La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « campos »

Campos

Définitions de « campos »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAMPO1, CAMPOS, subst. masc.

Fam., vieilli. [Seulement compl. d'obj. sans article dans des loc. verbales] Congé, repos qu'on donne à un écolier. Donner campos. Des écoliers qui ont campos, qui demandent campos (Ac. 1798-1878). Les écoliers ont campos aujourd'hui (Ac.1932).
P. ext. Campos ou campo. (Jours, heures de) repos que l'on donne ou que l'on prend au cours d'occupations quelconques. Donner campo(s) à des commis; la bonne a campo; c'est campo :
1. Charmé de cette vie champêtre, M. Bizieu du Lézard a une moitié d'idée : c'est de réclamer aussi campo le lundi en faveur des députés. Balzac, Œuvres diverses,t. 2, 1850, p. 338.
2. Écoutez-moi bien, Monsieur Obregon. Nous travaillerons après le dîner et nous dicterons ensemble la note à l'avocat. Pour l'instant, n'en parlons plus, c'est campo. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,La Passion de Joseph Pasquier, 1945, p. 36.
Prononc. et Orth. : [kɑ ̃po]. Aucun dict. ne prononce l's final. C'est aussi la recommandation de l'Ac. : ,,on ne fait point sentir l's``. L'ensemble des dict. préconise la graph. campos (forme de l'Ac. éd. 1718-1932). Land. 1834 et Lar. 20esoulignent : ,,campos et non campo``; Rob. Suppl. 1970 constate cependant : ,,on écrit aussi campo conformément à la prononciation``. Cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. et Quillet 1965 qui notent en vedette : ,,campos et par erreur campo``. Lar. 19efait la rem. suiv. : ,,L'orthographe fautive est expliquée [...] par la prononciation générale, qui n'est pas moins fautive; on devrait prononcer camposs et non campo [...] campos est une forme purement latine, qui devrait se lire comme le latin.`` La docum. montre que la graph. class. campos s'est maintenue dans et pour le mil. scol., et que campo l'emporte en dehors de ce milieu. Étymol. et Hist. xves. campos « congé donné aux étudiants » (Le grant garde derriere, III, 5 ds IGLF Litt. : magister campos, Donnez congé à vos estudians De leur pourveoir, car ils sont mendians?); 1532 (Rabelais, Pantagruel, éd. V.L. Saulnier, p. 28); 1690 « jour de congé en général » (Fur.). Empr. à l'arg. lat. des écoliers campos (dare, habere), proprement « (accorder, avoir) les champs », c'est-à-dire « (donner, avoir) la permission d'aller jouer aux champs » (cf. M. Cordier, De corrupti emendatione [jargon lat. des écoliers du collège de Navarre, accompagné de la trad. fr. et de l'équivalent en lat. class.], 1530, p. 159, cité par Sain. Lang. par., pp. 435-436). Fréq. abs. littér. Campos : 75. Bbg. Sain. Lang. par. 1920, p. 436.

Wiktionnaire

Nom commun - français

campos \kɑ̃.po\ masculin invariable

  1. (Désuet) Congé accordé autrefois aux écoliers.
    • Les écoliers ont campos aujourd’hui.
    • L'autre, en qualité d'écolier, prenait campos. — (J.-B.-A. Clédon, Poésies diverses, tome Ier, Fables, livre Ier, V: Les deux enfans ; Delaunay libraire, Paris, 1811, page 7)
  2. (Par extension) (Familier) Repos, relâche qu’on accorde ou qu’on s’accorde.
    • Il s’est donné campos pour toute la journée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAMPOS. (On ne prononce pas l'S.) n. m.
Repos, relâche qu'on accorde ou qu'on s'accorde. Les écoliers ont campos aujourd'hui. Il s'est donné campos pour toute la journée. Il est familier.

Littré (1872-1877)

CAMPOS (kan-pô) s. m.
  • 1Congé donné aux écoliers. Aujourd'hui les écoliers ont campos. Le maître a donné campos à sa classe.
  • 2En général, repos, délassement. Prenez campos pour aujourd'hui.

    Terme familier.

HISTORIQUE

XVIe s. Et demande au petit Roger, Si ceux que l'on fit desloger Hors des villes, croyoient campos, Marot, II, 139. Avoir campos, pour estre libre, H. Estienne, Nouveau lang. fr. p. 616.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « campos »

Accusatif pluriel de campus, champ : c'est-à-dire vous avez les champs, la liberté d'aller vous promener.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin dare campos (« donner les champs ») dans le sens où les écoliers pouvaient quitter l'école pour les champs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « campos »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
campos kɑ̃po

Évolution historique de l’usage du mot « campos »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « campos »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « campos »

Langue Traduction
Anglais holiday
Italien campos
Allemand campos
Source : Google Translate API

Synonymes de « campos »

Source : synonymes de campos sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « campos »

Campos

Retour au sommaire ➦

Partager