La langue française

Capitulé

Définitions du mot « capitulé »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAPITULÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de capituler*.
II.− Adj., HIST. Qui a capitulé.
A.− [Appliqué aux soldats suisses au service des rois de France] Régiments capitulés (Littré). Troupes suisses capitulées (Sainte-Beuve, Portraits contemp.,t. 4, 1846-69, p. 58).Cf. capitulation A 2 et capituler A.
B.− [En parlant d'un militaire impliqué dans une capitulation] Officiers capitulés (Littré). Non moins logique fut notre Billot en dressant au maréchal capitulé une statue qui manque à Denfert (Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 73).
Rem. Attesté en outre ds Guérin 1892, Lar. 19e, Lar. encyclop.
Prononc. : [kapityle]. Fréq. abs. littér. : 61.

Wiktionnaire

Adjectif

capitulé \ka.pi.ty.le\ masculin

  1. (Botanique) En capitule.
    • Fleurs capitulées.
  2. (Histoire) (Militaire) Soumis à la convention qui réglait les droits et devoirs des Suisses au service de la France.
    • Il faut ajouter à ce chiffre les troupes capitulées servant à l’étranger, dont le nombre s’élève à environ 18,000 hommes, et qui doivent toutes rentrer dans leur patrie en cas de guerre. — (Anonyme, La Neutralité de la Suisse, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)

Forme de verbe

capitulé \ka.pi.ty.le\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe capituler.

Forme de verbe

capitulé \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du prétérit de l’indicatif du verbe capitular.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAPITULER. v. intr.
Faire une capitulation. La ville capitula après six mois d'une vigoureuse résistance. On ne put les forcer dans le poste où ils s'étaient retranchés et ils obtinrent de capituler honorablement. Prov. et fig., Ville qui capitule est à demi rendue, Quand on écoute des propositions, on est près de les accepter. Il signifie, par extension, Se rendre aux conditions imposées par l'ennemi. Fig., Il commence à se défier de son droit, il demande à capituler. Fig., Capituler avec sa conscience, Prendre une résolution peu délicate, en s'efforçant de se persuader qu'on est dans un cas d'exception ou que des circonstances impérieuses ne permettent pas d'agir autrement.

Littré (1872-1877)

CAPITULÉ (ka-pi-tu-lé, lée) adj.
  • Terme de botanique. Fleurs capitulées, fleurs assemblées en capitule.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « capitulé »

Capitule, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Botanique) → voir capitule
(Histoire) (Militaire) → voir capitulation
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « capitulé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
capitulé kapityle

Évolution historique de l’usage du mot « capitulé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « capitulé »

  • Celles et ceux qui ont fait «Charlie» n'ont pas capitulé. Ils n'ont jamais cessé d'être jeunes, c'est-à-dire de privilégier l'insolence, la fantaisie, l'imagination, de répéter, avec André Breton que «nous n'avons d'autre force que celle de nos désirs». De Christian Laborde / Le Figaro du 9 janvier 2015
  • Les faits: Un article largement diffusé sur les réseaux sociaux le 16 juin affirmait que la France avait capitulé "la ville de Dijon aux immigrants algériens armés". Blasting News, Ce n'est pas vrai: De Soros payant des manifestants à la prière musulmane des pilotes de NASCAR
  • L’an dernier, Paris a adopté une loi imposant ces géants à hauteur de 3 % de leurs revenus réalisés en France. En vertu du chapitre 301 de la Loi américaine de 1974 sur le commerce, le président Donald Trump fut donc autorisé, en guise de représailles, à imposer sur le vin, les fromages et d’autres produits français des tarifs douaniers pouvant atteindre 100 %. Paris a capitulé dès janvier et suspendu sa loi pour s’en remettre à la taxation dont conviendrait l’OCDE. Les 36 pays membres (dont les É.-U.) doivent arriver à un accord d’ici octobre. Le Journal de Montréal, Ce que cachait le silence de Trudeau | JDM

Traductions du mot « capitulé »

Langue Traduction
Anglais capitulated
Espagnol capitulado
Italien capitolato
Allemand kapituliert
Portugais capitulado
Source : Google Translate API

Synonymes de « capitulé »

Source : synonymes de capitulé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « capitulé »

Capitulé

Retour au sommaire ➦

Partager