La langue française

Cailloux

Sommaire

Définitions du mot cailloux

Trésor de la Langue Française informatisé

CAILLOU, subst. masc.

A.− Morceau de pierre de petite ou moyenne dimension, dure, de couleurs variées. Je me soucie de la pierre philosophale comme d'un caillou (Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 305):
1. − Hum! fit Agostin, quelquefois les voyageurs mettent des cailloux dans leurs bagages pour se créer de la considération auprès des hôteliers; cela s'est vu. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 71.
2. Le galet n'est pas une chose facile à bien définir. Si l'on se contente d'une simple description l'on peut dire d'abord que c'est une forme ou un état de la pierre entre le rocher et le caillou. Ponge, Le Parti pris des choses,1942, p. 74.
SYNT. Caillou gélivé. Caillou éclaté par le gel. Caillou roulé. Caillou de forme arrondie, usé par l'action des eaux. Caillou impressionné, poli, strié, à facettes.
P. ext.
a) CÉRAM. Dans les arts céramiques on donne au feldspath le nom de caillou (Ch.-A. Wurtz, Dict. de chim. pure et appliquée,t. 2, 2evol., 1876, p. 1158).CHIM. Liqueur des cailloux. Solution de silicate de potassium employée comme vernis.
b) JOAILL. Cristal de roche roulé. Caillou d'Égypte, de Rennes, du Rhin :
3. Il se fait confier une rivière en diamants... il la rend. Mais... les cailloux du Brésil sont devenus des cailloux du Rhin. Hogier-Grison, Les Hommes de proie,Le Monde où l'on vole, 1887, p. 264.
c) MAR. Écueil rocheux en général mal signalé :
4. Avec un petit caillou situé à 200 mètres dans le nord-est, connu sous le nom de Hazelwood, dont la tête se montre soit dans le creux de deux lames, soit couronnée de brisants, Rockall est tout ce qui émerge d'une grande terre disparue. J.-B. Charcot, La Mer du Groënland,1929, p. 80.
B.− P. anal. ou p. métaph.
1. Pop. Tête, en particulier crâne chauve. As-tu remarqué seulement que ses cheveux tombent, à Cholet, et qu'on lui voit le caillou (Colette, La Maison de Claudine,1922, p. 30).
2. [Le caillou comme symbole]
a) [de corps inanimé] Dormir comme un caillou. Je dors comme un caillou, je mange comme un ogre et je bois comme une éponge (Flaubert, Correspondance,1858, p. 258).
b) Péjoratif
[d'obstacle, d'ennui] Le chemin de la vie est semé de cailloux.
[de dureté morale] Loc. Avoir un caillou à la place du cœur (cf. avoir un cœur de pierre). Être insensible.
c) [de faveur du sort] Mélioratif, loc. Marquer (un jour, un événement) d'un caillou blanc (cf. blanc I B 1 c). Considérer un jour, un événement comme un jour, un événement particulièrement favorable. Il me traita d'excellence, dit qu'il marquerait ce jour d'un caillou blanc et me fit asseoir (A. France, Le Crime de Sylvestre Bonnard,1881, p. 316).
Prononc. et Orth. : [kaju]. 1resyll. indiquée longue ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834. Ds Ac. 1694-1932. Fait partie des 7 mots en -ou qui prennent un x au plur. au lieu d'un s : bijou, caillou, chou, genou, hibou, joujou et pou. Étymol. et Hist. 1. 2emoitié xies. judéo-fr. chailos (Gloses fr. ds les Commentaires Talmudiques de Raschi, éd. A. Darmesteter et D.S. Blondheim, Bibl. de l'École des Hautes Études, fasc. 254, 1929, p. 22, 179); fin xiies. chaillous (B. de Ste Maure, Ducs Normandie, éd. Carin Fahlin, 20732); ca 1275 [et non xies. ou 1174] caillou (J. de Meung, Rose, 16739 ds T.-L.); 2. a) 1723 joaill. (J. Savary des Bruslons, Dict. universel de comm., Paris); b) 1762 caillou d'Égypte (Ac.); c) 1783-88 géol. cailloux roulés (Buffon, Hist. nat., t. 4, p. 14). Du gaul. *caljo- « pierre » par l'intermédiaire d'un dér. *caljávo- « caillouteux, pierreux », lui-même formé de la base *cal-, qui est à l'orig. du lat. callum « cal, durillon » et est représentée dans de nombreux noms de lieux (par ex. Chelles − Seine-et-Marne − et Caille − Alpes-Maritimes −; v. L. F. Flutre, Recherches sur les éléments prégaulois dans la topon. de la Lozère, Paris, Belles-Lettres, 1957, pp. 57-64 et Dauzat Topon., pp. 81-102, qui suppose que cette finale est pré-celtique), et des suff. -yo et -ávo (ce dernier à rapprocher du suff. -ávu des topon. d'oïl en -ou du type Andecavu > Anjou, v. A. Thomas ds Romania, t. 31, 1902, pp. 1-6 et surtout Meyer-Lübke ds Sitzungsberichte der kaiserlichen Akademie der Wissenschaften, Philosophisch-Historische Classe, t. 143, II, 55). La forme normanno-pic. caillou a supplanté la forme francienne chaillou, ainsi que le m. fr. chail (1470, Vasles Arch. Vienne ds Gdf.), directement issu de *caljo, et ses dér. c(h)aillo(t) et c(h)aillel (région.) (v. T.-L. et Gdf. Compl.). Fréq. abs. littér. : 1 512. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 485, b) 2 889; xxes. : a) 2 424, b) 2 156. Bbg. Goug. Lang. pop. 1929, p. 60. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 65. − Thomas (A.). Probl. étymol. Romania. 1902, t. 31, pp. 1-12. − Thomas (A.). Nouv. essais de philol. fr. Paris, 1904, p. 192. − Thurneysen 1884, p. 95.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAILLOU. n. m.
Pierre très dure dont il jaillit des étincelles quand on la frappe avec du fer ou de l'acier. Chemin plein de cailloux. Caillou de rivière. Caillou plat. Caillou rond. Caillou uni et poli. Lancer un caillou. Fig., Cet homme a le cœur dur comme un caillou. Cailloux de Médoc, du Rhin, Cailloux blancs et transparents comme du cristal. Caillou d'Égypte, Sorte de jaspe dans lequel on aperçoit différentes figures qui ressemblent à des grottes, à des paysages.

