La langue française

Chameaux

Sommaire

  • Définitions du mot chameaux
  • Phonétique de « chameaux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chameaux »
  • Citations contenant le mot « chameaux »
  • Images d'illustration du mot « chameaux »
  • Traductions du mot « chameaux »
  • Synonymes de « chameaux »

Définitions du mot « chameaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAMEAU1, CHAMELLE, subst.

A.− ZOOLOGIE
1. Mammifère ruminant de la famille des camélidés, possédant une ou deux bosses dorsales graisseuses, utilisé comme monture ou comme bête de somme dans les régions arides de l'Arabie ou de l'Asie centrale :
1. ... lionnes, nous avons rugi dans l'Aurès; et nous avons brouté, chamelles, le varech gris des chotts, ... Gide, Les Nourritures terrestres,1897, p. 202.
2. Les chameaux, débâtés pour la nuit, s'escrimaient, à grandes enjambées, à brouter d'épineuses touffes de had. Benoît, L'Atlantide,1919, p. 70.
3. ... et les chameaux fuient droit vers l'horizon, où un geyser d'oiseaux noirs vient de s'élever dans le ciel inaltéré. Camus, L'Exil et le royaume,1957, p. 1590.
SYNT. À dos de chameau, caravane de chameaux, chameau de charge; le chameau blatère*; faire baraquer un chameau (cf. baraquer2); lait de chamelle.
TEXT. Poil de chameau. Tissu fabriqué avec le poil de cet animal et, p. ext., étoffe de laine souple et douce. Étoffe, manteau, pardessus, robe de chambre en poil de chameau. Le baigneur s'arme d'un gant de poil de chameau qu'il vous promène sur tout le corps (About, La Grèce contemporaine,1854, p. 411).Martin dans sa carapace de poil de chameau (M. Butor, Passage de Milan,1954, p. 124).
Sac de chameau. Sacoche, généralement en cuir souple et richement décoré, destinée à recevoir des bagages, qui est fixée à la selle d'un chameau et pend sur ses flancs :
4. Cette tente de pacha somptueux était meublée de fauteuils et de divans, faits avec des sacs de chameaux, les uns coupés de losanges bariolés, les autres plantés de roses naïves. Zola, Au Bonheur des dames,1883, p. 471.
Rem. On rencontre en ce sens sac de selle (cf. D. Gersi, La Dernière grande aventure des Touareg, Paris, R. Laffont, 1972).
Au fig. Ô stylographe à la plume de platine, (...) fier coursier de mes rêves, fidèle chameau de mes exploits littéraires (Queneau, Exercices de style,1947, p. 91).
2. En partic.
a) Nom réservé au chameau d'Asie ou bactrien, à deux bosses, pour le distinguer du chameau d'Arabie, à une bosse, communément appelé dromadaire. Dans le dromadaire, le chameau, le lama, on retrouve les quatre estomacs des ruminans à cornes (Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 3, 1805, p. 397):
5. Et puis le conférencier recommençait : « Ce qui différencie les deux animaux, c'est que le dromadaire n'a qu'une bosse, tandis que, chose étrange et utile à savoir, le chameau en a deux... » Prévert, Histoires,Paris, Gallimard, 1963, p. 154.
b) Vieilli, au sing. ou au plur. Chameau désigne le genre jusqu'à l'apparition de camélidé (cf. Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 2, 1805, p. 39).
Rem. 1. On rencontre les mots composés (rares) oiseau-chameau qui désigne l'autruche et chameau léopard synon. de girafe (cf. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature, 1814, p. 242, 218). 2. Chamelle ne s'emploie qu'en zoologie.
B.− Emplois spéc.
1. Loc. et proverbes, fam. Être sobre comme un chameau (p. allus. au fait que cet animal peut se passer de boire pendant plusieurs jours et exige peu de nourriture) :
6. Ici, un peuple heureux, gai de la gaîté du ciel, avec des bonheurs à bon marché. Sobre comme le chameau, dînant presque de son soleil, ... E. et J. de Goncourt, Journal,1867, p. 331.
[P. allus. à l'Évangile]
a) Essayer de faire passer un chameau par le trou d'une aiguille (Saint Matthieu, XIX, 24 : Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume des Cieux). Entreprendre une chose difficile, sinon impossible à réaliser :
7. Et une autre idée abstraite ou attitude d'esprit pourrait être représentée par quelques-uns des innombrables symboles de l'écriture, exemple : le trou d'aiguille à travers lequel le chameau est incapable de passer. Artaud, Le Théâtre et son double,1939, p. 48.
Rem. Cf. également aiguille ex. 7.
b) Rejeter le moucheron et avaler le chameau (saint Matthieu, XXIII, 24 : Guides aveugles, qui arrêtez au filtre le moucheron et engloutissez le chameau!). Éviter de commettre des fautes légères et s'en permettre de graves (Bonald, Législ. primitive,t. 1, 1802, p. 130).
2. Au fig.
a) Fam. Personne hargneuse. Ah! le chameau, quel chameau! Le chameau n'a pas l'air commode (Bloy, La Femme pauvre,1897, p. 15).Son chameau de bonne (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 268).
Emploi adj., rare. Elle est chameau, ct'e vieille (Aymé, Brûlebois,1926, p. 204).
b) Arg. Terme injurieux désignant une femme de mœurs légères. Tu viens de la retape, chameau! (Zola, L'Assommoir,1877, p. 792).
Rem. On rencontre chez le même aut. l'expr. chameau du boulevard. Puer le musc comme le chameau du boulevard (Zola, L'Assommoir, 1877, p. 601).
Prononc. et Orth. : [ʃamo], [ʃamεl]. Ds Ac. 1694-1835 uniquement au masc.; ds Ac. 1878 et 1932 au masc. et au fém. Étymol. et Hist. A. Subst. masc. 1. a) ca 1100 cameil zool. (Roland, éd. Bédier, 847); 1121-35 chameil (Ph. de Thaon, Bestiaire, éd. Walberg, 1249 ds T.-L.); b) 4equart xives. camel « étoffe en poil de chameau » (J. Froissart, Poésies, II, 346 ds Gdf.); 2. 1828 « terme d'insulte envers une femme » (ds Esn.). II. Subst. fém. ca 1160 chameille < œilles > « femelle du chameau » (B. de Ste Maure, Troie, éd. L. Constans, 26 945), seulement en a. fr.; aux xvieet xviies. : chameau ou chameau femelle (Hug., Nicot); chamelle est repris au xixes. 1829 (V. Hugo, Orient., 1 ds Littré). Du lat. class. camelus, sens 1, empr. au gr. κ α ́ μ η λ ο ς « id. » lui même empr. au sémitique occ. (cf. hébr. gāmāl); v. Chantraine; d'abord chameil, chamoil (v. T.-L. et Gdf. Compl.) puis chamel par changement de suff. (-ēlu > -ĕllu), v. Fouché, p. 232 et 449. Fréq. abs. littér. Chameau : 889. Chamelle : 26. Fréq. rel. littér. Chameau : xixes. : a) 1 240, b) 2 000; xxes. : a) 1 243, b) 901. Chamelle : xixes. : a) 64, b) 63; xxes. : a) 21, b) 8.
DÉR.
Chamelier, subst. masc.Conducteur de caravane, chargé également du soin des chameaux qui la composent. Synon. conducteur de chameau.Caravane marchant au bruit des grelots des dromadaires et aux chants des chameliers (Du Camp, Le Nil,1854, p. 268).Au fig., péj. On rencontre chez Colette, Claudine en ménage, 1902, p. 115 l'expr. chamelier-servant (supra B 2) : la grotesque mère Barman, à qui Gréseuille sert, dit Maugis, de chamelier-servant. [ʃaməlje]. Fouché Prononc. 1959, p. 100 note que l'e muet intérieur se conserve devant le groupe [lj] dans les subst. suiv. : atelier, bachelier, batelier, bourrelier, chamelier, chancelier, chandelier, chapelier, coutelier, hôtelier, râtelier, sommelier, tonnelier, bachelière, chancelière, hôtelière, muselière. Ds Ac. 1762-1932. 1reattest. ca 1430 (Alain Chartier, Œuvres, 350, éd. 1617 ds R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 302); de l'a. fr. chamel (v. chameau), suff. -ier* ou plus prob. adaptation du b. lat. camelarius « id. ». Fréq. abs. littér. : 80.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, pp. 42, 123. − Le Breton Grandmaison. Comment parlent les relieurs. Vie Lang. 1961, pp. 433-437. − Sain. Lang. par. 1920, p. 259.

