La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « broster »

Broster

Définitions de « broster »

Wiktionnaire

Verbe - ancien français

broster \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Brouter.
    • Plus que la chievre ne s'apese
      Des chous bruster, s'ele en a ese.
      — (BENOIT, II, 12655, XIIe s.)
    • Dame, dist Bauduins, par la vertut discrée,
      Kievre convient brouster là où est assenée.
      — (Baud. de Seb. X, 347, XIVe s.)
    • Sus, grand toreaux, et vous brebis petites,
      Allez au tect, assez avez brouté.
      — (MAROT, III, 303, XVIe s.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « broster »

Dénominal de brost (« brout, jeune pousse »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « broster »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
broster brɔste

Citations contenant le mot « broster »

  • Mais Ben Broster n'a pas été pas le seul touché face au RCT. Le Sud Africain Joe Pietersen souffre d'un problème de hanche et va passer des examens complémentaires. Raphaël Lakafia est lui en délicatesse avec ses cervicales et porte une minerve. Les deux joueurs sont d'ores et déjà forfaits pour le déplacement toulousain. SudOuest.fr, BO : Ben Broster rejoint l'infirmerie pour 4 à 6 semaines
  • Egalement touchés contre Bourgoin, et sortis en cours de jeu, le pilier droit Ben Broster (entorse de la cheville gauche) et le trois-quarts centre Charles Gimenez (côtes) sont, eux, incertains pour la réception des Audois dimanche. SudOuest.fr, Biarritz Olympique : Placines forfait, Broster et Gimenez incertains pour Carcassonne

Broster

Retour au sommaire ➦

Partager