La langue française

Châsses

Sommaire

  • Définitions du mot châsses
  • Phonétique de « châsses »
  • Évolution historique de l’usage du mot « châsses »
  • Citations contenant le mot « châsses »
  • Images d'illustration du mot « châsses »
  • Traductions du mot « châsses »
  • Antonymes de « châsses »

Définitions du mot châsses

Trésor de la Langue Française informatisé

CHASSE1, subst. fém.

[Correspond aux emplois trans. de chasser]
I.− [Avec une intention de saisie]
A.− [Ce qui est poursuivi est une bête sauvage relevant du concept de gibier]
1. Action de chasser, de poursuivre pour capturer ou tuer à des fins utilitaires ou par goût sportif. Entrer en chasse, se mettre en chasse :
1. ... la chasse est une occupation utile. Parmi les animaux malfaisans, il en est à qui la nature a départi au plus haut degré la force, l'adresse et le courage; pour les détruire, il faut les combattre, et souvent exposer sa vie pour se rendre maître de la leur : donc la chasse est un noble amusement qui peut, à quelques égards, être considéré comme une école de vertus militaires. Mais la chasse n'a guère pour but, aujourd'hui, que de tourmenter de mille manières des animaux innocens, que l'on multiplie pour le seul plaisir de les détruire; ... Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 4, 1813, p. 164.
a) [Chasse est déterminé par un compl. qui le spécifie]
Détermination par la bête poursuivie.
Chasse + prép. à + subst.Chasse au cerf, au loup, au sanglier (Ac. 1835-1932). Chasse à la grande bête (Ac. 1835, 1878). Chasse aux animaux de haute taille. Chasse au lièvre, au lion, à la palombe, au renard, au tigre.
Chasse + prép. de + subst.Chasse de la bécasse, du lièvre :
2. ... je me décidai à partir le lendemain d'un jour où mon père devoit faire une chasse de sanglier, à laquelle il avoit invité toute la noblesse des environs. Mmede Genlis, Les Chevaliers du Cygne,t. 2, 1795, p. 67.
Détermination par l'instrument ou le procédé utilisé pour chasser.
Chasse aux engins (piège, glu, volant). Chasse au miroir. Chasse au tir(é) (Ac. 1835-1932). Chasse à l'appeau. Chasse au cours de laquelle on imite les cris des animaux pour les attirer (cf. F. Vidron, La Chasse en plaine et au bois, 1945, p. 100). Chasse à l'affût (cf. F. Vidron, La Chasse en plaine et au bois, 1945, p. 89) Chasse à l'approche. Chasse à bruit ou chasse royale. Chasse avec meute et équipage. Le grand Condé, dans une halte de chasse royale, y donna [à la Table-du-roi] un déjeuner à Louis XIV (Gozian, Le Notaire de Chantilly,1836, p. 180).Chasse à courre ou chasse à cor et cri (vx). Chasse au vol. Chasse en battue (Ac. 1932) :
3. − Si vous aimez la chasse, s'écria le marquis, je vous en promets de royales. − D'impériales même, dit la baronne l'interrompant. − Oui, reprit le marquis, d'impériales. Chasse à pied, chasse à courre, chasse au lévrier, chasse aux chiens courants! Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 161.
4. ... il nourrissait encore l'ambition de restaurer en France le sport oublié de la chasse au vol. Malheureusement, les problématiques faucons de Norvège, achetés à grands frais, de race illustre, ayant trompé son espoir et pillé ses garde-manger, il avait tordu le cou à tous ces chevaliers teutoniques, ... Bernanos, Sous le soleil de Satan,1926, p. 60.
Chasse au furet, à l'oiseau (cf. supra ex. 3; Ac. 1835, 1878).Chasse au faucon. L'Émir l'emmenait à la chasse au faucon (Barrès, Un Jardin sur l'Oronte,1922, p. 14).
Détermination par le lieu où se déroule la chasse. Chasse au bois, au marais. Chasse en plaine (Ac. 1932).
Rem. ,,En langage correct de chasseur, et pour éviter toute équivoque, on dit chasse de pour le gibier, et chasse à pour l'arme, le piège, etc.`` (Thomas 1956). Il ne semble pas que cette distinction soit confirmée par l'usage, qui atteste seulement l'emploi quasi obligatoire de la prép. à pour introduire l'instrument ou le procédé.
b) Emploi abs. L'ouverture de la chasse; fusil de chasse; aller à la chasse.
Subst. + de chasse.
[de = « en vue de »] Cor de chasse; chien de chasse; couteau de chasse; rendez-vous de chasse; société de chasse; permis, droit de chasse. Habit(s) de chasse (Mmede Krüdener, Valérie, 1803, p. 133); costume de chasse (Sandeau, Sacs et parchemins, 1851, p. 4); bottes de chasse. (Du Camp, Le Nil,1854, p. 53).Équipage de chasse. Ses équipages de chasse le ruinent (Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 1, 1811, p. 198).Pavillon de chasse. Un élégant pavillon de chasse, caché, presque en entier, dans des massifs d'arbres (Balzac, Correspondance,1835, p. 736).Partie de chasse :
5. ... M. le vicomte de Blancet n'avait pu résister à une partie de chasse pour le passage des bécasses. Stendhal, Lucien Leuwen,t. 2, 1836, p. 217.
[de = « provenant de »] Accidents de chasse. Histoires, récits de chasse. Scènes de chasse. Tableau de chasse. Le gibier abattu rangé par espèces.
Verbe + chasse.Suivre la chasse; aller à la chasse.
Spéc. [En parlant d'un animal, du mâle qui recherche une femelle ou de la femelle qui recherche un mâle] Être en chasse. Être en rut, en chaleur.
MUS., loc. et proverbe, p. ell. (Airs de) chasse. Air présentant le caractère des sonneries pratiquées à la chasse, morceau dont les motifs reproduisent ceux de ces sonneries. Le Freyschütz [un opéra] de Weber est rempli de chasses admirables (Lar. 19e).
Au fig., proverbe Qui va à la chasse perd sa place (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Farce normande, 1882, p. 67).
2. P. méton.
a) Ensemble formé par les chasseurs, les chiens et l'équipage de la chasse. La chasse est loin, est près (Ac. 1835-1932); la chasse a passé par là (Ac. 1835-1932); suivre la chasse (Ac. 1835-1932) :
6. Vers trois heures, un grand bruit de chevaux et de voitures m'annonça le retour de la chasse. Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 4, 1813, p. 172.
b) Résultat obtenu à la chasse, gibier provenant de la chasse. Faire bonne, heureuse ou mauvaise chasse (cf. Bornier, La Fille de Roland, 1875, I, 2, p. 11); envoyer de sa chasse (Napoléon 1er, Lettres à Joséphine,1809, p. 193) :
7. À plusieurs broches superposées, (...) roussissaient des longes de veaux, sans compter les perdrix, bécassines, cailles et autres menues chasses. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 279.
c) Terre où l'on chasse, domaine réservé à la chasse. Les chasses royales (Ac. 1835, 1878). Chasse gardée, chasse réservée. Les bois dans les collines derrière Bergame sont (...) délicieux. Ils sont presque tous disposés en chasses, avec la cabane du chasseur (Stendhal, Journal, t. 1, 1801-05, p. 14):
8. Cette année-là, comme les autres, M. le préfet Worms-Clavelin alla chasser à Valcombe, chez M. Dellion, maître de forges, conseiller général, qui avait les plus belles chasses de la région. A. France, L'Orme du mail,1897, p. 197.
3. P. ext. [Animaux n'entrant pas dans le concept de gibier, végétaux comestibles]
a) [En parlant de poissons, de crustacés]
Chasse sous-marine. Pêche en plongée où l'on tire sur le poisson avec un fusil ad hoc. [Il] frappa les convicts de ces balles électriques (...) qu'il employait dans ses chasses sous-marines (Verne, L'Île mystérieuse,1874, p. 572).Chasse à la baleine. Pêche au harpon (A. Boyer, Les Pêches mar.,1967, p. 28).
Poursuite sans arme de petits animaux. Chasse aux crabes (Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 385); chasse aux papillons (Stendhal, Le Rouge et le Noir,1830, p. 48).
b) Cueillette, recherche de fruits, de légumes poussant à l'état sauvage. Il parut dans la cour, vêtu comme pour ses chasses aux champignons (Châteaubriant, M. des Lourdines,1911, p. 199).Pour la chasse aux cèpes, aux cerises, pour les rendez-vous de jeux, nous prenions en bande le chemin (Pesquidoux, Le Livre de raison,1928, p. 73).
B.− [Ce qui est poursuivi désigne une pers. ou un obj. animé par une ou des pers. ou intéressant une ou des pers.]
1. [Avec une intention hostile]
a) Action de poursuivre, de chercher à atteindre pour s'emparer. Chasse à l'homme (pour le capturer); donner, faire la chasse à; prendre en chasse :
9. ... quand les pirates en vinrent jusqu'à s'emparer d'Ostie, l'on cria encore : Pompée! On mit en ses mains toutes les forces de la république pour donner la chasse aux corsaires, ... Michelet, Hist. romaine,t. 2, 1831, p. 191.
10. C'était une chasse à l'homme, toute une battue abominable. Zola, La Débâcle,1892, p. 434.
Arg. Verte réprimande (cf. France 1907). J'ai attrapé une chasse parce que je m'étais sali et parce que je n'avais pas dit que je m'en allais (Reider, Mlle Vallantin,1862, p. 192).
Rem. Ce mot est peut-être un emploi métaph. de chasse, forme dial. de casse « marteau de tailleur de pierre ».
b) ARMÉE
AVIAT. Poursuite des avions ennemis. Aviation de chasse. Aviation dont le rôle est d'intercepter, de poursuivre, d'attaquer, de détruire les avions ennemis en temps de guerre. Pilote de chasse. Trois missions de chasse allemande qui se relaient en permanence au-dessus d'Albert (Saint-Exupéry, Pilote de guerre,1942, p. 279):
11. Il n'a pas piloté un avion lourd depuis son procès, ni un avion de chasse depuis son départ de l'armée italienne. Malraux, L'Espoir,1937, p. 498.
P. ell. et p. méton. La chasse. Ensemble d'avions de chasse. Éviter la chasse ennemie (Rob.); groupe de chasse français (De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 645).
MAR. ,,Course d'un bâtiment qui veut approcher un objet ou qui désire s'en éloigner.`` (Will. 1831). ,,Celui qui poursuit donne chasse, ...`` (Will.1831).
MAR. Appuyer une chasse. Poursuivre un navire de manière très serrée (Ac. 1835-1932). Soutenir la chasse (Ac. 1835-1932). Seconder un navire dans la poursuite d'un bâtiment. Recevoir la chasse (Gruss 1952). Subir une chasse ennemie, être poursuivi. Prendre chasse. Étant pris en chasse par un bateau ennemi, se retirer toutes voiles dehors. La faiblesse d'un capitaine de frégate qui prend chasse au large, au lieu de forcer son passage dans le port (Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 454).Un certain vendredi (...) nous découvrîmes une grosse frégate anglaise, l'Alceste, qui prit chasse sur nous (Mérimée, Mosaïque,1833, p. 136):
12. ... « Brassez bâbord, laissez arriver vent arrière, larguez toutes les voiles, toutes, à chavirer s'il le faut; mais filons vite, car la camarade nous apprête une chasse. » Sue, Atar Gull,1831, p. 22.
2. [Sans intention hostile]
a) Recherche ardente, tenace d'un objet. (Être) à la chasse à, de.
(recherche d'un objet) concret. Toujours à la chasse aux documents sur la question espagnole (Barbey d'Aurevilly, 2eMemorandum,1838, p. 348).Vous qui êtes toujours à la chasse des renseignements (Zola, L'Argent,1891, p. 203).
(recherche d'un objet) abstrait. Chasse aux emplois, aux idées. J'appelle caractère d'un homme sa manière habituelle d'aller à la chasse du bonheur (Stendhal, Vie de Henry Brulard, t. 2, 1836, p. 399).Cette famille Ephrussi est terrible, avec son âpre chasse aux femmes à grosses dots, aux places à gros traitements (E. et J. de Goncourt, Journal,1881, p. 116).
b) P. anal. : d'un homme, d'un candidat (pour remplir une fonction). P. plaisant. Faire la chasse au mari. [En parlant d'une femme] Chercher à se marier (cf. Rob.).
II.− [Avec une intention de faire partir, d'évacuer]
A.− Chasse d'air, d'eau. Action d'envoyer brutalement de l'air, de l'eau pour évacuer d'éventuels objets d'obstruction. Chasse gazeuse. [Une forme du danger du grisou réside dans] sa brusque irruption dans la mine, en chasse gazeuse irrespirable d'une extraordinaire violence (J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,1905, p. 1306).
B.− Écluses de chasse. ,,Écluses destinées à nettoyer un port, un chenal, un bassin`` (Ac. 1835, 1878).
C.− TECHNOL. Outil en acier servant à refouler, à comprimer un métal en vue, par exemple, d'un rivetage (cf. Jossier 1881 et Havard t. 1 1887).
D.− HABITATION, usuel. Brusque écoulement d'eau servant à nettoyer une cuvette de waters. Water-closet à chasse d'eau et vidange transportable (T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 16).
E.− JEUX (Paume). ,,Lieu où la balle finit son premier bond.`` (Ac. 1835, 1878). ,,Chasse morte, coup perdu`` (Ac. 1835, 1878).
Au fig. Chasse morte. ,,Affaire commencée, que l'on ne poursuit pas, qui en demeure là`` (Ac. 1835, 1878).
Prononc. et Orth. : [ʃas]; à comparer avec châsse [ʃ ɑ:s]. Enq. : /ʃas/. Ds Ac. 1694-1932.

