie, Piron, Épigr. contre la Chaussée.

    S'enfuir un pied chaussé et l'autre nu, fuir précipitamment, en toute hâte. Nous avons été contraints de nous sauver un pied chaussé et l'autre nu, en l'équipage que vous nous voyez, Scarron, Roman com. ch. II.

  • 3En parlant du cheval, balzane haut-chaussée, balzane s'étendant en haut jusque vers le genou ou le jarret, ou dépassant ces régions.
  • 4 Terme de blason. Écu chaussé, écu dont le sommet de l'angle est à la pointe d'en bas et au milieu de l'écu, et dont la ligne d'en haut forme la mesure de cet angle. C'est l'opposé de chapé.
  • 5 Fig. Être chaussé d'une opinion, y tenir opiniâtrément. Chose étrange de voir comme avec passion Un chacun est chaussé de son opinion, Molière, Éc. des F. I, 1.

    PROVERBE

    Les cordonniers sont les plus mal chaussés, c'est-à-dire on néglige d'ordinaire les avantages qu'on peut se procurer facilement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Chaussé trop haut, en termes de Manege, se dit d’un cheval dont les balsanes montent jusqu’au genou ou au jarret ; ce qui passe pour un indice malheureux ou contraire à la bonté du cheval. Voyez Balsane.

Chaussé, adj. en termes de Bleson, se dit d’une espece de chevron plein & massif, qui étant renversé touche de sa pointe celle de l’écu ; ce qui fait que le champ de l’écu lui sert comme de chausse ou de vêtement qui l’entoure de bas en haut, C’est l’opposé de chappé. Voyez ce mot. Espallart à Bruxelles, de gueules à trois pals d’argent, chaussé d’or, coupé d’azur, à une face vivrée d’or. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chaussé »

(Date à préciser) Dérivé de chausser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chaussé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaussé ʃose

Évolution historique de l’usage du mot « chaussé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chaussé »

  • Nous percevons toujours ce qui est nouveau chaussé de nos lunettes du passé et notre vue s’y déforme. De Jacques Séguéla / Le Futur a de l’avenir
  • C'est lorsque vous avez chaussé vos pantoufles que vous rêvez d'aventure. En pleine aventure, vous avez la nostalgie de vos pantoufles. De Thornton Wilder
  • Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés. De Proverbe français
  • Les cordonniers sont les plus mal chaussés. De Proverbe français
  • En espadrilles, on est tout juste assez civilisé pour tutoyer le globe, sans l'appréhension rétive du pied nu méfiant, sans l'excessive assurance du pied trop bien chaussé. De Philippe Delerm / La Première Gorgée de bière
  • À compter du mercredi 1er juillet et pour une durée de trois mois (sous réserve de conditions climatiques favorables et d’absence d’aléas de chantier), le Département du Nord réalisera des travaux de reconstruction de chaussée sur la rue Maton à Marchiennes. La Voix du Nord, Marchiennes : des travaux de reconstruction de la chaussée sur les RD 35 et 957
  • L'homme qui habite le rez-de-chaussée doit être autant à la hauteur de sa tâche que le locataire du sixième étage. De Pierre Dac / Y'a du mou dans la corde à noeuds !
  • Les poteaux indicateurs peuvent transformer une chaussée en labyrinthe. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Piéton. Mouvante (et audible) partie de la chaussée pour une automobile. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Il s'est suicidé en se jetant par la porte du rez-de-chaussée. De Roland Topor
  • Quand Antoine Valois-Fortier a renoué sa ceinture noire le 23 juin, il s’est senti comme un hockeyeur qui n’aurait pas chaussé les patins pendant trois mois. La Presse, Branle-bas de combat en Alberta
  • Peu après 21 h ce dimanche 7 juin, un accident s’est produit chaussée d’Océanie à Thionville, près du carrefour du magasin Norma. Un véhicule, une BMW a, pour une raison indéterminée, perdu le contrôle, percutant un lampadaire et fonçant dans un autre véhicule. Les témoins de la scène évoquent un choc important et des tonneaux. Le temps de l’intervention des pompiers et des policiers, la rue a été coupée à la circulation. Deux blessés ont été transportés à l’hôpital Bel-Air de Thionville. , Edition Thionville - Hayange | Accident chaussée d’Océanie : deux blessés
  • Jean-Pierre Morlans, décédé le 26 juin à 77 ans, avait chaussé ses premiers crampons avec l’Étoile Sportive Eysinaise Football  SudOuest.fr, Eysines : décès de Jean-Pierre Morlans, ex-directeur technique national de la FFF
  • Il est aux alentours de 14h10 lorsqu’un camion bascule sur le flanc, sur la voie industrielle (CCB), répandant son chargement de cailloux sur toute la chaussée. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, PHOTOS | Un camion de gravier a basculé sur la chaussée (Tournai)
  • Un orme de Sibérie a été déraciné ce samedi en fin d'après-midi, barrant la chaussée de toute sa largeur rue des Chalâtres, au nord est de Nantes. France 3 Pays de la Loire, Nantes : un arbre s'effondre sur la chaussée rue des Châlatres

Traductions du mot « chaussé »

Langue Traduction
Anglais shod
Espagnol calzado
Italien calzato
Portugais calçados
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaussé »

Source : synonymes de chaussé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chaussé »

Partager