CHAMEAU2, subst. masc.

MAR. [P. réf. à l'aptitude des chameaux à recevoir de lourdes charges] Ensemble de deux caissons à air utilisé pour soulever un navire qui doit franchir des passages où il n'y a pas assez de fond :
Les vaisseaux de guerre n'atteignaient Amsterdam et n'en sortaient qu'à force d'argent, de temps et d'efforts; il fallait les traîner vides et désarmés sur des chameaux à l'ouverture du Zuiderzee. Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 2, 1823, p. 262.
Prononc. et Orth. : [ʃamo]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1722 (Aubin, Dict. de marine ds Kemna, p. 162). Trad. du néerl. kameel proprement « chameau », appellation donnée p. métaph. à un bâtiment inventé en 1691 par Meeuwes Bakker, servant à soulever les navires de faible tonnage de manière à leur faire franchir les hauts-fonds (Verdam; Valkh., p. 88; v. aussi Encyclop. 1753, s.v. chameau). Bbg. C. (M.). Chameau chez Apollinaire. Fr. Mod. 1952, pp. 55-56. − Kemna 1901, p. 162. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 204.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAMEAU. n. m.
Quadrupède ruminant haut de jambes, ayant une ou deux bosses sur le dos. Chameau mâle. Chameau femelle. Le chameau est originaire de l'Asie centrale et sert de bête de somme. Chameau d'Arabie ou Dromadaire. Voyez DROMADAIRE. En termes de Marine, il désigne une Espèce de grand ponton qu'on emploie surtout en Hollande et qui sert à soulever un bâtiment pour le faire passer sur de petits fonds. On place un chameau de chaque côté du vaisseau qu'on veut soulever.