CHASSE2, subst. fém.

[Correspond aux emplois « subjectifs » de chasser]
A.− TECHNOL. Faculté de se mouvoir pour se porter en avant. Ce cabriolet a peu de chasse (Ac. 1835-1932). La chasse d'une scie doit être au moins de 50 centimètres au delà de la pièce que l'on veut scier (d'apr. Jossier 1881).
MAR. [En parlant d'un bâtiment] Avoir de la chasse. Avoir la marge de manœuvre nécessaire pour se porter en avant ou, p. ext., pour flotter sans danger au mouillage (cf. Bonn.-Paris 1971).
P. méton. Endroit avancé d'un bâtiment armé pour la chasse. Sabords, canons de chasse (Bonn.-Paris 1971).
B.− P. méton., IMPR. Ce qui se porte, se tient en dehors de la norme prévue ou attendue.
1. ,,Encombrement en largeur d'un caractère`` (Voyenne 1967).
2. Nombre de lignes imprimées excédentaires par rapport à un modèle donné. La Chasse peut s'exercer sur une page ou plusieurs (E. Leclerc, Nouveau manuel complet de typogr.,1932, p. 109).
P. anal., RELIURE. ,,Partie du carton qui déborde du corps d'ouvrage`` (Comte-Pern. 1963).
Prononc. et Orth. : [ʃas]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1167-70 a chace « par une chevauchée rapide, à bride abattue » (G. d'Arras, Ille et Galeron, éd. E. Loeseth, vers 376); ca 1175 « poursuite » (B. de Ste Maure, Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 3452) en partic. 1841 chasse à l'homme (Balzac, Une Ténébreuse affaire, p. 128); b) xves. mar. donner la chasse (Livre des faicts de J. Bouciquaut [...] 1repart., ch. 29 ds Jal1, s.v. donner); c) 1931 aviat. escadrilles de chasse (Joffre, Mémoires, t. 1, p. 344); 1936 avion de chasse (Catal. de jouets [Magasins des Trois-Quartiers]) d'où 1937 la chasse ennemie (Malraux, L'Espoir, p. 554); 2. ca 1175 « action de poursuivre du gibier pour le tuer » (B. de Ste Maure, op. cit., 9574); a) 1635 « résultat de la chasse, gibier pris ou tué à la chasse » (Monet, Abr. du parallèle des lang. fr. et lat., Genève, éd. Ouvion); b) 1635 « air de musique qui reproduit les airs utilisés dans les chasses à courre » (ibid.); c) 1690 « ensemble des chasseurs, chiens et équipages de la chasse » (Fur.); d) 1690 « partie d'une terre où l'on chasse » (ibid.); 3. 1549 « écoulement rapide de l'eau pratiqué pour chasser ce qui obstrue un chenal » (Est.) d'où 1913 chasse d'eau (Nyrop, t. 4, § 296); 4. a) 1732 technol. « liberté de course laissée à une partie de machine » (Trév.); b) 1832 typogr. (Raymond). Déverbal de chasser*.
STAT. − Chasse1 et 2. Fréq. abs. littér. : 3 158. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 430, b) 5 636; xxes. : a) 4 085, b) 4 177.
BBG. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 66. − Goug. Mots t. 2 1966, pp. 117-120. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 263, 266, 308. − Pamart (P.), Riverain (J.). Mots ds le vent. Vie Lang. 1969, pp. 522-523.

