La langue française

Caverneuse

Sommaire

  • Définitions du mot caverneuse
  • Phonétique de « caverneuse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « caverneuse »
  • Citations contenant le mot « caverneuse »
  • Traductions du mot « caverneuse »
  • Synonymes de « caverneuse »
  • Antonymes de « caverneuse »

Définitions du mot caverneuse

Trésor de la Langue Française informatisé

CAVERNEUX, EUSE, adj.

A.− GÉOGRAPHIE
1. Qui comporte des cavernes. Roches nues et caverneuses (Ponson du Terrail, Rocambole,t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 451):
1. Il faut ensuite supposer qu'il y a dans les flancs de ces montagnes caverneuses des soupiraux très nombreux, pour que ces vents soufflent dans toute l'étendue d'une côte; ... Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 219.
2. Qui par son origine, ses propriétés a rapport avec les cavernes. Sources caverneuses des torrens (Dusaulx, Voyage à Barège,t. 1, 1796, p. 10).Humidité caverneuse (Lamartine, Voyage en Orient,t. 2, 1835, p. 32).
B.− P. anal.
1. Qui évoque une caverne.
a) [Par sa forme (profondeur, trous, etc.).] Cellier caverneux (Claudel, Connaissance de l'Est,1907, p. 103).Troncs caverneux (...) des sapins (Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 248).
b) [Par sa profonde résonance physique] Bruit caverneux (G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Notaire du Havre, 1933, p. 50; Châteaubriant, M. des Lourdines, 1911, p. 15).Mugissement fort et caverneux (Flaubert, La Tentation de St Antoine,1849, p. 78).
Expr. Voix caverneuse. Voix sourde et rude. Sa voix [du conseiller] avait baissé de deux tons, elle était devenue caverneuse (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 378).
c) [Par sa résonance spirituelle] La moindre pensée s'amplifie [chez Suarez] de tous les échos qu'elle éveille en sa grande âme caverneuse (Gide, Feuillets,1889-1939, p. 350).
2. MÉDECINE
a) [En parlant des poumons] Qui renferme des cavernes. Poumons caverneux (A. Arnoux, Suite variée,1925, p. 110).
Qui provient d'une caverne. Râle caverneux (E. Nocard, É. Leclainche, Les Maladies microbiennes des animaux, 1896, p. 247). Respiration, toux caverneuse :
2. Nous savons aujourd'hui combien les « cavernes fraîches » sont facilement muettes; les cavernes qui s'accompagnent de gargouillement, de souffle caverneux, de pectoriloquie qui se traduisent par du bruit de pot fêlé à la percussion, sont de vieilles cavernes remontant souvent à plusieurs années. Ce que la France a apporté à la méd. dep. le début du XXes.,1946, p. 100.
b) Tissu caverneux ou corps caverneux. Tissu formé par un réseau de veines multiples et susceptibles de turgescence lors d'un afflux de sang. Corps caverneux du clitoris, de la verge. Synon. tissu érectile.(cf. Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 4, 1805, p. 332).
P. ext. Dont la structure rappelle celle du tissu caverneux. Angiome caverneux (Roussy [F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., fasc. 5, 1920-24, p. 111]).
Prononc. et Orth. : [kavε ʀnø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xiiie-début xives. « qui présente des trous, des cavernes » (Aimé, Chron. de Rob Viscart, I, 19 ds Gdf. Compl. : Voie cavernouse); xves. caverneuse (Grant Herbier, fo30 vods Gdf. Compl.); spéc. 1546 anat. cauerneulx (Rabelais, Tiers-livre, chap. XVIII, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 2, pp. 93-94); 2. 1835 voix caverneuse « qui semble sortir d'une caverne » (Ac.). Empr. au lat. cavernosus « percé de trous ». Fréq. abs. littér. : 208. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 647, b) 134; xxes. : a) 190, b) 144.
DÉR. 1.
Caverneusement, adv.D'une voix caverneuse. Et le vieux macaroniste (...) barytonna caverneusement (J. Richepin, Césarine,1888, p. 225). 1reattest. 1888 id.; du fém. de caverneux, suff. -ment2*.
2.
Cavernosité, subst. fém.État de ce qui est caverneux. P. métaph. La cavernosité de son cœur (Chateaubriand, Essai sur les Révolutions,t. 2, 1797, p. 214).Les cavernosités des nues (A. Pommier, De l'Athéisme et du déisme,1857, p. 134).Rem. Attesté ds les dict. gén. à partir de Ac. Compl. 1842. Dernière transcr. ds Littré : ka-vèr-nô-zi-té. 1reattest. 1546 anat. (Ch. Estienne, Disc. des parties du corps, 14, 37 ds Quem.) attest. isolée; 1562 sens gén. (Du Pinet, Pline, II, 79 ds Gdf. Compl.); de caverneux, lat. cavernosus, suff. -ité*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Gohin 1903, p. 248, 311. − Quem. 2es. t. 4 1972, p. 47 (s.v. cavernosité).Sigurs 1963/64, p. 269 (s.v. cavernosité), 427.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

