La langue française

Cagienne

Phonétique du mot « cagienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cagienne kaʒjɛ̃n

Évolution historique de l’usage du mot « cagienne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cagienne »

  • 11En premier lieu, cette puissance critique de dilution de toute fixité affecte l’œuvre et son statut, comme cela a été évoqué dans les exemples déployés plus haut, mais affecte aussi sa réception. L’entre-deux dans lequel la conférence performance se situe explique la modalité spécifique de sa réception et le fait qu’elle puisse échouer : l’écart, sur lequel repose l’unicité de la conférence-performance, peut ou peut ne pas être perçu. J.‑Ph. Antoine, dans le post-scriptum ajouté à son texte de 2009 initialement écrit pour le Nouveau Festival à Beaubourg, à la fin de « Un art exemplaire : la conférence-performance » (p. 99-112), compare deux réceptions face à deux types de publics et dans deux cadres bien distincts d’une même conférence-performance par lui-même et Leif Elggren, « Moule, Muse, méduse. Conférence engloutie ». Présentée en 2006 dans le cadre d’une programmation annuelle de conférences et débats traditionnels, elle est reçue par un public frappé par les écarts avec les codes de la conférence. En 2009, la même conférence est prononcée face à un public averti d’amateurs d’art contemporain, dans le cadre d’une programmation de conférences-performances annoncées comme telles. Le public réagit alors à peine, ne percevant aucune transgression et trouvant même un peu tiède la performance proposée au regard de ce à quoi l’art contemporain. Cette différence radicale de réceptions met bien en évidence la fragilité de la reconnaissance de l’œuvre comme œuvre et dans sa singularité. Lorsque la réception de l’œuvre a lieu, sa puissance critique se déplace de la perception de son caractère artistique au medium qu’elle emprunte, le langage. Comme le souligne Matthieu Saladin, dans « De face, de dos, de biais, de biais : les conférence-performance de John Cage » (p. 55-72), l’écriture de Cage, entre partition musicale et discours, affirme un désir de rompre avec la communication et de « musicaliser le langage » (p. 66) pour s’ouvrir à la multiplicité de sens possibles afin que son propre rapport au sens s’émancipe. L’écriture cagienne est en effet affecté d’une « fonction éthopoïétique », visant la transformation de soi : « le langage contrôle notre pensée, et si nous changeons notre langage, il est vraisemblable que notre pensée changera » (Cage, cité p. 71). La puissance critique de la conférence-performance tient au questionnement auquel elle soumet le langage dans ce qu’il dit du monde. , Quand le dire se (dé)fait : perspectives sur la conférence-performance (Acta Fabula)
  • Je ne sais si le collectif de dessinateurs Hécatombe et l’ensemble musical Batida (formé de manière très “cagienne” de trois percussionnistes et de deux pianistes), tous genevois, se projettent dans l’idée d’entretenir les courants artistiques contestataires des années 1960 et 70, ni même s’ils en connaissent l’histoire, mais ce qu’ils viennent d’accomplir de manière assez soufflante sous le titre énigmatique d’Oblikvaj apparaît comme un acte à la fois de renaissance et de résistance contre ces tentatives de restauration dont on ne vient que de trop parler. DIACRITIK, John Cage & après : Anne de Fornel, Jean-Yves Bosseur, Collectif Hécatombe & Ensemble Batida

Traductions du mot « cagienne »

Langue Traduction
Anglais cagienne
Espagnol cagienne
Italien cagienne
Allemand cagienne
Chinois 卡吉纳
Arabe كاجيان
Portugais cagienne
Russe cagienne
Japonais カジエンヌ
Basque cagienne
Corse cagienne
Source : Google Translate API

Cagienne

Retour au sommaire ➦

Partager