CHÂSSE1, subst. fém.

A.− ART RELIG. Grand coffret en pierre, en bois ou en métal souvent richement travaillé et orné, qui renferme la dépouille ou les reliques d'un saint ou d'une sainte. Châsse de bois doré, de verre, d'or. Une châsse d'argent massif et constellé d'émeraudes (Leconte de Lisle, Poèmes tragiques,Le Lévrier de Magnus, 1886, p. 121):
1. ... les reliques bien odorantes de cette vierge furent portées en grande pompe à l'église métropolitaine et déposées au milieu du chœur, dans une châsse d'or et d'émail, ornée de pierres précieuses. A. France, L'Île des pingouins,1908, p. 136.
P. compar. et au fig. La châsse gigantesque que forme l'Arc de Triomphe (J.-R. Bloch, Destin du Siècle,1931, p. 153).
[En parlant d'une pers. richement habillée] Être parée comme une châsse. Nos femmes sortent tout, tout ce qu'elles ont. Elles sont parées comme les saintes châsses (G. Leroux, Rouletabille chez le tsar,1912, p. 149).
Porter qqn ou qqc. comme une châsse. Porter avec beaucoup de soin, de respect. Larseneur avait accepté que, traité comme une châsse, le piano fût porté dehors (G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Désert de Bièvres, 1937, p. 182).
Bâtir une châsse autour de qqn, de qqc. Faire preuve d'une admiration extrême pour quelqu'un, pour quelque chose. Faire une châsse à la femme que l'on aime et prendre son ami pour un homme de génie (Loti, Aziyadé,1879, p. 172).
B.− P. anal.
1. Cage aux parois vitrées servant à abriter un objet précieux de l'air et de la poussière. Comme un diamant dans une châsse (Balzac, Correspondance,1819, p. 49).La châsse de verre où dormait sa poupée de cire (J. Lorrain, Monsieur de Phocas,1901, p. 278).
Au fig. :
2. C'était la pendule que Gilbert Cloquet avait achetée pour sa fille, huit jours avant les noces, et qu'il avait rapportée de Corbigny, la tenant sur ses genoux, l'enveloppant de ses bras, comme une châsse, tandis que le gendre futur menait grand train la carriole. R. Bazin, Le Blé qui lève,1907, p. 256.
2. Pop., ou région. [En parlant d'un enterrement solennel] Cercueil, bière (cf. H. Coulabin, Dict. des loc. pop. du bon pays de Rennes-en-Bretagne, 1891 et J. de La Varende, Jean Bart pour de vrai, 1957, p. 34).
C.− TECHNOL. Cadre, monture qui maintient une pièce en place. La châsse d'un verre de lunette, d'un bijou. La châsse d'une balance. Pièce métallique encadrant et soutenant le (couteau du) fléau pendant la pesée. La châsse d'une lancette, d'un bistouri, d'un rasoir. Manche formé de deux plaques mobiles réunies à une de leurs extrémités par un clou rivé et retenant la lame :
3. ... on charge la lancette sur ses deux faces, et l'on roule autour de la base de la lame une petite bandelette de papier, dans la crainte d'enlever le vaccin en rapprochant les deux châsses. A. Nélaton, Élémens de pathol. chir.,t. 1, 1844, p. 49.
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑ:s]. À comparer avec chasse [ʃas]. Ac. 1694-1798 : chasse; Ac. 1835-1932 : châsse. Étymol. et Hist. 1. Ca 1150 casse forme norm. « coffre renfermant les reliques d'un saint » (Wace, St Nicolas, éd. E. Ronsjö, 1440); 1680 châsse (Rich. qui note ,,Ce mot se prononce long``); 1718 être dorée comme une chasse (Ac.); 2. a) 1184 casse « manche d'un couteau pliant » (Thib. de Marly, Vers sur la mort, éd. Méon, XX ds T.-L.). Du lat. capsa (v. caisse), attesté au sens de « châsse » en lat. médiév. ca 720 ds Mittellat. W. s.v. 245, 17; a éliminé le synon. fiertre; b) ca 1375 chasse « cadre » (Modus et Ratio, éd. G. Tilander, 74, 100); 1285 orfèvr. (Adenet Le Roi, Cleomadés, éd. A. Henry, 17097).
DÉR.
Chasseau, subst. masc.Niche funéraire, enfeu. Dans le caveau de ladite seigneurie, placé dans le chasseau de notre église de Combourg (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 157). 1reattest. 1848 id.; prob. p. ext. de sens de châsse « coffre » d'où « ce qui contient », suff. -eau*; un rapprochement avec le lat. capitium (Du Cange, t. 2, p. 147a) vraisemblable du point de vue sém., n'est pas recevable du point de vue phonétique. Fréq. abs. littér. : 1.

CHÂSSE2, subst. masc.

Arg. Œil. Des coups de châsses carabinés (Céline, Mort à crédit,1936, p. 157).Des coups de châsses frissonnants (A. Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 230).
SYNT. Châsse à l'estorgne, d'occase. Œil de verre. Coup de châsse. Coup d'œil. Au châsse. Gratis.
Rem. Le masc., fréquemment usité, est attesté par des dict. gén. (Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr.), techn. (Esn. 1966, Delvau 1883). Toutefois le fém. apparaît qqf. : ,,Châsses, yeux, est employé 27 fois dans Rififi. Dans quatre textes l'adjectif est au féminin; dans les 23 autres le genre n'apparaît pas. Une excuse à cet usage, qui n'est pas le bon, est que les épithètes féminines en « -ées » ne choquent pas l'oreille comme ferait de grandes châsses vertes`` (G. Esnault, Commentaire Du Rififi chez les hommes (A. Le Breton) lors du dépouillement I. G. L. F., 1955). Ceux qui tiendraient ce langage se foutraient les doigts dans la châsse jusqu'à la cinquième capucine (La Petite lune, 1878-79, no49, p. 2).
Prononc. : [ʃ ɑ:s]. Étymol. et Hist. 1833 arg. « œil » (Moreau-Christophe, Arg. d'apr. Esn.); 1837 (Vidocq, Vocabulaire ds Sain. Sources Arg. t. 2, p. 122). Dér. régressif de châssis* « œil ».
STAT. − Châsse1 et 2. Fréq. abs. littér. : 193.
BBG. − Sain. Lang. par. 1920, p. 4.

CHASSER1, verbe trans.

