La langue française

Broyé

Sommaire

  • Définitions du mot broyé
  • Phonétique de « broyé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « broyé »
  • Citations contenant le mot « broyé »
  • Traductions du mot « broyé »
  • Synonymes de « broyé »
  • Antonymes de « broyé »

Définitions du mot broyé

Trésor de la Langue Française informatisé

BROYER, verbe trans.

A.−
1. Réduire en poudre ou en pâte par choc ou par pression. Quasi-synon. concasser, fragmenter, piler, pulvériser, triturer.Les mâchoires broyaient les grains dans leurs épis (Bosco, Le Mas Théotime,1945, p. 154):
1. ... d'autres [animaux] la [la nourriture] râpent en poudre, comme les caries; ou l'avalent sans mâcher, et la digèrent par des sucs gastriques, comme les reptiles; ou la broient par des triturations, comme les oiseaux avec des gésiers remplis de petits cailloux; (...) ou la hachent avec deux rangs de dents incisives, comme les chevaux; ou la déchirent avec les dents canines, comme les chiens et les singes; ou l'écrasent avec une gueule pavée d'os convexes raboteux, comme certains poissons qui vivent de coquillages. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 97.
Péj. Mâcher :
2. L'ami hocha encore une fois sa tête de cheval sans cesser de broyer la salade de tomates et de poivrons qu'il ingurgitait. Camus, La Peste,1947, p. 1338.
P. métaph. Le bateau passa sur l'eau que broyait son hélice (A. France, Le Lys rouge,1894, p. 303):
3. ... une cloche rabattait la bise, entrait en branle. Et tout à coup, elle sonna, prit son élan, et son battant, semblable à un gigantesque pilon, broya dans le bronze du mortier des sons terribles. Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 49.
Emploi pronom. :
4. Je regardais la forêt crevée par la terrible blessure de trois ruisseaux. Des sapins s'étaient écroulés dans le ravin. (...). Plus bas, ils étaient déjà meurtris, avec des plaies et des moignons et des feuillages noirs, et dans le lit même du torrent ils n'étaient plus que comme des os, écorcés, tout blancs, (...). Je comprenais bien que tout ça était mouvant comme les pentes d'un piège de fourmi-lion. La forêt était en train de se broyer là-dedans. Certains jours, sans hommes, la terre rongée en-dessous devait se plier sur ses bords comme une feuille de papier et enfoncer dans l'entonnoir toute sa charge d'arbres, de buissons et d'humus. Giono, L'Eau vive,1943, p. 63.
2. Au fig.
a) Anéantir, briser. Bombardement qui brise les nerfs et broie la pensée (Bordeaux, Les Derniers jours du fort de Vaux,1916, p. 76).Que la douleur me broie (Aragon, Le Roman inachevé,1956, p. 26).
P. hyperb. :
5. ... je suis rentré, broyé d'ennui par le spectacle de l'éluite! Aller à Rouen est dur! Flaubert, Correspondance,1874, p. 188.
b) Serrer fortement; écraser. Un passant (...) broyé par un chariot (Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 391):
6. Son mari lui broyait le bras d'une étreinte, comme une prise dernière de possession, ... Zola, La Bête humaine,1890, p. 27.
Emploi pronom. :
7. ... les chevaux se dressaient, se rejetaient en arrière, tombaient sur la croupe, glissaient les quatre pieds en l'air, pilant et bouleversant les cavaliers, aucun moyen de reculer, toute la colonne n'était plus qu'un projectile, la force acquise pour écraser les Anglais écrasa les Français, le ravin inexorable ne pouvait se rendre que comblé, cavaliers et chevaux y roulèrent pêle-mêle se broyant les uns sur les autres, ne faisant qu'une chair dans ce gouffre, ... Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 397.
8. Waldemar s'était redressé, ranimé, il empoigne Dorothée par les reins. Du même mouvement ils se cognent, ils se rejoignent, ils s'attirent, ils ont pour ainsi dire roulé l'un en l'autre sous l'effet de l'attraction universelle, ils gravitent, et aussi l'on dirait qu'ils se broient. Jouve, La Scène capitale,1935, p. 117.
