La langue française

Buvant, buvante

Définitions du mot « buvant, buvante »

Trésor de la Langue Française informatisé

BUVANT, ANTE, part. prés., adj. et subst. fém.

I.− Part. prés. de boire*.
II.− Emploi adj., rare. Qui boit. Les buvantes gazelles (L. Daudet, Sylla et son destin,1922, p. 165).
Loc. fam., vieillie. Je l'ai laissée bien buvante et bien mangeante (Ac. 1835-78). Je l'ai laissée en bonne santé.
III.− Emploi subst. fém., région. Buvante. Piquette.
Rem. 1. Emploi attesté dans Littré et Nouv. Lar. ill. 2. Qq. dict. attestent en outre le synon. buvande.
Prononc. Dernière transcr. dans DG : bu-van, fém. -vānt'. Fréq. abs. littér. : 496. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 598, b) 1 071; xxes. : a) 826, b) 527.
BBG. − Lyer (S.). Part. prés. actif avec le sens passif. Archivum romanicum. 1932, t. 16, p. 287. − Meillet (A.). L'Emploi du part. prés. lat. à l'époque républicaine. B. Soc. Ling. 1910/11, t. 16, p. 138.

Wiktionnaire

Adjectif

buvant \by.vɑ̃\

  1. Qui boit.
    • [Béranger] a le goût très-prononcé de l’amitié buvante et chantante, de la sodalité. — (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Nouveaux Lundis, tome I, 1861, p. 172)

Forme de verbe

buvant \by.vɑ̃\

  1. Participe présent de boire.

Forme d’adjectif

buvante \by.vɑ̃t\

  1. Féminin singulier de buvant.
    • [Béranger] a le goût très-prononcé de l’amitié buvante et chantante, de la sodalité. — (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Nouveaux Lundis, tome I, 1861, page 172)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOIRE. (Je bois; nous buvons. Je buvais. Je bus. Je boirai. Bois. Que je boive. Que je busse. Buvant. Bu.) v. tr.
Avaler un liquide. Boire de l'eau, du vin, de la bière, etc. Absolument, Boire frais. Boire chaud. Boire à la fontaine. Boire dans le creux de la main. Boire dans un verre. Boire d'un trait. Boire à longs traits, à la régalade. Par extension, Boire un verre, une bouteille de cidre. Donner à boire, Tenir cabaret, vendre du vin en détail à tout venant. Il y a au coin de la rue un homme qui donne à boire. Donner à boire et à manger. Vin prêt à boire, Vin qui a acquis sa maturité, qui est en état d'être bu. Chansons à boire, Chansons faites pour être chantées à table. On dit dans le même sens Air à boire. Cet homme boit bien, il boit sec, Il boit beaucoup. Boire d'autant, Boire beaucoup. Boire à sa soif, Ne boire que quand on en a effectivement besoin. Boire son soûl, tout son soûl, Boire autant qu'on veut et au-delà du besoin. Pop., Boire à tire-larigot, boire comme un templier, boire comme un trou, comme une éponge, Boire excessivement. Boire à la santé de quelqu'un, Exprimer des vœux pour la santé de quelqu'un en buvant. On dit aussi Boire une santé, des santés. On dit de même Boire à quelqu'un. Boire au retour, au prompt retour, à l'heureux voyage, aux succès de quelqu'un, etc. Boire au bon retour de quelqu'un signifie aussi Boire en signe de joie de son arrivée. Boire à la ronde, Boire tour à tour, les uns après les autres. Après boire, Après avoir bu. Donner pour boire à des ouvriers, à un commissionnaire, à un cocher. Voyez POURBOIRE. Fig., Boire le vin de l'étrier, ou le coup de l'étrier, Boire un verre de vin quand on est prêt à partir. Fig. et fam., C'est la mer à boire, se dit d'une Entreprise qui présente des difficultés extrêmes, des obstacles insurmontables. On dit dans le sens contraire, Ce n'est pas la mer à boire. Il se dit encore de Quelqu'un qui court le risque de se noyer. Quand on vint à son secours, il commençait à boire. Il y a à boire et à manger, se dit proprement d'un Liquide, vin, bouillon, café, trouble et épais. Fig. et fam., il se dit d'une Affaire qui peut avoir à la fois de bons et de mauvais résultats, d'une question qui présente plusieurs aspects, d'un ouvrage où il y a du bon et du mauvais. Prov., Qui bon l'achète, bon le boit, se dit en parlant d'un Bon vin. Fig. et fam., il signifie Il ne faut point plaindre l'argent à de bonne marchandise. Prov. et fig., On ne saurait faire boire un âne s'il n'a soif, qui n'a pas soif. Voyez ÂNE. Prov. et fig., Le vin est tiré, il faut le boire, se dit pour exprimer qu'on est trop engagé dans une affaire pour reculer. Fig., Boire le calice, Se soumettre à faire ou à souffrir ce qu'on ne saurait éviter. Boire le calice jusqu'à la lie, Souffrir une humiliation complète, une douleur longue et cruelle, un malheur dans toute son étendue. Fig., Boire un affront, Souffrir une injure sans en témoigner de ressentiment. Avoir toute honte bue, N'avoir plus honte de rien. Prov. et fig., Qui fait la faute, la boit, Celui qui a fait une faute en doit porter la peine. Le roi boit! ou La reine boit! Acclamation usitée dans les repas le jour des Rois, lorsque le roi ou la reine de la fève boit. Il signifie aussi Boire avec excès, s'enivrer. Il est sujet à boire. Il a le défaut de boire. Elle a renvoyé son chauffeur, parce qu'il buvait. Prov. et fig., Qui a bu boira, se dit en parlant d'un Défaut dont on ne se corrige jamais. Il signifie aussi, en parlant des choses, S'imbiber, s'imprégner. Ce papier boit, L'encre passe au travers. La terre boit l'eau. L'éponge boit.