I.− [Avec une intention de saisie]
A.− [Ce qui est poursuivi est une bête sauvage relevant du concept de gibier]
1. Poursuivre pour capturer ou tuer, en se livrant au sport de la chasse.
a) [Chasser est suivi d'un compl. qui le spécifie]
[Le compl. désigne la bête poursuivie]
Chasser + subst.Chasser le lièvre, le cerf, la perdrix. On chassait les daims pour les transporter au bois de Boulogne (Michelet, Journal,1857, p. 331):
1. − J'aime chasser. Ici, le prince et moi, nous chassons le sanglier et l'ours, ... Farrère, L'Homme qui assassina,1907, p. 68.
Chasser + prép. à + subst.Chasser aux perdrix, aux bécasses, au loup, au renard, au poil, à la plume. Il chassait aux cailles dans mon pré (Courier, Pamphlets pol.,Gazette du village, 1823, p. 187):
2. ... j'ai chassé au chevreuil, au sanglier : je l'aurais abattu sans le roi, à qui on laisse l'honneur du coup... Toepffer, Nouvelles genevoises,1839, p. 394.
[Le compl. désigne l'instrument ou le procédé utilisé pour la chasse] Chasser au fusil, à l'oiseau. Il chassait au tiré, à courre, au chien d'arrêt, au chien courant, à l'affût, au miroir, au furet (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, La Rouille, 1882, p. 790).Chasser à grand bruit (cf. bruit A 6) :
3. La meute du château empaume la voie; elle est composée de quarante chiens de haut nez, bien ensemble, et chassant à grand bruit : j'étais sûr de mon fait. Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 4, 1813, p. 173.
[Le compl. désigne le lieu où se déroule la chasse] Chasser au bois, en forêt, en plaine (Ac. 1932).
b) Emploi abs. (supra ex. 1).
Loc. fig. et proverbe [Avec un compl. introduit par les prép. de, sur]
Chasser de compagnie. Se présenter ensemble. L'amour et la vengeance, chassant de compagnie, n'auront jamais le dessous (Balzac, La Cousine Bette,1846, p. 174).
Chasser de race (en parlant de pers. ou d'animaux, partic. de chiens). Ressembler à ses ancêtres, être le digne rejeton d'une lignée (cf. H. Bazin, Vipère au poing, 1948, p. 208).
Chasser sur les terres de qqn. Empiéter sur les prérogatives de quelqu'un, travailler sur un sujet dans lequel un autre s'était spécialisé :
4. Aussi en ce qui concernait ma modeste thèse, Saint-Loup, absolument comme si elle eût toujours habité son cerveau et si je ne faisais que chasser sur ses terres, crut devoir me souhaiter la bienvenue avec chaleur et m'approuver. Proust, Le Côté de Guermantes 1,1920, p. 119.
2. P. ext. [Animaux n'entrant pas dans le concept de gibier] Chasser les papillons :
5. ... c'est l'immense et salubre estuaire de l'Hudson, où les Hollandais chassaient la baleine... Morand, New York,1930, p. 250.
B.− [Ce qui est poursuivi désigne une pers. ou un obj. animé par une ou des pers. ou intéressant une ou des pers.]
1. [Avec une intention hostile] MAR. Chasser un navire. Le poursuivre (Ac. 1835-1932).
2. [Sans intention hostile]; [le verbe est suivi d'un compl. d'obj. dir. ou d'un compl. introduit par la prép. à]
a) Rechercher d'une manière ardente, tenace un objet.
Rechercher d'une manière ardente, tenace un objet concret. [Le baron] chassant le bibelot incognito, afin de le payer moins cher (Gyp, Ô province,1890, p. 122).Les gendarmes sont au croisement de la route et ils chassent les procès-verbaux (Giono, Les Grands chemins,1951, p. 184).
Rechercher d'une manière ardente, tenace un objet abstrait. Chasser l'aventure, chasser la gloire (Montherlant, Les Lépreuses,1939, p. 1459);chasser aux affaires, aux millions :
6. − Il faut que j'aille chasser aux voix pour mon mari. Dans le vaste champ de l'intrigue, il ne faut rien négliger. Quatre voix, trois voix nous venant de l'arrondissement de Nancy peuvent tout décider. Stendhal, Lucien Leuwen,t. 2, 1836, p. 278.
b) P. anal. : Rechercher d'une manière ardente, tenace une personne, un homme (pour remplir une fonction). Chasser au mari (fam.). Un vieux garçon, ne chassant pas les cotillons (R. Rolland, Colas Breugnon,1919, p. 59):
7. ... il chassa la femme durant trois jours, et il eut deux aventures. Montherlant, Le Démon du bien,1937, p. 1368.
II.− [Avec une intention de faire partir, d'évacuer]
A.− Faire fuir, pousser en avant.
1. [En parlant d'animaux] Chasser les vaches aux champs; chasser un troupeau de moutons :
8. Vous distinguez d'ici la chaumière d'où elles [les bergères] sortaient en filant du lin et en chassant devant elles leurs agneaux; ... Gozlan, Le Notaire de Chantilly,1836, p. 82.
Chasser les mouches. Les écarter d'un geste de la main.
Péj. [En parlant de pers. traitées comme du bétail] :
9. ... on voit descendre des troupeaux de femmes, d'enfants et de vieillards, que les soldats chassent devant eux. Chateaubriand, Les Martyrs,t. 2, 1810, p. 178.
P. ext. Chasser l'ennemi devant soi.
2. [En parlant d'inanimés] Le vent chasse la pluie, la neige de ce côté. Il [Michu] prit alors la carabine et se mit en devoir d'y chasser une balle (Balzac, Une Ténébreuse affaire,1841, p. 47).Formon souleva l'espagnolette, chassa les volets et... respira (E. Estaunié, Le Silence dans la campagne,1925, p. 22):
10. On entendait, au loin dans la rue, les commères rire entre elles, en chassant à grands coups de balais la neige fondante le long des rigoles, ... Erckmann-Chatrian, L'Ami Fritz,1864, p. 8.
SYNT. Chasser une balle (jeu de paume). La pousser en avant. Chasser les cerceaux d'un fût, d'un tonneau. Il faut chasser ce clou dans la muraille, dans la poutre, à coups de marteau (Ac. 1835-1932).
B.− [Le compl. de lieu est introduit par les prép. ou loc. prép. de, hors de, loin de] Pousser dehors loin de soi, faire sortir.
1. [En parlant de pers.] Chasser un ennemi; il a été chassé de son pays :
11. Arnim fut plus heureux dans son expédition contre la Bohême : il chassa les Autrichiens de la capitale de ce pays. Constant, Wallstein,Notes hist., 1809, p. 212.
Spéc. [En parlant d'un domestique, d'une femme] Congédier, renvoyer. Tu m'as chassée, tu m'as répudiée, tu m'as enfermée dans le harem! (Du Camp, Mémoires d'un suicidé,1853, p. 200):
12. ... je vous conjure de renvoyer votre valet de chambre (...). Ce qu'il a fait (...) c'est épouvantable (...) je ne peux pas le dire (...) Chassez-le! chassez-le! A. France, Jocaste,1879, p. 76.
Faire sortir de chez soi, de sa maison, mettre à la porte. Les maçons, les peintres le chassent de chez lui. Pardon si je vous chasse, mais il faut que je sorte :
13. Mais le jour où vous voudriez m'amener votre mère, nous chasserions tout le monde et je pourrais vous loger tous les quatre assez supportablement. Mmede Staël, Lettres diverses,1794, p. 662.
Au fig. La nuit nous chassa. Le jour chasse les ténèbres. Puis le matin vient chasser l'ombre (Sainte-Beuve, Poésies,Pour un ami, 1829, p. 66).
2. [En parlant d'obj., de substances] Chasser un clou. Le faire sortir de l'endroit dans lequel il était enfoncé. La jeune fille (...) aperçut le vieux soldat chassant des clous et posant des tableaux sur les murs (Ponson du Terrail, Rocambole,t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 307).Chasser une mauvaise odeur; chasser un poison hors du corps.
Au fig. Écarter, essayer de fuir. Chasser l'ennui, les chagrins, les mauvaises pensées, un souvenir. Elle passa la main sur son front, comme pour chasser une illusion (G. Sand, Lélia,1839, p. 524).Le journalier se retourna dans le lit, essayant de chasser les idées sombres qui le tenaient depuis des heures éveillé (R. Bazin, Le Blé qui lève,1907, p. 42).
C. − Loc. et proverbes
La faim chasse le loup du bois. Les nécessités matérielles font faire beaucoup de choses à contrecœur :
14. − Il [votre neveu] dit qu'il ne veut pas manger, répondit Nanon. Ça n'est pas sain. − Autant d'économisé, lui répliqua son maître. − Dame, voui, dit-elle. − Bah! il ne pleurera pas toujours. La faim chasse le loup hors du bois. Balzac, Eugénie Grandet,1834, p. 118.
Un clou chasse l'autre. Un sentiment (ou une personne) succède à un autre et écarte le souvenir du précédent. Un clou chasse l'autre, murmura philosophiquement le petit homme à conserves bleues; on guérit l'amour par l'amour (Ponson du Terrail, Rocambole,t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 413).
Chassez le naturel, il revient au galop. Rien ne sert de déguiser sa personnalité, elle finit toujours par se trahir (cf. Destutt de Tracy, Commentaire sur l'Esprit des lois de Montesquieu, 1807, p. 32).
Prononc. et Orth. : [ʃase], (je) chasse [ʃas]. Buben 1935, § 54 : ,,Devant -sse remontant à l'afr. -ce on fait entendre [a] ant. : bassin, chasser (chacier, captiare), chasselas (autrefois écrit chacelas), cuirasse (anc. curace, esp. corazza) etc.`` Ds Ac. 1694-1932. Homon. chassé (danse).

CHASSER2, verbe intrans.