c) Expr. Broyer la besogne. Travailler péniblement. Cheval de manège, qui tourne en place les yeux bandés, ignorant de la besogne qu'il broie (Flaubert, Madame Bovary,t. 1, 1857, p. 9).
B.− Spéc. Broyer des couleurs. Réduire des matières colorantes en poudre tout en les délayant :
9. ... vous apprenez le métier? [de peintre] − Le matin, je broie des couleurs. Je nettoie les brosses. Même quelquefois je fais les mélanges. Romains, Les Hommes de bonne volonté,Le 6 octobre, 1932, p. 239.
P. métaph. :
10. Ossian est certainement une des palettes où mon imagination a broyé le plus de couleurs, et qui a laissé le plus de ses teintes sur les faibles ébauches que j'ai tracées depuis. Lamartine, Les Confidences,1849, p. 116.
11. Les amours nus, pressés en bataillon Ont des rosiers broyé le vermillon Sur le beau sein de cette enchanteresse. Banville, Odes funambulesques,1859, p. 284.
Fig. Broyer du noir. Être mélancolique, avoir des idées tristes :
12. Bon courage, Pierrot, et surtout du bonheur! Je te laisse en pâture à la mélancolie, Broie à ton gré du noir, − j'estime trop la vie Pour la couvrir jamais d'un voile de langueur. Barbier, Satires,Au bal de l'Opéra, 1865, p. 101.
Rem. Cf. dans l'ex. suiv. le syntagme broyer du bleu, peut-être à rapprocher de l'angl. blue « triste » :
13. Abrutissement total de ces derniers jours; encore heureux de pouvoir penser qu'il n'est dû qu'au coup de soleil pris sur la place de la Marsa, au cours d'une partie d'échecs passionnante avec MmeRagu. Capable de plus rien, que de fumer et de broyer du bleu. Gide, Journal,1942, p. 124.
PRONONC. ET ORTH. : [bʀwaje], (je) broie [bʀwa]. Land. 1834 transcrit : broê-ié; Littré : bro-ié, ,,Plusieurs disent broi-ié`` (oi = [wa]). Pour la prononc. de ce verbe cf. aboyer et aloyau. Pour la conjug. cf. aboyer.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 2emoitié xies. judéo-fr. breied « [pain] broyé, bien pétri » (Gloses de Raschi, éd. A. Darmesteter et D.S. Blondheim, 141 dans Lévy Trésor); 2emoitié xiiies. broier (Gaufrey, 209 dans T.-L.); 1538 broyer (Est.); 1669 pain broyé (J.-H. Widerhold, Nouv. dict. fr.-all. et all.-fr.); 2. 1180-1200 brier « réduire en morceaux, en poudre ou en pâte » (Lambert Le Tort, A. de Bernay, Alexandre, 328, 7 dans T.-L.); 1379 broyer (J. de Brie, Bon Berger, 141, ibid.); a) av. 1463 broyer du chanvre (F. Villon, Le Testament, 1713 dans Œuvres, éd. L. Thuasne, t. 1, p. 252); b) 1767 fig. broyer du noir (Diderot à S. Volland dans Quem.); 3. 1813 fig. « écraser, peser lourdement sur qqc. » (Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 3, p. 134); 1835 le cœur de qqn (Vigny, Chatterton, p. 237). Terme d'orig. germ., dont l'aire géogr. comprend le fr., l'a. prov., les dial. d'Italie du Nord, l'esp., le cat. D'apr. une 1rehyp. (EWFS2; Gam. Rom.2, t. 1, p. 335) le fr. serait issu de l'a. b. frq. *brëkan « casser, briser » que l'on peut déduire de l'a. sax. ags. brĕcan, a. fris. breka, a. h. all. brëhhan, Kluge20, s.v. brechen; dans cette hyp. le frq. se serait, dans le domaine occitan, rencontré avec le got. *brikan, d'où serait issu le prov. auquel seraient empr. le cat. et l'esp. (Cor.); l'ital. du Nord serait directement issu du got. (DEI). D'apr. une seconde hyp. (Brüch p. 65; FEW t. 15, 1, p. 265) l'ensemble des lang. rom. dériverait du germ. *brekan. L'empr. a dû se faire assez tardivement (Brüch, p. 129) pour que du e germ., bref mais fermé (e) soit issu un lat. vulg. et non e????. Le sens « broyer le chanvre » paraît secondaire par rapport à celui de « réduire en poudre », contrairement à l'hyp. de Brüch, p. 108 et REW3, no1299.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 524. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 675, b) 800; xxes. : a) 1 003, b) 684.
DÉR.
Broyat, subst. masc.,chim. Liquide contenant de la matière broyée (cf. filtrat). 1reattest. 1920-24 méd. [Roussy (R. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., fasc. 5, p. 80)]; dér. de broyer étymol. 2, suff. -at*.
BBG. − Brüch 1913, p. 131.

