La langue française

Broie

Définitions du mot « broie »

Trésor de la Langue Française informatisé

BROIE, subst. fém.

Instrument servant à broyer le chanvre et le lin. Synon. brisoir :
Il s'agit de l'assouplir [le lin]. Cela s'obtient à l'aide d'un instrument appelé broye : sorte de chevalet percé de trois longues rainures à jour, dans lesquelles des lames de bois biseautées s'emboîtent. Fixées à un manche, articulées sur une charnière, à l'une des extrémités, ces lames s'abaissent et s'élèvent à volonté. Les paysans parlent des « mâchoires » de la broye. On prend une poignée de lin, on l'engage de la main gauche entre les mâchoires, en la posant sur l'inférieure, et on abat l'autre dessus de la main droite, fortement, à coups redoublés. Et le lin se triture ainsi, tiré à soi et puis replacé, et sans cesse mâché, jusqu'à ce qu'il se présente à l'état de grosse filasse. Pesquidoux, Chez nous,t. 2, 1923, p. 252.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [bʀwa]. Land. 1834 transcrit encore : broé. (Pour l'évolution de la diphtongue -oi-, cf. aboyer et aussi la finale -ais). 2. Forme graph. Ac. 1798-1932, Littré, DG, Pt Lar. 1906 et Rob. donnent uniquement broie. Ac. Compl. 1842 donne uniquement broye. Besch. 1845 admet braie ou broie ou broyoir et, s.v. broie, renvoie à broye. Lar. 19e, s.v. broye : ,,On l'appelle aussi broyoir et plus souvent sérançoir``. Lar. 19eenregistre également broie. Guérin 1892 et Quillet 1965 consacrent à broye une vedette de renvoi à broie. Cf. aussi Nouv. Lar. ill., s.v. broye : ,,Autre orthographe de broie``. Lar. 20enote, s.v. broie : ,,On dit aussi : brisoir, broye, broyeuse, sérançoir, etc.``. Cf. aussi Lar. encyclop. qui mentionne ces dernières formes à titre historique.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1223 pain a broie « pain broyé, petit pain de fine farine que les boulangers étaient autrefois obligés de faire pour leur chef-d'œuvre, avant d'être reçus maîtres » (G. de Coincy, Mir. Vierge, dans T.-L.), seulement en a. fr. (Gdf.); 2. a) 1370 « instrument à briser la tige du chanvre » (Le Fèvre, Matheolus II, 2927, Van Hamel dans R. Hist. litt. Fr. t. 15, p. 503); b) 1863 agric. « brisoir » (Littré). Déverbal de broyer*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun

broie \bʁwa\ féminin

  1. Instrument propre à briser la tige du chanvre et du lin pour détacher la filasse de la chènevotte.
    • On commence par passer les tiges dans un outil très simple, appelé broie, espèce de couteau de bois mobile autour d'un point placé à l'une de ses extrémités et à l'aide duquel on les broye. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 151)
  2. (Héraldique) Meuble représentant une sorte de feston dans les armoiries.
    • D’azur à 3 broies d’or, qui est de la commune de Broyes de Champagne (armes parlantes) → voir illustration « armoiries avec 3 broies »

Forme de verbe

broie \bʁwa\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe broyer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe broyer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe broyer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe broyer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe broyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BROIE. n. f.
Instrument propre à briser la tige du chanvre et du lin pour détacher la filasse de la chènevotte.

Littré (1872-1877)

BROIE (broî) s. f.
  • 1Instrument propre à broyer la tige du chanvre et du lin pour détacher la filasse de la chènevotte.
  • 2Brisoir, sorte de machine employée dans les exploitations rurales.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « broie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
broie brwa

Évolution historique de l’usage du mot « broie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « broie »

  • A trop serrer son bonheur, on le broie. De Julie Stanton / Ma fille comme une amante
  • Le tyran broie ses esclaves et ils ne se rebellent pas contre lui, ils écrasent à leur tour ceux en-dessous d’eux. De Emily Brontë / Les Hauts de Hurlevent
  • Le temps n'est qu'une machine qui broie dans ses rouages l'amour, jusqu'à ce qu'il ne forme plus qu'un tas de poussière, que l'on balaie sous les tapis de la mémoire. De Claudine Bry
  • « Le Bassin broie du noir » de Fabrice Duffour aux éditions Cairn, 237 pages, 15 euros, en vente dans toutes les librairies du Grand Sud-Ouest. SudOuest.fr, Bassin d’Arcachon : pour son deuxième roman, Fabrice Duffour évoque les pêcheurs sénégalais du port d’Arcachon
  • Ces dernières semaines la dénonciation des violences policières et du racisme d'Etat est sur le devant de la scène. Ce jeudi l'ONG Human Rights Watch a sorti une étude montrant que les violences policières n'épargnent pas les jeunes racisés, adolescents et enfants. Un système oppressif qui abîme et broie dès le plus jeune âge. Révolution Permanente, Selon Human Rights Watch la police française mène des contrôles « abusifs et racistes » sur des enfants

Traductions du mot « broie »

Langue Traduction
Anglais crushes
Espagnol muele
Italien macina
Allemand mahlt
Portugais molar
Source : Google Translate API

Synonymes de « broie »

Source : synonymes de broie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « broie »

Broie

Retour au sommaire ➦

Partager