La langue française

Brouillé

Sommaire

  • Définitions du mot brouillé
  • Étymologie de « brouillé »
  • Phonétique de « brouillé »
  • Citations contenant le mot « brouillé »
  • Traductions du mot « brouillé »

Définitions du mot brouillé

Trésor de la Langue Française informatisé

BROUILLÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de brouiller*.
II.− Adjectif
A.− [Correspond à brouiller A; en parlant du teint] Qui est trouble. Teint brouillé (E. et J. de Goncourt, Journal,1879, p. 7).Mine brouillée (Drieu La Rochelle, Rêveuse bourgeoisie,1939, p. 18).
Spéc., ART CULIN. Œufs brouillés. Œufs dont le jaune et le blanc sont mélangés au cours de la cuisson :
Œufs brouillés. Si vous voulez les faire au naturel, mettez simplement les œufs dans une casserole avec un peu de beurre et assaisonnez; faites-les cuire sur un fourneau, en les remuant toujours. L.-E. Audot, La Cuisinière de la campagne et de la ville,1896, p. 384.
B.− [Correspond à brouiller B]
Expr. Brouillé avec la justice, avec l'argent, avec le bon sens. Qui a maille à partir avec la justice; qui s'accorde mal avec l'argent, le bon sens (d'apr. Littré).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 689. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 652, b) 833; xxes. : a) 1 017, b) 1 314.

Wiktionnaire

Adjectif

brouillé \bʁu.je\ masculin

  1. Qui n’est pas net.
  2. Fâché (avec quelqu'un).

Forme de verbe

brouillé \bʁu.je\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe brouiller.
    • L’histoire, rapportée par elle à Michel de C., de la fin du jeune homme, causée par une fièvre chaude à la suite de coups que lui aurait infligés son père, est donc inauthentique, soit que Fernande ait inventé cet épisode mélodramatique, peut-être pour n’avoir pas à mentionner l’asile d’aliénés de Geel, soit que Michel ait lui-même inconsciemment brouillé ces souvenirs. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 369)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BROUILLÉ (brou-llé, llée ; ll mouillées, et non brou-yé) part. passé.
  • 1Mêlé, battu ensemble. Des œufs brouillés.

    Terme de géognosie qui se dit d'une roche veinée dans toutes sortes de directions.

    Fig. Mes idées sont toutes brouillées là-dessus. … Il a si bien veillé Et si bien fait qu'on dit que son timbre est brouillé [qu'il est fou], Racine, Plaid. I, 1.

  • 2Obscurci, troublé. Et comme j'ai l'esprit de chimères brouillé, Régnier, Sat. v.
  • 3Désuni, qui n'est plus ami. Amis brouillés. Être brouillé avec quelqu'un. D'où sais-tu qu'ils sont brouillés ? Je crois que j'en suis brouillée avec le coadjuteur, Sévigné, 222. On recommence à dire que je suis fort brouillé avec Rome, Bossuet, Lett. abb. 251.

    Brouillé avec la justice, se dit, par une sorte de plaisanterie, de celui qui a quelque affaire criminelle devant la justice.

    Par extension. Brouillé avec le bon sens, se dit de celui qui n'a pas de bon sens. En faisant le métier de délateur et d'homme un peu brouillé avec la vérité, Voltaire, Lett. Hume, 24 octob. 1766.

    Brouillé avec l'argent comptant, se dit de celui qui n'a pas le sou.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BROUILLÉ, adj. se dit par les Jardiniers-fleuristes quand ils veulent exprimer qu’une fleur n’est pas venue belle comme ils l’espéroient, c’est-à-dire panachée & nette : on dit, un œillet brouillé, une tulipe brouillée. (K)

Brouiller un cheval, en termes de Manege ; c’est le conduire si mal-adroitement & avec tant d’incertitude, qu’on l’oblige à agir avec confusion & sans regle.

Se brouiller, se dit d’un cheval communément trop ardent, qui à force de vouloir précipiter son exercice, le confond de façon qu’il ne sait plus ce qu’il fait. Un cheval qui a les aides fines se brouille aisément ; on l’empêche de manier pour peu qu’on serre trop les cuisses, ou qu’on laisse échapper les jambes. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « brouillé »

De brouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brouillé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brouillé brwile

Citations contenant le mot « brouillé »

  • L'amour est un oeuf frais Le mariage est un oeuf dur Et le divorce un oeuf brouillé. De Père d'Oliban
  • On appelle famille un groupe d’individus unis par le sang et brouillés par des questions d’argent. De Edouard Rey / Maximes Morales et immorales
  • La poésie est le miroir brouillé de notre société. Et chaque poète souffle sur ce miroir : son haleine différemment l’embue. De Louis Aragon / Chronique du bel canto
  • Michèle Mercier a longtemps été brouillée avec Robert Hossein, qui incarnait son époux Joffrey de Peyrac dans Angélique, marquise des anges et qui est décédé ce 31 décembre 2020. Mais elle choisi de passer outre ces différends pour saluer sa mémoire. www.programme.tv/news, Mort de Robert Hossein : Michèle Mercier (Angélique) oublie leur brouille pour lui rendre hommage - actu - Télé 2 semaines

Traductions du mot « brouillé »

Langue Traduction
Anglais scrambled
Espagnol revuelto
Italien strapazzate
Allemand durcheinander
Chinois 乱七八糟的
Arabe تزاحم
Portugais mexidos
Russe взбитый
Japonais スクランブル
Basque nahaspilatuta
Corse straziatu
Source : Google Translate API
Partager