La langue française

Byronienne

Sommaire

  • Définitions du mot byronienne
  • Phonétique de « byronienne »
  • Évolution historique de l’usage du mot « byronienne »
  • Citations contenant le mot « byronienne »
  • Traductions du mot « byronienne »

Définitions du mot byronienne

Trésor de la Langue Française informatisé

BYRONIEN, IENNE, adj.

De Byron; qui est propre à Byron ou à son œuvre; qui rappelle la personnalité de Byron ou présente les caractères de sa poésie, de son style. L'élégant avait l'air byronien d'un homme blasé (Musset, Le Temps,1831, p. 84).Dessin mélodique d'une fougue toute byronienne (Gevaert, Cours méthodique d'orchestration,1885, p. 62):
Ces poésies réveillaient dans les esprits parisiens blasés l'amour de la campagne. L'odeur des foins, les prairies vertes, les grands bœufs étonnés, mirent un terme aux poésies byroniennes, intimes, clair de lune, sceptiques et moyen âge, ... Champfleury, Les Aventures de MlleMariette,1853, p. 94.
SYNT. Jargon byronien, périphrase byronienne; thème, héros, self-portrait byronien; regard, airs, désespoirs byronien(s); ironie, amertume byronienne.
Emploi subst. Un(e) byronien(-ienne). Personne dont la sensibilité, la pensée, les réactions, etc., évoquent celles de Byron. La traditionnelle révolte des Caïnites et des Byroniens (Durry, Gérard de Nerval et le mythe,1956, p. 142);ils se rencontrèrent nez à nez avec un passionné et un byronien (Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 15, 1851-62, p. 352).
Rem. Noter un emploi isolé du subst. fém. désignant une chose. Votre Hymne aux souffrances m'a frappée. C'est une byronienne (E. de Guérin, Journal, 1838, p. 189).
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. − Warn. 1968 et Littré transcrivent : [biʀ ɔnjε ̃], fém. [-njεn]; Lar. Lang. fr. transcrit : [bajʀ ɔnjε ̃], fém. [-njεn]. 2. Forme graph. − On trouve la graph. byronnien dans Du Bos, Journal, 1928, p. 138; à comparer avec la p. 112 où cet auteur écrit byronienne.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1831 (Musset, Mélanges de litt., p. 64 dans Bonn.). Empr. à l'angl. byronian (1822 dans NED) cf. 1883 (Athenœum, 17 mars, 340/I, ibid. : Alfred de Musset and the French byronians). L'angl. byronian est dér. du nom du poète angl. lord Byron [1788-1824]; suff. -ian (-ien*).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 32.
BBG. − Behrens Engl. 1927, p. 247. − Bonn. 1920, p. 177. − Feugère (F.). Les Néol. de Chateaubriand. Déf. Lang. fr. 1969, no47, p. 12. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 71, 232. − Tardel (H.). Das Englische Fremdwort in der modernen französischen Sprache. In : Festschrift 45. Versammlung deutscher Philologen und Schulmänner. Bremen, 1899, p. 369.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

byronienne \baj.ʁɔ.njɛn\

  1. Féminin singulier de byronien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « byronienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
byronienne birɔ̃jɛ̃n

Évolution historique de l’usage du mot « byronienne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « byronienne »

  • Edition bilingue, traductions nouvelles de Danièle Sarrat, agrégée d’anglais, traductrice et vice-présidente de la Société Française des études byroniennes. , Lord Byron, Mazeppa, suivi de La Fiancée d'Abydos (éd. et trad. Danièle Sarrat)
  • « C’est une image byronienne, une image tout à fait inspirée par le Don Juan de Byron. »  France Culture, Octave de Malivert ou l’Ennemi est en soi, la 100e de "Personnages en personne"

Traductions du mot « byronienne »

Langue Traduction
Anglais byronian
Espagnol byronian
Italien byronian
Allemand byronian
Chinois 拜伦式
Arabe بيرونيان
Portugais byroniano
Russe byronian
Japonais バイロニアン
Basque byronian
Corse byronian
Source : Google Translate API
Partager