Chauler : définition de chauler


Chauler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHAULER, verbe trans.

Traiter avec de la chaux. On chaulait les murs, on cirait les comptoirs (Druon, Les Poisons de la couronne,1956, p. 173).
En partic.
AGRIC. Amender un sol à l'aide de chaux. Tremper le grain dans un lait de chaux avant l'ensemencement pour le débarrasser des cryptogames parasites. Enduire un tronc d'arbre de lait de chaux pour le préserver des parasites animaux ou végétaux.
INDUSTR. ALIM. Alcaliniser un jus sucré avec de la chaux :
On chaule généralement les jus [de betteraves] avant la deuxième carbonisation. E. Saillard, Betterave et sucrerie de betterave,1923, p. 306.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop.
BÂT. Blanchir les murs à l'aide d'un lait de chaux (supra M. Druon, loc. cit.).
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. chaulé, ée. Mur chaulé. J'étais déjà chez moi (...) dans cette véritable cellule, carrelée de rouge carotte, chaulée de blanc pur (H. Bazin, Lève-toi et marche, 1952, p. 29).
Prononc. et Orth. : [ʃole], (je) chaule [ʃo:l]. Ds Ac. 1762-1932. Lar. Lang. fr. signale : ,,Jusqu'au xixes. on trouve aussi les formes chauter, chauder.`` Étymol. et Hist. 1. 1372 [éd. 1522] « amender un terrain avec de la chaux » (Corbichon, Propr. d. choses, XVII, 177 ds Barb. Misc. 12, 1932-35, p. 275), attest. isolée; 1832 (Raymond); 2. 1739, oct. (Journ. Hist., p. 245 ds Trév. 1752 : chauler le bled); 3. 1867 (Lar. 19e: chauler des fruits). Dér. de chaux*; dés. -er, avec consonne intercalaire : l; cette forme a prévalu au xixes., cf. antérieurement chauter, 1762, Préservatif contre l'agronomie, Paris, p. 128 ds Brunot t. 6, p. 267; chauder, 1785, Rozier, Dict. universel d'agriculture, III, p. 189, ibid.). Fréq. abs. littér. : 1.
DÉR.
Chaulage, subst. masc.Action de chauler. Chaulage des blés, des grains, des terres. En dépit des chaulages pernicieux, (...) Bouvard, l'année suivante, avait devant lui une belle récolte de froment (Flaubert, Bouvard et Pécuchet,t. 1, 1880, p. 36).Chaulage des arbres (Gide, Journal,1916, p. 549).[ʃola:ʒ]. Ds Ac. 1798-1932. 1resattest. a) 1764 août « passage des semences à la chaux avant de semer » (Le Journal économique ds Brunot t. 6, 267); b) 1783 « emploi de la chaux comme amendement » (Encyclop. Méth. d'apr. DG); c) 1866 « utilisation de l'eau de chaux comme antiparasite » (Lar. 19e); de chauler, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 30, 241.

Chauler : définition du Wiktionnaire

Verbe

chauler \ʃo.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Agriculture) Amender la terre en y mettant de la chaux.
  2. (Arboriculture) Enduire les troncs des arbres de chaux pour les préserver des insectes.
  3. Enduire de chaux, blanchir à la chaux l’intérieur et l’extérieur des habitations principalement du pourtour méditerranéen.
    • Des façades chaulées.
    • La peinture à l’éponge utilisée pour chauler les murs régulièrement et rafraîchir leur couleur blanche.
    • Tom la traversa et finit par arriver dans un jardinet étique, aux espaliers desséchés collés contre une muraille chaulée. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Chevaliers de la lune, 1932)
    • Ma chambre, une chambre mal chaulée, qui abrite des oignons, mon lit de camp et ma cantine, est envahie tout le jour par des gamins à pelade, des fillettes à dents cancéreuses que je me lasse de chasser. — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, pages 225-226.)
  4. (Agriculture) (Vieilli) Faire tremper les semences du blé dans de l’eau de chaux avant de le semer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chauler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAULER. v. tr.
T. d'Agriculture. Amender la terre en y mettant de la chaux. Il signifie aussi Enduire les arbres de chaux pour les préserver des insectes. Il signifie encore Faire tremper du blé dans de l'eau de chaux avant de le semer.

Chauler : définition du Littré (1872-1877)

CHAULER (chô-lé) v. a.
  • Passer du blé par l'eau de chaux avant de le semer.

    Chauler un arbre, le laver avec un lait de chaux.

    Chauler des raisins, pour empêcher qu'on n'en prenne.

    Chauler une terre, y répandre de la chaux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Chauler : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHAULER, v. act. (Agricult.) c’est arroser de chaux. Voyez Semaille, & Charbonné.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chauler »

Étymologie de chauler - Littré

Chaux ; wallon, chastrer ; namur. chaustrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de chauler - Wiktionnaire

Dénominal de chaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chauler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chauler ʃole play_arrow

Conjugaison du verbe « chauler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe chauler

Évolution historique de l’usage du mot « chauler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chauler »

  • Dans une seule cité, on peut facilement dénombrer plusieurs opérations qui peuvent se limiter à un seul ilot d’immeubles, voir même à un seul bâtiment. Rien qu’à la cité Merj Eddib, l’une des plus grandes de la ville, on retrouve plusieurs «chantiers» en ébullition où l’on s’attèle à désherber, à reboiser, à peindre et à chauler les vides sanitaires. El Watan, Durant la période de confinement à Skikda : Des cités font peau neuve | El Watan
  • Traditionnellement, les producteurs chaulent à la fin de l’été ou à l’automne, au moment où ils travaillent le sol. Ça donne du temps au sol pour s’imprégner de la chaux, car il faut compter de 6 à 12 mois pour la dissoudre, et jusqu’à trois ans pour voir l’effet complet. Un producteur qui prend bien soin de son champ devrait chauler tous les quatre ou cinq ans, mais ça varie en fonction des sols. Par exemple, des sols sableux fluctuent plus rapidement et il peut y avoir un risque de surchaulage. La Terre de Chez Nous, Chauler pour maximiser l’activité biologique | La Terre de Chez Nous
  • L'apport d'amendements basiques sur les prairies de longue durée, qu'elles soient temporaires ou permanentes, doit se raisonner selon leurs caractéristiques : pH initial, fauche ou pâturage, engrais organiques ou minéraux, prairies humides ou séchantes... Au-dessus d'un pH eau de 5,5, il ne semble guère nécessaire de chauler les prairies. Web-agri, Chaulage des prairies temporaires et naturelles - Chaux et carbonate
  • Le directeur des services agricoles, a donné des instructions au subdivisionnaires de sensibiliser les agriculteurs, notamment ceux qui sont concernés par l’irrigation de couvrir les contenants d’eau, de chauler autour des points d’eau et de tout sécher pour éviter la stagnation de eaux. , Moustique tigre à Tizi-Ouzou : les agriculteurs invités à la vigilance

Traductions du mot « chauler »

Langue Traduction
Allemand kalken
Anglais lime
Source : Google Translate API

Synonymes de « chauler »

Source : synonymes de chauler sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires