La langue française

Casanière

Définitions du mot « casanière »

Trésor de la Langue Française informatisé

CASANIER, IÈRE, adj.

Souvent péj.
A.− [En parlant d'une pers.] Qui préfère habituellement rester chez elle, est attaché à un mode de vie sédentaire. Un bourgeois casanier. Casanier et un peu tâtillon, il se plaisait au logis (Theuriet, La Maison des deux barbeaux,1879, p. 8).L'on est d'autant plus apte à narrer des voyages, que l'on est plus sédentaire et plus casanier (Karr, Sous les tilleuls,1832, p. 187):
Un flâneur à qui l'on ordonnait de garder la chambre le plus possible, un errant des rues de Paris que l'on condamnait à devenir sédentaire et casanier, ne pouvait pas, d'abord, être de bien joyeuse humeur. Coppée, La Bonne souffrance,1898, p. 59.
Emploi subst. C'est un casanier, un vrai casanier (Ac. 1798-1878); c'est une casanière (Ac. 1932).
B.− [En parlant du genre de vie] Qui est propre aux gens casaniers. Synon. pantouflard (fam.), sédentaire.Existence, habitude, humeur, vie casanière. L'esprit casanier des Français (R. Rolland, Jean-Christophe, La Foire sur la place, 1908, p. 694).
Rem. On rencontre ds la docum. casanerie, subst. fém. État d'une personne casanière. Je vous dirai seulement ce qui m'a jeté dans la paresse et dans la casanerie (G. Sand, Les Beaux Messieurs de Bois-Doré, t. 1, 1858, p. 73).
Prononc. et Orth. : [kazanje], fém. [-njε:ʀ]. Ds Ac. 1694, s.v. case et au masc. seulement. Ds Ac. 1718-1932 au masc. et au fém., en tant que vedette indépendante de case. Étymol. et Hist. 1. 1315 subst. casenier « prêteur d'argent italien établi en France » (Ord., I, 582 ds Gdf.) − 1587 (Fr. Perrin, Quatrains, fo36 ds Gdf. Compl.); 2. 1558 casanier « qui aime à rester au logis » (Du Bellay, Regrets, XXIX, 1). 1 empr. à l'ital. casaniere « prêteur d'argent » attesté en 1447-64 (ds Batt.) et lui-même dér. de casana terme d'Italie du nord (Lucques) « boutique d'un prêteur d'argent » attesté au xiiies. (DEI) issu, peut-être par croisement avec casa « maison » (Devoto), du vénitien casnà « monceau de deniers », lui-même empr. au turc ḫazna « trésor », de l'ar. khazīna « id. » (DEI; Devoto; Lok., no855). Le sens 2 s'explique prob. par le fait que les prêteurs italiens installés en France semblaient tenus à résider en un lieu précis, évolution favorisée par l'infl. de case* « maison », fréquent au xvies. (v. Gdf., s.v. casenier; cf. gentilhommes casanniers « gentilhommes du pays » chez Monluc ds Hug. et casaner « rester à la maison » chez Baïf, ibid.). L'esp. casañero, proposé comme étymon. par FEW t. 2, pp. 452-453 et Bl.-W.5, est prob., selon Cor., s.v. casa, empr. au français. Fréq. abs. littér. : 67. Bbg. Kohlm. 1901, p. 16. − Sar. 1920, p. 25. − Wind 1928, p. 4, 68, 141.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

casanière \ka.za.njɛʁ\

  1. Féminin singulier de casanier.

Nom commun

casanière \ka.za.njɛʁ\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de casanier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CASANIER, IÈRE. adj.
Qui aime à demeurer chez lui. C'est l'homme du monde le plus casanier. Par extension, Mener une vie casanière. Être d'humeur casanière. Avoir des goûts casaniers. Il s'emploie aussi comme nom. C'est un casanier, une casanière.