Être poussé, dériver dans une certaine direction :
1. ... le vent se régla, les nuages chassèrent rapidement vers le sud. Sue, Atar Gull,1831, p. 4.
Région. (Belgique). Venter, souffler :
2. « Ça chasse par la fenêtre »; « il chasse par la porte »; « le vent chasse en dessous de la porte ». Comiques et curieuses, ces expressions belges! Et toutes incorrectes d'ailleurs. J. Hanse, A. Doppagne, H. Bourgeois-Gielen, Chasse aux belgicismes,Bruxelles, 1971, pp. 141-142.
Emplois spéc.
AUTOMOB. Être mobile, glisser, patiner par manque d'adhérence au sol. Cette voiture chasse bien. Se déplace avec facilité. Une roue ou un pneu qui chasse. Qui dérape, patine, glisse sur le côté. Dans les descentes, la « mécanique » la faisait étrangement sinuer [une vieille voiture], l'arrière chassant (J. de La Varende, Pays d'Ouche,1934, p. 53).Les roues s'engagent dans cette sorte de glissière et (...) se mettent à chasser (H. Bazin, L'Huile sur le feu,1954, p. 48).
CHORÉGR. Exécuter un chassé* (cf. Littré).
IMPR. [En parlant d'une lettre, d'un caractère] Occuper davantage d'espace que prévu. Ce caractère chasse plus que tel autre (cf. DG).
MAR. [En parlant d'un bâtiment au mouillage] Chasser sur ses ancres. Se déplacer en entraînant ses ancres par suite d'une trop faible tenue du fond (cf. Voyage de La Pérouse, t. 2, 1797, p. 127). Chasser à la côte. Risquer d'échouer sur la côte.
Prononc. et Orth. Cf. chasser1. Étymol. et Hist. A. Trans. 1. 1130-60 chacier « poursuivre des animaux pour les tuer » (Couronnement Louis, éd. E. Langlois, 114); av. 1188 absol. (Partonopeus de Blois, B.N. 19152 fo128bds Gdf. Compl.); cf. xiiies. (Sermons St Gregoire sur Ezechiel, 6, 1 ds T.-L.); 1669 chasser de race (J.-H. Widerhold, Nouv. Dict. fr.-all. et all.-fr., Bâle ds FEW, t. 2, 1, s.v. *captiare, p. 319b); 2. ca 1160 « pousser en avant qqn » (Wace, Rou, I, 546 ds T.-L.); 1172-75 « faire avancer un animal » (Chrétien de Troyes, Chevalier Charrette, éd. M. Roques, 5061); 3. a) 1172-74 « pousser hors d'un lieu » (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, 5622 ds T.-L.); 1576 « priver d'un emploi » (Regnier de La Planche, Hist. de l'Estat de France, I, 7 ds Hug.); b) fin xiies. « enfoncer, ficher un clou » (Simund de Freine, Vie St Georges, vers 504); 1690 fig. un clou chasse l'autre (Fur.); c) 2emoitié xvies. « pousser violemment qqc. » (Amyot, Pomp., 19 ds Littré). B. Intrans. 1. 1678 chasser sur ses ancres ou chasser (G. Guillet, Les Arts de l'homme d'épée, 3epart., p. 97); 2. 1688 typogr. (G. Miège, The Great french dictionary, London); 3. 1797 « être poussé en avant (en parlant des nuages) » (Voyage de La Pérouse, t. 2, p. 376); 1843 « id. (de la pluie) » (Sainte-Beuve, Livre d'amour, p. 90); 4. av. 1752 un chassé, danse part. passé subst. (Rameau ds Trév. 1752); 1835 chasser (Ac.); 5. 1929 « glisser (en parlant d'une automobile) » (Lar. 20e); 1954 « id. (des roues de l'automobile) » (H. Bazin, loc. cit.). D'un b. lat. *captiare formé sur le part. passé captus de capere « attraper » (cf. le fréquentatif captare « chercher à saisir » et l'adj. captiosus, au xies., dans une lettre du prêtre africain Stéphane, « relatif à la chasse » [TLL s.v., 366, 37].)
STAT. − Chasser1 et 2, chassé. Fréq. abs. littér. : 4 773. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 6 931, b) 7 993; xxes. : a) 6 777, b) 5 891.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 322. − Gottsch. Redens. 1930, passim.Goug. Mots t. 2 1966, p. 104, 117. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, pp. 308-309. − Quem. Fichier. − Sain. Lang. par. 1920, p. 75.

CHASSÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de chasser2*.
II.− Subst. masc. [Correspond à chasser2] Pas de danse au cours duquel une jambe glisse sur le côté, bientôt rejointe par l'autre jambe qui prend sa place. Le gueux s'élança (...), fit ici un chassé, là un balancé, puis (...) partit comme à pigeon-vole vers le beffroi de la maison de ville (Baudelaire, Nouvelles histoires extraordinaires,trad. d'E. Poe, 1857, p. 259).
BBG. − Quem. Fichier.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHÂSSE. n. f.
Sorte de coffre où l'on garde les reliques de quelque saint. Châsse de bois doré, d'argent, d'or. Châsse enrichie de pierreries. La châsse de sainte Geneviève. Fig., Paré comme une châsse. En termes d'Arts, il se dit aussi de Certaines choses qui servent à en tenir d'autres enchâssées. Faire entrer un verre dans la châsse d'une lunette. La châsse d'une balance, Le morceau de fer par lequel on soulève, on soutient une balance, lorsqu'on pèse quelque chose. La châsse d'une lancette, Sorte de manche composé de deux pièces mobiles, réunies seulement l'une à l'autre vers la partie qui tient à la lame de l'instrument.

Phonétique du mot « châsses »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
châsses ʃas

Évolution historique de l’usage du mot « châsses »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « châsses »