Phonétique du mot « chameaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chameaux ʃamo

Évolution historique de l’usage du mot « chameaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chameaux »

  • Les gens sobres sont la réincarnation de chameaux, alors que les alcooliques sont la réincarnation d’éponges de mer. De Professeur Choron / Tout s’éclaire !
  • Oui, je vous le répète, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume des Cieux. , Évangile selon saint Matthieu, XIX, 24
  • Les chameaux ne se moquent pas réciproquement de leurs bosses. De Proverbe touareg
  • Les chameaux ne rient pas entre eux de leurs bosses. De Proverbe peul
  • Les agriculteurs Mauritaniens du sud, depuis quelques années font face à plusieurs problèmes concernant leurs champs. Parmi les dégâts dont souffrent les agriculteurs Mauritaniens du sud, nous pouvons citer des dégâts dus aux acridiens, de la sècheresse, mais aussi des dégâts causés par les chameaux venus pour la plupart du temps du nord du pays. senalioune.com, Mauritanie: les chameaux, potentiel cause de conflits inter-ethnique
  • On commence par poser 3 cartes Chameau au centre de la table, avec les jetons triés en ordre croissant à côté. On mélange le reste des cartes et on distribue 5 à chacun, et on en pose 2 à côté en plus des chameaux. Si les joueurs ont des chameaux dans leurs mains, ils les posent devant eux. À votre tour vous avez le choix entre 2 actions : prendre des cartes et en vendre. Si vous décidez d’en prendre vous pourrez prendre une marchandise qui sera remplacé par une carte de la pile, prendre plusieurs marchandises contre autant venant de votre main, et enfin prendre tous les chameaux. Cependant, vous ne pouvez pas avoir plus de 7 cartes en main. Si vous décidez de vendre, vous pourrez en vendre autant que vous voulez, mais de la même marchandise. Sauf pour l’or, l’argent et les rubis où il faut au moins 2 marchandises. Une fois les cartes défaussées, vous prenez alors dans la pile de jetons correspondants, autant que de cartes défaussés, plus un jeton bonus si vous avez vendu 3,4 ou 5 marchandises en même temps. La manche prend fin lorsqu’il ne reste plus que 3 types de jetons disponibles ou si la pile de cartes est épuisée. On procède alors au décompte de ses jetons, celui qui possède le plus de points remporte la manche. Une partie se jouant en 2 manches gagnantes.  Tric Trac, Critique de Jaipur - Actualités - Tric Trac
  • L'Inde lutte actuellement contre des essaims de millions de criquets pèlerins, véritables fléaux pour les cultures. Un groupe de criquets d'un kilomètre carré peut dévorer en une journée autant de nourriture que 35.000 personnes, 20 chameaux ou six éléphants. Les Echos, Des nuées de criquets s'abattent sur l'Inde | Les Echos
  • Avec les incendies qui ravagent ces derniers mois l’Australie, une attention plus particulière a été portée aux politiques écologiques de ce pays-continent. Ces derniers jours, une nouvelle a particulièrement fait parler : pour protéger les réserves d’eau locales, les autorités australiennes auraient décidé d’abattre des milliers de chameaux sauvages. Youmatter, Chameaux en Australie : le problème est plus complexe qu'il n'y paraît | Youmatter
  • Les criquets pèlerins sont un véritable fléau : un groupe d'un kilomètre carré peut dévorer en une journée autant de nourriture que 35 000 personnes, 20 chameaux ou six éléphants. euronews, Des milliards de criquets pélerins envahissent l'État du Rajasthan en Inde | Euronews
  • Le 57e Salon de l'agriculture de Paris ouvre ses portes ce samedi pour 10 jours. Julien Job, éleveur à Feignies (Nord), présente pour la 3e année son troupeau plutôt insolite, puisqu'il s'agit de chameaux et dromadaires, sous le feu des projecteurs de nombreux médias, même étrangers. France Bleu, Salon de l'agriculture : des dromadaires et chameaux Ch'tis au milieu des animaux de la ferme
  • L’Australie a annoncé que 10 000 chameaux allaient être abattus entre les 8 et 12 janvier. Et pour cause, ceux-ci affluent vers les points d’eau, alors que le pays est en proie à la sécheresse et à de violents incendies. Pour Julien Job, de la Camélerie à Feignies, il s’agit d’une mesure inutile. Et explique comment, selon lui, la situation pourrait se réguler. La Voix du Nord, La situation des chameaux en Australie vue depuis la Camelerie de Feignies

Images d'illustration du mot « chameaux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chameaux »

Langue Traduction
Anglais camels
Espagnol camellos
Italien cammelli
Allemand kamele
Portugais camelos
Source : Google Translate API

Synonymes de « chameaux »

Source : synonymes de chameaux sur lebonsynonyme.fr
Partager