Phonétique du mot « casanière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
casanière kasanjɛr

Évolution historique de l’usage du mot « casanière »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « casanière »

  • Elle a déclaré: "Ça fait longtemps que je m'entraîne pour cette situation. Je suis très casanière, j'aime être chez moi. Je faisais probablement plus de crochet avant cette quarantaine, pour être honnête. Je suis une pro pour ce qui est de rester chez moi, mais je n'ai jamais imaginé que j'aurais l'opportunité de le prouver." , Amanda Seyfried: sa fille ne la laisse pas chanter | LFM la radio
  • Dorette Benucci est née Schwertner le 7 juin 1930 à Strasbourg. Elle a connu toutes les souffrances de la guerre comme le départ de la famille en Dordogne. Elle se marie avec Guido en 1977 et aura deux enfants : Bruno et Caroline puis un petit-fils et deux arrière-petits-enfants. Elle vient habiter avec sa famille à Besançon vers les années 1950 et travaille dans l’horlogerie chez Dodane et Frésard Panneton. À la retraite, lectrice assidue de l’Est Républicain et très casanière, Dorette devient une grande cuisinière pour sa famille. Bonne vivante, d’une grande culture générale, cinéphile, elle connaissait tous les acteurs. Elle est toujours restée dans sa maison accompagnée par l’amour des siens. La cérémonie d’adieu a eu lieu ce vendredi 19 juin au crématorium Saint-Claude. , Nécrologies | Dorette Benucci n’est plus
  • Cinémas, théâtres, zoos, remontées mécaniques, campings, piscines: annoncée fin mai par le Conseil fédéral, la phase finale du déconfinement a bien eu lieu ce week-end… Par un temps de chien. Pluie et vent ont visiblement encouragé la fibre casanière de pas mal de Neuchâtelois. , Libérés, détrempés: seuls les mordus de plein air ont...
  • Josiane Avec mon mari, nous faisons deux destinations par an. En 2019, c’était Djerba, puis Venise à Noël. J’ai visité le plus possible, dans la mesure de mes possibilités. J’ai le rythme d’une retraitée de 70 ans, plutôt casanière. J’ai… SudOuest.fr, Landes : « Cinq mois de fatigue extrême », une Tyrossaise infectée par le Covid-19 raconte son calvaire
  • En tant que cavalier, nous sommes privilégiés, notamment quand nous avons des chevaux à proximité ou à la maison. J’ai pu continuer à monter quotidiennement, contrairement à certains sportifs qui ont complètement arrêté de s’entraîner. J’ai travaillé mon unique cheval tous les jours. Cela a été l’occasion de me plonger pleinement dans mes révisions et de bien me concentrer car j’étais relativement peu occupée. Étant de nature très casanière, je n’ai pas l’habitude de sortir beaucoup. Le matin je montais à cheval, l’après-midi je révisais puis je faisais du sport en fin d’après-midi. J’ai aussi pu monter tous les matins un petit cheval de course à l’entraînement, pendant environ un mois et demi, ce qui était assez sympa car c’était une nouveauté pour moi. Globalement, j’ai bien vécu le confinement, je faisais partie des chanceux. Eurosport, La jeune Anouk Canteloup raconte son studieux confinement - Equitation - Eurosport
  • De nature un peu casanière, pas par choix, mais par défaut (je n’ai pas choisi de n’avoir aucune vie sociale ^^), je me suis retrouvé dans une situation plutôt confortable. Chez soi toute la journée avec tout ce qui fait ton cocon, ton entourage le plus proche et ton environnement qui te ressemble sont plutôt bénéfiques pour une personne comme moi. , 100 jours de confinement : hygiène mentale ? -

Images d'illustration du mot « casanière »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « casanière »

Langue Traduction
Anglais homebody
Espagnol casera
Italien casalinga
Source : Google Translate API

Antonymes de « casanière »

Casanière

Retour au sommaire ➦

Partager