caverneuse \ka.vɛʁ.nøz\

  1. Féminin singulier de caverneux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAVERNEUX, EUSE. adj.
Où il y a des cavernes. Pays caverneux. Montagnes caverneuses. Fig., Voix caverneuse, Voix sourde, profonde. En termes d'Anatomie, il signifie Qui a de petites cavités ou cellules, comme une éponge. Tissu caverneux. Les sinus caverneux de la dure-mère. En termes de Médecine, Râle caverneux, Râle caractéristique qui se fait entendre dans un poumon creusé par la tuberculose.

Phonétique du mot « caverneuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caverneuse kavɛrnøz

Évolution historique de l’usage du mot « caverneuse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caverneuse »

  • La chirurgie de l'hypophyse est délicate car de chaque côté se trouve la loge caverneuse où passent notamment l'artère carotide interne, les nerfs de la sensibilité de la face et les nerfs de la mobilité de l'œil. Medisite, Adénome de l'hypophyse : une tumeur bénigne mais un traitement complexe
  • Son : mixage anglais 2.0 monophonique, dialogues clairs, léger bruit de fond, pas de distorsion, bonne dynamique, spectre limité dans les aigus ; VF 2.0 monophonique ancienne, caverneuse, artificielle , Tokyo Joe : un thriller embrouillé dans la capitale nippone au sortir de la guerre (en Blu-ray et DVD) - ON mag
  • Les visiteurs doivent porter des masques, tandis que la capacité a été réduite de moitié et que des postes de désinfection des mains ont été disséminés à des points stratégiques autour de la structure caverneuse. News 24, Avec des masques et des thermomètres, le Guggenheim de Bilbao accueille à nouveau les visiteurs - News 24
  • Première surprise : sa voix rocailleuse et caverneuse a gagné en mordant mais aussi en souplesse et délicatesse. Le disque débute ainsi en douceur avec I Contain Multitudes où le songwriter se livre avec une pointe d'humour à l'exercice de l'autoportrait : "Je suis un homme de contradictions, je suis un homme aux multiples humeurs/Je suis comme Anne Franck, je suis comme Indiana Jones et ces mauvais garçons britanniques, les Rolling Stones", chante Dylan, toujours aussi énigmatique. lejdd.fr, Bob Dylan réussit son retour avec "Rough and Rowdy Ways", un nouvel album lumineux
  • Jean-Marie s’extasie devant les petites choses de la vie, comme les canards qui font la sieste à côté de lui et les ragondins qui serpentent dans la Vilaine. Quand il ne chante pas de sa voix caverneuse, il parle, encore et toujours, de ses aventures et de sa philosophie, très portée sur l’écologie et la sobriété.  , Jean-Marie, en escale à Rennes avec son bateau : "Je suis un SDF avec domicile flottant" | Actu Rennes

Traductions du mot « caverneuse »

Langue Traduction
Anglais cavernous
Espagnol cavernosa
Italien cavernosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « caverneuse »

Source : synonymes de caverneuse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « caverneuse »

Partager