  • Les châsses de Marie Jacobé et Marie Salomé reposent dans la chapelle haute, nichée dans le donjon de cette merveille d’église fortifiée érigée aux XIe et XIIe siècles. Sara – qu’elle fut humble servante, ou princesse d’une tribu autochtone – règne, elle, sur la crypte. La Croix, Sara la Noire aimante les voyageurs
  • Un prêt exceptionnel s’installe au Musée de l’Hospice Saint-Roch à Issoudun : deux châsses médiévales considérées comme des trésors nationaux et issues des collections du Musée de Cluny à Paris. Cet événement hors du commun voit le jour grâce à l’opération « Culture près de chez vous » du Ministère de la Culture, visant à faciliter les prêts d’œuvres entre les musées nationaux et territoriaux… , * Les châsses de Ségry au Musée de l'Hospice Saint-Roch | Arts in the City
  • Les probabilités d'obtention d'objets disposant de plus d'une châsse son augmentées, il en va de même pour les modifications liées à l'enchantement. Les châsses de couleur blanche voient leur probabilité d'obtention doubler. (+100%) Wakfu, Wakfu - WAKFU s'élève vers les cieux via sa prochaine mise à jour - Wakfu
  • Pendant les ostensions limousines qui sont célébrées dans la région tous les sept ans, les châsses et les reliquaires des saints sont ouverts et présentés à ville Limoges. La cérémonie a lieu samedi 2 et dimanche 3 avril 2016. France 3 Nouvelle-Aquitaine, Ouverture des châsses et reliquaires pour les ostensions limousines - France 3 Nouvelle-Aquitaine
  • Après l’allocution d’un prêtre, la tension et la température montent encore d’un cran dans cette bâtisse du XIIème siècle. Les Gens du Voyage brandissent des cierges qui illuminent le cœur de l’église et apportent une lumière mystique à cette cérémonie. Lentement, les châsses descendent accompagnées par des louanges de: "Vive les Saintes Maries! Vive Sainte Sara!", l’émotion est à son comble et les larmes coulent.  , Le pèlerinage des Gens du Voyage
  • La célèbre châsse d’Ambazac est l’une des sept châsses qui ont composé le trésor de l’Abbaye de Grandmont. Seule survivante de la destruction de l’abbaye, cette œuvre de joaillerie constitue une des fiertés du patrimoine limousin. Retrouvée, volée, prêtée, cette œuvre d’art à l’histoire rocambolesque est enfin de retour sur sa terre natale, à Ambazac, après un séjour de quatre mois à New York. Franceinfo, De retour de New-York, la châsse d'Ambazac en pleine lumière
  • La joaillière dispose d'une option pour modifier aléatoirement les châsses d'un objet contre de l'or. C'est valable pour tous les objets qui PEUVENT avoir des emplacements de gemmes, y compris les légendaires, même s'ils n'en ont actuellement pas. C'est-à-dire les casques, plastrons, jambières, anneaux, talismans, armes, boucliers et catalyseurs. Si vous trouvez une super arme légendaire, mais qu'elle n'a pas 3 châsses, ce n'est pas grave, vous pouvez utiliser cette méthode jusqu'à en avoir 3 du type que vous souhaitez, mais cela peut coûter cher. La seule limite est que les objets uniques ne peuvent pas avoir de châsse. Millenium, Guide Wolcen : Contenu de haut niveau, expéditions, immaculés, colère de Sarisel - Millenium
  • C’est la face majeure de la châsse qui représente l’Adoration des Rois mages proprement dite : ayant quitté leur cheval, ils s’avancent avec leur présent vers l’Enfant-Jésus dans les bras de la Vierge, à la droite de laquelle se tient saint Joseph. La bande horizontale turquoise sur le fond est l’un des éléments qui permet de relier cet objet aux autres châsses de l’Adoration des mages. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Une exceptionnelle châsse à l’effigie des Rois mages aux enchères
  • Auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur saint Carantec et le monachisme celtique, Anne Dumas donnera une mini conférence dimanche 7 avril à 15 h 30, dans le cadre des Rencontres Magnific’Art, sur le thème du reliquaire de Paul Aurélien. La grande châsse reliquaire en bronze doré, réalisée en 1897, contient quatre coffrets en laiton où se trouve le crâne de Paul Aurélien, premier évêque du Léon et un os du bras ainsi que des reliques de saint Joévin et de saint Hervé. Portée en procession lors du pardon annuel, la lourde châsse mesure 1 mètre de longueur sur 0,65 m de largeur et 0,77 m de hauteur. Elle a la forme traditionnelle des châsses du Moyen-Age, affectant la forme d’une église avec nef et bas-côtés. La façade principale est composée de trois arcades séparées par des colonnes à bases et chapiteaux du XIIIe siècle qui porte un fronton encadrant une ouverture en trèfle dans laquelle est exposé le crâne de saint Paul. De plus, comme la ville de Saint Pol a toujours conservé, en breton, son ancienne dénomination de château, Castel Paol, cette idée est rappelée par la tournure féodale de la châsse, les corniches prenant la forme d’une double ceinture de créneaux et de mâchicoulis coupée par des tourelles crénelées. Le Telegramme, Le Télégramme - Saint-Pol-de-Léon - Magnific’Art. La châsse reliquaire de Paul Aurélien dimanche 7 avril
  • Dès la fin de l'Empire romain, la première basilique Saint-Sernin est l'un des sanctuaires majeurs d'Occident. Reconstruite au XIe siècle pour mieux accueillir le raz-de-marée de pèlerins en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle, elle offre un espace immense. Au fil des siècles, pour attirer toujours plus de visiteurs, les chanoines ont accumulé plus de deux cents reliques composées de fragments d'os et d'objets de la Passion. Le trésor le plus précieux de Saint-Sernin est constitué des châsses contenant les restes de six des douze apôtres. Elles sont exposées dans la crypte inférieure. Les reliques de Jacques le Majeur, Jacques le Mineur, Barnabé, Simon, Jude et Philippe auraient été données par Charlemagne après avoir été arrachées aux sarrasins. Mais tout cela reste au conditionnel. L'authenticité des reliques est toujours l'objet d'un vaste débat et n'oublions pas que Saint-Jacques-de-Compostelle revendique elle aussi la dépouille de Jacques le Majeur. Le Point, Basiliques légendaires : Saint-Sernin de Toulouse, l'immense reliquaire - Le Point
  • Trois châsses reliquaires, renfermant notamment le crâne du premier évêque de Rodez (Aveyron), saint Amans, ont été redécouvertes dans une église de la ville. Elles ont été dévoilées au public dimanche 15 novembre. La Croix, Des reliques du Ve siècle redécouvertes à Rodez
  • Tradition ancestrale depuis 1092, la grande procession est chaque année un événement clé pour le patrimoine tournaisien. Statues, châsses et reliques font le tour de la cité des cinq clochers, sur les épaules de nombreux porteurs. , Bilan mitigé pour la grande procession de Tournai
  • Il s'agit d'un bijou particulièrement unique et puissant puisqu'il peut être customisé à volonté. Il n'offre aucune statistique à son obtention mais il dispose de trois châsses de cartes perforées aux nombreux et puissants effets, en particulier combinés les uns aux autres. Ces châsses ne peuvent être que serties de cartes perforées, inutile de tenter d'y insérer des gemmes classiques. Millenium, WoW : Appareil de calcul de poche et Cartes perforées - Millenium
  • A l’abbaye Saint-Martial de Limoges ou dans ses parages se trouvaient dans les temps médiévaux des ateliers d’orfèvrerie, qui produisaient un grand nombre d’objets liturgiques (châsses, coffrets, statues, croix…) et d’émaillerie champlevée sur cuivre, où se développa l’Opus lemovicense ou Œuvre de Limoges, bien étudiée par ailleurs. A côté de facteurs historiques et conjoncturels favorables, l’enracinement durable de l’émail en Limousin s’explique d’abord par la présence simultanée dans l’environnement local de plusieurs éléments naturels : le socle cristallin peut fournir la silice en abondance ; les nombreux gisements métalliques apportent la plupart des oxydes nécessaires à la coloration de l’émail ; l’eau, fortement acide, permet un nettoyage efficace des poudres, indispensable à la pureté des couleurs. Le cuivre, matière du support, semble absent du tableau des richesses naturelles limousines, son importation massive n’a cependant laissé aucune trace et sa provenance reste encore un mystère. Ici c'est Limoges, Arts Du Feu | Ici C'est Limoges
  • Derrière les trois châsses portées pour la première fois non plus par les chanoines eux-mêmes, mais par les membres de la confrérie saint Candide, la procession s’est ensuite ébranlée dans les rues de la cité. Fanfare en tête, les chanoines étaient suivis de nombreux représentants des autorités civiles et militaires et délégués des localités placées sous le patronage de Maurice, en Suisse, en France et en Italie voisines. Avec leurs fusils emmanchés d’une baïonnette et leurs bicornes, les grenadiers, accompagnés d’une escouade de gardes suisses aux longues hallebardes, formaient la garde d’honneur. cath.ch, St-Maurice: Rallumer la flamme de la foi – Portail catholique suisse
  • Ils sont plus de 1500 figurants à faire le tour de la cité en ce dimanche de Trinité. Étendards, joueurs de musique ancienne, reliquaires, statues, châsses, confréries, pages, chanoinesses et autres cavaliers précèdent le Car d'Or transportant les reliques de Sainte-Waudru. Un hommage à la patronne de la ville qui libéra Mons d'une épidémie de peste il y a sept siècles. , Procession du Car d'Or à Mons : la patronne est de sortie - DH Les Sports+
