La langue française

Cauteleuse

Définitions du mot « cauteleuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAUTELEUX, EUSE, adj.

A.− [En parlant de pers., ou de l'attitude d'une pers.] Qui manifeste une prudence mêlée de ruse. Il inventait correctement les paroles d'une hypocrisie cauteleuse et prudente (Stendhal, Le Rouge et le Noir,1830, p. 45).Un cauteleux regard (Ponson du Terrail, Rocambole, t. 3, Le Club des valets de cœur, 1859, p. 369):
1. Il n'est pas franc, c'est un monsieur cauteleux, toujours entre le zist et le zest. Il veut toujours ménager la chèvre et le chou. Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 265.
Emploi subst. Le cauteleux exclut l'énergique, mais il est plus sûr (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 3, 1848, p. 42).
B.− P. ext. [En partic. en parlant d'œuvres d'art] Qui n'est pas franc, qui cache son jeu. Cet art [l'architecture] cauteleux et bâtard, qui craint l'intervention de la raison et de l'examen, comme les chauves-souris craignent le soleil (Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,t. 2, 1872, p. 116).
2. M. Bastien-Lepage, (...), ne ferait pas mal de regarder l'œuvre de M. Fantin-Latour. Il comprendrait peut-être, lui et les jeunes autres officiels modernistes, la différence qui existe entre des tableaux cauteleux et truqués et des œuvres droites et saines. Huysmans, L'art mod.,1883, p. 75.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adv. cauteleusement. D'une manière cauteleuse. Il [le chat] vient, obliquement et cauteleusement, Tourner, la queue en l'air, autour de votre chaise, Et frôler vos mollets avec un ronron d'aise (A. Pommier, Colifichets, 1860, p. 92).
Prononc. et Orth. : [kotlø], fém. [-ø:z]. Durée mi-longue sur l'initiale ds Passy 1914; indication d'une durée également ds Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Nod. 1844, Fél. 1851 et Littré. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin xiiies. cautileus (G. de Nangis, Vie de St Louis, XX, 401 ds Gdf.); xives. cauteleux (Froissart, Chron., IX, 285 ds Gdf. Compl.). Dér. de cautèle*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér. : 62. Bbg. Lew. 1960, p. 247.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

cauteleuse \kɔt.løz\

  1. Féminin singulier de cauteleux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAUTELEUX, EUSE. adj.
Qui agit d'une façon détournée et sournoise. Sa franchise contraste avec la manière cauteleuse de son adversaire.

Phonétique du mot « cauteleuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cauteleuse kɔtløz

Évolution historique de l’usage du mot « cauteleuse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cauteleuse »

  • Le président, dont le parcours a été parsemé d’une kyrielle de scandales financiers, a besoin d’assurer ses arrières et, à cette fin, ne peut rien laisser au hasard. Ses relations avec ses camarades fondateurs du parti qui s’était donné pour credo de  » faire la politique autrement  » ont été suffisamment cauteleuses pour lui garantir une succession tranquille. C’est à lui- même d’y veiller pour être sûr d’avoir «une vie après le pouvoir». , Pourquoi IBK a placé Moussa Timbiné au perchoir - Bamada.net

Traductions du mot « cauteleuse »

Langue Traduction
Anglais hypocritical
Source : Google Translate API

Synonymes de « cauteleuse »

Source : synonymes de cauteleuse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cauteleuse »

Cauteleuse

Retour au sommaire ➦

Partager