La langue française

Caïeux

Définitions du mot « caïeux »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAÏEU, CAYEU, subst. masc.

BOT. Petit bourgeon souterrain poussant à l'aisselle des écailles de l'oignon des plantes bulbeuses (glaïeul, tulipe, ail, etc.) et constituant le bulbe de remplacement. Les boutiques de semences, graines et cayeux (A. Arnoux, Paris-sur-Seine,1939, p. 16).La formation des cayeux à la base des pédoncules de certains fleurons (Gide, Journal,1940, p. 24).
Rem. Ac. 1835-1932 note ,,Il se dit aussi de la fleur qui naît d'un caïeu. Cette tulipe n'est qu'un caïeu de l'année.``
Orth. Ac. 1762-1932 : caïeu. Ac. 1694-1740 : cayeu. Étymol. et Hist. 1625-51 norm. cayeux plur. (David Ferrand, Muse Normande, III, 291, 2 ds A. Héron, Gloss. de la Muse Normande, Rouen, 1891-95, rééd. Slatkine Reprints, Genève, 1969); 1651 (N. de Bonnefons, Le Jardinier françois, Paris, p. 226 : la plante grossissant toûjours par les Cayeux qu'elle jette en abondance). Terme norm.; même mot que l'a. fr. caiel « petit chien » (cf. Gdf., s.v. chael) empl. p. métaph. (FEW t. 1, 1, p. 497b; EWFS2) forme normanno-pic. de l'a. fr. chäel (Wace, Rou, II, 4186 ds T.-L.) qui désignait également les petits de toutes sortes d'animaux (cf., p. ex., Psautier Cambridge, XVI, 12, Michel ds Gdf. : Li chael del luin), du lat. catellus « petit chien ». Fréq. abs. littér. Caïeu : 4. Cayeu : 3. Bbg. Sain. Sources t. 1 1925, p. 139, 316; t. 3 1930, p. 28 [Cr. Gamillscheg (E.). Z. fr. Spr. Lit. 1930/31, t. 54, p. 208].

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAÏEU. n. m.
T. de Botanique. Petite bulbe, sorte de rejeton que produit une bulbe déjà formée et mise en terre. Des caïeux de lis, de tulipe, d'ixia. Il se dit aussi de la Fleur qui naît d'un caïeu. Cette tulipe n'est qu'un caïeu de l'année.

Phonétique du mot « caïeux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caïeux kaiø

Évolution historique de l’usage du mot « caïeux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caïeux »

  • L'échalote, à la différence de l’oignon, n’a pas de multiplication sexuée, c'est à dire que, bien qu’elle produise des graines et pourrait donc être semée en théorie, ce n'est pas le procédé qui est utilisé pour sa culture car sa production de graines est faible et difficile. A la place, vous trouverez en jardineries ou chez un horticulteur des caïeux d’échalotes prêts à être repiqués. Binette & Jardin, Planter des échalotes : quand et comment faire ses plantation d'échalotes ?
  • Quand vous achetez de l’ail à planter, actuellement offert en jardinerie, vous verrez qu’il ressemble aux mêmes bulbes d’ail qu’on voit au supermarché. Un assez gros bulbe couvert d’une «tunique»: plusieurs couches de peau papyracée blanche, pourprée ou striée. Vous ouvrez la tunique à la main pour extraire les petits bulbes à l’intérieur: les caïeux. Ce sont ces bulbilles que vous allez planter. Le Soleil, C’est à l’automne qu’on plante l’ail | Horticulture | Maison | Le Soleil - Québec
  • Bonjour, Vous indiquez que "l'ail s'accommode de tout type de sol, pourvu qu'il soit suffisamment drainé et qu'il n'ait été ni fumé, ni enrichi (pas de compost ni de fumier). Toutefois, au Québec, on indique de mettre du fumier lors de la plantation des caïeux car une terre trop pauvre ne donne pas de bon rendement. Donc, ma première question: si le sol n'est pas très riche, y a-t-il lieu de mettre du fumier avant de mettre en terre les caïeux? Par ailleurs, pour la première fois, la teigne du poireau est arrivée dans la région (au Québec; cette bestiole était complètement inconnue ici auparavant). Mais, avant cette invasion, lors de la récolte, certains bulbes d'ail avaient des plaques brunes; j'ignore ce qui causait cela et j'aimerais savoir comment l'éviter. Merci à l'avance! , Ail : plantation, culture et variétés
  • L’ail (allium sativum) est originaire d’Asie centrale. C’est une vivace bulbeuse, de la famille des alliacées, formée d’un bulbe divisé en caïeux (gousses), d’où partent de longues feuilles plates hautes d’une cinquantaine de centimètres. CharenteLibre.fr, L’ail se cultive sans mal - Charente Libre.fr
  • C’est en octobre-novembre en climat doux et en sol léger, et en février-mars partout, surtout dans les jardins à sol lourd, que l’on plante l’ail de consommation. Procurez-vous des caïeux aux têtes bien fermes et sans taches. La Croix, L’ail, bon pour notre santé… et celle du jardin
  • Le physique, ensuite. S'il est vrai que la partie aérienne formée de longues feuilles engainantes nous rappelle, sans conteste, ses origines, la partie souterraine est surprenante : une grosse gousse de plus de 10 cm de diamètre formée par 5 à 6 caïeux parfois aussi gros qu'une gousse d'ail normale. auJardin.info, Ail éléphant, Ail à grosse tête, Ail d'Orient : planter, cultiver

Traductions du mot « caïeux »

Langue Traduction
Anglais cloves
Italien bulbilli
Portugais dentes
Source : Google Translate API

Synonymes de « caïeux »

Source : synonymes de caïeux sur lebonsynonyme.fr

Caïeux

Retour au sommaire ➦

Partager