La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « broissequin »

Broissequin

Définitions de « broissequin »

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

broissequin \Prononciation ?\ masculin

  1. (Textile) Étoffe ou drap de couleur variée, brun, rose, noir, vert.
    • fera brussequins de quoi la chainne sera de blanc filé taincte en escorce de nouyer et la traimme sera de noirs aignelins. — (1340, Statuts des drapiers de Reims)
    • Le roy Richard mort, il fut couché sur une litiere, dedans un char couvert de brodequin tout noir. — (Froissard)
  2. (Habillement) Brodequin.
    • Sur iceux chevaux avoit deux pages houssez de petits brodequins jaunes et sans esperons.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « broissequin »

(XIVe siècle) La plupart des étoffes prennent le nom des couleurs qu'elles ont[1] :
  1. soit de broisse (« bois ») « couleur bois », donc brun sombre, ou « teinté avec l'écorce d'un arbre », avec celle du noyer dans l'exemple ci-dessous ;
  2. ou de brout, brust (« pousse »), soit « teinté avec du brou de noix » ;
  3. ou de brosder, broder[2], brusti, soit « piqué, tissu dont la trame imite ces dessins » ;
avec le suffixe -quin.
Le sens de « brodequin, chaussure » est attesté à la fin du XVe siècle[3] et dérive du précédent : chausses de brodequins.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « broissequin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
broissequin brwasœkɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « broissequin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Broissequin

Retour au sommaire ➦

Partager