Wiktionnaire

Forme de verbe

broyé \bʁwa.je\

  1. Participe passé masculin singulier de broyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BROYER. (Je broie; nous broyons.) v. tr.
Réduire en parcelles, en poudre ou en pâte. Broyer du poivre. Broyer menu. Les dents servent à broyer les aliments. Broyer la pierre. Broyer des couleurs, Pulvériser des substances colorantes, en même temps qu'on les mêle avec de l'eau ou avec de l'huile. Fig. et fam., Broyer du noir, Se livrer à des pensées sombres, mélancoliques.

Littré (1872-1877)

BROYÉ (bro-ié, iée ; plusieurs disent broiié) part. passé.
  • Son corps broyé par le wagon.

    Pain broyé, petit pain de fine farine que les boulangers faisaient pour leur chef-d'œuvre quand on les recevait maîtres.

    Fig. Cet embonpoint des plus brillants Est pétri de mets succulents Et broyé de vin de Champagne, Regnard, Souhaits, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « broyé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
broyé brɔje

Évolution historique de l’usage du mot « broyé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « broyé »

  • La façon la plus sûre d'être broyé et mis de côté, c'est d'être servile. De Jean-Luc Dion
  • Après avoir broyé du noir, les coureurs à pied vont retrouver des couleurs : la saison 2020 ne sera pas totalement blanche. , Course à pied : le calendrier de la fin d'année 2020 dans la Manche | La Presse de la Manche
  • La municipalité avait le projet avant les élections, de broyer les déchets verts des habitants que les agents communaux ramassent le mardi matin. Le nouveau conseil municipal mis en place, une de ses premières actions a été de reprendre ce projet. Il a été décidé que les employés porteraient dorénavant ces déchets derrière la station d’épuration. Ils seront broyés par une entreprise. ladepeche.fr, Villasavary. Broyage des déchets verts - ladepeche.fr
  • Le rapport Global Carbonate de calcium broyé et précipité Market donne les possibilités à venir et une prévision détaillée du marché Carbonate de calcium broyé et précipité. Le rapport met en évidence les principaux événements du marché, y compris les dernières tendances, les améliorations technologiques, les possibilités de croissance et les acteurs du marché tels que Omya Inc, Imerys, MTI, Huber, Carmeuse, Lhoist, Takehara Kagaku Kogyo Co. Ltd, Excalibar Minerals, Okutama Kogyo Co.Ltd, Schaefer Kalk GmgH, Solvay S.A. etc. qui contribuent à la croissance globale du marché. boursomaniac, Énorme croissance du segment de Mondial Carbonate de calcium broyé et précipité Marche (2020-2029) || Omya Inc, Imerys, MTI - boursomaniac
  • Invitée par le même parquet, l’épouse de Vital Kamerhe a dû réfléchir par deux fois, surtout qu’elle avait été écoutée comme témoin dans le procès de son époux, que ses comptes ont été gelés, et que l’une de ses collaboratrices a déjà passé un séjour carcéral de quelques jours à Makala. Madame Kamerhe sait qu’elle est dans le viseur de la justice congolaise, cette justice qui, à moins d’un retournement extraordinaire de situation au cours du procès en appel déjà demandé par les avocats de Vital Kamerhe, a déjà broyé son époux, et réduit en cendres tout rêve de le voir devenir président de la République et elle, la Première dame.Affaire à suivre. Afrik.com, RDC : Hamida Shatur tire leçon de l’“erreur” de son époux
  • « Le marché Carbonate de calcium broyé ultrafin mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Carbonate de calcium broyé ultrafin devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Marché mondial du carbonate de calcium terrestre ultrafin 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | Imerys, Omya AG, JM Huber Corporation, Minerals Technologies, Okutama Kogyo – Thesneaklife
  • Dans la dernière étude sur le carbonate de calcium moulu (GCC), nos experts ont fourni les dernières tendances de croissance industrielle en fonction des besoins du client. De plus, le rapport sur le marché du carbonate de calcium broyé (GCC) aide les fournisseurs de l’industrie primitive à renforcer leurs activités sur le marché universel du carbonate de calcium broyé (GCC). Avec l’aide de cette étude de recherche, vous pouvez capturer des statistiques perspicaces et, en attendant, avoir une compréhension claire du marché mondial du carbonate de calcium au sol (GCC). De plus, il vous permet de garder une longueur d’avance sur la concurrence dans l’environnement industriel. Le rapport sur le marché du carbonate de calcium au sol (GCC) est évalué comme une étude intelligente et systématique qui vous permet de renforcer votre point de vue lié à plusieurs facteurs tels que la croissance du marché du carbonate de calcium au sol (GCC), les tendances futures, la situation actuelle et les perspectives à venir pour différents segments. Journal l'Action Régionale, Rapport de prévision du marché du carbonate de calcium moulu (GCC) (impact COVID-19) 2020-26: Gulshan Polyols Limited, GLC Minerals, Mississippi Lime Company – Journal l'Action Régionale

Traductions du mot « broyé »

Langue Traduction
Anglais crushed
Espagnol triturado
Italien macinato
Allemand zerkleinert
Portugais triturado
Source : Google Translate API

Synonymes de « broyé »

Source : synonymes de broyé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « broyé »

Partager