Phonétique du mot « cailloux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cailloux kaju

Évolution historique de l’usage du mot « cailloux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cailloux »

  • Seuls les cailloux ignorent la peur. De Pascale Roze / Ferraille
  • Le ruisseau fredonne, la bouche pleine de cailloux. De Eric Chevillard / Le Démarcheur
  • Il faut recevoir les calomnies avec plus de calme que les cailloux. De Antisthène
  • Parmi les gens, les uns sont des cailloux, les autres des joyaux. De Proverbe indien
  • La chèvre a mordu les cailloux, les dents du mouton sont tombées. De Proverbe martiniquais
  • Serions-nous muets et cois comme des cailloux, notre passivité même serait une action. De Jean-Paul Sartre
  • Ce n'est pas dans les montagnes qu'on trébuche, mais sur de petits cailloux. De Anonyme
  • Comment les cailloux ont-ils appris à entrer dans les chaussures mais n'ont jamais appris à en sortir ? De Casper Dante
  • Par le suffrage universel - la puissance au nombre - deux cailloux valent mieux qu’un diamant, deux crottins valent mieux qu’une rose. De Alphonse Karr
  • Mettez-vous du coton dans les oreilles et des cailloux dans vos chaussures. Enfilez des gants de caoutchouc et barbouillez vos lunettes de vaseline. Et ça y est, vous y voilà : en un instant, vous êtes devenu vieux. De Malcolm Cowley
  • L'instinct, c'est comme cet oiseau qui mourait de soif et qui a pu boire l'eau de la cruche en jetant des cailloux dedans. De James Joyce / Ulysse
  • Le destin ne surprend jamais ceux de la race des biens nés. Sur leur chemin, ce ne sont pas sur les cailloux de la déveine qu'ils buttent, mais sur ceux de l'avantageuse chance. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • Un « cauchemar ». Voici comment l'infirmière Farida C. résume sa fin de journée mardi dernier. Alors que la manifestation des soignants arrivait à son terme place des Invalides, la femme de 50 ans a été interpellée par la police qui lui reprochait d'avoir jeté des cailloux. Une intervention abondamment commentée sur les réseaux sociaux en raison de la virulence des agents. leparisien.fr, «Je n’étais pas là pour jeter des cailloux mais pour mes droits», se défend l’infirmière Farida C. - Le Parisien
  • "Piège à cailloux", tel est le nom donné à cet équipement réalisé par l’entreprise locale EDTP. Ce système, situé à l’entrée de la station d’épuration, va permettre de mieux la protéger lors des épisodes pluvieux importants. Le système d’assainissement de Naucelle est sensible aux eaux claires parasites météorites comme de nombreux systèmes d’assainissement du reste. Les matières solides transportées par des réseaux sont susceptibles d’endommager les ouvrages de prétraitements. L’idée est donc de piéger ces éléments qui vont décanter dans ce grand regard et être retenus. ladepeche.fr, Naucelle. Un "piège à cailloux" installé à la station d’épuration - ladepeche.fr
  • Parmi elles – et parce que cette CCC ne se résume pas à la mesure des 110 km/h qui a défrayé les plateaux de télé – Basta ! et Politis ont passé trois mesures au crible, qui pourraient bien se révéler de sacrés cailloux dans la chaussure de Macron. Politis.fr, Convention citoyenne : les trois cailloux dans les chaussures de Macron par Sophie Chapelle (Basta!) et Barnabé Binctin (Basta !) et Vanina Delmas | Politis
  • C’est une information de Radio France internationale ( Rfi). Un mineur traditionnel, communément appelé en Côte d’Ivoire «  orpailleurs clandestin » vient de ramasser deux gros cailloux dite «  tanzaniste », d’une valeur marchande de 1 milliard 965 millions de Fcfa, soit l’équivalent de 3 millions d’Euros. , Insolite : Un mineur artisanal ramasse deux «  cailloux » d’une valeur de plus d’un (1) milliard de Fcfa - Linfodrome
  • Le phénomène nous arrive d’Angleterre : les adeptes de « Love on the rocks » peignent des cailloux, vont les cacher en espérant que quelqu’un les déniche. Cette folie douce a déjà contaminé plus de 20.000 fans en Alsace.   France 3 Grand Est, INSOLITE : "Love on the rocks", cette passion anglaise pour la chasse aux cailloux compte déjà 20.000 fans en Alsace

Images d'illustration du mot « cailloux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cailloux »

Langue Traduction
Anglais pebbles
Espagnol piedras
Italien pietre
Allemand steine
Portugais pedras
Source : Google Translate API

Synonymes de « cailloux »

Source : synonymes de cailloux sur lebonsynonyme.fr
Partager