La langue française

Cayeux

Définitions du mot « cayeux »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAÏEU, CAYEU, subst. masc.

BOT. Petit bourgeon souterrain poussant à l'aisselle des écailles de l'oignon des plantes bulbeuses (glaïeul, tulipe, ail, etc.) et constituant le bulbe de remplacement. Les boutiques de semences, graines et cayeux (A. Arnoux, Paris-sur-Seine,1939, p. 16).La formation des cayeux à la base des pédoncules de certains fleurons (Gide, Journal,1940, p. 24).
Rem. Ac. 1835-1932 note ,,Il se dit aussi de la fleur qui naît d'un caïeu. Cette tulipe n'est qu'un caïeu de l'année.``
Orth. Ac. 1762-1932 : caïeu. Ac. 1694-1740 : cayeu. Étymol. et Hist. 1625-51 norm. cayeux plur. (David Ferrand, Muse Normande, III, 291, 2 ds A. Héron, Gloss. de la Muse Normande, Rouen, 1891-95, rééd. Slatkine Reprints, Genève, 1969); 1651 (N. de Bonnefons, Le Jardinier françois, Paris, p. 226 : la plante grossissant toûjours par les Cayeux qu'elle jette en abondance). Terme norm.; même mot que l'a. fr. caiel « petit chien » (cf. Gdf., s.v. chael) empl. p. métaph. (FEW t. 1, 1, p. 497b; EWFS2) forme normanno-pic. de l'a. fr. chäel (Wace, Rou, II, 4186 ds T.-L.) qui désignait également les petits de toutes sortes d'animaux (cf., p. ex., Psautier Cambridge, XVI, 12, Michel ds Gdf. : Li chael del luin), du lat. catellus « petit chien ». Fréq. abs. littér. Caïeu : 4. Cayeu : 3. Bbg. Sain. Sources t. 1 1925, p. 139, 316; t. 3 1930, p. 28 [Cr. Gamillscheg (E.). Z. fr. Spr. Lit. 1930/31, t. 54, p. 208].

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CAYEUX, s. m. (Jardinage.) ce sont de petits oignons qui naissent autour des gros ; ils se fortifient quand ils restent trois ans de suite en terre, & ils portent dans l’année qu’on les replante : lorsque l’on tire les oignons tous les ans, les cayeux ne sont point assez forts, & ils se mettent dans une planche en pépiniere, dont on leve de tems en tems des oignons qui sont en état de fleurir. Les cayeux dans les anemones changent de nom ; ils s’appellent pattes : dans les renoncules, ce sont des griffes. Les cayeux conservent seuls les plus belles especes de fleurs, sans dégénérer. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « cayeux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cayeux kajø

Évolution historique de l’usage du mot « cayeux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « cayeux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cayeux »

Langue Traduction
Anglais basal suckers
Source : Google Translate API

Cayeux

Retour au sommaire ➦

Partager