  • Sainte Barbe à Tournai, saint Etienne à Waha, saint Ghislain à Saint-Ghislain, saint Maur à Florennes, saint Symphorien à Mons, saint Théodard à Thuin, saint Thierry à Saint-Thierry (Marne), saint Vincent, saint Landry et d’autres à Soignies, saint Walhère à Onhaye… et aussi, bien sûr, saint Lambert à Liège : les châsses et autres contenants artistiques de ces figures de la chrétienté sont à voir jusqu’au 16 mars 2014 à l’Archéoforum de Liège, qui marque ainsi son dixième anniversaire. , Les saints sont parmi nous - La Libre
  • Vendredi 25, honneur à Marie Jacobé et Marie Salomé, avec messe, procession à la plage et bénédiction à la mer, puis remontée des châsses dans la chapelle haute. , Religion - Croyance | Les Saintes-Maries-de-la-Mer à l’heure du grand pèlerinage
  • Ces reliques étaient exposées dans la « salle du Trésor », ouverte au public, au cœur de la sacristie qui jouxte l'édifice religieux. Cet espace abritait une impressionnante collection de châsses, ostensoirs, camées, pendules et vêtements sacerdotaux. C'est là qu'était visible la couronne d'épines qui aurait été portée par Jésus peu avant sa crucifixion. Offerte à Louis IX (1214-1270) par Baudouin II de Courtenay, elle est constituée d'un « cercle de joncs réunis en faisceaux et retenus par des fils d'or, d'un diamètre de 21 centimètres, sur lequel se trouvaient les épines », lit-on sur le site de la cathédrale. Le 19 avril prochain (Vendredi saint), cette couronne devait être exposée dans la nef de la cathédrale, au pied de l'autel, sous la protection d'un chevalier du Saint-Sépulcre, dans le cadre des fêtes de Pâques. Le Point, Orgue, rosaces, vitraux, cloches, objets de culte... : ce que sont devenus les trésors de Notre-Dame - Le Point
  • Le Tour Saint-Vincent débute à 6 heures depuis la Collégiale. Cette marche de prières autour de la ville date de 1262 et son itinéraire couvre un peu plus de 10 km. Durant plus de cinq heures, les châsses sont portées et escortées par les confrères de Saint Vincent et les pèlerins, de chapelle en chapelle. , Soignies: le premier groupe de la procession Saint-Vincent fête ses 100 ans - DH Les Sports+
  • Cortège des géants et grande procession historique sont au programme de la commune belge. Depuis neuf siècles, en effet, un cortège historique parcourt les rues et les places de Tournai. Une Procession historique instaurée en 1092 pour remercier Notre-Dame d’avoir délivré la ville de la peste. Les châsses de Saint-Eleuthène et de Notre-Dame sortent pour l’occasion. LA VDN, Que faire ce dimanche? 25 idées de sorties dans le Nord, le Pas-de-Calais et la Belgique
  • On parle de bombes atomiques, je doute qu'on utilise d'alumettes pour les expédier à des dizaines de milliers de kilomètres, sinon ce serait plutôt des pétards mouillés ... ça tombe bien Trump se plonge dans la résolution de l'efficacité des châsses d'eau L'Obs, La Corée du Nord mène un mystérieux « test très important » depuis une base de lancement
  • La colère de Hugo porte aussi sur la destruction du vieil autel gothique « splendidement encombré de châsses (*) et de reliquaires » et peste contre son remplacement par ce « lourd sarcophage de marbre à tête d'anges et à nuages », une réalisation de Louis XIV obéissant au vœu de Louis XIII. « Et qui a mis de froides vitres blanches à la place de ces vitraux “hauts en couleur” qui faisait hésité l'œil émerveillé de nos pères entre la rose du grand portail et les ogives de l'abside ? », feint de s'interroger Hugo. En 1756, les chanoines se plaignent de cette église trop sombre et substituent aux vitraux médiévaux du verre blanc... Viollet-le-Duc là encore accomplira le vœu de Victor Hugo en rétablissant des vitraux colorés. « Les modes ont fait plus de mal que les révolutions », juge Hugo qui s'en prend aux « splendides et anarchiques déviations de la renaissance (sic) », ajoutant aux proportions du gothique « leurs misérables colifichets d'un jour, leurs rubans de marbre, leurs pompons de métal : véritables lèpres d'oves, de volutes, d'entournements, de draperies, de guirlandes, de franges, de flammes de pierre, de nuages de bronzes, d'amour replet, de chérubins bouffis, qui commence à dévorer la face de l'art dans l'oratoire de Catherine de Médicis et le fait expirer deux siècles après, tourmenté et grimaçant, dans le boudoir de la Dubarry ». Le Point, Notre-Dame de Paris : pour Victor Hugo, c'était mieux avant ! - Le Point
  • De plus, les gadgets (purificateurs, capes…) ont subi un rééquilibrage intéressant. Au lieu de les retravailler entièrement, Capcom a opté pour une autre approche et leur a offert des châsses pour y insérer des joyaux. La Cape de Camouflage par exemple possède désormais deux châsses de rang 4 tandis que la Cape Temporelle n’aura le droit qu’à des châsses de rang 1. Une nouveauté qui permet une nouvelle fois d’accroître le nombre de possibilités lors de vos builds. Deux petites choses à savoir en revanche sur le sujet, premièrement il faudra faire une quête pour la Forge afin de débloquer ces améliorations. Enfin, les talents liés aux joyaux ne s'activent qu’une fois le gadget utilisé et se désactivent à l'arrêt de celui-ci. Un paramètre important à prendre en compte pour éviter les mauvaises surprises. La chasse est une nouvelle fois gratifiante et de longues sessions de farm s'annoncent pour celles et ceux qui souhaitent aller au fond de l’aventure. , Test de Monster Hunter World : Iceborne - Une extension monstrueuse et indispensable @JVL
  • CAUNES-MINERVOIS L'écrivain caunois, Jean Véra, est un passionné d'histoire locale. Deux ouvrages de sa plume parlent des us et coutumes du village, et du marbre et ses carrières. Le troisième est intitulé "Le sanctuaire de Notre-Dame du Cros". Ce site, situé à mille cinq cents mètres de la localité, est, selon Jean Véra : "Un lieu de pèlerinage fort ancien, très vénéré, dans une oasis de verdure et de fraîcheur". Plusieurs légendes sont liées à ce site bordé de collines de marbre incarnat. Jean Véra, dans son ouvrage, en donne toutes les explications historiques, avec les origines de l'Ermitage, son évolution, ses résidents, ou encore les modifications architecturales de la chapelle. Ses écrits incitent à une visite de ces lieux quasi magiques. Processions et pèlerinages s'y déroulèrent tout au long des siècles, comme ceux des Pénitents, en 1612, qui réunirent Rieux et Peyriac, Trausse et Notre-Dame du Cros, et auxquels assistaient l'abbé de Caunes et les Messieurs du Chapitre, faisant porter les corps des saints caunois, Audalde, Alexandre, Armand, Benoît, Luce et Genès, les châsses et les reliques. Pour Jean Véra, il est impossible de ne point parler du marbre, de son exploitation, et de son usage particulièrement présent à Notre-Dame du Cros, à l'abbaye de Caunes et dans les maisons fortunées de la commune. Ce troisième livre remet aussi les pendules à l'heure, car l'auteur tient à y préciser qu'il en : "profite pour signaler que dans mes ouvrages précédents, faisant foi à des dates mentionnées sur des manuscrits, j'en ai répertorié d'erronées et je m'en excuse". Ce livre est dédié aux Amis de Notre-Dame du Cros , et est un condensé très édifiant du passé de Caunes, des deux précédents. lindependant.fr, Le sanctuaire de Notre-Dame du Cros "conté" par Jean Véra - lindependant.fr
  • Les reliques ont donné naissance à de nombreux pèlerinages liés au culte des saints. On leur doit aussi la création d’œuvres d'art pour les abriter, les châsses et reliquaires, et la construction d'églises. À Paris, la Sainte-Chapelle a été bâtie pour accueillir des reliques de la Passion du Christ. La Vie.fr, “Les reliques, intermédiaires entre les pèlerins et Dieu”
  • Les reliques étant très prisées, elles pouvaient susciter des appétits matériels. Elles ont pu être achetées ou vendues. Le XIIIe siècle, qui connaît un regain de spiritualité, est un temps faste pour ce commerce. A cette époque, il est important de pouvoir «voir» les choses. A Saint-Maurice, cela se manifeste en 1225 par la sortie des reliques du tombeau, qui était sous le chœur de l’église, pour les exposer à la vénération. On fabrique alors toute une série de châsses, qui sont aussi destinées aux processions. Dès le XIVe siècle, l’abbaye se dote d’une chapelle du trésor. Construite par Amédée VIII de Savoie (le pape Félix V), elle atteste du soin que portent les chanoines aux reliques. , Une abbaye comme reliquaire de la foi - La Liberté
  • Autre collection majeure, celle du Metropolitan Museum of Art, le fameux MET. Ici les visiteurs peuvent admirer tabernacles, champlevés, châsses ou encore crosses d’évêque. Des merveilles fabriquées à Limoges entre le 13e et le 16e siècle. Mais l’œuvre qui attire tous les regards, c’est le buste reliquaire de Saint Yrieix. Un buste datant de 1240, en argent et argent doré, cristal de roche, verre et pierres précieuses. Franceinfo, Ces émaux exceptionnels du Limousin qui font la fierté du MET et de la Frick Collection à New York
  • 15 h 30 : Descente des châsses. LaProvence.com, Société | Arles : l'internement des "nomades", histoire à ne jamais oublier | La Provence
  • Voui, pas rassurant, l'a fallu que je me force à ouvrir grand les châsses... Le Rugbynistère, 6 Nations - France/Italie. Six avants, deux trois-quarts et surtout un leader nommé Le Roux - Le Rugbynistère