BOIRE s'emploie aussi comme nom masculin dans cette locution figurée et familière, Il en oublie, il en perd le boire et le manger, Il est entièrement absorbé par une occupation, par une passion.

Littré (1872-1877)

BUVANT (bu-van, van-t') adj.
  • Qui boit. Et de chantres buvants les cabarets sont pleins, Boileau, Lutrin, II.

    Familièrement. Être bien mangeant et bien buvant, être en bonne santé. Il avait raison ; c'est folie De compter sur dix ans de vie ; Soyons bien buvants, bien mangeants, Nous devons à la mort de trois l'un en dix ans, La Fontaine, Fab. VI, 19.

HISTORIQUE

XIIIe s. Vin clair, sain et buvant [qui se boit bien], Cortois D'Artois, mss. de St-G. f° 83, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « buvant »

(Siècle à préciser) Participe présent adjectivé de boire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Buvant est le participe présent de boire, formé de bibens, participe présent de bibere ; bibens a donné les formes bevant, beuvant, buvant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « buvant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
buvant byvɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « buvant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « buvant »

  • En buvant l’eau du puits, n’oubliez pas ceux qui l’ont creusé. De Proverbe chinois
  • L'appétit vient en mangeant ; la soif s'en va en buvant. De François Rabelais
  • Ce randonneur aguerri de 70 ans a survécu grâce à une pomme trouvée au fond de son sac et en buvant son urine. Il n'avait pas de téléphone portable. Le septuagénaire varois a passé quatre nuits sur une corniche du massif de la Sainte-Baume dans le Var. midilibre.fr, Var : perdu, un randonneur de 70 ans survit 5 jours et 4 nuits en buvant son urine - midilibre.fr
  • se soir je penserai a tout ces grincheux a l'heure de l'apéro en buvant un bon petit jaune voire mème deux et suivant le résultat des élections un petit troisième au diable l'avarice ladepeche.fr, Toulouse. Antoine sera-t-il le prochain Mr Ricard ? - ladepeche.fr
  • Ayant échappé à cette mort tragique, K.D explique que son époux l’a épousé sans l’accord de ses parents. « Mes parents nous ont laissés ensemble en me faisant savoir que tout adviendrait dans ce mariage, j’en serai entièrement responsable » précise K.D. et d’ajouter que les mésententes ont commencé ces derniers temps, à la veille de son acte. A l’en croire, c’est lorsqu’elle a voulu se coucher à coté de son mari que celui-ci l’a repoussé, tout en lui disant qu’elle est maudite par sa famille… Comme si elle était devenue encombrante chez lui.  Ce qui, a laissé entendre K D,  poussa la victime à tenter de se suicider en buvant du pesticide. , Sevré de relations sexuelles par son mari : K.D tente de se donner la mort en buvant un poison | maliweb.net
  • En Floride, le nombre d'infections a explosé en juin après la fin du confinement. Et la maladie touche surtout les jeunes: l'âge moyen des personnes infectées est de 33 ans, contre 65 il y a deux mois. "J'ai 25 ans, je ne pense pas que j'aie besoin de m'inquiéter" fanfaronne Mike Oliveira en buvant une vodka à minuit face à la mer. Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, Coronavirus : La pandémie progresse en Amérique et en Inde, l'Europe menacée d'une nouvelle vague | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Je me suis posé la question de savoir si c'était le gouvernement qui avait demandé à ces connards de supporters du psg de se rassembler masse buvante et bavante, en ne cessant d' éructer.... Et je n'ose même pas parler de ces pantines de footballeurs qui viennent jeter leur sueur sur la foule. Notez que la NBA a tout simplement suspendu son championnat...sur le champ. Pas comme ces petzouilles de fouteux. Clicanoo.re, [Société] Coronavirus à la Réunion : deux nouveaux cas avérés | Clicanoo.re

Traductions du mot « buvant »

Langue Traduction
Anglais drinking
Espagnol bebiendo
Italien bevendo
Allemand trinken
Portugais beber
Source : Google Translate API

Synonymes de « buvant »

Source : synonymes de buvant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « buvant »

Buvant

Retour au sommaire ➦

Partager