  • À Bonifacio, a Settimana santa est rythmée par les célébrations liturgiques et les processions souvent spectaculaires. Après l'office des ténèbres et la procession des petites châsses, jeudi soir, à la lumière des flambeaux, hier matin, dès 8 heures, les chants ont à nouveau résonné dans les cinq églises de la cité. Corse Matin, Settimana santa, Bonifacio vibre de ferveur | Corse Matin
  • Trump a des choses beaucoup plus importantes à traiter ... le réglage des arrivées d'eau dans les lave-linges et les châsses d'eau ! L'Obs, « Tu m’as traitée de menteuse à la télé » : échange tendu entre Warren et Sanders après un débat
  • Trois fois par an, le village est le théâtre de pèlerinages colorés et chantants. À chaque fois, les châsses contenant les reliques des saintes Marie Salomé et Marie Jacobé sont descendues dans l’église depuis la chapelle haute et offertes à la vénération de milliers de fidèles. En mémoire de leur arrivée, elles sont ensuite portées en procession jusqu’à la mer. Le pèlerinage le plus connu est celui de gitans venus de toute l’Europe le 24 mai pour vénérer leur patronne, sainte Sara. Le lendemain, ils sont rejoints par de nombreux pèlerins de Provence et du Languedoc. Les reliques sont portées par des membres de la confrérie des Saintes Maries de la Mer, vêtus de bleu, accompagnés par les gardians à cheval. Après la vénération, les châsses sont remontées au moyen de cordages et de poulies dans la chapelle haute. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Le village des Saintes-Maries-de-la-Mer devient « ville sanctuaire de France »
  • Parfaite isolation, sécurité renforcée et moins de bruit, ce sont les trois atouts de ces nouvelles fenêtres. Le double vitrage procure une isolation thermique moyenne (Uw) généralement comprise entre 1,2 et 1,4, mais doit être inférieure à 1,3 pour être éligible au Cite (crédit d'impôt pour la transition énergétique). Inférieure à 1, elle est réservée aux habitations basse consommation. Pour améliorer la sécurité, on opte pour un vitrage feuilleté. A combiner avec un châssis intégrant des galets et des châsses. Enfin, les solutions efficaces contre le bruit, qui consistent à assembler deux vitres d'inégales épaisseurs, peuvent faire perdre plus de 30 décibels. A choisir si on vit à proximité d'un aéroport ou d'une rue très passante. leparisien.fr, Changer ses fenêtres - Le Parisien
  • Saint Prothade est le modèle du bon archevêque : « toutes et quantes fois qu'il prévoyait quelque calamité future sur le peuple, à raison de leur péchés, il commandait les jeûnes et processions, auxquelles il assistait à pieds nus, portant les châsses des glorieux martyrs sur ses tendres épaules ». , Patrimoine numérisé de Besançon - Découverte - Tous les A la loupe - A la loupe - 2016 - Les archevêques de Besançon
  • L'équipement à base de composants du Nergigante est de la meilleure qualité qui soit. Les résistances élémentaires ne sont pas terribles, cependant l'armure est élevée, les châsses sont nombreuses et les talents valent le détour. Ils permettent d'obtenir d'importants bonus de dégâts, et de la régénération d'endurance. Le bonus de set 3 pièces du Nergigante permet aussi de régénérer de la vie en attaquant. Millenium, Monster Hunter World : Nergigante - Millenium
  • C'est pour le moins évident, mais il vaut généralement mieux chercher à utiliser en priorité des Joyaux de niveau 4 qui offrent des talents utiles normalement disponibles sur des Joyaux de niveau 3, même si en pratique les châsses et talents présents sur votre équipement, ainsi que les Joyaux à votre disposition ne permettent pas de réaliser une combinaison optimale. Le talent le plus notable en la matière étant Savoir faire / Handicraft (bonus de tranchant pour les armes de mêlée). Millenium, MHW Iceborne : Liste des Joyaux de niveau 4, lvl 4 decoration, jewels - Millenium
  • Des gestes qui servent à protéger le bâtiment mais aussi de nombreux objets précieux : l'orgue mais aussi toutes les reliques que la basilique abrite, soit 1 926 objets : 13 bustes, 35 châsses en bois, 7 reliquaires lanternes, 32 cadres et pas moins de 540 médaillons… « On a des extincteurs mais pas de système d'extinction, poursuit l'homme d'église. Cela pourrait endommager nos reliques si elle se déclenchait sans raison. Ces reliques n'ont aucunes valeurs financières mais elles sont inestimables. En cas de feu, on perdrait tout. » leparisien.fr, À la basilique de Longpont-sur-Orge, on craint le feu - Le Parisien
  • Toutefois, le De Guerre et le Forgé par les Titans ne devraient pas être de retour. Les développeurs prévoient en revanche de réduire la quantité de butin obtenue afin de lui rendre sa juste valeur. Le destin des châsses n'est pour le moment pas scellé et toujours en discussion. Millenium, WoW Shadowlands : Interview de Sloot avec Ion Hazzikostas - Millenium
  • Autre point important, les gemmes, inspirées directement du système de matérias de Final Fantasy VII, elles sont un élément central du jeu. En effet, vos compétences se présentent sous la forme de gemmes qu’il faut incruster dans son équipement afin de pouvoir bénéficier de ses effets. Mais ça ne s’arrête pas là, chaque compétence peut être liée à une gemme de support pour modifier son effet : augmenter le nombre de projectiles, créer un totem qui lancera le sort pour vous, augmenter la zone d’effet, etc. Sachant que chaque pièce d’équipement possède son nombre de châsses où vous pourrez placer vos gemmes en faisant bien attention à la couleur de la gemme ainsi qu’aux "liens" qui la composent. Un système complexe de prime abord, mais très intéressant et qui rend la chasse au butin encore plus passionnante. Jeuxvideo.com, Test de Path of Exile par jeuxvideo.com
  • Toutes les reliques ne trouvent pas place dans le déambulatoire ou la crypte. Au bout d'un escalier poussiéreux caché dans la muraille au-dessus de la chapelle Saint-Pierre, la chapelle des Confréries tient lieu de grenier à reliques. Dans cette pièce dérobée s'entasse un bric-à-brac de reliquaires ébréchés et de châsses endommagées, retirés de la vue des visiteurs. ladepeche.fr, Toulouse. Saint-Sernin: seul le Vatican possède plus de reliques - ladepeche.fr
  • Le point de départ de cette exposition étonnante est une salle circulaire où des « châsses » posées sur des autels renferment des objets de culte évoquant les principales religions de la planète. L'une d'entre elles est vide. « Pour évoquer les athées », sourit Dionigi Albera. Suit un périple en forme de chemin initiatique. De Jérusalem à Haïfa, en passant par Bethléem, Dionigi Albera et Manoël Pénicaud nous font découvrir les lieux investis par les trois spiritualités sous un prisme nouveau. On y apprend que le tombeau des patriarches d'Hébron jouxte un chêne millénaire où les trois traditions placent un événement fondateur commun : celui de la visitation d'Abraham par trois personnages, présentés comme des anges. Le Point, "Il était trois fois..." : quand les religions se réconcilient - Le Point
  • Les soins ne s’arrêtent toutefois pas là. Pour conserver ces pièces historiques en bon état, le musée de Cambridge Bay les expose dans des châsses dont l’humidité est contrôlée et qui bloquent les rayons ultraviolets. Radio-Canada.ca, Des Inuit retrouvent des objets de leur histoire à Cambridge Bay | Radio-Canada.ca
  • Gallo-romain, « le bon saint Eloi » appartenait à une famille de paysans aisés qui travaillaient eux-mêmes leur domaine, à la différence de tant de grands propriétaires qui les faisaient cultiver par de nombreux esclaves. Il entra comme apprenti orfèvre dans un atelier où l’on frappait la monnaie royale selon les méthodes romaines anciennes. Ses qualités professionnelles allaient de pair avec une scrupuleuse honnêteté. Il a la confiance du roi qui lui demande de résider à Paris, comme orfèvre royal, fonctionnaire de la Trésorerie royale et conseiller à la cour. Nommé « monétaire » (fabricant de la monnaie de l’Etat) à Marseille, il rachètera de nombreux esclaves que l’on vendait sur le port. Rappelé à Paris, il reçoit, entre autres, la commande d’orner les tombes de sainte Geneviève et de saint Denis et réalise des châsses pour saint Germain, saint Séverin, saint Martin et sainte Colombe et de nombreux objets liturgiques pour la nouvelle abbaye de Saint-Denis. En 632, il fonde le monastère de Solignac au sud de Limoges et un an après, dans sa propre maison de l’île de la Cité, le premier monastère féminin de Paris dont il confiera la charge à sainte Aure. Ordonné prêtre, il devient évêque de Noyon et Tournai, un diocèse qui s’étend jusqu’à Courtrai, Gand et la Frise néerlandaise. Il tente, sans grand succès, d’évangéliser la région d’Anvers. Au travers de ses sermons, nous connaissons la situation religieuse de cette époque et les superstitions païennes qu’il rencontre. Il fait sienne la spiritualité de saint Colomban, le moine irlandais, et fonde de nombreux monastères. Nous le trouvons au concile de Chalon-sur-Saône et en Aquitaine, à Uzès et à Marseille. Il meurt en 660, à la veille de partir pour Cahors. Église catholique en France, Saint Eloi - Église catholique en France

Images d'illustration du mot « châsses »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « châsses »

Langue Traduction
Anglais sockets
Italien teche
Source : Google Translate API

Antonymes de « châsses »

Partager